Comment voyager aux États-Unis avec un ESTA USA ?

Voyager aux États-Unis avec un ESTA USA ?

Les États-Unis comptent parmi les destinations touristiques les plus prisées grâce à ses attractions, son paysage et ses atouts culturels. En 2020, le pays comptait 45 millions de visiteurs selon les statistiques de la Banque Mondiale. Une dizaine de ses villes font partie du top 100 des endroits les plus visités au monde, notamment New York et Miami. Beaucoup rêvent d’y voyager. Il est important de savoir qu’une visite des lieux est régie par diverses démarches.

Quelles sont les obligations auxquelles les voyageurs doivent se conformer pour aller aux États-Unis ?

Détenir un passeport valide

Concernant le passeport

Un individu souhaitant voyager aux États-Unis doit obligatoirement être titulaire d’un passeport valide. Les citoyens français accèdent sans problème au territoire américain, depuis la mise en place du Programme d’Exemption de Visa.

Il ne leur suffit que de présenter un passeport biométrique ou un passeport à lecture optique. Ce document va permettre à son titulaire de séjourner aux États-Unis pendant une durée maximale de 90 jours.

Le passeport doit présenter une durée de validité d’au moins 6 mois.

Un passeport à lecture optique et un passeport électronique peuvent être échangés. Le premier doit avoir été délivré entre le mois d’octobre de l’année 2005 et mars 2006, pour que cela soit faisable.

L’échange est gratuit, et cela est possible auprès de la préfecture de police correspondant à votre lieu de résidence.

ESTA

Les types de passeports acceptés

Vous pouvez voyager aux États-Unis grâce à un passeport français. En plus de ce document, un visa peut être requis selon la situation. Il est conseillé de renouveler un ancien passeport. Dans le cas contraire, vous allez être tenu de demander un visa pour aller aux USA.

Un passeport à lecture optique délivré antérieurement au 26 octobre 2005 vous dispense de la demande d’un visa. Après cette date, il va falloir obtenir un visa pour vous rendre aux États-Unis.

Voici les spécificités liées aux passeports acceptés :

  • Le passeport électronique : il vous épargne la demande d’un visa ;
  • Le passeport biométrique : il implique la demande d’un visa dans le cas des anciens modèles.

Avoir un visa

Le visa : un document essentiel

Un individu est dans l’obligation de demander un visa, si son pays d’origine ne fait pas partie du Programme d’Exemption de Visa. À chaque objectif de séjour correspond un visa. Ce document est obligatoire si la durée à laquelle vous prévoyez de rester aux États-Unis dépasse les 90 jours.

Les services consulaires américains et/ou les ambassades américaines connaissent les démarches en vue d’obtenir un visa. N’hésitez pas à vous renseigner à ce niveau pour définir le document correspondant à vos besoins.

Le gouvernement américain impose le formulaire DS-160 aux intéressés à un voyage aux États-Unis, depuis juillet 2012. Il est indispensable pour demander un visa non immigrant et pour passer l’entretien à l’ambassade américaine.

ESTA

Les différents types de visas délivrés

Différents types de visas sont envisageables, selon la durée et le motif de votre séjour sur le territoire américain.

L’entretien à l’ambassade américaine en vue d’obtenir un visa est déterminant. Assurez-vous qu’il se déroule dans de bonnes conditions.

La maîtrise de l’anglais va être votre atout. Vous allez être invité à définir les raisons vous poussant à aller aux États-Unis dans cette langue. Votre interlocuteur peut vous poser des questions diverses, notamment votre itinéraire une fois arrivé au pays de l’Oncle Sam.

Voici quelques exemples de visas que vous pouvez demander :

  • Visa F : ce document concerne les personnes souhaitant poursuivre leurs études aux USA en tant qu’étudiant non immigrant ;
  • Visa H1B : il s’adresse aux salariés disposant d’un contrat de travail américain ;
  • Visa L-1 : il vous permet de développer une succursale ;
  • Visa J1 : il est adapté pour les individus intéressés par un stage. Les jeunes filles désirant voyager en tant qu’au pair peuvent aussi le demander.

Les autres documents nécessaires

Vous allez avoir besoin de réunir d’autres documents, en dehors du passeport et du visa, à savoir :

  • Un billet d’avion ou un ticket de croisière : ce document doit compléter le dossier d’un passager en direction des États-Unis. Il faut qu’il se munisse d’un billet de retour s’il compte se rendre sur le sol américain pour des raisons touristiques. Le séjour ne doit pas dépasser 90 jours, dans ce cas.
  • Une carte de crédit ou un chèque de voyage : les autorités américaines en ont besoin à titre de justificatif de solvabilité. Il est possible de le remplacer par un autre dispositif capable de fournir des intérêts similaires.

ESTA

Quelles sont les démarches nécessaires pour demander l’autorisation de voyage électronique ESTA ?

L’autorisation de voyage électronique ESTA

L’autorisation de voyage électronique ESTA (Electronic System for Travel Authorization) compte parmi les documents requis pour aller aux USA. Ce dispositif sert d’exemption de visa pour un voyageur issu d’un pays éligible au « Visa Waiver Program ».

La France en fait partie. Il en est de même pour l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne ou encore le Luxembourg.

L’autorisation de voyage est un formulaire virtuel à remplir avant le départ. Il est important d’obtenir son approbation pour garantir l’embarquement dans un avion vers les États-Unis.

Vous allez pouvoir séjourner sur le territoire américain pendant une durée maximale de 90 jours, grâce au document ESTA. Il concerne les voyageurs ayant pris un avion, un bateau de croisière ou un véhicule pour se rendre aux USA.

Seules les personnes en provenance du Canada/Mexique par voie terrestre ne sont pas concernées par le document ESTA. Elles s’orientent vers la demande d’une autorisation similaire.

Le procédé à suivre pour obtenir cette autorisation

Le procédé à suivre pour obtenir une autorisation ESTA se révèle simple. Il vous suffit d’accéder au formulaire en ligne et de le remplir. Il est conseillé de se munir au préalable du nécessaire, pour que la démarche soit rapide.

Ce sont votre pièce d’identité, votre passeport biométrique ou optique valide et votre carte de crédit. Ils contiennent des données requises au remplissage du formulaire.

Vous allez être invité à fournir des informations personnelles et des renseignements sur le voyage. S’ensuit une série de questions concernant vos antécédents judiciaires et/ou vos anciens séjours dans d’autres pays.

Il va falloir s’acquitter des frais relatifs à la soumission du formulaire ESTA, une fois les questions répondues. L’approbation de la demande est envoyée par courriel dans un délai inférieur à 72 heures.

Il est alors préférable de préparer sa demande ESTA au moins 72 heures précédant le départ. A l’aéroport, un responsable en assure la vérification avant l’embarquement.

Il importe d’imprimer la demande ESTA validée et de la classer soigneusement avec les autres documents de voyage.

ESTA

8 novembre 2021 : permission d’entrée de nouveau aux États-Unis

La date du 8 novembre 2021 marque la levée de l’interdiction d’entrée aux États-Unis en raison de la pandémie Covid-19. A titre de rappel, cette interdiction d’accès avait duré presque un an et demi.

Les passagers peuvent entrer aux USA, mais ils sont soumis à différentes mesures sanitaires. Elles font régulièrement l’objet d’une mise à jour.

Il est alors recommandé de s’informer à ce niveau, si vous souhaitez visiter le pays.

Qu’en-est-il des exigences liées à la Covid-19 et des voyages aux États-Unis ? Ce qu’il faut préparer.

Présenter une preuve de vaccination

Un voyageur doit être vacciné au moins 2 semaines précédant son arrivée aux États-Unis, peu importe son motif de séjour. AstraZeneca, Moderna, Sinopharm/ Sinovac et BioNTech/Pfizer sont les vaccins acceptés.

Il est essentiel d’avoir reçu les deux doses de l’un de ces vaccins ou une dose du vaccin Johnson & Johnson/Janssen.

Les individus de moins de moins 18 ans n’ont pas besoin de se faire vacciner.

Il est obligatoire de présenter une preuve de vaccination, avant d’embarquer dans un avion pour les USA. Un certificat démontrant votre guérison n’est pas valable.

L’obtention de la preuve de vaccination à imprimer dépend de la nationalité :

  • Un Français la demande sur une application nommée TousAntiCovid ;
  • Un Belge a recours à l’application CovidSafe ;
  • Un Britannique, quant à lui, utilise le NHS Covid Pass.

Le test PCR à la frontière des USA

Un test PCR, également appelé test antigénique, est obligatoire pour franchir les frontières des USA. Les autorités américaines sont strictes à ce sujet.

Le test PCR doit être négatif et être daté de moins de 24 heures avant le départ.

Il est uniquement imposé aux passagers par voie aérienne. Les voyageurs arrivant par voie maritime ou terrestre présentent un schéma vaccinal.

ESTA

Comment préparer un voyage aux États-Unis ?

Les bagages et l’assurance font partie des éléments sur lesquels vous devez porter une attention particulière pour un voyage réussi.

Une valise ne pèse pas plus de 23 Kg. Elle mesure moins de 158 cm. Il est conseillé de mentionner son contenu et de la verrouiller grâce à un cadenas TSA.

De préférence, un bagage à main présente les dimensions suivantes 56 cm x 45 cm x 25 cm (Longueur x largeur x hauteur). Évitez d’y mettre des produits suspicieux, comme une crème, une substance liquide ou un aérosol.

Les médicaments utilisés en cabine doivent être accompagnés d’une ordonnance.

Il reste judicieux de souscrire à une assurance voyage en partant pour les États-Unis, peu importe votre motif. Cela vous permet d’alléger les coûts d’hospitalisation, si jamais un accident venait à se produire.

Peut-on travailler aux USA avec l’ESTA?

Travailler aux États-Unis avec un formulaire ESTA est possible, mais sous plusieurs conditions. Les détenteurs du permis de voyage électronique ne sont autorisés qu’à exercer une liste restreinte d’activité professionnelle. Un document spécifique, notamment le visa H1B, est obligatoire pour réaliser plus de projets. Envie d’en savoir plus ? Nous allons vous aborder les possibilités liées à la demande ESTA avant de vous parler des démarches pour travailler aux USA.

Comprendre le fonctionnement du document ESTA

Le document ESTA : une autorisation de voyage électronique

L’ESTA ou « Electronic System for Travel Authorization » est le terme utilisé pour désigner l’autorisation de voyage électronique. C’est un document mis en place en 2007 pour les visiteurs éligibles au programme d’exemption de visa souhaitant aller aux États-Unis.

Parmi les pays concernés par le programme se trouvent la France, la Belgique, la Suisse, le Monaco ou encore l’Italie. La majorité des citoyens de pays européens sont soumis à la demande ESTA pour aller aux États-Unis.

Il leur permet d’embarquer dans un avion ou un bateau, sans demander le visa américain. L’autorisation de voyage est utilisée dans le cadre d’un séjour touristique, d’un voyage d’affaires et/ou d’un transit. Le document autorise son titulaire à séjourner pendant 90 jours, au maximum, aux USA.

Le document ESTA n’est pas obligatoire si vous voyagez par voie terrestre. Par exemple, vous partez du Canada pour vous rendre aux États-Unis en voiture.

La procédure pour demander le document ESTA

Le document ESTA est un formulaire disponible et à remplir en ligne. Individuel, il est obligatoire que chaque voyageur en possède un peu importe son âge. Cela signifie que même un bébé doit avoir le sien.

Remplir le formulaire ESTA consiste à répondre à des questions relatives au domaine socioprofessionnel et au séjour aux États-Unis. Le document original est uniquement accessible sur le site du gouvernement américain. Attention aux arnaqueurs affirmant posséder le formulaire original sur leur site web.

Dans le véritable document ESTA, vous allez renseigner des informations concernant :

  • Des coordonnées, notamment le contact et l’adresse de votre hôte (cela peut être un hôtel ou un particulier) ;
  • Votre passeport ;
  • Votre emploi actuel ;
  • Votre carte de crédit/débit utilisée pour régler les frais liés à la soumission de dossier ;
  • Votre lieu de contact aux USA ;
  • Vos renseignements sur les réseaux sociaux, c’est-à-dire votre compte.

Renseigner le nom de son compte sur les réseaux sociaux est facultatif. Indiquer cette information augmente les chances de faire accepter sa demande.

Une fois le formulaire envoyé, un système de vérification automatique s’en occupe. Le délai de traitement prend quelques minutes au minimum, et 72 h au maximum. La majorité des demandes sont traitées en quelques heures.

Les chances d’un formulaire renseignant des informations correctes sont élevées. Veillez à vérifier minutieusement l’orthographe et les chiffres avant de confirmer la demande.

Ce que le document ESTA donne le droit

Voyage d’affaires

Faire un voyage d’affaires avec un document ESTA est possible. Nous vous encourageons à vous tourner vers cette alternative plus simple que demander un visa.

Attention, le voyage d’affaires est soumis à des conditions. En résumé, il est interdit d’exercer une activité en échange d’une rémunération. Le titulaire de l’autorisation de voyage n’est pas censé exécuter les services d’un employeur américain. Il doit se maintenir à l’échange ou encore à la négociation.

Tourisme

L’autorisation de voyage électronique est un document nécessaire dans le cadre d’un séjour touristique aux États-Unis. Le tourisme est l’un des motifs les plus choisis par les ressortissants étrangers.

Voici une liste non exhaustive d’activités touristiques autorisées :

  • Visiter des monuments incontournables aux USA : le Golden Gate à San Francisco, le Death Monument Valley ou encore le Central Park à New York ;
  • Assister à des concerts ou des théâtres : un show de votre artiste préféré ;
  • Jouer dans des casinos terrestres : Las Vegas possède de nombreux établissements spécialisés dans les jeux d’argent ;
  • Visiter des membres de la famille ou des amis : assister un mariage, faire une visite de courtoisie ;
  • Faire du road trip : plusieurs circuits existent pour les aventuriers et passionnés de nature.

Transit

Les passagers comptant faire une escale aux États-Unis doivent se procurer la demande ESTA, selon le message du gouvernement américain. C’est pour limiter les risques d’insécurité dans le pays.

L’autorisation de voyage électronique va servir de moyen pour contrôler l’identité de chaque passager. Cela permet d’identifier les personnes à risque pour la sécurité.

À noter qu’il n’est pas obligatoire de se procurer le permis de voyage électronique dans le cas d’un transit par voie terrestre. Par exemple, vous arrivez du Mexique ou du Canada.

Les démarches pour obtenir le document ESTA restent la même, peu importe le motif de voyage. Dans le cas d’un transit, le renseignement sur « l’adresse aux États-Unis » est remplacé par « Transit ».

Le document vous autorise à transiter autant de fois aux USA.

Concernant le travail

Les activités professionnelles autorisées avec un document ESTA

Voici les activités professionnelles qu’un détenteur de l’autorisation de voyage électronique peut faire aux États-Unis :

  • Livrer un produit à un client ou à une entreprise américaine ;
  • Rendre service à un client américain ;
  • Effectuer des travaux de réparation, d’inspection et d’installation ;
  • Donner des conseils, apporter un point de vue ou faire des suggestions auprès d’un client américain ;
  • Négocier avec un fournisseur américain ;
  • Discuter d’un projet ou soumettre des idées à un client américain ;
  • Participer à un séminaire, une conférence ou un congrès.

Les activités professionnelles interdites avec un document ESTA

Il est interdit de poursuivre son activité professionnelle aux États-Unis avec un document ESTA. Il va falloir entamer les démarches pour demander un visa de travail pour cela.

Voici des exemples d’activités professionnelles interdites aux États-Unis :

  • Investir dans une entreprise américaine ;
  • Créer, lancer ou diriger une entreprise ou une organisation aux USA ;
  • Effectuer un service journalistique ou réaliser une production médiatique ;
  • Reprendre les activités d’une entreprise.

Violer le statut autorisé par la demande ESTA : les risques et les conséquences

Bien que le gouvernement américain soit clair sur le sujet, il n’est pas rare de voir des étrangers enfreindre les règles du document ESTA. Ils exercent des activités lucratives durant leur séjour aux États-Unis.

Par ignorance ou par facilité, nous ne pouvons pas définir les raisons qui les poussent à violer leur statut. Ce qui est certain, c’est qu’ils compromettent leurs futures opportunités professionnelles/personnelles si les autorités américaines découvrent les infractions.

Ces étrangers vont être classés sur une liste rouge. À l’avenir, ils vont voir leur demande de permis de voyage, d’immigration ou de travail pour les États-Unis être refusée. Ils vont éprouver de la difficulté à obtenir la carte verte.

Dans les pires des cas, le gouvernement peut les interdire de revenir dans le pays. Dans cette situation, la solution est de contacter un avocat spécialisé. Une chance, petite soit-elle, existe pour que l’intéressé retrouve ses droits.

Travailler aux USA avec un visa H1B

Présentation du visa H1B

Le visa H1B est un document autorisant à travailler aux États-Unis pendant 3 ans. Il permet à une entreprise américaine d’embaucher un employé étranger disposant d’une qualification ou d’une compétence.

Chaque année, beaucoup de ressortissants étrangers postulent pour l’obtenir. Le gouvernement américain n’en délivre que soixante-cinq mille par an. C’est pour éviter une pénurie d’emploi, néfaste pour les travailleurs américains, mais aussi pour conserver la stabilité économique du pays.

Le visa H1B autorise un séjour de 3 ans. Il est possible d’entamer des démarches pour le prolonger jusqu’à 6 ans. Une personne ayant demandé une green card ou un labor certification bénéficie d’un an d’extension jusqu’à ce qu’elle obtienne le document.

Les profils éligibles à une demande de visa H1B

Voici les critères requis pour obtenir le visa H1B :

  • Être diplômé d’un Bachelor ou équivalent, d’une filière en rapport avec le poste convoité ;
  • Correspondre à une offre d’emploi et être accepté pour le poste ;
  • Avoir une licence prouvant que vous disposez des compétences pour exercer le poste demandé ;
  • Être titulaire d’un Bachelor américain correspondant à la fonction convoitée.

Le visa H1B est délivré aux personnes qualifiées et capables de contribuer à l’évolution économique du pays. Ce sont les comptables, les enseignants, les experts informatiques, les avocats ou encore les chercheurs informatiques.

Les ressortissants étrangers recrutés par les employeurs américains accomplissent une mission que les travailleurs locaux ne peuvent pas assurer. La rémunération proposée doit être conforme aux normes établies aux États-Unis et à la hauteur du poste.

Les démarches pour obtenir un visa H1B

La première étape pour travailler aux États-Unis consiste à trouver une entreprise à la recherche d’une qualification comme la vôtre. C’est important puisqu’elle va entamer les démarches pour vous embaucher et vous autoriser à séjourner sur le territoire américain.

Cela va être la même entreprise qui va se charger des frais liés aux procédures d’obtention du visa H1B.

Voici les démarches qu’elle va accomplir pour y parvenir :

  • Demander une approbation de Labor Condition Application via le Department of Labor ;
  • Compléter le formulaire I-129 du service d’immigration américaine ;
  • Préparer les documents nécessaires, comme une copie de l’autorisation d’embauche, une copie du diplôme du futur employé ou encore un exemplaire du contrat de travail ;
  • Envoyer le document I-797 « Notice of Approval » au futur employé pour que ce dernier le complète, si la demande est approuvée ;
  • Informer l’employé sur un entretien se déroulant à l’ambassade américaine de son pays.

Combien de temps pour que l’ESTA soit acceptée ?

Combien de temps faut-il pour que ma demande ESTA soit acceptée ?

Depuis quelques années, les ressortissants de certains pays peuvent voyager aux États-Unis sans visa sous certaines conditions. En effet, l’ESTA USA remplace désormais le visa classique pour les séjours de courte durée. La demande de cette autorisation électronique se fait en ligne. Combien de temps faut-il pour recevoir la réponse ?

ESTA : c’est quoi ?

L’ESTA (Electronic System for Travel Authorization) est une autorisation de voyage électronique délivrée par le gouvernement américain aux ressortissants des pays membres du programme d’exemption de visa. Ce document peut se substituer aux visas touristiques, affaire et transit classiques pour les séjours de moins de 90 jours aux États-Unis.

Ce système a été instauré afin de faciliter l’accès des ressortissants de certains pays, dont la France ou encore la Belgique, au territoire américain. En outre, il réduit les coûts liés à la préparation des documents de voyage. Enfin, il est beaucoup moins chronophage que la procédure d’obtention de visa traditionnelle.

Qui peut obtenir une ESTA ?

Pour obtenir une autorisation de voyage électronique pour entrer aux États-Unis, il faut remplir les conditions suivantes :

  • Être ressortissant d’un pays membre du programme d’exemption de visa des États-Unis ;
  • Être en possession d’un passeport électronique ou biométrique ;
  • Prévoir un séjour de moins de 90 jours aux USA ;
  • Être en règle par rapport aux autorités américaines : pas d’interdiction de territoire ou de condamnation dans le pays ;
  • Arriver par voie aérienne ou maritime ;
  • Ne pas avoir voyagé au Yémen, en Corée du Sud, en Irak, en Iran, en Libye ou encore en Syrie auparavant ;
  • Avoir un casier judiciaire vierge.

Dans quelles situations l’ESTA est-elle valide ?

L’ESTA remplace le visa classique pour les motifs suivants :

  • Tourisme et visite de famille ;
  • Voyage d’affaires ;
  • Transit ;
  • Participation à une conférence, un salon, un colloque, un symposium ou encore une foire.

Par contre, l’autorisation de voyage électronique est invalide dans les cas suivants, même si le séjour dure moins de 90 jours :

  • Étude ou formation ;
  • Stage ;
  • Activité professionnelle (travailler aux États-Unis).

Il est cependant à noter que le voyageur peut profiter de ses vacances aux USA pour trouver des opportunités de travail ou de formation même s’il est entré sur le territoire avec ESTA. Il devra ensuite faire une demande de visa classique adapté pour pouvoir rester dans le pays.

Quelle est la durée de validité de l’ESTA ?

La durée de validité de l’ESTA est généralement de 2 ans après son obtention. Le détenteur peut se servir de cette autorisation pour des entrées multiples aux Etats-Unis durant cette période tant que chaque voyage ne dure pas plus de 90 jours. Il est important de noter que les visites au Mexique, aux Caraïbes ou encore au Canada ne remettent pas les compteurs à zéro.

En outre, cette autorisation de voyage électronique perd sa validité lorsque le passeport auquel il est lié expire. En d’autres termes, il faut refaire une demande d’ESTA après un changement ou un renouvellement de passeport.

Comment obtenir l’ESTA ?

La demande d’ESTA  pour les Etats-Unis se fait entièrement en ligne sur un site dédié. Le voyageur devra alors remplir un formulaire en fournissant des informations personnelles de base et des renseignements plus approfondis sur son voyage :

  • Nom, adresse exacte et numéro de téléphone de son hôte (particulier ou établissement) ;
  • Numéro de passeport électronique ou biométrique ;
  • Renseignements personnels : nom complet, emploi, adresse, situation financière et bien d’autres encore ;
  • Numéro de carte de crédit ou carte de débit.

Ensuite, il faut payer les frais de traitement de dossier qui sera directement prélevé de la carte. Enfin, il ne reste plus qu’à envoyer le formulaire.

Combien de temps faut-il pour que la demande d’ESTA soit acceptée ?

Les demandes d’ESTA sont traitées par des machines. De ce fait, le délai de réponse est généralement court, c’est-à-dire entre quelques minutes à 72 h, selon le nombre de requêtes. En outre, il peut arriver que les autorités américaines vous demandent de fournir des informations ou documents supplémentaires avant de réexaminer votre dossier.

Par ailleurs, le demandeur reçoit un email d’approbation aussitôt que sa requête est acceptée. L’autorisation de voyage est, quant à elle, intégrée automatiquement dans le passeport biométrique ou électronique du voyageur. Cependant, il est toujours recommandé d’avoir une copie du message d’approbation sur soi pour éviter les pertes de temps en cas de bug du système informatique au niveau des aéroports.

La demande d’ESTA peut-elle être refusée ?

Il arrive que la demande d’ESTA soit refusée pour les raisons suivantes :

  • Le demandeur a oublié de fournir certaines informations en remplissant le formulaire ;
  • Certains renseignements indiqués dans le formulaire sont erronés ;
  • Le voyageur n’est pas éligible dans à l’ESTA pour une raison ou une autre.

Dans ce cas, il a 2 options :

  • Envoyer une nouvelle fois le formulaire en veillant à ce que tous les champs soient remplies et à ce que les informations soient exactes ;
  • Entamer les démarches pour l’obtention d’un visa classique auprès de l’ambassade ou du consulat des Etats-Unis dans son pays.

Comment effectuer une demande de visa classique auprès de l’ambassade ?

Pour obtenir une demande de visa classique pour voyager aux Etats-Unis, il faut :

  • Prendre rendez-vous auprès de l’ambassade ou du consulat pour une entrevue ;
  • Se rendre à l’entrevue au jour et à l’heure convenus en se munissant des documents indiqués, notamment le passeport ;
  • Payer les frais de traitement de dossier.

Au cours de l’entretien avec le responsable de l’ambassade, le voyageur devra donner des informations plus détaillées sur les motifs et les modalités de son déplacement aux USA. Il faudra également convaincre qu’il ne représente pas une menace pour le pays. Enfin, il obtient son visa après une vingtaine de jours en cas d’approbation. La procédure est à la fois chronophage et longue.

Conclusion

Dans la majorité des cas, le voyageur reçoit l’email de l’approbation ou du refus de sa demande d’ESTA en moins de 72 h après l’envoi du formulaire. En cas de rejet définitif, il devra entamer les procédures pour l’obtention de visa classique auprès de l’ambassade. Celles-ci sont beaucoup plus coûteuses et surtout longues, soit plus d’une vingtaine de jours. Ainsi, il est recommandé de faire la demande d’autorisation électronique le plus tôt possible afin de ne pas avoir à repousser le voyage en cas de problèmes.

Quels documents pour ma demande ESTA ?

De quels documents ai-je besoin pour ma demande ESTA ?

La demande ESTA  A quoi sert-elle ? L’ESTA est une formalité obligatoire pour les voyageurs exemptés de visa souhaitant partir aux États-Unis pour du tourisme ou un voyage d’affaires. Les voyageurs qui négligent les documents à fournir réduisent leur chance de faire valider le dossier. Il est alors capital d’être au courant de tous les éléments nécessaires pour une bonne organisation, un séjour serein et une demande approuvée.

Qu’est-ce que la demande ESTA ?

Une demande ESTA USA (Electronic System for Travel Authorization) est une autorisation de voyage électronique, mise en vigueur depuis 2010. C’est une alternative permettant de séjourner aux États-Unis en se passant du traditionnel visa américain.

L’autorisation ESTA un système d’entrée aux USA qui a vu le jour grâce au programme d’exemption de voyage. Elle est délivrée aux voyageurs souhaitant se rendre sur le territoire par voie aérienne ou maritime par les autorités américaines. Ils comptent y rester pendant une durée de 3 mois au maximum.

Le système vise les ressortissants des trente-huit pays signataires du VWP (Visa Waiver Program), notamment la France, la Grèce, le Luxembourg ou encore l’Allemagne. Ils ont été sélectionnés, car leurs citoyens présentent peu de risque de porter atteinte à la sécurité des États-Unis.

Ces derniers ont interdit l’accès aux ressortissants qui se sont rendus en Irak, en Libye, au Soudan ou en Syrie après mars 2011. Ils sont obligés d’effectuer des démarches pour se procurer un visa américain afin d’entrer dans le pays.

Ces mesures strictes ont été mises en place pour réduire l’insécurité et pour éviter des incidents comme l’attentat du 11 septembre.

Quels sont les documents nécessaires pour demander l’ESTA ?

Les États-Unis imposent à ses visiteurs une liste de documents obligatoires pour entrer dans le territoire, comme les autres pays de destination. Ils sont à présenter aux frontières ou sur un point de transit.

Les documents principaux

Les documents requis pour franchir le sol américain sont nombreux, mais il est fort probable que vous les possédiez déjà :

  • Un passeport en cours de validité : vous avez besoin d’un passeport biométrique ou électronique pour avoir l’autorisation d’embarquer pour les États-Unis. Pour le cas de la France, le gouvernement délivre uniquement des passeports biométriques depuis juin 2009. Il est important de renouveler le vôtre s’il arrive à expiration durant la date prévue pour le séjour, pour éviter des difficultés.
  • Un moyen de paiement : la soumission du dossier ESTA est payante. Le demandeur doit disposer d’un moyen de paiement, notamment d’une carte bancaire pour régler les frais. Les prestataires spécialistes dans les démarches pour demander l’autorisation de voyage électronique acceptent plusieurs autres moyens de paiement.
  • Une adresse e-mail : elle doit être valide, car ce sera à cette adresse que la réponse de votre requête va être envoyée. Prenez alors soin de vérifier l’orthographe avant de confirmer le formulaire.

Les documents supplémentaires

Il est possible que les autorités américaines demandent des documents supplémentaires, notamment :

  • Une attestation d’un employeur ;
  • Un relevé bancaire ;
  • Un billet d’avion et de voucher de l’hôtel qui vous héberge ;
  • Des informations permettant de vous contacter une fois sur place.

C’est rare, mais des titulaires du formulaire ESTA en font l’expérience. Il est alors conseillé de se munir du nécessaire pour un voyage serein.

Il est préférable d’avoir une copie de son autorisation ESTA avec soi. N’hésitez pas à l’imprimer pour la conserver avec les autres documents de voyage. Des agents douaniers peuvent la réclamer à l’aéroport, bien qu’ils disposent de la version électronique dans leur serveur.

L’assurance de voyage fait partie des documents supplémentaires intéressants à avoir si vous comptez séjourner aux États-Unis. Certes, elle est facultative, mais en avoir une permet de profiter d’un voyage plus serein.

L’assurance de voyage réalise les démarches nécessaires pour rapatrier l’assuré s’il est victime d’un accident.

L’assurance maladie se révèle aussi indispensable. Elle couvre les dépenses liées aux soins médicaux, au cas où l’intéressé tombe malade.

Concernant le passeport

Le passeport est un élément clef dans vos chances de franchir les frontières américaines.

Les responsables au niveau des compagnies aériennes ont le droit d’interdire l’embarquement des passagers dont le passeport est :

  • En mauvais état : le document est déchiré, troué, taché ou endommagé. Il présente des traces de liquide. Il est abîmé par des substances chimiques. Il manque une photo d’identité.
  • Modifié : des informations dans le passeport ne correspondent pas à celles qui se trouvent dans le formulaire ESTA (nom, prénom, adresse, nationalité).
  • Très usé : le passeport a dépassé le stade d’une usure normale. Des pages ont été arrachées, froissées ou brûlées. La couverture est méconnaissable. Des informations sont illisibles.

Le Ministère des Affaires étrangères des États-Unis est en mesure d’aider les personnes qui rencontrent des problèmes avec leur passeport. N’hésitez pas à le contacter via leur site web pour trouver de l’aide si vous craignez que votre passeport risque de ne pas être valide.

Il faut savoir que le document ESTA n’est pas une garantie de l’entrée aux États-Unis. Son rôle est de permettre à son détenteur d’embarquer dans un avion ou un bateau.

Le passager va être soumis à d’autres contrôles de routine, une fois à l’aéroport des États-Unis. Des responsables douaniers vont lui poser des questions. Ce contrôle va être la dernière étape à passer pour enfin entrer aux USA.

Comment obtenir l’autorisation ESTA ?

Les démarches pour obtenir l’autorisation de voyage électronique est un processus en ligne qui se divise en plusieurs étapes. Vous avez besoin d’une connexion internet, d’un navigateur web et d’un ordinateur pour réaliser l’opération.

Se munir des documents nécessaires

Le demandeur de l’autorisation de voyage électronique doit se munir des justificatifs suivants avant de se diriger vers le site internet donnant accès au formulaire :

  • Un passeport électronique ou biométrique ;
  • Une carte bancaire ou un autre moyen de paiement.

Il n’est pas besoin de réunir les autres documents tels que le certificat d’assurance de voyage ou l’attestation de l’employeur, à ce moment. Assurez-vous de les conserver avec les autres papiers, car ils vont être réclamés à l’embarquement ou à l’arrivée à destination.

Remplir le formulaire en ligne

Connectez-vous à notre site pour trouver le formulaire ESTA à remplir.

Suivez ensuite ce guide :

  • Choisissez la langue de votre choix, en haut et à droite de l’écran ;
  • Appuyez sur le bouton « Nouvelle demande » avant de cliquer sur « Demande individuelle » ;
  • Lisez les informations et acceptez les conditions en cliquant sur le bouton destiné à cet effet ;
  • Répondez au questionnaire concernant votre état de santé, vos antécédents et votre situation face à la justice ;
  • Indiquez des informations du passeport ;
  • Renseignez votre compagnie aérienne et le numéro de vol ;
  • Désignez une personne que les autorités peuvent contacter en cas d’urgence ;
  • Fournissez l’adresse du domicile d’hébergement.

Payer les frais de soumission de l’autorisation

Le règlement des frais administratifs est la dernière étape à faire pour pouvoir envoyer sa demande ESTA. Le paiement se fait en ligne. Quelques secondes suffisent pour savoir si elle a été validée ou non.

Le traitement du dossier débute à partir du moment où le règlement est approuvé. Une réponse est envoyée par l’adresse e-mail indiquée en moins de 72 heures.

 

 

À quoi sert l’autorisation ESTA ?

Séjour aux États-Unis : à quoi sert la fiche ESTA ?

Ce sont des millions de voyageurs issus des quatre coins du monde qui arrivent aux États-Unis, chaque année. Ils s’y rendent pour diverses raisons, notamment pour un séjour touristique, pour poursuivre des études, pour travailler ou pour un voyage d’affaires. Ils sont munis d’une autorisation d’entrée, notamment d’un visa ou d’un document ESTA USA. Ce dernier intéresse beaucoup de personnes. Découvrez à quoi il sert.

Qu’est-ce que l’autorisation ESTA ?

Présentation du document

L’ESTA est l’acronyme de « Electronic System for Travel Authorization ». Il s’agit d’une autorisation de voyage électronique permettant d’aller aux États-Unis sans demander un visa. Ce système a été mis place pour renforcer la sécurité des voyages, et celle du territoire américain.

Le document est une initiative lancée par « U.S. Department of Homeland Security » pour faciliter la vérification de l’identité des voyageurs. Il permet d’identifier et de refuser l’embarquement des passagers indésirables à bord d’un avion ou d’un bateau.

Un passager est obligé de s’en munir, dans le cas d’un voyage en transit. Le document lui donne le droit de séjourner pendant un délai maximal de 90 jours aux États-Unis. Il est valable pendant 2 ans et il donne la possibilité à son titulaire d’effectuer des voyages plusieurs fois.

Il est important de savoir que le document n’est pas une garantie d’entrée aux USA. Il permet uniquement de prendre un avion ou un bateau en direction des États-Unis. Concernant le passage aux frontières américaines, il existe des agents qui en sont responsables à l’aéroport.

Obtenir leur autorisation est l’étape finale pour entrer aux USA. Sans cela, le passager va être obligé de prendre le prochain vol pour retourner directement chez lui.

Les spécificités d’une autorisation ESTA

Ce document se distingue du visa américain ou Visa Canadien qui est similaire par les points suivants :

  • Le motif de séjour : un séjour touristique, un voyage d’affaires et un transit sont les seuls motifs permettant d’obtenir la demande ESTA.
  • La durée de séjour : il est nécessaire de demander un visa, si vous comptez dépasser les 90 jours permis par l’autorisation de voyage électronique.
  • Les démarches à distance : contrairement à celle du visa, la procédure pour demander le document ESTA se fait en ligne.
  • Le type de passeport validé : le formulaire est uniquement compatible avec un passeport biométrique ou électronique.

À qui s’adresse l’autorisation ESTA ?

Les voyageurs concernés

La demande ESTA concerne une catégorie restreinte de voyageurs. Ce sont les ressortissants des pays éligibles au « Visa Waiver Program » ou Programme d’Exemption de Visa, en français. Ces pays ont été spécifiquement choisis par les États-Unis, car leurs citoyens présentent peu de risque pour la sécurité de l’État.

Plus de trente pays participent au Programme d’Exemption de Visa, notamment la France, l’Italie, le Danemark, l’Espagne et le Luxembourg. La plupart d’entre eux sont membres de l’Union Européenne.

Les voyageurs munis d’une demande d’autorisation de voyage électronique partent aux États-Unis pour accomplir l’une ou plusieurs des projets suivants :

  • Faire un road trip dans une partie ou à travers tous les États-Unis ;
  • Rendre visite à de la famille ou des proches ;
  • Faire du tourisme ;
  • Négocier une affaire ou signer un contrat ;
  • Participer à un évènement culturel, sportif ou artistique non rémunéré ;
  • Assister à une réunion, une conférence, un séminaire ou une convention ;
  • Prendre des cours dans une Université sans chercher à être diplômé ;
  • Suivre une formation courte et non rémunérée.

Les conditions relatives à la demande ESTA

Voici les conditions liées à l’usage d’une ESTA :

  • C’est un document à entrées multiples autorisant un séjour à durée déterminée (notamment les 90 jours) ;
  • L’autorisation est valable pendant 24 mois, à partir de sa date de délivrance ou de l’expiration du passeport si celui-ci arrive à expiration durant les 2 ans ;
  • Son titulaire est interdit d’effectuer des activités rémunératrices ;
  • Son détenteur ne doit pas avoir fait l’objet d’infraction à la loi, d’une condamnation ou d’une poursuite judiciaire.

Comment obtenir l’autorisation ESTA ?

La procédure

Nul besoin de se déplacer dans des bureaux administratifs pour demander une autorisation ESTA : tout se fait à distance. Vous n’avez pas besoin de présenter des papiers justificatifs. Il faut juste s’assurer de détenir un passeport, car des informations vont être nécessaires au moment où vous allez remplir le formulaire.

Vous avez le choix entre remplir vous-même votre formulaire ESTA ou demander à un prestataire de l’accomplir à votre place. La procédure est non seulement simple, mais également rapide. Quelques minutes suffisent pour répondre aux questions et renseigner des informations.

Voici ce qu’il va vous être demandé de faire, une fois en ligne :

  • Renseigner des informations personnelles : c’est la première étape du processus en ligne. On vous demande d’indiquer votre nom, votre prénom, la date de naissance, la situation maritale, le métier et l’adresse. Une adresse e-mail valide, un numéro de téléphone et un passeport sont aussi requis.
  • Répondre au questionnaire : différentes questions vont vous être soumises. Elles concernent votre état de santé, les voyages antérieurs et/ou votre situation vis-à-vis de la justice. Elles vont permettre d’étudier votre cas et de déterminer si vous remplissez les critères pour passer les frontières américaines.
  • Valider le formulaire : la validation du formulaire correspond à la dernière étape du processus. C’est la partie où il est primordial de bien vérifier les informations indiquées. Plus les renseignements sont corrects, plus les chances d’obtenir une autorisation approuvée sont élevées. Réglez les frais de soumission de dossier pour envoyer la demande, une fois la vérification terminée.

Le délai d’attente

Il ne vous reste plus qu’à attendre, une fois le dossier envoyé. Les procédures effectuées par les entités censées vérifier votre demande sont automatiques. Elles vous envoient une réponse par courriel à l’adresse indiquée dans le formulaire dans un délai de 72 heures après l’envoi, au maximum.

La plupart des demandes sont répondues quelques minutes après la confirmation de l’envoi, mais ce n’est pas forcément le cas. À ce sujet, les autorités américaines recommandent de remplir le formulaire au moins 72 heures avant le départ pour éviter de rater son embarquement.

Dans le cas d’un refus

Deux options sont envisageables si votre document ESTA est refusé :

  • Refaire une autre demande : vous avez la possibilité de remplir un nouveau formulaire, même si le précédent vient juste d’être refusé. Il faut s’attendre à ce que la même chose se reproduise si vous entrez les mêmes informations que pour la première demande. La requête ne va pas aboutir. Il faut changer de stratégie.
  • Demander un visa : rendez-vous à l’ambassade ou au consulat des États-Unis pour découvrir les démarches à effectuer pour obtenir un visa.

 

 

Est-il possible de faire une demande d’ESTA sans projet précis ?

Peut-on effectuer une demande d’ESTA sans projet précis ?

L’obtention de l’ESTA est possible sous certaines conditions bien précises. La plupart du temps, l’on se rend au pays de l’oncle Sam pour les vacances, pour étudier ou encore pour affaires. Dans ce cas, il existe généralement des types de visas spécifiques, dépendant du motif du séjour. Mais si vous n’avez aucun projet précis pour vous rendre aux États-Unis, est-ce que vous pouvez tout de même effectuer votre demande ESTA et obtenir votre autorisation ? Faites le point à travers cet article.

Qu’est-ce que l’ESTA ?

L’ESTA est le diminutif de « Electronic System for Travel Authorization ». En pratique, il s’agit d’une autorisation électronique délivrée, sous certaines conditions, à des personnes souhaitant se rendre aux États-Unis et y effectuer un séjour.

Les autorités américaines ont mis en place un programme d’exemption de visa afin de faciliter l’entrée sur leur territoire tout en assurant un contrôle strict sur l’identité et les motifs des personnes qui y séjournent.

Grâce à cette autorisation, le titulaire n’a pas besoin de se munir d’un visa. Néanmoins, l’ESTA Visa ne peut être considérée comme un visa, mais possède ses propres conditions d’utilisations et ses limites que vous verrez plus bas.

vol vers les usa

Dans quelles conditions peut-on effectuer une demande d’ESTA ?

L’ESTA n’est pas accessible à toute personne souhaitant se rendre aux États-Unis. En effet, il faut remplir diverses conditions spécifiques pour pouvoir en bénéficier. Premièrement, il faut que la personne soit ressortissante d’un pays inscrit dans le programme d’exemption de visa instauré par les États-Unis. La liste des pays jouissant de ce privilège se résume à une quarantaine, dont la majorité provient de l’Union Européenne.

Deuxièmement, la personne qui effectue la demande doit posséder un passeport biométrique ou à lecture optique en cours de validité. Tout passeport autre que ce type sera irrecevable.

Troisièmement, il faut que le motif de votre séjour soit pour affaires ou pour tourisme. Ainsi, si vous vous rendez aux États-Unis pour poursuivre vos études ou pour y travailler, vous ne pourrez pas obtenir d’ESTA, mais devrez demander un visa correspondant à votre projet.

Enfin, la durée de votre séjour aux États-Unis doit être de moins de 90 jours si vous voyagez avec votre ESTA. Une fois ce délai passé, vous devez impérativement rentrer dans votre pays d’origine avant de pouvoir revenir pour 90 autres jours.

Comment faire la demande d’obtention d’ESTA ?

Pour obtenir votre ESTA USA, vous devez effectuer une demande en ligne auprès d’un site officiel proposé par le gouvernement américain. Dans ce site, vous serez invité à remplir un formulaire de demande. Il contient divers champs à remplir par vos informations personnelles (nom, prénom, date de naissance, adresse exacte, sexe…).

Vous devrez également répondre à plusieurs questions relatives aux motivations qui vous poussent à vous rendre aux États-Unis. Répondez le plus sincèrement possible et veillez à ne commettre aucune faute d’orthographe ou d’inattention dans vos noms et informations personnelles. En cas d’erreur, votre dossier risque d’être rejeté par les autorités chargées de son traitement.

Que faire si l’on souhaite se rendre aux États-Unis sans projet exact ?

Comme mentionné plus haut, l’ESTA est délivrée aux personnes souhaitant se rendre aux États-Unis pour affaires ou pour tourisme. Si vous n’avez pas de projet exact, il est préférable de mentionner un motif touristique.

En effet, en voyageant en tant que touriste, vous n’aurez pas à apporter des précisions sur vos déplacements, ni sur les lieux où vous vous rendrez. Vous serez libre de faire ce que bon vous semble, du moment que vous respectez les conditions que vous permettent l’ESTA.

Une fois que vous aurez obtenu l’ESTA, vous pourrez visiter librement les États-Unis et vous rendre dans les lieux qui vous plaisent sans devoir rendre de compte. Néanmoins, vous ne pourrez pas projeter de travailler pour gagner de l’argent, ni dépasser la durée de 90 jours autorisée.

Conclusion

Pour conclure, l’ESTA vous donne la possibilité de vous rendre aux États-Unis sans projet précis, contrairement à un visa qui est, souvent, spécifique à une raison bien définie, comme le visa de travail ou le visa pour étude. De plus, l’ESTA est plus facile et plus rapide à obtenir si êtes éligible à son obtention, par rapport au visa dont les démarches sont plus complexes.

Mettez à jour votre ESTA pour les USA

Mettre à jour son ESTA

Vous êtes détenteur d’une autorisation électronique ESTA et vous vous demandez s’il est possible de la modifier ou de la mettre à jour. Il s’agit d’une interrogation qui pourrait avoir son importance lors de votre prochain voyage aux États-Unis. Faites le point sur les diverses conditions de faisabilité de cette modification.

L’ESTA, de quoi s’agit-il ?

L’ESTA, ou Electronic System for Travel Authorization, est un document qui permet aux personnes souhaitant passer un séjour aux États-Unis d’entrer sur le territoire américain sans avoir besoin d’un visa. Ce document est délivré uniquement aux ressortissants des pays qui bénéficient du Visa Program Waiver proposé par les autorités américaines.

La possession de l’ESTA est obligatoire et celui-ci fait partie des documents vitaux tels qu’un visa ou un passeport permettant à toute personne de nationalité étrangère de circuler librement aux États-Unis. L’ESTA permet de séjourner pendant moins de 90 jours aux États-Unis, avec pour motif le tourisme ou un voyage d’affaires.

Quelles personnes sont éligibles à l’obtention de l’ESTA ?

Il existe certaines conditions à remplir pour pouvoir effectuer une demande d’ESTA. Tout d’abord, le demandeur doit avoir une nationalité provenant d’un des pays bénéficiant du programme d’exemption de visa. De nombreux pays européens jouissent de ce statut, dont la France, la Belgique, l’Allemagne et autres pays. En tout, une quarantaine de pays disposent de ce privilège.

Ensuite, le demandeur doit obligatoirement être titulaire d’un passeport à lecture optique ou électronique. Ce dernier doit être en cours de validité. Enfin, la durée maximum du séjour aux États-Unis doit être de 90 jours, et les raisons du voyage sont pour affaires ou pour tourisme uniquement.

Comment faire pour obtenir l’ESTA ?

Pour obtenir l’ESTA, le demandeur doit effectuer une demande en ligne depuis des sites officiels proposés par le gouvernement américain. Vous êtes invité à remplir un formulaire de demande qui doit contenir des informations précises vous concernant.

Veillez à éviter les fautes d’inattention lorsque vous remplissez votre demande, sous peine d’être irrecevable. Les informations doivent être quasiment identiques à celles contenues dans le passeport.

Des frais sont également à prévoir lorsque vous effectuez votre demande d’ESTA. Ils s’élèvent à 14 $, mais peuvent changer. Renseignez-vous bien sur le tarif avant de faire votre demande. Une fois la demande envoyée, vous obtenez une réponse, au plus tard, dans les heures qui viennent. Une fois l’autorisation obtenue, il est conseillé de l’imprimer afin de faciliter la vérification du document.

Peut-on mettre à jour ou modifier son ESTA ?

Il est possible de modifier ou de mettre à jour certaines informations contenues dans votre autorisation ESTA. Néanmoins, afin de faciliter cette démarche, vous devez impérativement vous souvenir de votre numéro de dossier. D’ailleurs, il est vivement conseillé de noter ce numéro et de le conserver précieusement.

C’est grâce à ce numéro que vous allez pouvoir accéder à votre formulaire de demande. Ainsi, vous pourrez effectuer les modifications des informations nécessaires. Une fois la mise à jour effectuée, vous devrez observer un délai d’environ 72 heures afin que les autorités américaines puissent valider les modifications.

Quand est-il nécessaire de modifier ou de mettre à jour votre ESTA ?

Généralement, vous devez remplir minutieusement votre formulaire de demande d’ESTA avant que celui-ci ne soit validé par les autorités américaines. Néanmoins, il existe des cas particuliers qui vous autorisent à effectuer des mises à jour ou des modifications à votre dossier. Voici les cas où cette mise à jour est autorisée.

Perte de l’adresse email

Premièrement, si vous avez perdu ou changé d’adresse email, vous devez mettre à jour les informations. Ainsi, vous obtiendrez des informations sur votre autorisation électronique et sa validité sur la nouvelle adresse email.

Changement de situation

Deuxièmement, si votre lieu de résidence aux États-Unis a changé entre 2 voyages, il est nécessaire de modifier l’adresse de votre lieu de séjour. De même, vous êtes invité à changer votre adresse postale si vous avez déménagé depuis votre dernière demande d’ESTA.

Le changement de situation peut également être au niveau de votre situation matrimoniale. Ainsi, il est vivement conseillé de changer les informations se trouvant dans votre ESTA.

Des erreurs dans le remplissage du formulaire

Si vous avez envoyé votre demande et que celle-ci est en cours de traitement, et que vous vous rendez compte que vous avez oublié de mentionner des informations importantes (date de naissance, adresse…), vous pouvez vous connecter à tout moment et y apporter des modifications.

Un autre cas, si vous avez déjà obtenu votre ESTA, mais que vous avez oublié de mentionner des informations, vous pouvez vous rendre sur le site et consulter votre dossier via votre numéro de dossier et apporter les modifications nécessaires. Néanmoins, ce cas est très rare, puisque les autorités auront sûrement remarqué cette omission/erreur de votre part et auront rejeté votre demande.

Quand est-ce qu’il n’est pas permis de modifier ou de mettre à jour votre ESTA ?

Certaines informations peuvent être modifiées librement sur votre ESTA. Par contre, d’autres ne peuvent pas être mises à jour une fois que les autorités américaines les auront validées. À titre d’exemple, vous ne pouvez pas modifier votre numéro de passeport ainsi que sa date de validité. Dans le cas où ces informations devaient être changées, il vous faudrait réaliser une nouvelle demande d’ESTA, et non la mettre à jour.

Vous ne pouvez pas, non plus, modifier des informations personnelles telles que votre nom, prénom ou votre date de naissance. Ces données devraient, d’ailleurs, être invariables. Néanmoins, si vous veniez à changer de nom, vous devriez changer de passeport, et effectuer une nouvelle demande d’ESTA. Les informations contenues dans votre passeport et l’ESTA doivent impérativement être identiques.

Enfin, il est impossible de changer des réponses relatives à des questions concernant vos antécédents juridiques, votre état de santé ou d’autres informations importantes. De simples mises à jour ne sont pas valables, mais il est possible que vous deviez réaliser une nouvelle demande.

Des frais sont-ils facturés pour toute mise à jour de l’ESTA ?

Toute modification des informations contenues dans votre ESTA entraine une nouvelle analyse de votre dossier dans son intégralité de la part des autorités américaines. De ce fait, vous devrez payer les frais équivalents à ceux payés au moment de votre demande pour chaque modification effectuée. La seule modification que vous pouvez réaliser en toute gratuite se fait au niveau de votre adresse email associée au dossier.

Veillez également à vous souvenir de votre numéro de dossier si vous souhaitez faire une mise à jour de votre ESTA en cours de validité. Dans le cas contraire, il vous est conseillé d’effectuer une nouvelle demande.

Peut-on mettre à jour son ESTA après son expiration ?

L’autorisation électronique ESTA possède une durée de validité de 2 ans ou jusqu’à la date d’expiration de votre passeport si celui-ci expire dans moins de 2 ans. Durant cette période, vous pouvez réaliser les modifications et mises à jour voulues, du moment que les informations peuvent être modifiées.

Par contre, une ESTA arrivée à expiration ne peut pas être mise à jour ou simplement modifiée. Vous devez effectuer une nouvelle demande et suivre à nouveau les démarches comme lors de votre première demande. De même, vous devez vous acquitter des frais relatifs à la demande.

COMMENT VAIS-JE RECEVOIR MON ESTA ?

COMMENT RECEVOIR MON ESTA ?

Vous avez un programme de voyage aux USA et avez pu effectuer une demande d’autorisation d’entrée ESTA.

Pour cela, vous avez eu la liste des documents à fournir notamment le justificatif d’identité ou la pièce d’identité, le passeport en cours de validité, un justificatif de domicile, les pièces justificatives de moyens de subsistance suffisants, le livret de famille, la carte nationale d’identité, l’attestation d’assurance, assurance-maladie, l’acte de naissance et tous les documents nécessaires dont la durée de validité est en cours.

A ce dossier de demande, joindre tous les justificatifs et copie des pièces justificatives, la quittance de paiement, remplir le formulaire et faire votre demande par courrier électronique.

 

POURQUOI VERIFIER OU RECUPERER VOTRE ESTA ?

Dans le cadre des démarches administratives pour l’autorisation ESTA, vous n’avez en réalité pas besoin de vous connecter à chaque fois pour vérifier l’état de votre dossier de demande.

Le dispositif du système est pensé et conçu pour tout faciliter. En effet, après le paiement par carte bancaire et la validation de la liste des pièces, un accusé de réception est immédiatement envoyé à l’adresse mail indiqué.

Sous 72h maximum, vous êtes informés du statut de votre dossier de demande ESTA. Cette notification par mail peut être une acception, donc délivrance de l’autorisation ou un refus.

Il existe cependant des cas particuliers où il y a besoin de se connecter à son espace et vérifier son dossier :

  • Le demandeur n’a pas reçu de réponse à sa demande sous 72 heures comme il est de coutume. Il est donc compliqué de savoir si oui ou non le dossier est accepté ;
  • Vérifier sa demande ESTA en cas d’hésitation sur les informations renseignées dans le formulaire de demande. Il est important de tout faire par soi-même et d’en vérifier la régularité et la conformité des informations sur son Etat-civil
  • Vérifier la validité de votre ESTA si votre demande date d’il y a un certain temps et vous souhaitez l’utilisez à nouveau pour un voyage future ;
  • Vérifier et s’assurer qu’aucune information n’a entre-temps changé

 

ACCEDER A VOTRE ESTA, LE VERIFIER ET LE RECUPERER

De façon pratique nous verrons comment accéder à notre dossier ESTA et récupérer notre autorisation. Il diffère selon l’information dont on a besoin.

Si vous avez besoin de savoir si votre autorisation ESTA est toujours valide, une recherche par mail pourrait simplement suffire.

Par contre si vous avez besoin de savoir si votre demande a été acceptée ou non, vérifier d’abord votre boîte de réception et vos dossiers spams car il est possible que le mail de confirmation y soit glissé.

Si vous n’y avez pas eu satisfaction, vous pouvez consulter le statut de votre dossier en ligne en vous connectant à votre espace client sur le site officiel de demande. Une erreur lors de paiement des frais demandés peut être à la base de certains dysfonctionnements.

Le récépissé peut faire foi. Si tel n’est pas le cas, il est conseillé d’effectuer une nouvelle demande avec autres moyens de paiement avec document officiel.

 

INTERPRETER LE STATUT D’UNE DEMANDE ET LE RECUPRER

Maintenant que nous savons où et comment retrouver votre ESTA grâce aux informations décrites plus haut, nous allons à présent comprendre le statut du dossier.

Lorsque le statut de votre dossier est envoyé par mail, la réponse est soit « demande validée » ou « demande refusée » si c’est le premier cas, alors vous êtes autorisé à entrer sur le sol américain et y séjourner ou transiter.

Cette acceptation est d’une durée de deux ans avec 90 jours autorisés pour un séjour continu. Elle est systématiquement rattachée et liée à votre passeport de manière informatisée.

Il ne vous reste plus rien à faire que de prendre un billet auprès d’une compagnie reconnue et agréé par les autorités des USA. Pas besoin de chercher à imprimer l’autorisation et l’avoir sur soi.

Votre Etat-civil, liste des documents fournis lors du dépôt du dossier avec les documents justificatifs pour faire les démarches de ma demande sont liés au passeport.

Dans le second cas où la demande est refusée, vous ne pouvez pas fouler le sol américain. Malheureusement, il ne vous sera pas donné les raisons du refus, question de souverainement d’Etat.

Vous pourrez faire votre propre analyse et chercher les raisons du refus. Cela peut être une erreur dans les formulaires avec le nouveau système. Il vous faudra reprendre une nouvelle demande car celle refusée ne peut être modifiée.

Prendre rendez-vous virtuel, vous pouvez effectuer une nouvelle demande et fournir un document attestant nom et prénoms, demander des documents fournis lors de la première demande, demande de passeport, effectuer les démarches de changement de nom, payer les frais par carte de crédit.

Le code confidentiel obtenu après enregistrement ou l’adresse de sa demande reste la clé d’accès à son dossier pour toute demande ultérieure, changement d’adresse, titre de séjour, justificatifs de domicile, changement de domicile et d’Etat-civil.

Payer sa demande ESTA USA

COMMENT PAYER VOTRE DEMANDE ESTA POUR LES USA

Entrer sur le territoire américain pour des ressortissants non américains est soumises à des formalités notamment la demande de visa.

Pour faire une demande de visa classique, le voyageur devra se rendre dans une ambassade ou un consulat des USA du lieu de sa résidence muni des documents suivants : un passeport biométrique ou un passeport électronique en cours de validité, un billet d’avion aller-retour, remplir le formulaire de demande de visa et apporter la preuve de moyens de subsistance suffisant aux autorités américaines.

Il devra ensuite, dans le formulaire préciser le nombre de jours maximum de son séjour avant son entrée sur le territoire américain.

Les autorités américaines ont institué un programme d’exemption de visa aux ressortissants de pays-membres de ce programme.

Ces derniers n’ont plus l’obligation de visa avant d’entrer sur le territoire américain. Il leur faut juste une autorisation de voyage électronique ESTA.

Pour obtenir une autorisation de voyage électronique, vous devez faire votre demande sur le site officiel destiné à cet effet.

Demander un visa de séjour aux états unis, c’est être ressortissant d’un pays éligible au programme d’exemption de visa comme les ressortissants français ou ressortissant de l’espace Schengen, avoir besoin d’un E visa, être en possession d’un passeport en cours de validité avant de se rendre sur le système électronique.

Une fois sur la plateforme officielle de demande d’autorisation de voyage, le voyageur doit renseigner le formulaire destiné à cet effet avec des précisions sur son état civil notamment : nom et prénoms, nom de jeune fille, le numéro de passeport, préciser sa double nationalité s’il en a, préciser la durée de séjour sur le sol américain, préciser l’objet du voyage, touriste, escale etc..,

L’obtention de visa n’est pas sans frais. Les coûts varient en fonction du type de visa comme visa de visiteur, visa électronique, visa touriste, visa de séjour de santé etc..

 

COMMENT PAYER POUR MA DEMANDE D’AUTORISATION ESTA ?

ESTA ou l’Electronic System for Travel Autorisation est un système mis en place par les autorités américaine pour entrer sur le territoire américain. Que ce soit par voie aérienne, par voie terrestre par voie maritime ou par voie ferroviaire, tout est prévu pour la sécurité informatique des demandeurs.

Il faut posséder un passeport comme un passeport français par exemple ou un passeport électronique pour voyager aux Etats-Unis ou pour y transiter pour un autre pays de destination.

Quant à ce qui concerne le paiement des frais liés à la demande d’autorisation d’entrer aux USA, le système informatique ne souffre d’aucune insuffisance et les demandeurs ne devraient pas avoir peur d’entrer leurs données personnelles liées à leur identité, état civil ou pour la sécurité du système de paiement mis en place.

 

LES MOYENS DE PAIEMENT MIS A DISPOSITION POUR L’ESTA

Les demandes d’autorisation ESTA consistent en une démarche payante depuis les années 2010. La demande n’est donc pas gratuite. Elle est onéreuse et entièrement dématérialisée.

Le remplissage et l’envoi du formulaire de demande se passe exclusivement sur le site officiel donc via internet et sans intermédiaire où sécurité et confidentialité sont garanties par les services en charge de la sécurité intérieure du pays.

Les autorités américaines attestent qu’il s’agit un outil entièrement crédible et fiable conçu comme tel.

Pour passer l’étape du paiement de votre demande, vous devez d’abord passer l’étape de la formalité préalable du questionnaire à 4 rubriques : c’est le formulaire même de demande : il s’agit notamment de :

  1. Votre état civil et de votre document de voyage notamment le passeport : nom et prénoms, date et lieu de naissance, nationalité, identité des parents, adresse et mail, profession, adresse et coordonnées de l’employeur et toutes les informations liées à votre passeport.
  2. Les informations liées à votre séjour sur place aux USA : adresse et contact en cas de besoin
  3. Antécédents judiciaires et informations médicaux liés à votre état de santé : des réponses par oui ou non sont posées sont attendues ici.
  4. Validation du dossier de demande : c’est ici justement qu’il vous sera demandé de payer les frais de demande pour valider votre demande et parce que tout le processus se passe en ligne, il va de soi que le paiement aussi se fasse en ligne avec une carte de crédit ou une carte bancaire.

 

 

EXISTE-T-IL UNE AUTORISATION D’ENTREE ESTA GRATUITE ?

En dépit des messages publicitaires sur internet ESTA GRATUIT, il faut noter et comprendre que la demande d’une autorisation d’entrée sur le sol américain reste payante. Elle n’est nullement gratuite et vous devez faire très attention à l’arnaque sur internet. Le coût d’une demande d’autorisation ESTA est de 14$.

Un demandeur d’autorisation d’entrée ESTA n’a donc pas besoin de se rendre dans les ambassades des états unis ou dans une représentation consulaire pour faire sa demande.

Il fait une demande en ligne s’il est ressortissant de certains pays membres du programme d’exemption de visa, remplir le formulaire d’entrée, préciser la durée de séjour,  disposer un passeport valide ou dont la durée de validité dépasse la durée du séjour, et d’un billet retour acheté auprès d’une compagnie aérienne reconnue et agréée par les autorités américaines. Il peut ainsi donc séjourner jusqu’à l’expiration du passeport ou des 90 jours autorisés.

Changements sur l’ESTA, comment faire ?

FAIRE DES CHANGEMENTS SUR MON ESTA

Fouler le sol américain pour une raison ou une autre n’est pas permis à tous. Il est soumis à l’obtention préalable d’un visa d’entrée ; donc à des démarches administratives.

Que ce soit pour le tourisme, les affaires, un court-séjour, que ce soit pour les vacances, un long séjour, pour visiter des parents ou la famille résident aux USA, les voyages de soin de santé ou toutes autres raisons, le voyageur a obligatoirement besoin d’un visa de voyage avant d’entrer sur le sol américain s’il n’est pas citoyen américain.

Cependant, le gouvernement américain a institué un programme d’exemption de visa au profit des ressortissants de certains pays notamment la France dont les ressortissants n’ont plus besoin de visa formel pour se rendre aux USA.

Les ressortissants de l’espace Schengen en sont aussi bénéficiaires. Il suffira simplement au demandeur créer un compte sur le site officiel de demande d’autorisation d’entrée avec une adresse électronique, sa date de naissance, le revenu fiscal, une adresse postale, les informations personnelles,  sa pièce d’identité, les pièces justificatives de son statut et un code d’accès ou mot de passe. Il reçoit instantanément un mail d’activation du compte.

Pour alors avoir plein accès à son espace personnel, Le demandeur doit remplir le formulaire de demande d’entrée en suivant les conditions générales d’utilisation et accepter la politique générale.

Il pourra accéder à son espace, modifier mes coordonnées, effectuer un changement, faire une demande de changement, modifier les coordonnées et ancienne adresse, effectuer les démarches, changer l’adresse pour mettre celle du nouveau domicile, changement d’adresse postale en cas de déménagement.

QUELLES INFORMATIONS PEUT-ON CHANGER DANS UN DOSSIER ESTA ?

Toutes les informations ou renseignements introduits lors du remplissage du formulaire de demande ESTA peuvent être modifiés manuellement dans le panneau de configuration. Seules les informations personnelles liées à l’identité ne sont susceptibles de changement ou de modification.

On peut mettre à jour toutes les autres informations dans le respect strict de la vérité et de la réalité car une seule information qui s’avère fausse ou inexacte peut entraîner le rejet de votre demande ou l’annulation de votre autorisation si elle était déjà délivrée.

QUAND ET COMMENT MODIFIER MON DOSSIER ESTA ?

Pendant toute sa période de validité, on peut faire modifier son dossier ESTA pour de voyages futurs. Pour y parvenir, il faut accéder à son espace sur le site officiel. Saisis son identifiant, avoir accès à mon compte pour réinitialiser les informations à modifier.

Il peut s’agir de changer mon adresse, fournir une adresse comme adresse de votre domicile, changer de lieu de résidence avec de nouvelles coordonnées, changement de situation, mon adresse E-mail, de mes coordonnées bancaires, d’une nouvelle adresse, modifier le numéro de passeport si vous en avait un nouveau, faire un changement d’adresse par le même principe de formulaires et payer les frais y afférents aux guichets, faire une demande de changement d’adresse, fournir les coordonnées, mettre à jour l’adresse avec la liste des documents. Vous pouvez effectuer également une démarche de changement pour avoir un nouveau numéro de son adresse.

Adresser une nouvelle demande pour un changement d’adresse, changement de domicile avec le justificatif de domicile à la suite d’une déclaration de changement.

 

DANS QUEL CAS FAIRE UNE NOUVELLE DEMANDE POUR MODIFIER SES INFORMATIONS DU DOSSIER ESTA?

Comme nous l’avions mentionné au début, toutes les informations introduites dans la demande ESTA peuvent être modifiées.

On peut donc effectuer un changement d’adresse, un changement de nom, changement des justificatifs en cas de changement de nouveau logement, changement d’adresse auprès des administrations ou préfectures, effectuer un changement d’adresse ou déclarer un changement.

Les démarches de changement concernant le changement de coordonnées peuvent se faire à tout moment. Il est important de signaler un changement par les formalités de changement de département en y renseignant ma nouvelle adresse par une déclaration de changement d’adresse.

Pour effectuer une modification suite à une nouvelle carte d’identité, il faut faire des changements et modifier l’adresse. Comment changer sans effectuer cette démarche ? C’est effectuer des changements simplement.

 

EST-CE POSSIBLE DE MODIFIER L’AUTORISATION ESTA APRES SA DUREE DE VALIDITE ?

Théoriquement et techniquement, pas de possibilité de faire des demandes de changements sur une autorisation ESTA qui est expiré.

Logiquement, à l’expiration de votre autorisation, vous devez vous connecter à votre espace personnel et opérer une nouvelle demande ESTA. La procédure et les pièces restent les mêmes que la précédente procédure.

Eligibilité à l’autorisation ESTA, Etat-civil, passeport en cours de validité, justificatif de disponibilité de ressources financières nécessaires pour vos séjours aux USA sont les principes de base.

 

MODIFIER DES INFORMATIONS DE SON AUTORISATION ESTA APRES AVOIR PERDU SON NUMERO IDENTIFIANT DE COMPTE

Avez-vous besoin de mettre à jour votre ESTA ? Vous ne parvenez pas à retrouver votre numéro d’identification personnel afin de vous connecter à votre espace.

Vous avez la possibilité d’utiliser votre mail utilisé pour la création du compte pour récupérer le numéro et réinitialiser le mot de passe au besoin. Vous ne devez pas paniquer à cet effet. Un jeu de clics très simple vous aidera avec votre mail  à récupérer votre compte et opérer les modifications dont vous avez besoin.

Votre état civil, nom ou identité a changé suite à un mariage, d’une union ou un divorce dans votre situation matrimonial cela va de soi que vous veuillez mettre à jour votre dossier ESTA. Toute modification qui touche à l’identité nécessite une nouvelle demande. Faites-en une nouvelle pour vos prochains voyages aux USA

Bon séjour au pays de l’oncle Sam !