Carte de résident permanent aux États-Unis

mariage-green-card-usa

la carte verte pour résider aux USA

La carte verte ou Green Card est un document d’identification officiel, un titre de séjour pour ceux qui souhaitent travailler aux  USA et devenir résident sans aucune restriction de déplacement ou de durée séjour. La Green Card est donc un visa d’immigrant américain et peut être demandé pour divers motifs et selon plusieurs manières, dont l’une d’entre elle est la Green Card Lottery.

Pour des séjours de courte durée, remplissez une demande ESTA. Votre application sera autorisée dans une demi-heure.

Qu’est-ce que la carte verte ?

La carte verte désigne un permis de séjour et de travail illimité aux États-Unis d’Amérique. Son nom officiel est la carte de résident permanent ou formulaire I-551. Les titulaires de ce fameux visa d’immigrant américain sont appelés les « résidents permanents ». D’une certaine manière, la Green Card ouvre la porte aux USA et ses opportunités d’affaires ou de travail aux immigrants étrangers.

Il est possible d’obtenir la carte verte selon l’une des 3 manières suivantes :

Comme il est très difficile d’obtenir un emploi permanent, même pour les travailleurs qualifiés, et de résider aux États-Unis et que peu de gens ont malheureusement des parents ou un conjoint aux États-Unis, la Green Card Lotery est l’unique solution sur laquelle les demandeurs se rabattent. Elle promet les meilleures chances d’obtenir une demande de résidence permanente. Les autorités américaines distribuent chaque année 55 000 Green Cards dans le monde. Une aubaine pour ceux qui veulent faire une demande de visa et devenir ressortissant américain.

Si vous voulez visiter les USA comme touriste seulement, n’oubliez pas votre autorisation de voyage électronique ESTA !

Quelle est l’origine de la carte de résident permanent ?

Les États-Unis sont connus comme le lieu où se rencontrent, se mêlent et se fondent diverses populations, diverses influences et diverses cultures. Le pays a été fondé en 1776 et est considéré comme la référence mondiale en matière d’immigration. Au cours du 19e et au début du 20e siècle, l’immigration aux États-Unis était encore peu réglementée et le pays était ouvert à ceux qui voulait immigrer, provenant du monde entier, en particulier de ceux des pays d’Europe.

Après la guerre civile américaine, la Cour suprême des États-Unis a introduit les premières restrictions à l’immigration comme le « Chinese Exclusion Act of 1882 » signé par le Président Chester A. Arthur le 6 mai 1882. Tout au long de l’application de cette loi, des autorités fédérales spécifiques ont été créées pour la première fois. Elles sont chargées de régler les questions de l’immigration. Un des exemples les plus marquants est la création en 1933 de l’USINS  ou Service de l’immigration et de la naturalisation des États-Unis d’Amérique.

Jusqu’en 1954, Ellis Island, l’île sur l’Hudson, à New-York, était le point central de collecte des immigrants aux États-Unis.

L’origine de la Green Card (carte pour une résidence permanente) remonte à l’époque de la Seconde Guerre Mondiale et du resserrement associé des réglementations en matière d’immigration. En 1940, le Congrès a adopté l’ « Alien Registration Act » qui a établi les premières exigences en vertu de la loi sur l’immigration. Il a entre autres été décidé de contrôler tous les immigrants lorsqu’ils entraient aux États-Unis et de leur délivrer une pièce d’identité.

À l’époque, le document d’identification n’était pas dénommé « carte de résident permanent », mais était connu sous le nom de « carte d’étranger » ou « carte de reçu d’enregistrement d’étranger ». En ce sens, « Alien » signifie « étranger ». De plus, la carte d’identité était en fait d’un vert clair à cette époque, d’où le nom de la carte verte à son origine et qui est encore en usage aujourd’hui.

En vertu des règlements uniformes de l’ « Alien Registration Act » du Gouvernement fédéral américain, chaque immigrant autorisé a reçu un « Alien Registration Receipt Card ». Le service de l’immigration et de la naturalisation des États-Unis est depuis responsable de toutes les questions d’immigration, de la conception et de l’émission des cartes vertes ou carte de résident permanent. En 2003, l’agence a été rebaptisée « US Citizenship and Immigration Services » (USCIS en abrégé) ou Service de la Citoyenneté et de l’Immigration des États-Unis. C’est l’autorité qui émet jusqu’à aujourd’hui les Green Cards. Pour le nouveau millénaire, la carte verte a profité de modifications minimes, mais assez significatives de ce changement d’instance chargée de le délivrer.

Quelle est le nouveau design de la carte verte ?

L’apparence de la carte verte a changé plusieurs fois au fil des ans depuis son introduction dans les années 50 sous la forme d’un document d’identité vert en papier. La principale raison à ces modifications est le renforcement de la protection contre les répliques. Afin d’éviter que des contrefaçons ne se fassent et permettent à des immigrants non autorisés d’entrer sur le territoire américain, de nouvelles normes sont fixées à intervalles réguliers, similaires à celles des billets de banque ou des documents d’identité tels que les passeports.

En 2017, la Green Card reçoit une nouvelle couche de peinture. Cette nouvelle conception a essentiellement les caractéristiques d’identification et les ajustements suivants :

  • palette de couleurs à prédominance verte (des deux côtés)
  • image stylisée de la Statue de la Liberté (des deux côtés)
  • illustration stylisée du drapeau américain (des deux côtés)
  • plus de signature du titulaire de la carte (au dos)
  • plus de bandes optiques (au dos)

Au recto, on retrouve les informations suivantes selon cet ordre :

  • Nom de famille
  • Prénom
  • USCIS #
  • Catégorie de visa
  • Pays de naissance
  • Date de naissance
  • Sexe
  • Date d’expiration
  • Date d’obtention du statut de résident permanent
  • Empreinte digitale
  • Photo du titulaire de la carte vert

Au verso, il y a quelques éléments techniques évitant la falsification :

  • Code-barres
  • Photo du titulaire de la carte vert
  • Code à 3 lignes avec prénom et nom
  • Trois hologrammes représentant des étoiles de différentes tailles

La signature du titulaire de la carte verte a été retirée.

Comment obtenir une carte de résident permanent ?

Faire partie des groupes cibles de la carte verte

Les membres de la famille qui sont à la fois des parents directs de ressortissants américains, tels que les enfants, les parents d’enfants de moins de 21 ans et les conjoints, ainsi que les proches de personnes possédant une carte verte et les fiancés de ressortissants américains.

Avoir une raison professionnelle

Il existe trois catégories différentes de carte verte qui sont attribués sur la base de travaux aux États-Unis.

La première catégorie (first preference immigrant workers) est composée de personnes ayant des compétences exceptionnelles telles que les professeurs, les chercheurs et les cadres dirigeants à la tête de certaines multinationales.

La deuxième catégorie (second preference immigrant workers) concerne les personnes ayant des activités nécessitant un haut niveau d’éducation, les personnes ayant des compétences particulières et les personnes dont le travail aux États-Unis est dans l’intérêt national des États-Unis.

La troisième catégorie (third preference immigrant workers) comprend les personnes ayant suivi une formation d’au moins deux ans ou avec au moins deux ans d’expérience professionnelle, les personnes ayant l’équivalent du bachelor et les autres travailleurs. En outre, les médecins et les personnes qui ont investi de grosses sommes d’argent aux États-Unis peuvent également recevoir une carte verte.

Faire partie des autres catégories de personnes pouvant obtenir une carte verte

Les travailleurs religieux, les employés d’organisations internationales (telles que l’OTAN), les réfugiés, les demandeurs d’asile reconnus, les victimes de la traite des êtres humains et de la criminalité ainsi que les victimes de violences domestiques perpétrées par une personne résidant légalement aux États-Unis peuvent également demander une carte verte.

Demander la carte verte

La demande du permis de résidence permanente aux les États-Unis se fait en deux étapes. Il faut d’abord remplir une demande d’immigration (Immigrant Petition) et le formulaire de demande de la carte verte.

La demande d’immigration doit normalement être déposée par une autre personne qui est dénommée « le parrain ». Les personnes qui peuvent déposer la demande sont par exemple les membres de la famille ayant la nationalité américaine ou des employeurs aux États-Unis. Dans certains cas, il est également possible de déposer la demande soi-même ou de présenter le formulaire de demande de la carte verte en même temps que la demande d’immigration.

Une fois l’Immigrant Petition approuvée, le formulaire de demande de carte verte peut être introduit. Les personnes qui se trouvent déjà aux États-Unis (c’est-à-dire qui n’ont pas à déposer de demande d’immigration avant la carte verte) peuvent demander une carte verte à l’USCIS en utilisant le formulaire I-485. Un rendez-vous doit ensuite être pris dans un centre d’assistance à l’application où des données biométriques telles que les empreintes digitales, les photos et les signatures sont collectées.

Dans certains cas, l’évaluation de la demande de carte verte nécessite un entretien avec un membre du personnel de l’USICS au cours duquel des questions supplémentaires sont posées concernant la demande. Pour les personnes qui ne se trouvent pas encore aux États-Unis, ils doivent passer à l’Ambassade des États-Unis ou le consulat américain de leur pays pour le processus d’évaluation.

La loterie de la carte verte

En plus de faire une demande de Green Card, il est aussi possible de gagner une carte verte pour les États-Unis dans une loterie. Le programme de visas d’immigrant pour la diversité électronique du département d’État des États-Unis (DV-2022) vise à attirer des immigrants aux États-Unis en provenance de certains pays. Son objectif est de préserver la diversité culturelle. Chaque année, environ 55 000 cartes vertes sont remises à des ressortissants de pays qui ont signé un accord de coopération avec les autorités américaines pour la loterie. La période d’inscription s’étend généralement d’octobre à novembre. La participation est gratuite.

Anciennes cartes vertes : toujours valables ?

La nouvelle carte verte est en circulation depuis le 1er mai 2017, mais il est possible qu’un nouveau demandeur reçoive toujours la carte verte avec l’ancien design.

Les anciennes Green Cards sont toujours valables. Elles sont toujours émises par l’USCIS jusqu’à ce que l’inventaire soit épuisé. Lors de la loterie de la carte verte, il se peut que le gagnant reçoive donc soit une Green Card dans l’ancien design, soit une Green Card sous le nouveau design. L’essentiel est que la carte verte soit émise au nom correct et par l’autorité habilité à le remettre.

Pour les participants à la loterie de la carte verte actuelle, jusqu’à la prochaine annonce des gagnants de la loterie, ils ont les meilleures chances de recevoir de cartes vertes avec le nouveau design.

Les titulaires de la carte verte doivent-ils émigrer ?

Le but de la carte verte du point de vue des autorités américaines est que, tôt ou tard, les résidents permanents déménageront définitivement leur vie aux États-Unis.

Cependant, lorsque le rêve américain devient soudainement réalité, il y a souvent certaines choses à faire dans l’ancienne vie avant que les heureux gagnants de la Green Card puissent déménager. Les autorités américaines le comprennent et leur donnent suffisamment de temps pour déménager progressivement aux USA.

Même après avoir déménagé, la carte verte est toujours valable pour des séjours plus longs à l’étranger, de sorte que les résidents permanents peuvent rester loin des États-Unis jusqu’à un an, et même jusqu’à deux ans en faisant une demande préalable auprès des autorités américaines.

Qu’en est-il de la validité de la carte verte ?

La carte verte est fondamentalement valable à vie. Cependant, le document d’identité lui-même (passeport ou carte d’identité) doit être renouvelé tous les dix ans. Une extension de la Green Card est demandée avec le formulaire de demande I-90. Néanmoins, le statut de la carte verte est toujours valable même si la date de validité de la carte est expirée.

Par ailleurs, dans certaines circonstances, une carte verte peut perdre sa validité. Elle devient invalide si son titulaire :

  • est en dehors des États-Unis pendant plus de 364 jours sans demande préalable ;
  • prend la citoyenneté américaine ;
  • retourne la carte verte à un consulat américain ou à un centre de service USCIS avec les documents pour la soumission de la carte verte ;
  • commet un acte illégal et contraire à la loi sur l’immigration.

Quels sont les droits des titulaires de la carte verte ?

Malheureusement, toute personne possédant une Green Card n’est pas automatiquement un citoyen américain, mais il a tout de même quelques droits auxquels il peut jouir :

  • Les résidents permanents légaux (titulaires d’une Green Card) n’ont pas besoin d’un ESTA ou d’un visa américain pour entrer aux États-Unis.
  • Un titulaire de la carte verte qui souhaite étudier aux États-Unis n’a pas besoin d’un visa étudiant spécial et paie jusqu’à 80% de frais de scolarité en moins.
  • Contrairement à un visa de travail temporaire, la carte verte n’est pas liée à un emploi, un employeur ou un lieu de résidence spécifique.
  • Les titulaires de la carte verte peuvent émigrer n’importe où aux États-Unis (sur les 50 États) et accepter tout travail légal, que ce soit en tant qu’employé ou travailleur indépendant.

Toutefois, au bout de cinq ans, les titulaires de la carte verte ont la possibilité de demander la citoyenneté américaine.