Que peut-on emporter dans ses bagages en avion pour les Etats-Unis?

Que peut-on emporter dans ses bagages en avion pour les Etats-Unis?

Pour vous assurer un voyage en avion à destination des Etats-Unis en toute tranquillité d’esprit, pensez à tout ce que vous devez emporter comme articles, équipements et produits dans vos bagages avant de prendre l’avion! Vérifiez ce qui est interdit, ce qui autorisé et sous quelles conditions, que ce soit en soute ou en cabine.

Pour un aperçu rapide des principales règles concernant le transport de bagages en avion lors de votre voyage vers les USA, lisez l’article ci-dessous, sinon continuez sur cette page pour la liste complète des articles et produits autorisés ou interdits sur les sur les vols à destination des Etats-Unis.

 

En cas de manquement aux règles du transport aérien, vous pourriez être empêché de voyager par les agents de l’administration de la sécurité des transports (Transports Security Administration – TSA), ou pire vous exposer à une amende et des poursuites judiciaires.

Pour vous éviter toute déconvenue, nous vous avons concocté une liste très complète des produits et articles autorisés ou interdits dans vos bagages à main en cabine et bagages enregistrés en soute pour les vols vers les Etats-Unis, basée sur les règles officielles et recommandations de la TSA.

Si vous ne trouvez pas de réponse précise ou avez des questions sur ce que l’on peut ou ne peut pas embarquer en avion pour les USA, n’hésitez pas à nous contacter par e-mail ou sur nos réseaux sociaux Facebook et Twitter!

Bon voyage, et bonne préparation de bagages!

 

 


 

Que peut-on emporter dans ses bagages en avion pour les Etats-Unis?

 

Les richesses de Pittsburg

Pittsburgh une ville de l’état de Pennsylvanie, située sur la côte Est des Etats-Unis. La ville est à l’intérieur des terres sur les bords de fleuve Ohio. Ses richesses naturelles exceptionnelles ont permis, dès sa fondation, l’essor de ses industries métallurgiques. Fait marquant de la région : c’est dans cette même ville qu’on a construit en 1957, la toute première centrale nucléaire de la planète.

pittsburg

De nos jours, les industries de métaux lourds ont laissé la place à l’industrie informatique, aux grands groupes médicaux et scientifiques. L’adaptabilité américaine à l’opposé de  la française laisse songeur : en effet, plutôt de se reposer sur une crise, de pleurer sur les temps anciens comme en France quelquefois, les américains n’hésitent pas à reconnaître la vétusté des choses avant de prendre leurs responsabilités et repartir de l’avant, quitte à changer, pour un secteur d’activité plus prometteur.

Vous  appréciez le dynamisme américain, c’est vrai mais, très honnêtement, vous n’êtes pas venu jusqu’ici pour visiter les entreprises, aussi innovantes soient-elles. Non, vous seriez plutôt tenter par le Point Park (dont on vous a dit tant de bien), histoire de vous  dégourdir un peu les  jambes après vos heures de vol.

The Point, comme on l’appelle communément, est un parc d’une surface de  15000m2, en plein centre ville de Pittsburgh où les fleuves Allegheny et Monogahela se rejoignent pour donner naissance au fleuve Ohio.

Le parc a été dessiné et aménagé sur un ancien territoire industriel des années 50. Il a ouvert ses portes au public en 1974. Au sein même de ce grand parc, vous pourrez visiter le Fort Pitt Museum, un hommage à la guerre franco-indienne de 1754.

La fontaine de The Point est très célèbre. Beaucoup de touristes viennent pour elle seulement. Ses jets, lorsqu’ils sont en action, atteignent tout de même 46 mètres de haut. La ville de Pittsburh en prend grand soin. Elle a d ‘ailleurs été renovée en 2009. Le festival des arts visuels Three Rivers se déroule précisément dans ce parc au mois de juin et ce, tous les ans.

Rendez vous ensuite au centre historique du sénateur John Heinz. Vous y découvrirez un ancien tramway du milieu du XXeme siècle et des véhicules de l’entre-deux guerres. Tout ce qui a été construit, découvert, élaboré au fil des siècles par les colons qui s’y sont installés est exposé ici.

Le lieu est immense, il couvre six étages ! Et comme dans tout grand musée, vous y trouverez des expositions autant permanentes que temporaires. Vous allez constater que la ville a abrité d’illustres inventeurs et scientifiques ( vaccin anti- antipoliomyélitique) mais également, dans un tout autre registre, la création du Big Mac.

Comme un système de poupées matriochkas, le musée abrite un autre musée en ses murs. C’est le musée Western Pennsylvania Sports.  Pour les férus de sport en tout genre, le lieu est un petit paradis, avec des objets et des accessoires ayant appartenu aux plus grands sportifs, et tout cela, sur deux étages!

Si vous êtes en train de déambuler dans Pittsburgh, c’est que vous avez fait votre demande de visa avec un peu d’avance. N’oubliez pas de remplir votre formulaire ESTA sur internet quelques jours avant le départ. Mais noter tout de même que vous passerez, à votre arrivée à l’aéroport américain, les contrôles d’usage du service des douanes. Si vous ne cachez pas un camembert bien affiné sous votre manteau, les portes de Pittsburgh vous seront ouvertes ! Enjoy !

Découvrir Pittsburgh

Pittsburgh une ville de l’état de Pennsylvanie, située sur la côte Est des Etats-Unis. La ville est à l’intérieur des terres sur les bords de fleuve Ohio. Ses richesses naturelles exceptionnelles ont permis, dès sa fondation, l’essor de ses industries métallurgiques. Fait marquant de la région : c’est dans cette même ville qu’on a construit en 1957, la toute première centrale nucléaire de la planète.

De nos jours, les industries de métaux lourds ont laissé la place à l’industrie informatique, aux grands groupes médicaux et scientifiques. L’adaptabilité américaine à l’opposé de  la française laisse songeur : en effet, plutôt de se reposer sur une crise, de pleurer sur les temps anciens comme en France quelquefois, les américains n’hésitent pas à reconnaître la vétusté des choses avant de prendre leurs responsabilités et repartir de l’avant, quitte à changer, pour un secteur d’activité plus prometteur.

Vous  appréciez le dynamisme américain, c’est vrai mais, très honnêtement, vous n’êtes pas venu jusqu’ici pour visiter les entreprises, aussi innovantes soient-elles. Non, vous seriez plutôt tenter par le Point Park (dont on vous a dit tant de bien), histoire de vous  dégourdir un peu les  jambes après vos heures de vol.

The Point, comme on l’appelle communément, est un parc d’une surface de  15000m2, en plein centre ville de Pittsburgh où les fleuves Allegheny et Monogahela se rejoignent pour donner naissance au fleuve Ohio.

Le parc a été dessiné et aménagé sur un ancien territoire industriel des années 50. Il a ouvert ses portes au public en 1974. Au sein même de ce grand parc, vous pourrez visiter le Fort Pitt Museum, un hommage à la guerre franco-indienne de 1754.

La fontaine de The Point est très célèbre. Beaucoup de touristes viennent pour elle seulement. Ses jets, lorsqu’ils sont en action, atteignent tout de même 46 mètres de haut. La ville de Pittsburh en prend grand soin. Elle a d ‘ailleurs été renovée en 2009. Le festival des arts visuels Three Rivers se déroule précisément dans ce parc au mois de juin et ce, tous les ans.

Rendez vous ensuite au centre historique du sénateur John Heinz. Vous y découvrirez un ancien tramway du milieu du XXeme siècle et des véhicules de l’entre-deux guerres. Tout ce qui a été construit, découvert, élaboré au fil des siècles par les colons qui s’y sont installés est exposé ici.

Le lieu est immense, il couvre six étages ! Et comme dans tout grand musée, vous y trouverez des expositions autant permanentes que temporaires. Vous allez constater que la ville a abrité d’illustres inventeurs et scientifiques ( vaccin anti- antipoliomyélitique) mais également, dans un tout autre registre, la création du Big Mac.

Comme un système de poupées matriochkas, le musée abrite un autre musée en ses murs. C’est le musée Western Pennsylvania Sports.  Pour les férus de sport en tout genre, le lieu est un petit paradis, avec des objets et des accessoires ayant appartenu aux plus grands sportifs, et tout cela, sur deux étages!

Si vous êtes en train de déambuler dans Pittsburgh, c’est que vous avez fait votre demande de visa avec un peu d’avance. N’oubliez pas de remplir votre formulaire ESTA sur internet quelques jours avant le départ. Mais noter tout de même que vous passerez, à votre arrivée à l’aéroport américain, les contrôles d’usage du service des douanes. Si vous ne cachez pas un camembert bien affiné sous votre manteau, les portes de Pittsburgh vous seront ouvertes ! Enjoy !