Choisissez la langue:

Connaître ESTA

Tous les voyageurs qui veulent entrer aux États-Unis doivent demander l’ESTA, un permis en ligne émis par le Département de l’Immigration des États-Unis. Valable depuis 2008, ESTA est l’abréviation du Système électronique d’autorisation de voyage.

Le département de la Sécurité intérieure des États-Unis (Homeland Security) gère « le programme d’exemption de visa (VWP) ». Cela remplace le formulaire I-94W (le formulaire vert) et permet aux voyageurs des pays participants au VWP de demander un permis pour entrer aux Etats-Unis avant d’embarquer. Pour obtenir ce permis, les voyageurs bénéficiant du VWP sont tenus d’appliquer à l’ESTA, l’autorisation en ligne délivrée par le Programme d’exemption de visa.

L’ESTA est donc un système qui détermine si un visiteur est admissible pour entrer aux États-Unis. L’information est alors transmise au système avancé d’information des passagers (APIS), qui est utilisé par les compagnies aériennes, leur permettant ainsi d’autoriser l’embarquement du visiteur. L’ESTA permet aux voyageurs de demeurer sur le territoire des États-Unis pour un maximum de 90 jours, et est réutilisable dans les 2 ans qui suivent son approbation (sauf si le passeport expire). Pour être valide, le document ESTA doit avoir la mention « Autorisation Approuvée ».

L’ESTA est un document qui peut être obtenu beaucoup plus rapidement qu’un visa. En effet, alors que pour le visa on doit se rendre à l’ambassade américaine sur rendez-vous, l’ESTA est réalisé en quelques minutes, depuis un ordinateur.

Non, pas vraiment. Bien que nous nous référions à l’ESTA comme à une sorte de visa, le VWP effectue le processus inverse, permettant aux visiteurs de ne pas avoir à solliciter pour un visa de «non-immigrant »pour entrer aux États-Unis….

Continuez

Le formulaire d’ESTA doit être rempli par tous les visiteurs des pays qui font parti du Programme d’exemption de visa (VWP). En fait, si vous ne remplissez pas le formulaire en ligne et vous ne recevez pas l’autorisation de voyage, vous ne serez pas autorisé à voyager aux États-Unis, à moins que vous ne soyez déjà en possession d’un visa.

Pour cette raison le formulaire ESTA doit être obtenu individuellement, que cela soit un ami ou des membres de votre famille qui veuille entrer aux États-Unis, chaque voyageur doit avoir son propre ESTA, même les enfants et les nouveau-nés. L’ESTA peut être délivré pour faire du tourisme, pour des voyages d’affaires, pour de courts traitements médicaux et des courtes périodes d’études (de moins de 18 heures par semaine).

Il est aussi permis de demander l’ESTA au nom d’un tiers.

Continuez

Oui, de fait le document de voyage d’ESTA ne peut être obtenu qu’en ligne.

La procédure exige que le candidat fournisse certains renseignements personnels et qu’il réponde à des questions concernant sa santé et explique le but du voyage.

Parmi les renseignements personnels sont inclus des données biographiques, telles que le passeport que vous utiliserez pour voyager, l’adresse de votre résidence, et votre profession si vous êtes actuellement employé.

Si vous n’êtes pas en transit aux États-Unis, et que vous allez y rester plus d’un jour, vous devrez aussi spécifier l’adresse où vous résiderez pendant votre séjour (hôtels, appartement, maisons d’amis, etc.).

Vous aurez également besoin de fournir un contact d’urgence qui peut être quelqu’un aux États-Unis, ou dans votre pays d’origine.

La dernière section de l’ESTA en ligne aborde les questions sur le voyage en lui-même.

Une fois que vous aurez confirmé les réponses, vous serez redirigé vers la page de paiement.

Une fois le paiement ESTA effectué, vous pouvez continuer d’autres demandes d’ESTA pour d’autres membres du groupe qui voyage ou vous pouvez aussi attendre jusqu’à ce que votre document soit envoyé à l’adresse courriel fournie lors de la demande en ligne.

Continuez

Les exigences pour demander l’ESTA sont nombreuses, mais très simples : • Le pays d’origine ou de nationalité doit faire partie du Programme d’exemption de visa (les pays sont listés ci-dessous)….

Continuez

Les sections qui peuvent être modifiées sont:

  • Adresse de résidence.
  • Adresse courriel.

Pour mettre à jour les dates de votre voyage il faudra fournir votre nom complet, le numéro et le pays d’émission de votre passeport, ainsi que le numéro de la demande, fourni par le système de demande de l’ESTA.

Si vous n’avez pas le numéro de la demande, vous pouvez utiliser votre date de naissance à sa place.

Continuez

Les passeports requis par le DHS (Département de la sécurité intérieure, l’immigration américaine) doivent êtres lisibles par machine ou électroniques. Quelle est la différence ?…

Continuez

Bernard a la double nationalité, française et australienne. Une partie de sa famille est d’Océanie. Au moment de son voyage aux États-Unis il n’était pas sûr de la citoyenneté à déclarer, et s’il avait besoin de déclarer la deuxième….

Continuez

2 ans. En cas de révocation ou d’expiration du passeport, l’ESTA est abrogé et n’est plus valide. Si l’ESTA expire pendant que vous êtes aux États-Unis, il n’est pas nécessaire d’en demander un nouveau car il ne doit être valable qu’au moment de l’entrée aux États-Unis.

Continuez

Il y a des cas dans lesquels l’ESTA doit être renouvelé même s’il n’est pas encore expiré. Cela se produit si vous changez/renouvelez votre passeport, si vous changez de nom, de sexe ou de pays de citoyenneté ou de résidence. Il en est de même lorsque les circonstances ou les réponses à certaines des questions du formulaire changent. Dans ces cas vous devez demander un nouvel ESTA qui sera mis à jour.

Continuez

Si les données sur le passeport sont modifiées, il sera nécessaire de demander une nouvelle autorisation ESTA. Le passeport est le seul document d’identité valable à l’échelle internationale. Vous devez être sûr que votre passeport soit valide et non expirée pour la durée du voyage….

Continuez

L’ESTA peut être rempli quand vous voulez, mais avant votre départ pour le territoire américain. Le département de la Sécurité intérieure encourage les passagers à demander l’ESTA au moins 3 jours avant leur date de départ, le délai maximal dans lequel le département doit répondre.

Continuez

Oui. Le département de la Sécurité intérieure suggère de faire la demande de l’ESTA 3 jours avant votre départ aux États-Unis. Mais ce ne sont que des lignes directrices.

Avec le VWP, les voyageurs ne sont pas tenus d’indiquer l’itinéraire pendant leur séjour aux États-Unis, donc ils peuvent faire établir l’ESTA sans ces informations.

Pour la demande si vous logez aux États-Unis ou si vous l’utilisez comme un point de transit, vous pouvez répondre ce que vous voulez.

En outre, une fois reçu, l’ESTA peut toujours être mis à jour. Si vous utilisez l’ESTA pour des multiples voyages aux États-Unis, parce que le document n’a pas encore expiré, vous avez toujours la possibilité se mettre à jour les sections en ce qui concerne la ville, hôtel, ou l’adresse où vous résidez.

L’ESTA peut donc être obtenu même si votre voyage aux États-Unis n’a pas encore été planifié.

Les sections modifiables pour un ESTA existant sont:

  • Adresse de séjour.
  • Adresse électronique.

En général il est recommandé d’indiquer votre propre itinéraire autant que possible lors de la demande de l’ESTA.

Continuez

Oui. Tous ceux qui passent sur le territoire américain, même sans y séjourner, ont besoin d’avoir un ESTA. Une fois que vous arrivez aux États-Unis vous allez passer par l’immigration et le contrôle de la douane, géré par les autorités frontalières des États-Unis. Vos documents personnels seront vérifiés avant que vous soyez autorisé à continuer vers votre destination finale.

Donc tous les voyageurs en transit doivent avoir les documents de voyage nécessaires, demandés par les autorités américaines. Vous pouvez indiquer que vous serez en transit dans le formulaire en ligne pour l’ESTA.

Continuez

Si le voyage que vous envisagez est inférieur à 90 jours, vous n’aurez pas besoin de contacter l’ambassade américaine ; il vous suffitd’aller en ligne et de solliciter une autorisation ESTA. Il vous faut obtenir cette autorisation de voyage avant l’embarquement….

Continuez

Non.

L’ESTA ou un Visa valide, donnent la possibilité de voyager aux États-Unis.

Mais ce sont les Services des douanes et de la protection des frontières des États-Unis qui en décideront, après vérification des documents.

Même procédure pour les voyageurs en transit aux États-Unis.

Donc, l’ESTA comme tout visa valide, ne garantit pas l’entrée sur le territoire américain.

Continuez

Lorsque vous arrivez à l’aéroport ou au port prévu, les voyageurs sont contrôlés par le département des douanes américaines et la protection des frontières (CBP). Ce sont eux qui décident si les personnes sontaptes à entrer aux États-Unis. Pour être admissible vous devez être en conformité avec les points suivants:…

Continuez

Cela dépend de la durée de votre séjour aux États-Unis.

: L’ESTA donne la possibilité de rester aux États-Unis au maximum 90 jours. Si vous voulez rester plus de 90 jours à compter de l’arrivée sur le territoire américain, vous devrez passer par l’ambassade.

: L’ESTA est un document parfait si vous faites du tourisme, un bref séjour médical, un bref cours de langue ou de spécialisation (moins de 18 heures par semaine), ou si vous êtes en transit vers d’autres pays. En outre, dans le cas d’une entreprise, pour la vente ou l’achat d’une propriété, la participation à des foires commerciales ou à des conférences, et aussi pour les signatures de documents/contrats, l’ESTA est l’autorisation de voyage idéal.

Si le but du voyage est de trouver un emploi, commencer des études dans un collège ou une université aux États-Unis, ou s’installer de façon permanente, vous serez obligé de demander un visa approprié à votre cas.

Même si vous entrez aux États-Unis avec un jet privé, vous aurez à demander un visa, de type B1 ou B2.

Si vous vous êtes déjà été vu refuser l’entrée aux États-Unis, pour les raisons prévues par la loi, le système vous reconnaîtra comme inapte, et dans ce cas, pour rentrer aux États-Unis vous aurez besoin d’un visa.

L’ESTA ne peut pas être prolongé, ne garantit pas la résidence ou la citoyenneté, et ne vous permet pas de solliciter la carte verte (résidence aux États-Unis) ou d’autres types de visas.

Continuez

Comme l’ESTA est un document délivré en vertu du VWP, toutes les données personnelles sont conservées au sein du Département de la sécurité intérieure. Pour cette raison, les données ne peuvent être vues par le personnel autorisé au sein du programme….

Continuez

L’information restera dans la base de données pendant deux ans, après quoi elle sera archivée, ou gardée jusqu’à l’expiration du passeport du voyageur.

Le DHS gardera vos informations pour une année supplémentaire s’ils en ont besoin. Les données sont ensuite archivées pendant douze ans pour permettre la récupération de l’information pour la police, la sécurité nationale, ou à des fins d’enquête. Une fois archivée, le nombre de fonctionnaires y ayant accès sera plus limité.

Dans les cas où les données de demande ESTA sont utilisées en lieu et place des informations recueillies à travers le papier I-94W, les données de la demande ESTA seront maintenues en conformité avec le calendrier de conservation pour la I-94W, soit 75 ans. Les données liées aux enquêtes ou des cas actifs, y compris aussi les demandes ESTA qui sont refusées, resteront accessibles pendant toute la durée des activités d’application de la loi à laquelle elles sont liées.

Ceci est en accord avec les lois du Département de la protection des frontières et des douanes.

.

Continuez

Les informations collectées par l’ESTA peuvent être utilisées par d’autres composantes du DHS sur la base d’un « besoin de savoir ».

En vertu des ententes actuelles entre le DHS et le Département d’État (DOS), des informations communiquées lors d’une demande d’ESTA peuvent être partagées avec les agents consulaires du DOS pour les aider à déterminer si un visa doit être délivré à un demandeur après qu’une demande d’autorisation de voyage ait été refusée.

L’information peut être partagée avec les agences gouvernementales appropriées, fédérales, étatiques, locales, tribales et étrangères ou des organisations gouvernementales multilatérales chargées d’enquêter ou de poursuivre les violations de la loi, ou pour l’application d’une loi, d’une règle, d’un règlement, d’un décret ou d’une licence, ou lorsque DHS estime que l’information peut aider l’application des lois civiles ou pénales. En outre, l’information peut être partagée lorsque le DHS estime raisonnablement qu’une telle utilisation peut aider à la lutte contre le terrorisme ou à la collecte de renseignements liés à la sécurité nationale ou internationale, voire à la criminalité transnationale.

Bien que les transporteurs ne recevront pas les informations de demande ESTA que les voyageurs fournissent au DHS, ils recevront une confirmation du statut ESTA d’un passager via l’Advance Passenger Information System (APIS) indiquant si un ESTA est nécessaire et si une autorisation a été accordée.

Tout partage restera compatible avec le système de dossiers AVIS, qui a été publié dans le Federal Register le 10 juin 2008, et est disponible sur le site Web de DHS Privacy Act…

Continuez

Souvent, les étrangers qui souhaitent séjourner plus de 90 jours aux États-Unis, quittent le pays, en se rendant au Mexique, au Canada ou dans les Caraïbes, puis retournent afin de rester 90 jours de plus.

Même si cela peut parfois être accordé, le Département des douanes et de protection des frontières bloquent parfois le retour des passagers, pour violation de la loi d’immigration.

Si vous souhaitez rester plus de 90 jours prévus par l’ESTA, vous pouvez faire une demande de visa auprès de l’ambassade américaine. Il est préférable d’être aussi complet que possible, plutôt que de risquer d’être expulsé.

En résumé, si vous quittez le pays après 90 jours, quand vous revenez, les jours sont techniquement réinitialisés, mais il est du ressort de l’agent d’immigration de vous permettre de rentrer à nouveau. Si l’agent décide que vous avez tenté d’enfreindre la loi, vous pouvez être interdit de revenir aux États-Unis pendant 10 ans. Cela conduira à des complications dans l’avenir lorsque vous essayerez de retourner aux États-Unis.

Continuez

Tout ce dont vous avez besoin pour remplir la demande pour un ESTA est un ordinateur capable de faire fonctionner un navigateur de 128 bits. Donc, tous les principaux navigateurs, Explorer, Chrome, Firefox, Safari et Opéra sont suffisants pour pouvoir demander une autorisation de voyage pour les États-Unis d’Amérique.

En outre, vous devrez vérifier si votre navigateur accepte les cookies et s’il est compatible avec JavaScript. Il est à noter que la plupart des ordinateurs publics ont souvent des configurations qui bloquent les cookies.

En général, pour les débutants en informatique, il suffit de savoir qu’une connexion Internet et un ordinateur basique sont suffisants pour demander votre ESTA en ligne.

Même un appareil mobile, comme un smartphone ou une tablette sont appropriés.

Nous vous suggérons aussi d’avoir une imprimante pour imprimer une copie du voyage et de la garder avec d’autres documents (passeport, billets).

Continuez

Le formulaire pour l’ESTA se rempli très rapidement. Il suffit de moins de 10 minutes. Il est utile de connaître quelques détails:…

Continuez

Lorsque vous demandez l’ESTA, le Department of Homeland Security peut donner trois types de réponses:

  • Autorisation accordée: dans ce cas, vous êtes autorisé à voyager aux États-Unis en vertu du Programme d’Exemption de Visa. Rappelons, cependant, que l’ESTA ou un visa valide, donne l’option de voyager aux États-Unis, mais, une fois arrivé à l’aéroport ou au port d’entrée prévu, tous les voyageurs devront faire vérifier leurs documents à la « Customs and Border protection », Bureau des douanes et de protection de la frontière américaine. Ceux-ci décident si les voyageurs peuvent entrer aux États-Unis.
    Normalement, dans 99% des cas, les voyageurs sont acceptés aux États-Unis.
  • Autorisation en vérification : dans ce cas, le DHS (immigration officielle de l’Etat USA) examine les données fournies pour l’ESTA, mais n’a pas encore pris une décision. Ces cas peuvent se produire et n’indiquent pas nécessairement quelque chose de négatif. Tout simplement le système automatisé, n’est pas «en mesure de traiter immédiatement la totalité des demandes », et prend un peu de temps pour vérifier la demande.
  • Voyage non autorisé: Le système n’a pas autorisé la participation au programme VWP. Cette réponse empêche l’utilisation de l’ESTA, mais ne nie pas l’option de voyager aux États-Unis. En fait, vous pouvez demander un visa en vous adressant à l’ambassade ou au consulat américain.

.

Continuez

Si le formulaire ESTA est rejeté, le demandeur a une seule façon d’obtenir le permis d’entrer aux États-Unis: s’adresser à l’ambassade ou au consulat américain le plus proche de votre ville.

Le système en ligne qui donne les autorisations de voyage, ne donne pas les raisons pour lesquelles une demande est refusée. En cas de refus, ESTA a un lien vers le programme DHS Voyage Redress Inquiry (TRIP), mais ce département ne garantit pas de solution concernant la pertinence du programme d’exemption de visa.

Même en cas d’urgence, les ESTA non délivrés et considérés inadéquats ne permettent pas d’obtenir des rendez-vous dans de plus courts délais à l’ambassade ou au consulat. Il est donc souhaitable de demander l’autorisation de voyage avant d’acheter un billet d’avion ou de payer une réservation d’hôtel aux États-Unis.

Dans ces cas, la meilleure chose à faire est de contacter l’ambassade, plutôt que d’essayer de redemander l’ESTA. En théorie, il est impossible pour le système d’approuver un permis si celui-ci a déjà été rejeté. Même si par quelque miracle le système approuvait la demande la deuxième fois, l’agent de frontière détectera le problème et vous refusera l’entrée aux États-Unis.

Rappelez-vous qu’une fausse déclaration est considérée comme un crime, et cela pourrait conduire à ne plus jamais être considéré comme apte à entrer aux États-Unis..

Continuez

Il y a des règles et des restrictions spécifiques concernant le transport de marchandises, objets précieux et espèces / titres. Les bagages peuvent être vérifiés par les autorités compétentes (à savoir les douanes). Pour éviter de longues attentes à la douane où même des problèmes il est intéressant de savoir à l’avance ce qui est permis et ce qui ne l’est pas….

Continuez

Chaque jour, plus d’un million de personnes passent par les douanes aux États-Unis. Les Américains et les étrangers doivent remplir un formulaire de douane. Les voyageurs étrangers devront également remplir le formulaire I-94. D’autre part, les voyageurs étrangers qui font partie du Programme d’exemption de visa (ESTA) sont exemptés de cette formalité ….

Continuez

Comme mentionné précédemment, les personnes en possession du document ESTA ne peuvent contester ni faire appel des décisions des fonctionnaires d’immigration. Ceci est une condition requise et accepté au moment de la demande en ligne de l’ESTA. Cependant, dans les cas où un voyageur étranger est en possession d’un visa valable, mais voit son entrée sur le territoire des États-Unis refusée, il peut contester la décision de l’agent devant un juge d’immigration et, par la suite, obtiendra la décision du juge en passant devant le « Board of Immigration Appeals » (cour d’appel d’immigration).

Dans certains cas l’agent peut choisir une décision intermédiaire en définissant le passager comme ”incertain”. Cette décision donne au voyageur étranger le droit d’entrée aux États-Unis, mais il devra comparaître devant les bureaux d’immigration à une date ultérieure.

Continuez

Lorsque vous demandez un visa pour non-immigrant à l’ambassade ou au consulat américain, le fonctionnaire vérifie les documents pour comprendre si le candidat est apte ou non à entrer sur le territoire américain.

Cette aptitude est évaluée non seulement en fonction des exigences légales prévues, mais aussi du risque ou de la probabilité que le voyageur puisse essayer d’immigrer clandestinement aux États-Unis.

Pour cette raison, certaines choses sont à éviter pour ne pas encourir le risque de refus d’un visa. L’une d’elles est de montrer des liens avec votre pays: il est conseillé de préparer des documents officiels, de préférence, montrant les liens familiaux en dehors des États-Unis, tels que certificat de naissance, de mariage ou de divorce, ou le statut de veuve et / ou les documents indiquant le statut de la famille, surtout si vous avez des enfants.

Une autre astuce est de montrer une position financière stable qui vous permet de faire face aux dépenses de votre séjour aux États-Unis. Certains documents peuvent être utiles, tel qu’un contrat de travail, le certificat de propriété d’une entreprise, votre déclaration de revenus, des documents prouvant que vous êtes un étudiant, extraits bancaires, RIB, compte d’épargne, investissements, fonds d’épargne, actifs de toute nature, prêts, baux, pensions et autres revenus.

La démonstration d’un lien avec votre pays est essentielle à la réalisation du visa.

Bien qu’il doive examiner tous les documents identifiant le requérant, le fonctionnaire consulaire n’est pas obligé d’examiner la documentation additionnelle fournie.

Dans le cas des demandes de visa pour tourisme, affaires et transit, il peut être utile et pratique d’avoir une lettre d’invitation écrite par un citoyen américain ou d’un résident permanent, ou de toute autre personne résidant légalement aux États-Unis .

Selon le visa demandé, les documents qui doivent être fournis sont différents, par exemple, entre un visa d’étudiant et un travail temporaire. Il est toujours intéressant de fournir les documents mentionnés ci-dessus comme base pour toute demande de visa.

Il n’est pas rare qu’un visa ne soit pas approuvé (un sur cinq). Les raisons sont variées et expliquées, mais presque toujours concernent la sphère économique et les liens avec le pays. Le fonctionnaire ne peut approuver un visa s’il y a des lacunes économiques dans les documents soumis. En refusant le visa il empêche le demandeur de rester dans le pays illégalement.

D’autres raisons de refus d’un visa sont: les exigences en matière de santé qui ne sont pas remplies, les crimes commis dans le passé ou un séjour illégal dans le pays pendant plus de 3 mois. Dans ces cas l’interdiction de revenir aux États-Unis varie entre trois et dix ans.

.

Continuez

Les numéros de téléphone de l’ambassade américaine à Paris pour les visas et autres permis de voyager.

  • France : +33 1 43 12 22 22
  • États-Unis : +1 703-439-2365.

Le service est disponible du lundi au vendredi :

  • Lundi : 8h00 – 17h15
  • Mardi : 8h00 – 17h15
  • Mercredi : 8h00 – 17h15
  • Jeudi : 8h00 – 17h15
  • Vendredi : 8h00 – 17h15
  • Samedi : Fermé
  • Dimanche : Fermé

Ambassade américaine à Paris: 4 Avenue Gabriel, 75008 Paris, France.

Continuez

Ce numéro n’est pas obligatoire. En tant que français, vous pouvez simplement indiquer la mention “unknown”.

Continuez

Il y a trois réponses possibles indiquant le statut de votre demande dans le système mis en place par les autorités américaines: “Authorization Approved”, “Travel not Authorized”, et “Authorization Pending”.

Dans le cas “Travel not Authorized”, vous devrez faire une demande de visa touriste classique. Dans le cas “Authorization Pending”, vous pourrez vérifier à nouveau le statut de votre demande dans quelques heures, parfois dans un délai de 2 à 3 jours.

Continuez

En fournissant vos données personnelles, vous pouvez accéder automatiquement au système à tout moment, et y retrouver votre numéro de demande d’ESTA.

Continuez

Le numéro d’identification de groupe peut être demandé à nouveau via le système, et vous sera envoyé à l’adresse email que vous aurez fournie lors de la demande.

Continuez

Soit une fois la période de validité de deux ans révolue, soit dans le cas où vous renouvelez votre passeport. De même si certaines réponses aux questions posées ont changé comme votre nationalité, nom ou sexe, vous devrez renouveler votre demande d’ESTA.

Continuez

Non, ce n’est pas nécessaire, étant donné que le statut de votre ESTA est connue des autorités d’entrée aux États-Unis. Cependant, rien ne vous empêche de conserver une copie imprimée de votre ESTA, et cela pourrait simplifier tout problème de communication le cas échéant.

Continuez

Vous pouvez entrer aux USA autant de fois que vous le souhaitez avec le même ESTA dans la limite de la période de validité. Dans le cas d’un très long séjour (plus de 3 mois), assurez-vous de demander plutôt un visa, qui convient mieux aux périodes prolongées, ou vous aurez des problèmes avec les autorités d’immigration.

En général, avec un ESTA vous pouvez rester dans le pays jusqu’à 90 jours pour chaque voyage, avec un maximum de 180 jours dans une année calendaire.

Continuez

Oui, absolument. Dans les aéroports américains, il n’y pas de transit non attribué à un État. Par conséquent vous devrez passer par l’immigration, et seulement ensuite continuer votre route vers votre destination finale.

Continuez

Non, seulement dans le cas où vous atterrissez.

Continuez

Oui, d’autres personnes de votre entourage qui connaissent les données requises peuvent remplir votre demande d’ESTA à tout moment. Ce qui est indiqué auparavant reste vrai: les données déclarées doivent être correctes et honnêtes de manière à éviter tout problème potentiel lors de l’entrée dans le pays. Les demandes individuelles d’une demande groupées n’ont pas d’influence les unes sur les autres.

Continuez

Un principe de base s’applique: le plus tôt le mieux. La recommandation des autorités d’immigration est de faire la demande au moins 72 heures avant le départ, cependant des délais occasionnels sont toujours possibles. En théorie, vous pourriez faire la demande même quelques heures seulement avant votre départ, mais le risque est d’autant plus important que la réponse à votre demande d’autorisation de voyage n’arrive pas à temps.

Continuez

Les données recueillies sont automatiquement envoyées aux bureaux d’entrée aux USA, où elles sont analysées pour évaluer votre candidature à l’entrée dans le pays. Bien entendu, vos données sont protégées par le gouvernement des États-Unis, mais elles peut être consultées par d’autres autorités à toutes fins utiles.

Continuez

La demande d’ESTA requiert vos données biographiques tels que nom, date de naissance et données de passeport. De plus, vous devez répondre à des questions concernant vos précédentes entrées dans les pays, certaines maladies ou tout problème avec la loi. Vous devez vous assurer de la véracité de ces informations, sans quoi vous ferez face à des problèmes certains lors de l’enregistrement à l’aéroport ou au plus tard à votre arrivée aux États-Unis. Le paiement de l’ESTA implique aussi de fournir les informations relatives à votre carte de paiement.

Continuez

Le visa ESTA remplace le visa d’entrée classique pour la plupart des voyageurs aux USA. L’ESTA est de plus valide pour plusieurs visites et ce pendant deux ans. En retour, le visa ESTA offre aussi aux autorités de l’Immigration américaine l’opportunité de connaître en détails certaines informations personnelles du voyageur. Pour les adultes voyageant depuis la France, le visa ESTA présente des avantages certains sur le visa classique, et n’a quasiment pas d’alternative en ce qui concerne les voyages à titre privé.

Continuez

L’ESTA est nécessaire en vertu de l’article 217 de la Loi sur l’immigration et la nationalité, tel que modifié par l’article 711 des recommandations de mise en œuvre de la Loi sur la Commission 9/11 de 2007. Cette législation permet au DHS de développer et mettre en œuvre un système automatisé pour déterminer, avant le voyage, l’éligibilité des visiteurs à voyager aux États-Unis et si une tel voyage pose un problème ou un risque de sécurité.

Continuez

ESTA permet au DHS d’ évaluer si les individus ont le droit de voyager aux États-Unis sous le VWP avant leur embarquement , et si un tel voyage pose un problème de sécurité. ESTA contrebalance les vulnérabilités inhérentes au voyage sans visa en ajoutant un contrôle supplémentaire permettant au personnel de première ligne de l’EDS de se concentrer encore plus sur la petite population de voyageurs potentiellement dangereuses.

Continuez

Les gouvernements de l’Australie et du Canada ont établi un programme similaire à l’ESTA, dans lequel les voyageurs qui prévoient se rendre en Australie ou au Canada peuvent soumettre une demande par voie électronique afin d’éviter le processus de l’obtention de visa auprès des services consulaires.

Continuez

Le site web ESTA a été mis à jour et le VIH a été retiré de la liste des maladies transmissibles. Par conséquent, une personne qui est séropositive ne devrait pas indiquer qu’il ou elle a une maladie transmissible d’importance pour la santé publique lors d’une demande ESTA, basée sur sa séropositivité.

Continuez

La Loi sur l’immigration et la nationalité prévoit que les personnes qui ont contracté une maladie transmissible d’importance pour la santé publique sont irrecevables aux États-Unis et sont interdits de visa pour les États-Unis sans un abandon.

Le Congrès a supprimé cette disposition législative obligeant spécifiquement le VIH être considérée comme une « maladie transmissible d’importance pour la santé publique », une liste a été établie par des règlements publiés par le ministère de la Santé et des Services sociaux (HHS), grâce à une disposition de la Tom Lantos et Henry J. Hyde, du Leadership global des États-Unis contre le VIH / SIDA, la tuberculose, le paludisme et la Loi sur la ré autorisation de 2008, que le Président a signé le 30 Juillet, 2008. Le 2 Novembre 2009, HHS a publié la suppression de la définition du VIH de « maladie de l’importance de la santé publique ».

Continuez

L’article 217 de la Loi sur l’immigration et la nationalité (INA) a été modifié exigeant que le Department de sécutité Intérieure (DHS) instaure un système d’autorisation de voyage électronique et d’autres mesures visant à améliorer la sécurité du VWP.

Continuez

Les données d’application ESTA reste actives pendant la période de validité, qui est généralement de deux ans ou jusqu’à l’expiration du passeport du voyageur, selon la première éventualité. Le DHS maintiendra alors ces informations une année supplémentaire, après quoi elle sera archivée pendant 12 ans afin de permettre la récupération de la demande pour la sécurité nationale ou à des fins d’enquête. Une fois l’information archivée, le nombre de fonctionnaires qui y ont accès est en outre limitée. Cette rétention est compatible à la fois avec l’autorité de recherche à la frontière de la CBP et avec la mission de sécurité à la frontière mandaté pour la CBP par le Congrès. Les données liées aux dossiers d’observation des demandes et les demandes ESTA qui ont été refusées, resteront accessibles pendant toute la durée des activités d’application de la loi à laquelle ils sont liés. 

ESTA a permis l’automatisation du formulaire papier I-94W pour les voyages aériens et maritimes. Dans les cas où un voyageur VWP est admis en utilisant le processus automatisé, le dossier d’admission correspondant sera maintenu en conformité avec le calendrier de conservation du I-94W, qui est de 75 ans. Les données du I-94W et I-94 sont maintenues pendant cette période afin d’assurer que les informations relatives à une autorisation particulière aux États-Unis soit disponible pour fournir tous les avantages applicables liées à l’immigration ou à d’autres fins d’application.

Continuez

Les informations collectées par l’ ESTA peuvent être utilisées par d’autres organismes du DHS si besoin compatible avec la mission. En vertu des ententes actuelles entre le DHS et le Département d’État (DOS), des informations communiquées lors d’une demande d’ESTA peuvent être partagées avec les agents consulaires DOS pour les aider à déterminer si un visa doit être délivré à un demandeur après qu’une demande ESTA ait été refusée. 

L’information peut être partagée avec les agences gouvernementales fédérales appropriées, étatiques, locales, et étrangères ou des organisations gouvernementales multilatérales chargées d’enquêter ou de poursuivre les malveillances, ou pour assurer l’application d’une loi, une règle, un règlement, un décret ou un permis, ou lorsque le DHS pense que cette information aiderait à l’application des lois civiles ou pénales. En outre, les informations peuvent être partagées lorsque DHS estime que son utilisation pourrait aider à la lutte contre le terrorisme ou la collecte de renseignements liés à la sécurité nationale ou internationale ou la criminalité transnationale. Tout partage restera compatible avec le système de dossiers, qui a été publiée dans le registre fédéral le 10 Juin 2008, la Loi sur la protection des renseignements, et est disponible sur le site Web du DHS.

Bien que les transporteurs ne reçoivent pas les informations de demande ESTA que les voyageurs fournissent au DHS, ils recevront une confirmation du statut d’un passager ESTA via le Système d’information préalable sur les voyageurs, indiquant si l’ESTA est nécessaire et si une autorisation a été accordée.

Continuez

Le DHS utilise les données d’application pour démasquer l’individu avant d’accorder l’autorisation de voyager aux États-Unis en vertu du VWP. Dans le cadre de ce processus de sélection, des informations suspectes ou violeuses de loi seront ouvertes à l’application appropriée de la loi, de la sécurité nationale et / ou de lutte contre le terrorisme.

 

Continuez

L’ ESTA est nécessaire seulement pour les citoyens ou ressortissants de pays exemptés de visa.

Continuez

Depuis le 12 Janvier 2009, tous les voyageurs VWP sont tenus d’obtenir une autorisation de voyage via l’ESTA avant de voyager aux États-Unis en vertu du VWP.

Continuez

Les voyageurs VWP qui n’ont pas reçu une autorisation ESTA peuvent être refusés à l’embarquement ou se voir refuser l’admission à un point d’entrée américain.

Continuez

Tous les voyageurs VWP arrivant en avion ou navire américain, quel que soit leur pays d’origine ou le port d’embarquement, exigent un ESTA approuvé.

Continuez

Bien que le CBP vous recommande d’appliquer au moins 72 heures avant le Voyage, vous pouvez la demander à tout moment avant l’embarquement. Dans la plupart des cas, une réponse est reçue en quelques secondes.

Continuez

L’ ESTA est un système internet. Pour demander une autorisation ESTA, allez sur le site ESTA, suivez les instructions pour répondre à toutes les questions nécessaires et soumettre une demande d’autorisation de voyage.

Continuez

Oui. Le site est géré par le gouvernement américain et emploie la technologie nécessaire pour empêcher l’accès non autorisé à l’information saisie. Les renseignements fournis par les candidats via le site internet ESTA sont soumis aux mêmes contrôles stricts qui ont été établis pour les programmes de dépistage du voyageur, régis par les lois et règlements américains, mais non limité à la Loi sur la gestion de la sécurité de l’information fédérale. L’accès à ces informations est limité à des besoin professionnel.

Continuez

Le demandeur doit choisir le pays de sa nationalité, pas l’emplacement physique où le passeport a été délivré. Par exemple, si vous avez un passeport japonais édité aux Etats-Unis, choisir le Japon.

Continuez

ESTA ne dispose pas actuellement d’une égalité des X à choisir sur l’application. Il est suggéré que le voyageur choisisse celui qui lui convient le mieux. ESTA ne sera pas refusée uniquement sur le sexe choisi sur la demande.

Continuez

Dans la plupart des cas, l’ESTA fournit une réponse presque immédiate d’admissibilité pour voyage sous le VWP. Il y a trois types de réponses à une demande ESTA : autorisation approuvée, en attente d’autorisation et voyage non autorisé.

Continuez

Non. L’utilisation d’un service privé pour la demande d’autorisation de Voyage ESTA ne sera pas accélérée. Les sites Internet tiers qui fournissent des informations sur ESTA soumettent demandes ESTA pour les voyageurs VWP sont pas approuvés, associées ou affiliées en aucune façon avec le DHS ou le gouvernement américain.

Continuez

Une tierce personne, comme un parent ou un agent de voyage, peut présenter une demande d’ESTA au nom du voyageur. Un tiers peut également payer les frais associés au nom du voyageur. Le voyageur est toujours responsable en vertu de la loi pour les réponses présentées en son nom.

Continuez

Les informations pour la demande ESTA doivent être saisies en anglais. L’ordinateur utilisé pour soumettre la demande ESTA doit être configuré pour l’anglais américain avec une police anglaise adaptée à la saisie au clavier.

 Si le système d’exploitation de l’ordinateur est Microsoft Windows 95 ou supérieur, merci de vous référer au site internet pour la configuration de l’ordinateur.

 Si l’ordinateur utilise un système d’exploitation non-Windows, consultez la documentation ou l’aide des informations fournies par le fournisseur du système d’exploitation.

Continuez

Est-ce que les voyageurs VWP doivent apporter un imprimé de leur approbation ESTA à l’aéroport?

Non. Le DHS communique le statut ESTA d’un voyageur aux transporteurs. Toutefois, le DHS recommande aux voyageurs d’imprimer la réponse de demande ESTA avec leur numéro de demande ESTA pour confirmer leur statut ESTA.

Continuez

Vous pouvez appeler le Centre d’informations du CBP au (202) 325-8000 ou 1-877-227-5511. Le CBP Info Center ne sera en mesure de répondre à des questions générales concernant l’ESTA. Si vous avez besoin de savoir pourquoi une demande ESTA a été refusée ou si vous avez des questions précises concernant votre demande ESTA, vous devez déposer une demande auprès du Redress Inquiry Program DHS des voyageurs.

Continuez

Oui, à partir du 8 Septembre 2010, il y a une taxe exigée par la Loi sur la promotion Voyage de 2009 (article 9 de la Loi de 2009 des États-Unis Capitol Police Administrative corrections techniques, Pub. L. n ° 111 à 145). La taxe est composée de deux parties:

Frais de traitement – Tous les candidats qui sollicitent une autorisation de voyage électronique exigent un traitement de demande. Le tarif est de 4,00 $. Si votre demande est approuvée et que vous recevez l’autorisation de voyager aux États-Unis en vertu du Programme d’Exemption de Visa, un montant supplémentaire de $ 10,00 sera facturé sur votre carte de crédit. Si votre autorisation de Voyage électronique est refusée, vous ne payez que pour le traitement de votre demande.

Le CBP n’est pas responsable de tous les frais supplémentaires qui peuvent être facturés par votre compagnie de carte de crédit pour la transaction.

Continuez

Tout paiement pour les demandes d’autorisation de voyage électronique doit être effectué par carte de crédit ou carte de débit. Le système ESTA accepte actuellement les seules cartes suivantes: MasterCard, Visa, American Express et Discover. Vous pouvez également demander à une tierce personne, comme un parent ou un agent de voyage de payer les frais associés à votre demande. Votre demande ne sera pas présenté pour le traitement tant que toutes les informations de paiement ne sont pas reçues..

Continuez

Le paiement est exigé avec les cartes de crédit suivantes: MasterCard, Visa, American Express et Discover. Les paiements peuvent également être effectués avec une carte de débit qui détient le symbole VISA ou MasterCard. Merci de vérifier avec votre banque la compatibilité de votre carte de débit. Nous continuons à travailler sur d’autres mesures de paiement pour l’avenir.

Continuez

Non. La taxe ne sera nécessaire que pour les nouvelles inscriptions, le 8 Septembre, 2010. Les voyageurs qui renouvellent leur ESTA après le 8 Septembre 2010 devront  payer les mêmes taxes de renouvellement.

Continuez

Oui. Pay.gov utilise le cryptage SSL 128 bits pour protéger vos informations de transaction lorsque vous êtes connecté à Pay.gov. En outre, tous les numéros de compte que vous fournissez dans votre profil sont cryptées avant d’être stockées dans notre base de données. Lorsque vous accédez à votre profil, des numéros de compte que vous avez saisies seront masquées à l’écran; chaque numéro de compte de votre profil sera affiché comme un groupe d’astérisques, suivi par les quatre derniers chiffres du numéro de compte.

Continuez

Selon le rapport du Sénat de la loi sur la promotion Voyage de 2009 (rapport du Sénat 111-025), le but de la loi sur la promotion Voyage est d’augmenter les voyages internationaux à toutes les régions des États-Unis, de communiquer les politiques de voyage des États-Unis à l’étranger, et de rendre les procédures d’entrée aux États-Unis plus efficaces et accueillants.

Continuez

La loi sur la promotion Voyage a été parrainé par les sénateurs Byron Dorgan (DN.D.) John Ensign (R-Nev.) Et Reps. William Delahunt (D-Mass.) Et Roy Blunt (R-Mo.) Dans le 111e Congrès, signé par le Président le 4 Mars 2010.

Continuez

Cinquante-six pays facturent des frais d’entrée et / ou de sortie. Ces frais varient de 14 $ à 100 $, avec une moyenne de $ 26,77. Toutefois, ces frais sont en grande partie invisible, car ils sont inclus dans les impôts et les frais attachés aux billets d’avion.

Continuez

Le Departement de Sécurité Intérieure a travaillé avec les sociétés de Voyage et de tourisme pour informer les voyageurs internationaux que le  programme ESTA original de demande en ligne était gratuit. Le DHS et les sociétés continueront de promouvoir le site officiel de l’ESTA du gouvernement américain et ainsi décourager les voyageurs d’utiliser les organisations tierces pour compléter la demande ESTA . Cela permettra d’accroître la probabilité que les voyageurs VWP sauront où trouver l’adresse Internet correcte pour le site ESTA officiel du gouvernement américain et que les seuls frais de ESTA requises seront celles recueillies au cours du processus de demande en ligne.

Continuez

Oui, une nouvelle autorisation de voyage via l’ESTA est nécessaire lorsque: (1) on a délivré au voyageur un nouveau passeport; (2) le voyageur change de nom; (3) le voyageur change de sexe; (4) le pays de citoyenneté du voyageur change; ou (5) des changements de réponses du voyageur à l’une des questions de la demande ESTA exigeant un «oui» ou «non» sont suspectes. L’autorisation ESTA est généralement accordée pour une période de deux ans ou jusqu’à l’expiration du passeport du demandeur, selon la première éventualité. L’ESTA fournit des dates de validité à l’approbation de la demande. Par conséquent, un voyageur doit présenter une nouvelle demande ESTA lorsque son passeport a expiré entre temps. Les frais associés seront facturés pour chaque nouvelle demande présentée.

Continuez

Le site en ligne possède une fonction «Aide». En outre, un tiers, comme un agent de Voyage, peut présenter une demande d’ESTA au nom d’un voyageur VWP.

Continuez

Si un ESTA expire avant que le voyageur quitte les Etats-Unis, le voyageur n’a pas à demander un autre ESTA. Toutefois, le voyageur devra présenter une nouvelle demande ESTA pour ses voyages avenir.

Continuez

Si les candidats entre la mauvaise date de délivrance ou d’expiration du passeport et qu’ ils ne réalisent l’erreur qu’après avoir présenté la demande ESTA, ils devront refaire une demande pour une nouvelle autorisation de Voyage. L’ancienne application sera automatiquement annulée. Les frais associés seront facturés pour chaque nouvelle demande présentée.

Continuez

Le site ESTA incitera les candidats à examiner les données entrées pour la demande avant la soumission. Le demandeur sera en mesure d’imprimer l’ensemble de l’application et de leur statut ESTA à la fin de l’application. Une fois que le navigateur est fermé, le demandeur ne sera pas en mesure d’imprimer leur statut ESTA . Il ne sera pas possible d’imprimer l’application une fois que le navigateur est fermé. Le DHS recommande aux voyageurs d’imprimer la réponse de demande ESTA pour enregistrer leur numéro de demande ESTA et de confirmer leur statut ESTA.

Continuez

La mise en œuvre du programme ESTA permet aux voyageurs VWP de ne plus compléter le formulaire I-94W avant d’être admis aux États-Unis. Le  CBP a fait la transition sans support papier pour les voyageurs VWP arrivant par voie aérienne ou maritime qui ont obtenu une autorisation ESTA. La plupart des voyageurs qui entrent aux États-Unis en vertu du Programme d’Exemption de Visa États Unis qui ont un ESTA approuvée n’ont plus besoin de remplir le formulaire I-94W, ni le I-94W vert  placé dans leur passeport. Le formulaire I-94W sera encore nécessaire à la frontière terrestre.

Continuez

Les personnes qui possèdent un visa valide seront toujours en mesure de voyager aux États-Unis avec ce visa aux conditions auxquelles il a été délivré.

Continuez

Le gouvernement américain est à l’origine de la mise en place de l’autorisation ESTA. L’objectif est de simplifier le travail des services des douanes et de l’immigration aux Etats-Unis. Les USA est un pays qui voit chaque année des millions de touristes séjourner sur son territoire. Afin de conserver un niveau de sécurité maitrisé, seuls les ressortissants de pays membres de ce concept ont la possibilité d’en profiter.
Le 2ème objectif de l’ESTA est de faciliter les démarches des voyageurs français en les exemptant de la demande de visa traditionnelle. En effet, il n’est plus nécessaire de se rendre dans une ambassade pour faire les démarches. Tout se passe en ligne via un formulaire spécifique.
La réponse positive ou négative (autorisation ou refus de voyager sur le sol américain) est notifiée par e-mail aux demandeurs, qui n’ont pas d’autre démarche à effectuer.

Continuez

L’Electronic System for Travel Authorization présente de nombreux avantages pour vous en tant que voyageur. Vous n’avez plus besoin de vous déplacer pour effectuer une demande auprès d’une administration et pouvez, en quelques minutes seulement, effectuer les démarches nécessaires pour obtenir le droit de voyager aux USA.
Il existe aussi des avantages pour les autorités américaines qui simplifient la gestion des dossiers de demandes en centralisant le tout par le biais d’un service électronique. De cette manière, il leur est possible de gagner du temps lors du passage aux frontières, mais aussi d’économiser du personnel administratif et d’entretenir de meilleures relations avec les pays dont sont originaires ces voyageurs.
Au final, l’Electronic System for Travel Authorization ou ESTA est un moyen moderne de gagner du temps et de l’argent pour chacune des parties concernées.

Continuez

L’ESTA ou “Electronic System for Travel Authorization” est, comme l’indique son nom, une autorisation de voyage électronique délivrée par le gouvernement américain dans le but de permettre aux voyageurs de séjourner aux Etats-Unis dans le cadre du Programme d’Exemption de Visa (VWP) dont la France est bénéficiaire

Continuez

Il est obligatoire de présenter un passeport pour entrer dans la majorité des pays du monde, en Amérique du Sud, Asie, Afrique, Océanie et Asie. La plupart des pays demandent à ce que la validité du passeport soit de 6 mois après la date de sortie prévue du territoire

Continuez

La plupart des compagnies aériennes laissent voyager chats et chiens de moins de 6 kg et en cabine à condition qu’ils soient dans leur cage). En revanche, il faut être préparé à s’en détacher pendant quelques heures si le vôtre est plus imposant, car il sera obligé d’aller en soute

Continuez

Pour contacter le service ESTA, vous pouvez utiliser le formulaire de contact afin de poser vos questions et un opérateur vous répondra dans les plus brefs délais.

Continuez

Si vous avez perdu votre document de voyage et que vous ne l’aviez pas préalablement imprimé, il vous est possible de le récupérer facilement. Il vous suffit de vous connecter au formulaire officiel ESTA pour le retrouver en quelques clics

Continuez

Au moins six mois de validité. Avant de partir à l’autre bout du monde, pensez à vérifier les conditions de votre entrée dans le pays. En effet, certaines destinations exigent une validité d’au moins six mois de votre passeport à partir de la date de retour en France

Continuez

La réponse est rapide, cela va de quelques heures à 72heures pour avoir une réponse positive ou négative.

Continuez

Vous recevrez une réponse par mail pour votre demande d’ESTA. Ce courriel peut aussi bien arriver dans les minutes qui suivent que dans un délai de 72 heures. Prévoyez donc de faire votre demande au moins 72 h avant votre départ pour être certain d’obtenir votre autorisation de voyage à temps

Continuez

Car la plupart des pays exigent que votre passeport soit valable six mois après la date de votre retour.

Continuez

Une fois que vous aurez obtenu votre autorisation ESTA, vous pourrez vous déplacer aux USA sans VISA. Il vous suffira tout simplement de montrer votre copie avec la mention « Autorisé » à l’aéroport ou au port avec votre passeport pour pouvoir embarquer. Voilà pourquoi, il est fortement recommandé d’imprimer cette dernière

Continuez

Un candidat prévoyant un seul voyage aux États-Unis pendant cette période de deux ans peut quant à lui soumettre sa demande quand il le souhaite, à condition de le faire au moins 72 heures avant le départ, ce qui correspond au délai maximum de traitement de la demande ESTA par le CBP

Continuez

Ce statut signifie que votre autorisation est valide pour un voyage aux États-Unis. Prenez note de la date d’expiration et du numéro de demande ESTA et assurez-vous que votre ESTA est valide avant votre départ vers les États-Unis

Continuez

Si le temps de séjour autorisé par l’ESTA est de 90 jours, une fois obtenue, cette autorisation pourra être utilisée plusieurs fois, c’est-à-dire pour plusieurs séjours aux USA. En effet, l’autorisation ESTA a une durée de validité de deux ans

Continuez

Ceci permet à l’ESTA d’être électroniquement liée à votre document d’identité et donc cela permet à l’utilisateur de l’ESTA de voyager sans la nécessité d’imprimer l’exemption de visa. Le passeport électronique fait partie des documents pour voyager aux Etats-Unis

Continuez

L’autorisation ESTA est obligatoire pour toute entrée sur le territoire des États-Unis. … Ce programme permet aux pays membres de ce dernier de faire bénéficier à ses ressortissants d’une procédure facilitée pour entrer sur le territoire des États-Unis

Continuez

La délivrance de l’ESTA par le ministère de la Sécurité intérieure des États-Unis peut prendre 72 heures. Vous devez donc soumettre votre demande au moins 72 heures avant votre départ. L’ESTA est valable deux 2 ans ou jusqu’à expiration de votre passeport (la durée la plus courte prévalant)

Continuez

Pour vous rendez sur le sol américain, vous avez prévu votre passeport et vos bagages. Mais il vous faudra aussi remplir les conditions d’obtention de l’ESTA. Ce document électronique se délivre 72 h avant votre départ et conditionne votre acceptation à l’embarquement pour le vol à destination des États-Unis

Continuez

Electronic System for Travel Authorization, un document réservé aux courts séjours. L’ESTA est un document permettant aux ressortissants des États bénéficiant du programme d’exemption de visa d’effectuer de courts séjours aux États-Unis.

Continuez

Pourquoi l’ESTA a été créé ? L’ESTA est un système électronique qui permet d’obtenir une autorisation de voyage aux USA. C’est donc un système qui ressemble sur plusieurs plans à l’AVE qui a été initié par le gouvernement canadien. Les autorités américaines ont mis sur pieds ce programme pour plusieurs raisons

Continuez