Alaska : La dernière frontière des USA

Alaska

L’Etat de l’Alaska 

Prenez votre ESTA et partons à la conquête de l’Alaska !

Plus grand Etat des Etats-Unis d’Amérique en termes de superficie avec son 1,718 million km²,  l’Alaska est entouré d’eau de trois côtés: au nord, la mer de Beaufort et l’océan Arctique; à l’ouest, la mer des Tchouktches et la mer de Béring; au sud, le golfe d’Alaska et l’océan Pacifique. Il est le 49ème Etat des USA dont la découverte est attribuée à Vitus Béring, un marin danois au service des Russes, qui l’atteignit en 1741. Il mourut l’hiver suivant, sur l’île qui porte aujourd’hui son nom, dans les Aléoutiennes russes. Sa tombe y a été retrouvée en 1991. La plus grande ville est Anchorage où habitent près de 40% de la population. Sa capitale, Juneau est située sur la bande continentale du Sud-Est de l’Alaska au bord du détroit de Gastineau avec une superficie totale de 8430,4 km2 dont 7036,1 km2 de terre ferme et 1394,3 km2 couverts d’eau. Il est aussi l’Etat  le moins peuplé du pays; 731 545 habitants en 2019 et une densité estimé à 0,43 habitant/km2. Alors  qu’il  est situé au Nord-Ouest du Canada, certains croient à juste titre qu’il appartient  au Canada mais en réalité il s’agit bel est bien d’un territoire des USA bien que situé au Canada.

Le gouverneur de l’Alaska est le chef de l’exécutif du gouvernement local et le commandant en chef des forces militaires de l’État. La fonction est occupée par le républicain Mike Dunleavy depuis le 3 décembre 2018.

Connu pour la diversité de son paysage, de vastes espaces de montagnes-rocheuses et de forêts  qui absorbent de petites villes perdues dans l’espace, l’Alaska est un endroit idéal pour la pratique des sports comme le  Ski, le vélo et le kayak. Avec son climat humide et frais de la côte du Sud, l’Alaska a des écarts de températures modérés en été qui peuvent varier entre 5oC et 15oC. Cette température peut descendre jusqu’à moins de 0oC en hiver.

Géographiquement, l’Alaska ne possède pas de frontière terrestre commune avec un autre Etat des Etats-Unis d’Amérique. Il partage ses caractéristiques avec Hawaii. Il est bordé à l’Est par le territoire du Yukon et la province de Colombie-Britannique et deux régions du Canada. Le détroit de Béring sépare naturellement l’Alaska de la Russie.

Les contraintes de l’Alaska

L’Alaska est confronté aux mêmes  contraintes et problèmes que les régions du grand Nord Canadien. Il s’agit notamment de la toundra et du froid glacial et glacier qui y règnent en maître. Ces contraintes  ne sont pas favorables à l’installation et la vie des hommes ce qui explique le faible taux de densité de la population. Le relief est orienté Nord/sud.

Comment vivre en Alaska

L’Alaska est un endroit où la vie humaine est difficile et compliquée. Il ne s’agit pas que des contraintes liées au froid glacial mais aussi et  surtout de quelques heures de lumière où la plupart  des emplois sont hors des villes et se retrouvent en province notamment dans les campagnes ou dans les mines. Les déplacements sont aussi compliqués que la vie dans l’Alaska et ne font qu’en avion pour des questions de temps et d’impossibilité de se déplacer par d’autres moyens de locomotion

 A la découverte de l’Alaska

Bien que compliqué et difficile de vie à cause de son climat, l’Alaska est un lieu de tourisme et de divertissement. Adapté aux enfants, le parc National de réserve de Denali est un parc naturel américain situé au centre de l’Alaska et qui comprend le Denali, c’est le plus haut sommet d’Amérique du Nord. Le parc s’étend sur 24 585 km2, soit la taille de quatre départements  français.

Après le parc national de réserve de Denali, il y a le parc national des Kenai Fjord situé dans le  Sud-Est de l’Alaska. On y trouve quelques 40 glaciers, 23 espèces de mammifères marins et 20 espèces d’oiseaux marins. Le parc offre de somptueux paysage de baies, de  fjords  et d’îlots rocheux où l’on observe des pingouins, des creux, des cormorans, des phoques, des otaries de steller, des baleines grises et à bosse, des orques, des marsouins de Dall et des loutres de mer. Il est accessible par voie terrestre à travers le glacier Exit

Parlant des parcs, nous n’allons pas occulter le parc national de Glacier de Bay qui est un parc national classé u patrimoine mondial de l’humanité depuis 1979 ainsi que réserve de biosphère par l’Unesco depuis 1986. Environ 20% de sa superficie et constituée par une réserve marine. Ses paysages de fjord, et de champs de glace abritent des espèces menacées, notamment la baleine à bosse ou l’otarie de Steller. Il reçoit environ 400.000 visiteurs par an.

Sans pouvoir citer  toutes les merveilles de l’Alaska, nous allons énumérer quelques-unes qui attirent la curiosité des touristes et de tous. Il s’agit de l’Alaska Sea Life Center, de l’Alaska Wildlife Conservation qui est un sanctuaire  pour animaux à protéger, le parc national de réserve de Katmai ui est situé u Sud-Ouest précisément dans la péninsule d’Alaska. Il est remarquable pour sa vallée des dix milles fumées formée à la suite de l’éruption du Novarupta en 1912 ainsi que par ses ours bruns dont on estime le nombre à plus de deux mille.

La forêt nationale de Tongass est quant à elle située dans l’Est de l’Alaska et protégée au niveau fédéral. Elle s’étend sur 69.000 km2, ce qui en fait la plus grande forêt nationale des Etats-Unis. Elle comprend également des monuments nationaux de Misty Fiord et d’Admiralty.

Le mont Saint-Elie et un sommet de l’Amérique du Nord culminant à 5488 mètres d’altitude. Il  est nommé en l’honneur du prophète Elie.

Le Glacier Mendenhall et un  glacier d’environ 19 kilomètres de long, descendant à travers la vallée de Mendenhall, à environ 19 kilomètres de Juneau en Alaska. Il prend sa source dans le champ de glace Juneau et descend jusqu’au lac Mendenhall puis vers la rivière qui porte aussi le même nom. Le glacier et ses environs sont protégés au sein de la Mendenhall Recreation Area et de la forêt nationale de Tongass.

Avec son écosystème, ses monts et vallées, ses rivières, sa nature sauvage, ses chutes d’eau, ses plaines, ses grandes villes, ses sommets, sa mythique faune, ses montagnes, ses océans ses roches, ses milliers de parcs nationaux, les belles vues laissées par les volcans, son cercle polaire arctique, son réchauffement de l’été, l’immensité de son territoire, ses cascades, ses icebergs, ses îles, ses lacs, son climat chaud d’été, des sites touristiques incontournables à couper le souffle, autant de raisons pour organiser un voyage en Alaska, un voyage sur mesure en Alaska excursion, croisières itinéraires, spectaculaires et  incontournable ou à y faire une escapade ou tout  au moins faire une escale lors d’un voyage au Nord du Canada avant continuation. Un voyage au Canada ne devrait pas se faire sans escale dans l’une des grandes villes de l’Alaska

Organiser des excursions, une croisière en Alaska ou un voyage  ne serait que bonheur. Il fait parti des destinations touristiques au-delà de safari. Pensez à y voyager ?