ESTA pour transiter par les USA

Comment préparer un voyage aux États-Unis ?

L’autorisation de voyage électronique pour transiter par les USA

Les ressortissants de pays bénéficiaires du programme d’exemption de Visa (PEV) ont désormais moins de contraintes pour voyager aux États-Unis. En effet, l’obligation de visa classique ne s’applique plus aux pays-membres de l’espace schengen. Le gouvernement américain a instauré un visa de court séjour, Esta USA, aussi valable pour les touristes que pour les voyageurs en transit. L’obtention de cette autorisation requiert toutefois quelques formalités d’entrée à remplir. Il s’agira essentiellement pour les voyageurs éligibles de renseigner le formulaire de demande en ligne et de faire face aux responsabilités administratives afférentes. Découvrez quelques informations essentielles relatives à l’ESTA dans le cas d’un transit.

Qu’est-ce que l’ESTA ?

L’ESTA est une autorisation de voyage qui permet de résider sur le sol américain pour une durée de 90 jours maximum. Au cours de cette période, le voyageur a la possibilité d’effectuer plusieurs entrées sur le territoire américain sans devoir faire une demande du visa classique. L’obtention de ce type de visa est associée à d’autres conditions d’entrée telle que la possession d’un passeport en cours de validité.

L’utilisation du visa ESTA pour un transit

Le visa d’entrée ESTA ne s’accorde pas à tout le monde, mais reste une obligation pour toutes les personnes éligibles qui désirent accéder aux USA. Les citoyens de certains pays concernés par le PEV peuvent aussi utiliser le visa de tourisme pour faire des escales aux USA. Ils pourront ensuite poursuivre aisément leur voyage vers les pays suivants.

Toutefois, il est recommandé de faire une demande de l’autorisation de voyage électronique dans ce cas bien précis. Le formulaire de demande de visa doit être rempli au plus tard trois jours (03) avant la date programmée du voyage. Il est tout de même possible de le faire un peu plus tôt pour éviter les précipitations de derniers moments.

Cette assurance voyage est indispensable pour tout voyage souhaitant transiter par les États-Unis vers d’autres pays.

Les avantages du visa ESTA utilisé pour un transit

L’ESTA pour transit présente de multiples avantages aux voyageurs. Tout comme le visa touristique, sa durée de validité est de deux ans. Lorsqu’elle est toujours valide, l’autorisation de voyage peut être utilisée plusieurs fois pour transiter vers d’autres pays à partir du territoire américain.

Les critères d’éligibilité à l’ESTA

Le visa schengen est un document de voyage dont l’obtention requiert un ensemble de documents nécessaires pour faire des escales aux USA. L’acquisition de l’autorisation nécessite aussi des conditions à remplir.

Les conditions préalables nécessaires à la demande ESTA

Quelques critères préalables conditionnent l’obtention de l’ESTA pour un transit. Il faut en premier lieu être issu d’un pays jouissant du PEV et avoir le projet de faire un court séjour sur le sol américain. De même, il est important d’avoir un passeport en cours de validité délivré par un État bénéficiaire du programme. Le demandeur ne doit pas aussi avoir des antécédents avec la sécurité intérieure des USA.

Les règles régissant l’ESTA

Le formulaire Esta pouvant également servir de visa de visiteur ne peut être utilisé que s’il est en cours de validité. Lorsque l’ESTA ne répond plus aux normes préétablies, le voyageur devra faire une demande de visa. Chaque visa ESTA est rattaché électroniquement au passeport de son titulaire. Toute modification apportée à celui-ci peut rendre invalide le visa.

L’ESTA est-il obligatoire pour un transit par les États-Unis ?

Le programme d’exemption de visa a été mis en place pour limiter au mieux les risques d’insécurité à l’intérieur du pays. Ce visa est obligatoire pour tous les citoyens des pays concernés voulant faire une escale sur le sol américain.

Le but du dispositif

Quelles que soient les raisons du voyage, entrer sur le territoire américain nécessite au préalable une demande du passeport électronique. De même, bien qu’étant citoyen d’une nation du PEV, il est possible de se faire établir un visa classique. Le visa d’entrée ESTA est toutefois suffisant pour entrer sur le sol américain. Cette autorisation, à la base, est une carte de séjour américain de courte durée.

Cependant, elle permet aux dirigeants américains de prendre connaissance de l’identité de toute personne entrant aux USA, même dans le cas d’un simple transit. Tous les voyageurs par voie aérienne ou maritime en partance aux États-Unis doivent se munir de ce visa nécessaire avant de quitter leur pays d’origine. Néanmoins, les voyageurs par voie terrestre ne sont pas tenus de faire une demande d’ESTA pour faire une escale aux USA.

Par ailleurs, il est aussi important de s’assurer de voyager avec une compagne agréée par le PEV. De même, l’acquisition de ce type de visa ne garantit pas forcément l’entrée aux USA. Il faut avant tout s’assurer que l’avion ou le bateau sera en mesure d’effectuer un voyage retour en cas d’imprévus.

Les conditions de l’utilisation du visa ESTA pour un transit

Contrairement au visa de court séjour qui permet de se rendre facilement dans d’autres pays, les sorties du territoire américain avec l’ESTA pour transit sont réglementées. Ce passeport biométrique n’accorde pas au voyageur le droit de passer une seule nuit sur le sol américain.

Si la durée effectuée à l’aéroport excède 24 heures, l’entrée sur le territoire du passeur n’est plus considérée comme un transit. Lorsque le voyageur a l’intention de rester aux États-Unis pendant au moins une journée, il doit l’annoncer en avance. Pour cela, il doit répondre ‘‘non’’ à la question du formulaire demandant si le voyage aux USA est un transit.

Les démarches pour obtenir une autorisation de transit ESTA

Pour avoir une autorisation de voyage ou de transit par les USA, il faudrait remplir le formulaire de demande de visa ESTA. L’acquisition de ce titre de séjour se fait suivant différentes étapes.

Faire une demande en ligne

Se rendre sur le site officiel directement géré par les autorités américaines est la première étape du processus de demande. Il est, pour ce faire, recommandé d’opter pour un site gouvernemental américain afin de s’assurer de la prise en charge effective de sa requête.

La première page du formulaire à remplir est destinée aux informations personnelles du demandeur. Elle doit être remplie en fonction des renseignements présents sur le passeport valide. La seconde page réservée aux informations concernant le voyage doit être également bien renseignée, selon le but du voyage.

Il faudra préciser ici qu’il s’agit d’un simple transit sur le sol américain en répondant par affirmation à la question correspondante. Les pages restantes seront remplies comme cela se fait pour la demande d’un visa ESTA habituel.

Solder les frais administratifs

Après le remplissage du formulaire, il faut ensuite faire face aux responsabilités administratives. Il s’agira de payer les frais de dossier via les moyens de paiement acceptés par le service.

Traitement de la demande

La demande de l’autorisation ESTA, quelle que soit la raison du voyage, nécessite des délais pour le traitement du dossier, mais aussi pour l’obtention.

Délai de délivrance

Toutes les demandes ESTA validées sont prises en compte par les autorités américaines. Après avoir validé le formulaire et payé les frais de dossier, un courrier parvient au demandeur dans les 72 heures qui suivent. Dans le cas contraire, il est conseillé de procéder à des vérifications sur le site de demande.

Que faire en cas de refus ?

Au cas où la demande du visa de voyage en transit est refusée, plusieurs options s’offrent au voyageur. La première est de vérifier la fiabilité des informations renseignées sur le formulaire. Lorsque celles-ci ont été mal communiquées, il faut faire une nouvelle demande, la soumettre à nouveau et attendre un retour. Sinon, il faudra opter pour un visa classique de transit.