3 façons de décrocher une carte verte américaine

Comment faire pour décrocher la Green Card ?

Depuis toujours, vous rêvez de fouler le sol américain. Et si ce rêve d’immigrer et de travailler aux USA pouvait devenir réalité ? C’est tout à fait faisable grâce à la fameuse Green Card qui est un document officiel vous permettant de devenir un résident permanent aux États-Unis. Différent de l’ESTA USA qui vous permet de séjourner pendant 90 jours maximum sur le territoire américain.

En effet, tous les titulaires d’une carte de résident permanent ont le droit de vivre, de travailler ou d’entreprendre sur le territoire américain, dans les 50 États, et ce, sans restriction. De plus, au bout de 5 années, il leur est possible de faire une demande de nationalité américaine.

Mais, ce n’est pas tout le monde qui peut faire une demande de carte. En effet, l’autorité de l’immigration aux USA a mis en place un système où les candidats font face à des aléas et quelques difficultés avant d’obtenir le fameux sésame.

Toutefois, il n’y a pas de victoire sans combat et les moyens vous donnant une chance d’obtenir une carte verte sont nombreux. Ceux qui veulent devenir de vrais citoyens américains feraient bien de lire l’article.

Si quand même, vous pensez à visiter les USA comme touriste, n’hésitez pas de remplir la demande ESTA sur notre site web.

Votre demande pour l’autorisation de voyage électronique sera approuvée dans quelques minutes. Vous aurez donc la possibilité d’effectuer des visites multiples vers les États-Unis pour des périodes de 90 jours.

Avoir un lien familial avec un citoyen américain

Avez-vous des parents ou un conjoint qui a la nationalité américaine ? Selon le cas, il existe une solution qui est le parrainage. Ce membre de votre famille qui est citoyen des États-Unis peut appuyer votre demande d’avoir le statut de résident en spécifiant qu’il s’agit d’un regroupement familial.

Si votre parrain résidant aux States a plus de 21 ans, il peut demander une carte de résident en votre nom si et seulement si vous êtes un proche (conjoint, enfant, parent, sœur ou frère). À votre tour, si vous avez obtenu la Green Card, vous pouvez aussi parrainer un proche (conjoint ou enfant).

Pour ce faire, votre parrain doit remplir le formulaire I-130 relatif, aussi appelé « Petition for Alien Relative ». Parallèlement, il doit compléter le dossier avec les documents exigés. Il doit également payer les frais d’enregistrement qui s’élèvent à 535 dollars auprès de l’USCIS (Services de l’immigration et de la citoyenneté des États-Unis).

Au bout de cette procédure, un accusé de réception et une lettre spécifiant la décision prise par l’USCIS sont envoyés à votre parrain après traitement du dossier.

L’autorisation ESTA est le moyen le plus facile de visiter le pays. Un ESTA pour des visites multiples aux USA et qui est valable pour deux ans.

Trouver un travail aux États-Unis

La deuxième possibilité qui vous permet d’obtenir le statut de résident permanent est de vous faire embaucher par un employeur américain. Cependant, les autorités américaines encadrent et contrôlent méticuleusement cette alternative. Tout comme le visa de travail HB1, la délivrance de cartes vertes accordées aux travailleurs étrangers est limitée depuis 2017.

Pour que vous puissiez obtenir une Green Card au titre de permis de travail, vous devez correspondre aux profils suivants :

– Être une personne avec des connaissances avancées dans les secteurs bénéfiques pour les États-Unis (sciences, arts, éducation, finances, sport), être un enseignant et chercheur ;

– Être un cadre dirigeant et gestionnaire d’une entreprise leader sur le marché

– Posséder un diplôme de hautes études ou avoir des compétences nécessaires aux États-Unis

– Être un travailleur professionnel avec expérience professionnelle

– Faire partie des forces armées, être un médecin ou un travailleur religieux, un humanitaire, un ancien travailleur d’une organisation internationale, etc.

Pour travailler aux États-Unis, votre employeur remplit le formulaire I-140, aussi appelé Petition for Alien Worker, et complète tous les documents exigés. En plus de cela, il doit régler un montant de 700 dollars auprès de l’USCIS, c’est le frais d’enregistrement.

Un accusé de réception et une lettre spécifiant la décision de l’USCIS lui sont ensuite envoyés après traitement du dossier. Si la candidature est approuvée, le National Visa Center vous orientera vers la demande de visa d’immigration pour l’obtention de la Green Card.

Participer à la loterie de la carte verte

S’il y a bien une solution à laquelle les demandeurs de citoyenneté américaine reposent tout leur espoir, c’est la loterie Green Card. Une fois dans l’année, les États-Unis proposent aux candidats la chance d’obtenir une carte verte pour une résidence permanente parmi les 55 000 qui sont offertes via le Diversity Immigrant Visa Program.

Bien que l’ancien président américain ait fait l’annonce de son annulation, il y a bien eu une édition 2020 de la Diversity Visa (DV) Lottery qui s’est déroulée le 7 octobre au 10 novembre 2020.

Cette loterie est organisée selon un quota accordé aux pays. Ceux où on a enregistré très peu de « gagnants » ne sont plus éligibles. Par exemple, s’il y a eu quelques milliers de Français ayant obtenu le fameux sésame durant l’année précédente, la France n’est pas éligible pour l’année suivante. En ce sens, la liste des pays dont les ressortissants ont plus de chance d’obtenir la carte verte change constamment tous les ans.

Pour vous inscrire à la loterie de la carte verte, vous devez vous rendre sur le site officiel de la Diversity Visa (DV) Lottery. La demande se fait uniquement sur une période déterminée et non tout au long de l’année. Après l’inscription, vous recevez un numéro de confirmation qui vous donne accès à la page vous permettant de vérifier si oui ou non vous êtes sélectionné.

Si la réponse est positive, vous pouvez alors passer à l’étape suivante pour avoir plus de chances de résider, vivre et travailler aux States : celle de faire une demande de visa d’immigration. Tout cela pour le plus grand bonheur des immigrants souhaitant devenir résidents permanents et enfin vivre aux USA.

Comment obtenir le formulaire de séjour ESTA ?

Comment obtenir le formulaire de séjour ESTA ?

Les vacanciers ont besoin d’obtenir un visa pour voyager aux Etats Unis. Cette autorisation de séjour (autorisation d’entrée et autorisation de sortie du territoire) est demandée en ligne via notre site sur lequel il est possible de remplir une demande du visa requis, à savoir l’ESTA, qui est un système d’autorisation de séjour aux Etats Unis.

Dans cet article, vous trouverez toutes les informations importantes pour obtenir un titre de séjour lors d’une première demande, quand faire le dépôt de la demande ou encore comment faire une demande de renouvellement de titre de séjour, ainsi que la liste des pièces à fournir. Mais avant cela, nous allons vous expliquer ce qu’est l’ESTA et qui en a besoin pour voyager aux Etats Unis. Nous allons également vous montrer à quoi ressemble le formulaire ESTA et comment le remplir correctement sur notre site partenaire aidant dans les démarches administratives pour l’obtention de la carte de séjour.

Qu’est-ce que l’ESTA ?

L’ESTA est l’abréviation de Electronic System for Travel Authorization. En français, cela signifie système électronique d’autorisation de voyage, car il s’agit en effet d’un type de visa électronique, un e visa USA qui sert avant tout de e visa de voyage ou e visa de visiteur. Il est donc complètement différent du visa classique tel que le visa Schengen européen. Le gouvernement américain ainsi que quelques autorités américaines, dont le Département de la sécurité intérieure des Etats Unis, utilisent ce système et l’habilitation de sécurité renforcée associée pour pouvoir identifier les résidents permanents à double nationalité des ressortissants de pays étrangers (y compris des ressortissants français) et de certains pays de l’UE.

L’ESTA est requis avant de voyager aux Etats Unis. Il nécessite de déposer des demandes de titres de séjour, c’est-à-dire, une autorisation de séjourner et non une autorisation de travail. Toute personne qui remplit avec succès la demande ESTA dispose donc d’une autorisation de voyage électronique ou plutôt une admission exceptionnelle au séjour pour entrer sur le territoire américain, mais en tant que visiteur. À votre arrivée, un fonctionnaire de l’immigration décidera si vous êtes réellement autorisé à entrer sur le sol américain. Il n’est plus nécessaire d’effectuer une demande d’autorisation de voyage aux USA ni même une demande de visa auprès d’une ambassade des Etats Unis en plus de l’ESTA. L’ESTA vous permet de voyager aux Etats Unis sans visa obligatoire, c’est-à-dire sans visa long séjour ou court-séjour.

Qui a besoin de l’ESTA ?

Depuis 2009, un voyageur doit obtenir son autorisation de voyage ESTA. Il y a deux conditions qu’il doit remplir pour l’obtenir :

  • il doit entrer dans le territoire américain et y séjourner pour la durée de validité ou durée maximale de l’ESTA, soit 90 jours
  • il doit être le ressortissant d’un pays participant au programme d’exemption de visa (VWP ou Visa Waiver Program).

Au total, les ressortissants de 38 pays participant au programme d’exemption de visa n’ont pas besoin de faire une demande d’exemption. La demande de visa ESTA est accordée directement aux voyageurs provenant d’Autriche, d’Australie, de la Nouvelle-Zélande et de la Suède. La France est également l’un des pays participants. Chaque citoyen de ces pays qui a l’intention de voyager aux USA doit faire une demande électronique de l’ESTA. La même chose s’applique au voyage d’affaires. La durée de votre séjour ne doit pas dépasser le nombre de jours maximum, soit 90 jours.

Où demandez-vous un formulaire de séjour ESTA ?

Si vous saisissez « formalité nécessaire pour effectuer un voyage aux USA » ou simplement les mots-clés « demander un visa américain » ou « demande ESTA » sur les moteurs de recherche, vous trouverez de nombreux sites proposant le formulaire ESTA. Notre site web offre un formulaire facile à remplir. En plus, notre service client et toujours disponible, 24/7, pour vous donner toutes les informations nécessaires et vous aider à remplir le formulaire ESTA.

Quelle est la procédure de demander le permis d’entrée sur le territoire américain ?

Afin de bien vous préparer pour votre voyage aux Etats Unis, voici la procédure de demande de l’ESTA. Si vous obtenez une demande approuvée, vous avez une autorisation officielle vous permettant de vous rendre à votre destination aux USA. Dans certains cas, il arrive que la demande ne soit pas approuvée et que vous n’ayez pas pu obtenir votre autorisation officielle. Cela peut être dû au fait que le formulaire contient des fautes d’orthographe ou de frappe. Il est important de saisir et de vérifier soigneusement les entrées.

Préparation de la demande ESTA

Avant de commencer à remplir le formulaire, vous devez vous préparer. Prenez suffisamment de temps pour l’application et ne la faites pas au pif. Vous avez besoin d’environ 20 minutes pour la demande et la soumission du document. Vous devez également être en possession d’un passeport en cours de validité (passeport biométrique ou passeport électronique) avec un véritable numéro de passeport enregistré. Votre carte nationale d’identité ne suffit pas. Les frais de 14$ lors de la soumission de la demande doivent être réglés par carte de crédit ou PayPal. Vous devez également fournir l’adresse de votre logement aux Etats Unis.

Détails du demandeur

Les premières données requises sont les informations du demandeur. C’est généralement vous, si vous n’engagez personne d’autre pour faire votre demande à votre place. Vous devez entrer une réponse dans tous les champs marqués d’un astérisque rouge. Cela comprend le prénom et le nom, le sexe, le pseudonyme, la date de naissance, la ville et le pays de naissance.

Règles importantes sur l’utilisation de l’ESTA

Lorsque vous entrez aux États-Unis, vous devez fournir un billet retour pour prouver que vous avez bel et bien l’intention de quitter les États-Unis.

Pour un voyage en Alaska, à Hawaï, à Puerto Rico, à Guam, aux îles Vierges américaines et aux îles Mariannes du Nord, vous avez également besoin d’un visa ESTA.

Les voyageurs soupçonnés par l’Agence américaine de protection des frontières (Homeland Security) peuvent constituer une menace pour la sécurité ou l’ordre public aux États-Unis. Par conséquent, ils peuvent se voir refuser l’entrée à tout moment, même s’ils ont un visa touristique valide.

Si vous êtes allé en Iran, en Irak, en Syrie, au Soudan, au Yémen, en Libye, en Corée du Nord ou en Somalie après le 1er mars 2011, ou si vous êtes ressortissant de l’un de ces pays, vous ne pouvez pas faire une demande de voyage aux USA, et encore moins obtenir l’ESTA.

Si vous ne remplissez pas les critères ci-dessus, vous pouvez être expulsé et toutes les futures demandes de voyage aux États-Unis seront refusées à l’avance.

Electronic System for Travel Authorization, pour votre court séjour aux USA

La demande d’entrée sur le sol américain est désormais subordonnée à la mise en œuvre des formalités d’immigration nécessaires pour obtenir l’autorisation de voyage électronique. Ce document est essentiellement destiné aux ressortissants de pays bénéficiaires du programme d’exemption de visa. Très avantageux pour le voyageur, l’E visa permet de rejoindre et de séjourner sur le territoire américain pour une certaine période.

Electronic System for Travel Authorization, un document nécessaire pour un court séjour américain

Electronic System for Travel Authorization est la définition complète du document ESTA en anglais.
Ce qu’il faut savoir du document ESTA
L’ESTA est un formulaire qui fait office d’autorisation d’entrée sur le territoire américain. Ce document ne concerne que les citoyens des pays membres du Visa Waiver Program. La possession de cette autorisation de voyage permet à l’étranger de bénéficier de plusieurs privilèges sur le territoire américain.

Qui peut bénéficier du programme d’exemption de visa ?

Les ressortissants des 37 pays ayant adhéré à l’ESTA comme la France et le Chili peuvent souscrire pour obtenir une autorisation électronique. L’ESTA est offert à tout le monde sans distinction d’âge ni de sexe en cas de respect des différentes conditions. Cependant, les ressortissants de certains pays ne faisant pas partie du programme doivent obtenir un visa pour séjourner aux États-Unis.

Les avantages de l’Electronic System for Travel Authorization

Sur le sol américain, la possession de l’ESTA est très avantageuse pour un voyageur.

Séjourner pendant une courte période et plusieurs fois

Le document ESTA est valide pendant une longue période de deux années. De ce fait, le voyageur peut entrer sur le territoire américain plusieurs fois sans être interrompu. Cependant, la durée de son séjour aux états unis ne peut excéder les 90 jours que réglemente le système électronique.
Toutefois, il est important de savoir que l’ESTA ne peut remplacer un visa long séjour. La possession de ce document peut néanmoins aider à relancer la commande d’un passeport ou d’un visa aux États-Unis.

Séjourner, faire des affaires et du tourisme avec l’ESTA

Pour partir en vacances aux USA et profiter de ses incontournables, la possession de l’ESTA est très recommandée. Les exemptés de visa peuvent effectuer un séjour touristique sans obtenir un visa de visiteur. Pour les chefs d’entreprises, il est possible de faire des affaires sur le sol américain en étant en possession de ce document électronique.
La seule contrainte est qu’il ne permet pas d’exercer une activité à long terme. Toutefois, les patrons d’entreprise peuvent s’en servir pour des voyages ponctuels au pays de l’oncle Sam.

Avoir son autorisation ESTA et séjourner aux États-Unis

Pour obtenir le document de voyage ESTA, quelques formalités sont à effectuer.

Les conditions pour posséder l’Electronic System for Travel Authorization

Un peu comme pour obtenir des visas, la demande d’autorisation de voyage électronique est également sujette au respect de quelques règles. En dehors du fait d’être un ressortissant des pays membres du programme, le voyageur ne doit avoir aucun contentieux avec la justice américaine. Aussi, il doit posséder un passeport biométrique en cours de validité et un certificat d’identité non expiré.
Le passeport valide électronique est aussi accepté parmi les documents nécessaires pour l’établissement de l’ESTA. Une fois ces documents assemblés, l’individu peut procéder à la demande du visa de court-séjour.

Déposer sa requête auprès des autorités américaines

Pour demander votre visa, vous pouvez vous rendre sur notre site web. Une fois sur ces canaux numériques, vous serez soumis au remplissage d’un formulaire ESTA. Pour le remplissage des champs, il faudrait donner des renseignements sur son état civil.
D’autres informations sur la situation géographique matrimoniale et parentale du voyageur seront également demandées. De même, des copies de ces documents d’état civil seront exigées par les autorités américaines pour analyse. Il est donc conseillé de faire un scannage des documents de voyage avant de remplir le formulaire. Une fois, ces informations inscrites sur le formulaire, il faudra valider la demande.

Recevoir son document ESTA

Après l’envoi des informations, le voyageur reçoit une réponse dans un délai raisonnable.

La réception de l’Electronic System for Travel Authorization

Aujourd’hui, il est possible de recevoir son document ESTA juste 48 heures après l’envoi des informations. Le document est envoyé par l’adresse mail fournie parmi les informations données sur le formulaire. Il est donc conseillé de ne pas donner une adresse mail erronée lors du remplissage du fichier d’inscription. Ce document est disponible sous une version électronique pour empêcher toute modification.
Pour recevoir l’ESTA, il est important de fournir de vrais renseignements dans les champs composants le formulaire. Si de fausses données parviennent aux autorités américaines, elles peuvent suspendre l’octroi de l’autorisation de voyage électronique. Il est également possible qu’un voyageur se voie refuser l’accès à ce document pour d’autres raisons.
En cas de refus, l’individu est contraint de faire une demande de visa de voyage auprès de l’ambassade américaine. Les autorités du pays de l’oncle Sam sont réticentes à octroyer l’exemption de visa à un voyageur à qui l’ESTA a été refusée par le passé.

D’autres précisions sur l’obtention du document de voyage

Pour avoir le document ESTA, quelques frais de visa supplémentaires sont exigés par les autorités américaines. Ces fonds sont destinés à couvrir les frais de la TVA, les frais de paiement, les frais de traitement et les frais de dossier. Le tarif couvre aussi les différents guides PDF mis à disposition du client ainsi que les frais relatifs aux SMS de suivi.
S’il s’agit d’un voyage programmé, il est important de faire votre demande 72 heures avant le départ. Il est à préciser que l’Electronic System for Travel Authorization ne couvre qu’une période de deux ans. Aussi, il n’est utile que pour les séjours de courte durée de trois mois maximum sur le sol américain.

Quelques dispositions à prendre après avoir reçu son document

Après l’obtention d’un visa ESTA, il est important de prendre quelques précautions.

Une version papier de l’autorisation

Après réception du document ESTA, il est important de l’imprimer pour posséder sa version papier. Aux postes frontaliers des États-Unis, les contrôles d’identité sont plus simplifiés avec cette version du document. Sur le territoire américain, il existe certains moyens de déplacement ne disposant pas de système électronique de vérification d’identité.
Sur ce, la possession du document en version papier peut aider à circuler librement tout au long de son séjour. Il est également important d’avoir l’ESTA imprimé pour passer les contrôles du service d’immigration. À l’aéroport, le fait d’avoir l’ESTA permet de simplifier les procédures d’embarquement.

Que faire en cas de perte de son document de voyage ?

Déjà à l’acquisition du document, il est important de noter la référence sur un papier. Cela permet de récupérer son document en cas de perte ou de vol. S’il arrive que l’individu perde les deux versions du document, il peut se rapprocher d’un commissariat pour faire une déposition.
Avec la référence de son document, il peut mieux appuyer et justifier sa plainte. C’est la seule manière pour lui de pouvoir résider sur le sol américain sans son ESTA. Il est tout de même nécessaire de présenter une demande de visa ESTA une nouvelle fois, auprès des autorités américaines. Sans ce document de voyage électronique, il serait obligé de solliciter un visa long séjour ou un visa visiteur.

Demande d’une autorisation de voyage aux États-Unis (Esta)

Certificat ESTA

Effectuer un voyage aux États-Unis de nos jours devient de moins en moins tracassant avec la flexibilité des formalités à remplir. En effet, le certificat ESTA est un document de voyage mis en place par le gouvernement américain permettant de contourner la procédure de demande de visa. Il offre aux ressortissants de pays étrangers une durée de séjour de trois mois et peut également servir à faire plusieurs entrées. Son obtention implique des conditions préalables à remplir et son utilisation nécessite des règles à suivre.

En quoi consiste le certificat ESTA ?

Le certificat ESTA est un visa électronique et une autorisation officielle accordée par les services d’immigration américaine aux étrangers. L’obtention de ce document permet à ces derniers de se passer du visa classique à travers des démarches relativement simples.

Il est obligatoire à toute personne désirant voyager aux USA et ne possédant pas de visa de visiteur. Cette autorisation de voyage électronique n’est cependant pas accordée à tous les demandeurs. Elle est délivrée à ceux qui sont éligibles à la demande et qui respectent des critères bien définis par les autorités.

L’utilisation de l’ESTA

L’utilisation du visa électronique ESTA donne accès au sol américain pour un séjour de 90 jours maximum. De même, la validité du document est très courte, ce qui nécessite d’avoir un passeport valide au préalable. Le certificat peut expirer plus tôt lorsque le passeport rattaché est expiré. Il est alors important d’avoir son passeport à jour avant de faire une demande d’autorisation de voyage.

Pourquoi opter pour l’ESTA ?

Tous les étrangers ne possédant pas un passeport valide et un visa doivent demander l’autorisation ESTA avant d’entrer sur le territoire américain. Obtenir une autorisation de voyage électronique présente des avantages multiples.

Il s’agit d’un programme qui permet à l’usager de trier aisément l’application en ligne avant d’entrer sur le sol américain. Ce certificat peut être demandé jusqu’à 72 heures avant le voyage.

Quels sont les critères à respecter pour la demande de l’ESTA ?

L’ESTA est un document essentiel dont l’obtention requiert quelques prérequis et exigences.

Les prérequis pour demander l’ESTA

Avant de faire la demande de ce visa pour voyager aux USA, il faut en premier lieu être un ressortissant de pays membre du dispositif. En effet, les nations du programme d’exemption de visa sont les seules aptes à obtenir l’autorisation électronique. C’est un accord signé par certains pays et qui permet aux ressortissants de ceux-ci de se déplacer aux États-Unis sans visa.

Les exigences de l’ESTA

En possession de l’ESTA, il est demandé de s’assurer que le voyage se fait avec une compagnie aérienne ou de croisière reconnue par l’État américain. De même, en raison du titre de séjour exigé, tous les voyageurs devront signaler la durée de leur voyage en présentant un billet de retour. Ils doivent aussi être exemplaires tout au long de la résidence en terre américaine.

Les conditions pour obtenir l’ESTA

Pour bénéficier de l’ESTA, il faut avoir des motifs conformes à ceux exigés pour aller aux États-Unis sans le visa classique. Les autorités américaines se chargent de connaitre le but du voyage de chaque personne débarquant sur leur sol. Ce sont en fait ces analyses qui déterminent le type de visa qu’il faut à chaque voyageur.

Pour ce faire, l’un des motifs suivants doit être présenté avant toute demande d’autorisation de voyage électronique :

  • Voyage touristique ;
  • Visite de famille
  • Transit ou escale ;
  • Voyage d’affaires.

Il est important de voyager à l’aide d’un passeport biométrique ou d’un passeport électronique valide pour que l’autorisation ESTA soit prise en compte. Ce sont les seuls passeports employés dans la demande du certificat électronique et servant à la résidence sur le sol américain. Le passeport biométrique est, en effet, utilisé depuis quelques années pour voyager aux USA au même titre que le document électronique.

Il a pour rôle de sécuriser les informations personnelles et d’empêcher les falsifications. Son principe réside dans la reconnaissance des aspects physiques et de sa capacité à établir une identité du voyageur de façon irréprochable.

Le formulaire ESTA

Avant d’obtenir son autorisation électronique, le voyageur doit remplir quelques formalités d’entrée. Cela implique le remplissage du formulaire cerfa en ligne. Remplir le formulaire consiste à fournir de nombreuses informations notamment sur l’identité du demandeur et son passeport. Il faudrait aussi apporter des renseignements relatifs au séjour à effectuer au pays de l’oncle Sam. Il est aussi demandé dans le formulaire des renseignements ayant rapport à la santé du voyageur afin de protéger les citoyens américains.

Les mesures sécuritaires de l’ESTA

Le gouvernement américain n’accorde pas une autorisation de voyage sur son territoire aux personnes représentant une menace pour la société. Toutes les demandes d’autorisation sont minutieusement traitées afin de garantir la sécurité nationale. Tous les précédents voyages des postulants à l’autorisation ESTA sont aussi retracés par l’immigration américaine.

Les différentes mesures servent à s’assurer que le demandeur de l’autorisation n’a pas été en contact avec des maladies contagieuses. Le formulaire a pour but de rassurer l’État américain de l’intégrité du requérant. L’analyse des informations fournies par ce dernier déterminera son éligibilité ou pas.

Quelles sont les conditions d’utilisation du certificat ESTA ?

La mise en ligne de ce système électronique par le gouvernement américain a pour objectif de simplifier la tâche aux ressortissants du programme d’exemption de visa. L’autre but du dispositif est de préserver la sécurité sur le territoire américain. L’autorisation de voyage ESTA était même au départ gratuite pour permettre aux usagers de se conformer à cette alternative.

Elle est devenue par la suite payante, et ceci depuis quelques années. Chaque demandeur doit à présent faire face à des responsabilités administratives associées à une taxe touristique après avoir faire sa demande. Néanmoins, le certificat ESTA demeure plus économique que le visa américain.

La demande en ligne

Nombreux sont les sites disponibles pour la demande de l’autorisation électronique. La possibilité de faire une demande sur le site officiel du gouvernement américain est la première option qui s’offre au voyageur. De même, la requête peut être aussi faite sur un site privé qui offre généralement un accompagnement de qualité.

Après avoir pris connaissance des conditions d’utilisation, il faudra remplir le formulaire en fournissant de façon précise les informations demandées. Ces dernières doivent être vraies afin d’éviter d’éventuelles confrontations souvent désagréables avec les autorités américaines. Des sanctions peuvent aussi s’appliquer si les renseignements fournis ne sont vérifiés.

Les frais administratifs

Une fois le formulaire rempli, les frais de dossiers seront payés en ligne par des cartes acceptées du service. Au nombre de celles-ci figurent la carte visa, la MasterCard, PayPal et autres.Les frais de dossiers servent en effet au paiement des agents du service et à l’amélioration du dispositif à travers des mises à jour.

Le retour de la demande ESTA

Contrairement à la demande du visa classique, la demande ESTA prend moins du temps au niveau de la procédure du traitement des dossiers. Le retour est donc plus rapide, mais peut parfois aller à 72 heures. L’essentiel est de faire sa demande plus tôt et de bien s’apprêter pour le séjour.

Que faire après son ESTA rejetée ?

Si la demande ESTA est rejetée, il faut en premier lieu vérifier qu’il ne s’agit pas d’une erreur sur les informations fournies. Si telle est le cas, il est possible de refaire une demande. Ce rejet peut être aussi dû au non-respect de certaines conditions d’admissibilité et il faudra dans ce cas chercher le visa classique.

Que faire après la validation de l’ESTA ?

Si l’ESTA est validé, il faudrait imprimer la page de validation reçue puis effectuer le voyage muni de son passeport. Il faudrait également s’apprêter pour les passages à l’immigration et à la douane américaine à l’arrivée aux USA.

 

Demande ESTA officiel pour entrer aux États-Unis

Demande ESTA officiel pour entrer aux États-Unis

L’Electronic System for Travel Authorization ou ESTA est un formulaire à remplir obligatoirement par tous les voyageurs autorisés au titre d’une exemption de visa. Ceux-ci doivent obtenir une autorisation qui leur permettra de séjourner pendant 90 jours au plus sur le sol américain, et ce dans le cadre soit d’une visite touristique soit pour effectuer des affaires. Néanmoins, le formulaire ESTA n’est valide que pendant deux années ou jusqu’à la date d’expiration de votre passeport. La procédure de demande d’autorisation de voyage reste encore une question épineuse pour plusieurs personnes souhaitant voyager aux USA. Cet article passe largement en revue tout ce qu’il y a à savoir sur la demande d’autorisation ESTA.

Le visa ESTA : qu’est-ce que c’est en réalité ?

Le visa ESTA est une autorisation de voyage électronique facilitant l’entrée aux États-Unis pour tous ceux qui sont intéressés par l’idée de visiter le pays. La délivrance de cette autorisation d’entrée a lieu après l’exécution d’une procédure préalable.

Au début de cette procédure, les voyageurs exemptés de visa doivent demander l’autorisation et s’assurer de compléter toutes les exigences possibles. Le non-respect des conditions d’établissement du formulaire ESTA ne laisse qu’une seule alternative au voyageur, celle de la demande de visa.

Par ailleurs, la création de ce formulaire de demande de visa illustre les efforts du gouvernement américain et principalement ceux du département de la sécurité intérieure dans la simplification de l’accès aux États-Unis. Le remplissage du formulaire ESTA ne peut, à lui seul, satisfaire le besoin de visa pour entrer sur le sol américain.

En effet, la demande d’autorisation doit être encore examinée et approuvée par la douane américaine à l’occasion des contrôles de sécurité réalisés à votre arrivée sur les lieux. Toutefois, la conformité des informations contenues dans le formulaire de demande de visa ESTA constitue un réel avantage.

Les conditions nécessaires à l’obtention de l’ESTA ?

La demande d’autorisation ESTA est en principe ouverte à tous les voyageurs. Par contre, elle admet quelques conditions indispensables qui concourent à sa validité.

La première et l’une des plus importantes conditions a trait à la possession d’un passeport en cours de validité, de la date où l’intéressé fait une demande d’autorisation jusqu’à celle de son retour au pays. Cette exigence est en outre complétée par l’obligation d’avoir un passeport biométrique ou à lecture optique.

Ensuite, il est important que le voyageur soit le ressortissant d’un des pays bénéficiant de ce programme spécial d’exemption de visa. En troisième lieu, le voyage doit être motivé par le tourisme ou les affaires. Le voyageur doit en plus de cela acheter un billet d’avion aller/retour ou faire mention de sa destination éventuelle dans le pays de l’oncle Sam.

Pour aller aux États-Unis, il faut prendre le vol d’une compagnie aérienne homologuée par la législation américaine. Il ne faut surtout pas avoir commis une infraction au regard de la loi des États-Unis au cours d’une visite précédente. Parallèlement, aucune demande de visa ne doit avoir été refusée.

Enfin, les informations à renseigner dans le formulaire doivent appartenir au demandeur uniquement et celui-ci devra, afin de parachever le processus, régler tous les frais de traitement de dossier y afférent.

Certaines astuces permettent de maximiser ses chances de voir sa demande d’autorisation acceptée. L’émission de la demande 72 heures avant le départ jouera en votre faveur. Il faut préciser qu’un renouvellement de demande est recommandé si vos informations changent durant la période de validité.

E visa : la demande d’autorisation ESTA en ligne

Pour des raisons évidentes (la validation de la demande doit être effectuée par les autorités américaines), la procédure préalable à l’obtention d’un visa ESTA se déroule uniquement sur internet. Le processus d’autorisation de voyage électronique ne cesse de rigidifier. Le système électronique n’en demeure pas moins une étape primordiale sur le chemin qui vous mènera aux USA.

La durée de validité d’une autorisation ESTA

L’ESTA dure deux années à compter de la date où le formulaire est rempli. Avant tout départ, le voyageur doit s’assurer que toutes ses informations sont actualisées, sous réserve de devoir lancer le renouvellement de sa demande. Cette exigence vaut également pour toutes les modifications ayant lieu pendant ces deux années.

Le voyageur devra à nouveau prendre ses précautions en vue d’un renouvellement si la validité de son passeport (biométrique ou électronique) expire. La loi autorise néanmoins sa sortie du territoire même si le formulaire ESTA devient désuet. Cela s’explique par le fait que l’obligation de présenter une autorisation n’a cours qu’au départ pour les USA.

La durée du séjour est de 90 jours au plus. Il s’agit là que de jours consécutifs et non de visites sporadiques. Avec l’ESTA, il est possible de répartir aux États-Unis quand vous le souhaitez, à condition de respecter le délai de trois mois après la date de votre départ du pays.

Les pays participants au programme d’exemption de visa

Les demandes de voyages peuvent être émises depuis l’espace Schengen. Les pays membres de ce partenariat sont désormais au nombre de 39 avec l’adhésion de la Pologne le 11 Novembre de l’an 2019. Voici les pays non européens membres du programme : le Singapour, l’Australie, le Brunei, le Chili, la Nouvelle-Zélande, la Corée du Sud, le Taïwan et le Japon.

L’ESTA officiel : un titre de séjour pour enfant ?

Le formulaire d’exemption de visa est un programme à la portée de tout le monde. Toutes les tranches d’âges peuvent le revendiquer à juste titre. Cette règle ne souffre pas d’exception. La procédure prend cependant tout son sens lorsqu’elle concerne un enfant, ce dernier n’étant pas rigoureusement tenu à la possession d’un passeport.

Dans une telle situation, les parents sont invités à émettre une demande de groupe incluant celle de leur(s) enfant(s). Absolument rien ne change, la procédure est identique aussi bien pour les parents que pour leurs enfants. Les mêmes conditions citées plus haut sont applicables aux petits protégés.

Le formulaire ESTA peut-il remplacer le visa officiel ?

Pour séjourner aux USA, il vous faut présenter une autorisation de séjour qui prendra la forme d’un ESTA, d’un visa officiel ou d’une carte pour résidents permanents. Bien sûr, ces trois autorisations sont différentes les unes des autres et ont des fonctions distinctes.

La première autorisation, l’ESTA, offre la possibilité de passer seulement 90 jours aux États-Unis. Le tourisme et les raisons professionnelles sont les seuls motifs qui vous autorisent l’accès à ce formulaire. À la différence d’un visa officiel, l’ESTA ne vous permet pas de vivre pendant une longue durée aux États-Unis, mais ne requiert que des démarches simples.

La procédure d’obtention du visa officiel nécessite en revanche un déplacement dans une ambassade des États-Unis. Elle peut donc durer plusieurs mois. L’avantage d’utiliser un visa officiel c’est qu’il accorde le droit de suivre une formation diplômante, de travailler et d’être rémunéré conformément aux règles en vigueur aux États-Unis.

Très difficile à obtenir, la carte de résident permanent est destinée aux personnes voulant vivre durablement aux USA. Elle est aussi accessible pour les demandeurs d’asile.

L’utilité de se faire assister dans le processus de demande d’autorisation

L’accès au territoire américain est examiné avec minutie par les services compétents. Depuis les attentats de septembre 2001, le département de la sécurité intérieure est devenu intransigeant par rapport à la procédure d’autorisation de séjour en tout genre. Pour vous assurer que tout soit bien fait, et ce dans les règles de l’art afin de ne pas risquer de voir la demande d’autorisation rejetée, vous pouvez confier les démarches à une société tierce.

Les prestations de ces sociétés tierces couvrent la collecte et le renseignement des informations en ligne. Elles réalisent aussi toutes les vérifications nécessaires aux fins de réduire tout le stress du contrôle douanier dans votre pays de destination, en l’occurrence les USA.

 

Pendant combien de temps est valable un ESTA ?

Si vous êtes un voyageur en transit pour les USA, vous pouvez avoir recours à l’autorisation ESTA.

C’est un programme d’exemption de VISA mise en place pour tout ressortissant d’un des pays bénéficiaires de l’espace Schengen.

Avec un passeport valide, votre billet d’avion en poche, vous pouvez vous rendre sur notre site Web pour remplir le formulaire ESTA de séjour sur le territoire américain.

Cette exemption de visa peut être utilisée pour plusieurs voyages avec une durée du séjour bien précis. Il existe néanmoins une différence entre durées, temps, ou période de validité de cette autorisation de séjour aux États-Unis.

Tout passager issu des pays bénéficiaires éligibles, doit prendre connaissance des délais ralliés à son ESTA pour l’utiliser de manière optimale lors de ses différents séjours.
 

Le temps de validité de l’ESTA pour un séjour

Le système électronique de demande d’autorisation de voyage ESTA a vu le jour officiellement en 2009, pour permettre aux ressortissants de tout pays signataire du programme de se rendre aux États-Unis.

Cette disposition est valable pour les ressortissants français, et pour les autres qui sont membres des pays bénéficiant du programme d’exemption de Visa. Les longues démarches pour avoir un visa auprès du consulat américain sont ainsi allégées.

L’obtention d’un visa électronique permet d’échapper aux contraintes administratives épuisante.

Cependant pour la sécurité intérieure des États-Unis, ce titre de séjour est soumis à des conditions spécifiques.

Ainsi votre voyage touriste ou voyage d’affaires par voie aérienne a pour durée de séjour 90 jours maximum. Au-delà de ce délai vous êtes dans l’obligation d’effectuer une demande pour obtenir un visa classique de séjour.

Le demandeur doit garder à l’esprit que le temps de séjour de 3 mois est valable peu importe la raison de votre visite. Aucune prolongation de séjour n’est admise. Même avec votre autorisation de séjour ESTA, vous ne pouvez en aucun cas dépasser ce délai sous risque de sanction.
 

La durée de validité de l’ESTA

Le temps de séjour est strictement de 90 jours. Ce type de visa vous permet de séjourner ou de transiter par les USA dans un laps de temps de 90 jours. Mais une fois l’autorisation obtenue, vous pouvez l’utiliser pour plusieurs voyages de 90 jours.

Pour être plus explicite, votre ESTA vous permet plusieurs séjours de 90 jours sur le territoire américain. L’autorisation ESTA a une durée de vie de 2 ans à compter de la validation de votre dossier.

À partir du jour où vous recevez la notification d’autorisation accordée et non est partie du jour de votre premier voyage.

Avec votre ESTA vous n’avez plus besoin de remplir une nouvelle demande à chaque fois que vous voulez vous rendre aux États-Unis. Pendant ces deux ans de validité, vous pouvez utiliser le même ESTA pour tous vos voyages.

Vous n’avez donc pas besoin de nouvelle démarche.

Cependant si certaines de vos informations ont connu une amélioration, vous devez refaire une autre demande. Si les informations renseignées lors de votre première demande de séjour ont changé, vous avez besoin d’un nouvel ESTA.

Une modification du numéro de votre passeport en cours de validité, une nouvelle adresse où les changements de votre état civil sont des données dons le changement entrainé impérativement une mise à jour de votre dossier ESTA.

Une fois vos deux ans arrivés à expiration, toute trace de votre dossier est effacée. Vous devrez donc refaire tout le processus de demande d’autorisation. Les autorités américaines ont jugé bon de procéder ainsi pour la sécurité de leur pays.

Vous pouvez donc vous rendre à nouveau sur notre site Web, pour effectuer une nouvelle demande et remplir le formulaire avec la même rigueur qu’une première fois.

Les frais de dossier seront à nouveau payés et toutes les nouvelles informations entrées avec les modifications ou non connues au fil du temps.
 

Les cas où la durée de validité de votre ESTA est écourtée

Votre ESTA est valable pendant deux ans à compter du jour de son obtention. Certaines situations peuvent néanmoins vous amener à refaire une nouvelle demande avant la fin de la validité.

Quoique vous soyez encore loin de l’échéance dès deux ans, vous pourrez donc modifier votre ESTA ou refaire la demande.

En premier lieu, l’expiration de votre passeport biométrique ou électronique peut annuler la validité de votre ESTA. Une fois que votre passeport devient invalide, votre ESTA subit également le même sort.

Vous ne pouvez en aucune manière utilisée un ESTA avec un numéro de passeport invalide pour voyager aux USA.

Toute autorisation de séjour ESTA est électroniquement reliée à un numéro de passeport biométrique ou numérique valide. Lorsque le passeport expire le numéro n’est donc plus d’actualité.

Il faut donc rattacher le nouveau passeport obtenu à un tout nouveau ESTA.

Dans ce cas, vous devez rapidement refaire une autre demande d’autorisation de séjour en ligne. Vous allez refaire tout le processus en entrant le nouveau numéro du passeport valide.

Un ESTA avec un numéro de passeport invalide n’est pas reconnue par les autorités en charge de l’immigration et encore moins par votre compagnie aérienne. Ils sont en droit de vérifier la légitimité de votre ESTA avant tout embarquement.

Les informations comme l’adresse physique ou électronique du demandeur qui change, peuvent être modifiés directement en ligne sans refaire la demande. Vous pouvez donc les mettre à jour dans votre dossier sans demander un nouvel ESTA. Ce genre de modification est minime et ne génère donc pas de frais.

Sans payer de nouveau les frais de traitement de dossier vous pourrez à l’aide de votre numéro de dossier fournir lors de la première demande effectuer votre mise à niveau. Les informations seront ainsi corrigées et vous pourrez encore jouir de votre ESTA en attendant son expiration.

Les changements apportés n’augmentent pas la durée de vie de votre autorisation. En changeant des informations simples au niveau de votre dossier, le délai de validité de votre ESTA ne subit aucune transformation.

C’est en cas de modifications majeures que l’ESTA est complètement changée avec à la clé un nouveau délai de validité.

Toute nouvelle demande d’autorisation entraîne une nouvelle durée de deux ans de validité pour tout nouvel ESTA. Vous pouvez donc continuer à utiliser votre nouvelle autorisation pendant la durée de validité impartie.
 

Vérifiez si votre ESTA est toujours valide

À la veille de votre voyage pour les États-Unis vous n’avez aucune idée si vous devez utiliser oui ou non votre ESTA.

Vous vous souvenez d’avoir obtenu une autorisation ESTA mais ne savez pas si elle est toujours d’actualité. Dans cette situation il n’est pas nécessaire de refaire une nouvelle demande.

Vous pouvez vérifier le statut de votre ESTA en ligne. Pour éviter tout risque d’être refusé d’embarquer à la dernière minute pour autorisation invalide. En vous rendant sur le site où vous avez effectué votre demande avec votre numéro de dossier, vous pouvez vérifier la date de validité de votre ESTA.

Pour donc savoir si son ESTA est valide, il faut procéder comme suit :

  • Contactez-nous en utilisant la forme de contact sur notre site. Si vous disposer d’un ESTA valide, nous vous l’enverrons pr courriel ;
  • Il est également possible de consulter vos messages électroniques pour retrouver celui-ci annonçant que votre autorisation de voyage est accordée. La date de réception de l’email est celui de la validité de votre ESTA.

Un petit calcul vous permet de savoir si vous êtes toujours dans les deux ans de validité.

Si par concours de circonstances vous ne retrouvez ni votre numéro de dossier, ni le message de confirmation, vous serez obligé de refaire une nouvelle demande même si aucune de vos informations n’a changé et que votre ESTA est toujours valide.
 

Refaire une demande d’ESTA encore valide

Les circonstances peuvent vous contrainte à refaire un ESTA qui est encore loin de la fin de sa date d’expiration.

Les changements importants de données ou encore le changement des informations fournies lors de vos réponses aux questions, sont autant de cas qui vous poussent à refaire votre ESTA encore valide.

Dans les cas suivants :

  • changement du numéro du passeport par renouvellement de celui-ci. Chaque ESTA étant liée à un numéro de passeport vous devez refaire la demande ;
  • Changement d’identité, de nom, d’état civil, d’adresse définitive et toute autre donnée figurant sur votre carte d’identité et permettant de vous localiser ;
  • Une modification dans l’une des réponses données précédemment à des questions du formulaire. Aucune question n’est superflue lors d’une demande d’ESTA et les réponses doivent donc être d’actualité ;

Pour toute nouvelle demande, vous avez l’obligation de renseigner correctement le formulaire avec l même application que pour une première demande.

Vous devrez également vous acquitter des frais de transfert et de traitement de votre dossier.

La réponse vous sera envoyée par email dans un délai de 72 heures.
 

Une autorisation ESTA est-elle renouvelée automatiquement à la fin de sa validité ?

En tant que service en ligne, ESTA ne fonctionne pas de la même façon que tous vos abonnements. Il est donc impossible de renouveler automatiquement votre demande ESTA une fois que celle-ci à expirer.

Après les deux ans de votre demande d’autorisation de séjour électronique, vous devrez refaire toute la procédure comme au début.

C’est un procédé qui garantit la sécurité des États-Unis et que vous avez l’obligation de respecter pour demander un visa électronique. Le gouvernement américain vous considère comme nouveau demandeur après les deux ans de validité de votre ESTA.

Votre dossier sera donc traité avec la même rigueur que lors de votre première demande. Vous serez soumis à la même condition et vous remplirez les mêmes formulaires et frais de dossiers.
 

Quand renouveler un ESTA qui vient d’expirer ?

Pour refaire votre ESTA qui est arrivée à terme de validité, il faut le faire au moment opportun.

Pour renouveler votre ESTA, il est préférable d’attendre une intention de voyage avant de lancer la procédure. Si vous ne planifiez aucun voyage, il ne sert à rien de lancer une nouvelle demande.

La durée de validité d’un ESTA est toujours de deux ans et il serait déplorable de gaspiller ce temps avec un ESTA qui ne servira pas immédiatement dans les heures qui suivent son obtention.

À chaque nouvelle demande vous devez tenir compte des frais de dossier que vous coûte la demande.

Le moment idéal est donc d’attendre une opportunité de voyage et de la planifier avant de lancer votre demande d’autorisation de séjour. Il est cependant recommandé de vous y prendre tôt, soit quelques semaines avant le voyage. Vous pourrez ainsi prendre vos dispositions.

Un maximum de deux semaines avant le voyage est parfait pour lancer la procédure. Vous serrez ainsi sur et certain d’obtenir cette autorisation dans les temps afin de préparer votre voyage en toute sérénité.
 

Les démarches à suivre lorsque votre ESTA sont arrivées à expiration

Pour vous rendre directement aux USA, vous pouvez procéder comme nous vous le conseillons. Il ne faut donc pas s’y prendre trop tôt ni trop tard.

Il faut respecter le bon délai de deux semaines avant le voyage pour lancer la procédure. En vous rendant sur un site comme celui-ci, vous pourrez remplir votre formulaire de demande en français et être guidé à chaque étape.

Avant toute demande, vérifiez la validité de votre passeport et de garder son numéro afin de le renseigner dans le formulaire. Vous répondrez également à nouveau à toutes les questions du formulaire comme lors de votre première demande.

Après deux ans toutes vos informations sont effacées des serveurs. Prenez donc votre temps et vérifiez toutes vos informations et vos réponses avant de soumettre votre dossier.

Les frais de dossier seront à nouveau payés avant une prise en compte de votre demande.

Pour régler votre transaction, vous pouvez utiliser votre carte bancaire ou un compte Paypal. Le payement est sécurisé et aucune fraude n’est possible. Le même montant est débité à chaque nouvelle demande ESTA.

Une réponse vous parviendra 72 heures après votre demande. Vous l’aurez dans votre adresse électronique. En cas de non-réception de votre message, vous pouvez consulter le statut de votre demande en ligne sur le site.
 

 

Comment demander un visa USA ?

Tout ressortissant étranger souhaitant se rendre aux États-Unis, doit en général obtenir une autorisation Visa USA.

Le voyageur devra donc se rapprocher de l’ambassade ou du consulat de son pays d’origine pour faire une demande de visa.

Avant de se lancer dans cette démarche, il est important d’être suffisamment informé et savoir comment demander un visa USA.

En fonction de la raison de votre demande d’entrée sur le sol américain et même du pays d’où vous la faites, la démarche pourrait ne pas toujours être la même.

 

La possibilité de partir aux Etats-Unis sans visa

L’entrée sur le territoire des États-Unis est tout à fait possible sans visa conventionnel. Cependant, ceci ne s’applique que si vous résidez dans l’un des 38 pays bénéficiant du programme d’exemption de visa, parmi lesquels la France.

Cette autorisation de voyage électronique, dénommée ESTA, vous donne la possibilité d’effectuer un séjour temporaire aux USA pour une durée limitée à 90 jours continus.

Pour cela, il vous suffit de remplir le formulaire ESTA disponible en ligne. La carte ESTA a une validité de 2 ans.

Cette autorisation ne pourra en aucun cas vous servir si vous souhaitez travailler. Vous pouvez effectuer une demande d’exemption si vous vous rendez aux États-Unis pour le tourisme ou des affaires.

Si vous vous rendez sur le territoire américain à d’autres fins, ou si l’ESTA vous est refusé, vous devrez alors faire une demande de visa auprès des autorités américaines.

 

Où et quand demander une autorisation de voyage aux États-Unis ?

L’obtention du visa américain est obligatoire pour un séjour touristique de plus de trois mois (90 jours). La demande de visa se fait uniquement à l’ambassade ou au consulat des États-Unis du pays de résidence du demandeur.

C’est donc auprès de l’agence consulaire que vous retirez la demande d’autorisation de voyage aux USA. Une fois que vous l’aurez rempli, vous la rapporterez ainsi que toutes les pièces demandées pour votre dossier.

La pièce maîtresse étant bien sûr votre passeport en cours de validité, sur lequel sera imprimé votre visa. Rassurez-vous que la validité de votre passeport est encore d’au moins six mois, sinon procédez à son renouvellement.

Afin de voir votre visa délivré le plus tôt possible, il est important de commencer la procédure de demande de visa bien à l’avance.

Ceci vous permettra d’avoir tout le temps nécessaire pour rassembler toutes les pièces requises pour compléter votre dossier.

L’une des raisons pour lesquelles vous devez démarrer le processus rapidement, est le fait que le visa n’est pas délivré dans l’heure. En effet, l’ambassade ou le consulat a besoin de temps pour traiter votre demande, vérifier la fiabilité de vos documents et analyser votre profil.

Plusieurs pièces vous seront demandées pour obtenir un visa américain.

Vous devrez donc fournir en plus de votre passeport valide, le formulaire DS-160 disponible en ligne en langue anglaise, la preuve que vous retournerez dans votre pays à la fin de votre séjour, le reçu de paiement des frais de demande et une enveloppe Chronopost, ainsi qu’une photo de face, datant de moins de 6 mois, prise sur fond blanc et de taille 5cm x 5cm.

 

Comment faire une demande de visa de voyage aux USA ?

La procédure de demande de visa non-immigrant est ouverte aux ressortissants français et ceux des autres pays non exemptés de visa USA, ou alors aux étrangers de ces pays s’étant vu refuser cette exemption.

Pour faire la demande de visa, il faut tout d’abord déterminer le type de visa dont vous avez besoin en fonction de votre situation.

Sollicitez-vous l’entrée aux États-Unis pour les loisirs ?

Y allez-vous pour des affaires ?

Allez-vous suivre un traitement médical aux USA ? Est-ce pour étudier que vous désirez vous rendre sur le territoire américain ?

Selon le but de votre voyage, une catégorie spécifique de visa vous sera accordée.

Vous devez ensuite remplir le formulaire DS-160 de demande de visa. Rassurez-vous que les informations que vous y mettez sont de plus claires et précises.

Il est important de noter qu’une fois le formulaire envoyé, il n’est plus possible de le modifier. Vous devrez donc accomplir la tâche de renseignements avec la plus grande attention.

En cas de besoin, vous pouvez faire appel à un traducteur ou un agent d’immigration, sachant que le centre d’appels de l’ambassade des Etats-Unis n’est pas habileté à vous aider à remplir votre formulaire.

La suite de la procédure consiste au paiement des frais de demande en fonction du type de visa. Sur le site de l’ambassade des États-Unis de votre pays de résidence, la page frais de visa vous donne le montant à débourser pour le visa souhaité.

Vous devez alors créer un profil et suivre les instructions pour faire le paiement. Une fois que vous avez payé, vous devez conserver le reçu, car vous en aurez besoin pour prendre rendez-vous.

L’étape suivante consiste à prendre rendez-vous. Pour ce faire, vous devez vous connecter avec les mêmes données utilisées lors de l’étape du paiement. Dans le tableau de bord, cliquez sur l’option prendre un rendez-vous.

Vous avez pour cela besoin du numéro de votre passeport valide, du numéro de référence CGI que vous trouverez sur votre reçu de paiement des frais relatifs à votre visa et le numéro du code barre à dix chiffres de la page de confirmation DS-160.

Il vous suffit alors de suivre la démarche pour valider votre prise de rendez-vous.

L’ambassade ou le consulat vous contactera alors pour vous communiquer la date et l’heure de votre entretien pour l’obtention de votre visa.

 

L’étape obligatoire de l’entretien à l’ambassade ou au consulat américain

L’entrevue à l’ambassade américaine est obligatoire quel que soit le type de visa objet de votre demande.

À moins que le demandeur soit âgé de moins de 13 ans ou plus de 80 ans. Cet échange qui vous permettra d’exposer aux autorités américaines, les raisons de votre voyage aux USA, se fera en anglais.

Vous devez donc être bien préparé, et préparer tous les documents requis ainsi que les réponses aux différentes questions auxquelles vous aurez droit.

Retenez donc que l’entretien avec l’agent consulaire permet au gouvernement américain de savoir avec précision quel est le but réel de votre voyage, quelles sont vos véritables intentions, et aussi d’être assuré de votre retour dans votre pays de résidence.

Les questions qui vous seront posées et les réponses que vous y apporterez, permettront de savoir quel est votre degré d’attachement à votre pays. Aussi, l’on saura avec précision vos motivations de retour.

Ainsi donc, si à travers vos dires, vous laissez échapper un quelconque désir de prolonger illégalement votre séjour sur le territoire américain, il y a de fortes chances que le visa USA vous soit refusé.

Si par contre, vos réponses rassurent et démontrent que vous n’avez aucun projet illégal et donc aucune mauvaise intention, votre demande de visa Etats-Unis a une grande chance d’obtenir un résultat favorable.

L’entretien ne prendra que quelques minutes mais sera déterminant. Sachant que l’entrevue se fera en anglais, vous pouvez si vous n’êtes pas suffisamment à l’aise dans cette langue, demander l’assistance d’un interprète.

Les questions posées dépendent généralement du type de visa que vous demandez.

 

Les différents types de visas États-Unis

Parmi les types de visa non-immigrants courants, vous avez par exemple le visa catégorie B pour le tourisme, le business ou les soins médicaux.

C’est un visa de visiteur qui peut être de type B1 pour les affaires, comme participer à des séminaires, des réunions ou des conférences professionnelles.

Il peut également être de type B2 si vous voyagez pour les loisirs, rendre visite à une connaissance, passer des vacances ou pour recevoir des soins médicaux.

Les visas H, L, O, P et Q sont pour les voyageurs qui souhaitent travailler aux Etats-Unis de façon temporaire. Chaque type de visa correspond au travail effectué.

Lors de votre demande, il vous sera attribué un visa spécifique en fonction du métier que vous exercez.

De nombreux étrangers se déplacent pour étudier aux USA. Alors, il est délivré un visa F-1 qui est le type de visa étudiant le plus accordé.

Il concerne particulièrement les voyageurs souhaitant poursuivre leurs études dans un lycée, une école privée secondaire, un programme d’apprentissage de la langue ou une université américaine. Si par contre, vous souhaitez faire un stage en entreprise, ou suivre des études professionnelles ou non-académiques, vous bénéficierez d’un visa M-1.

Le visa J est pour participants à un programme d’échange dans les domaines de l’éducation, des arts et des sciences.

Cet échange concerne les personnes, les compétences et les connaissances. Les visas C et D sont respectivement pour les voyageurs transitant par les USA et pour les membres d’équipage d’un navire ou d’un avion.

Si vous souhaitez voyager aux Etats-Unis pour travailler en milieu religieux, vous avez besoin d’un visa R.

Il existe encore d’autres types de visa en fonction du but de votre voyage. L’ambassade ou le consulat pourra vous préciser celui dont vous avez besoin.

Est-ce que mon ESTA est valide?

Introduction

Le système électronique d’autorisation de voyage (Electronic System for Travel Authorization – ESTA) établit l’admissibilité d’un visiteur aux États-Unis au moyen de systèmes automatisés.

Toutefois, seuls les voyageurs arrivant par la mer ou par avion et en provenance de pays qui relèvent du programme d’exemption de visa (Visa Waiver Program – VWP) sont éligibles pour demander un ESTA conformément aux recommandations d’application de la loi de 2007 sur la Commission du 11 septembre.

Notez que l’autorisation ESTA n’est pas le facteur déterminant pour l’admission de voyageurs aux États-Unis.

À leur arrivée aux États-Unis, les responsables du service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis (Customs and Border Protection – CBP) sont habilités à déterminer si un visiteur est admissible ou non. Les applications ESTA rassemblent des détails biographiques et répondent aux questions d’éligibilité du VWP.

À partir de décembre 2018, les candidats doivent demander leur ESTA 72 heures avant leur voyage aux États-Unis. Cependant, la recommandation générale est que les voyageurs doivent faire une demande d’ESTA à l’avance et pendant qu’ils planifient leur voyage aux États-Unis.

Gardez à l’esprit que les passagers, avec l’inclusion des bébés, ne seront pas autorisés à entrer aux États-Unis sans ESTA.

En outre, vous devez également demander à utiliser un ESTA pour visiter des territoires spécifiques des États-Unis. Ceux-ci incluent les îles Vierges américaines, Porto Rico et Guam.

Vous n’avez pas besoin d’un ESTA si vous venez aux États-Unis par voie terrestre en provenance du Mexique ou du Canada. Dans ce cas, il suffit aux voyageurs de remplir un formulaire papier I-94 pour pouvoir entrer aux États-Unis.

Programme d’exemption de visa

 

Les ressortissants des pays participant au programme VWP sont éligibles pour postuler à un ESTA pour des voyages aux États-Unis à des fins commerciales, touristiques ou médicales. Un ESTA autorise les voyageurs à rester pendant 90 jours d’affilée au maximum aux États-Unis sans visa.

L’ESTA est un système en ligne géré par le Département américain des douanes et de la protection des frontières (CBP) pour déterminer l’éligibilité des voyages effectués dans le cadre du VWP aux États-Unis à diverses fins – commerciales, touristiques ou médicales.

Les visiteurs doivent obtenir un ESTA USA valide avant leur voyage. Cependant, ils doivent remplir les autres conditions (mentionnées ci-dessous) pour postuler à un ESTA. Si les voyageurs préfèrent toujours avoir un visa dans leur passeport, ils peuvent demander un visa de visiteur (B).

Il y a 38 pays participant au programme VWP, dont la Finlande, l’Australie, la Suisse, le Singapour, l’Italie, la Nouvelle-Zélande, la Grèce, la Lettonie, le Japon, l’Irlande, l’Islande, le Royaume-Uni, la Norvège et le Portugal, entre autres.

Quant aux citoyens britanniques, ceux qui souhaitent postuler à un ESTA devraient avoir un droit de résidence permanent illimité dans les îles Anglo-Normandes, en Irlande du Nord, au Pays de Galles, en Écosse, en Angleterre et sur l’île de Man.

Pour voyager sans visa avec le VWP, les voyageurs doivent sécuriser un ESTA avant de monter à bord d’un avion ou d’un transporteur maritime.

L’ESTA est un système en ligne géré par le Département américain des douanes et de la protection des frontières (CBP) pour déterminer l’éligibilité des voyages effectués dans le cadre du VWP aux États-Unis à diverses fins – commerciales, touristiques ou médicales.

L’Histoire de l’ESTA

 

Les inscriptions ESTA Etats-Unis ont commencé à partir d’août 2008 ; Toutefois, l’autorisation de voyage est devenue obligatoire à partir du 12 janvier 2009. Après le contrôle, les passagers peuvent réutiliser leur ESTA pendant 2 ans.

Cependant, pour entrer sur le territoire, ils doivent toujours remplir le formulaire papier I-94 W. De plus, à compter d’avril 2009, les citoyens grecs ont obtenu un visa ESTA valable pendant deux ans.

De plus, un ESTA pouvait être utilisé gratuitement sur les sites Web officiels du gouvernement avant le 8 septembre 2010. Par la suite, conformément à la loi sur la promotion du tourisme, des accusations ont été portées. Une partie des frais était répartie entre les frais d’administration de la Corporation for Travel Promotion et le CBP.

Après avoir levé des taxes, John Bruton, ambassadeur des États-Unis auprès de l’UE, a estimé que le nombre de touristes n’augmenterait pas s’ils étaient faits payé à entrer aux États-Unis. De plus, les détracteurs du Parlement européen ont estimé que les frais iraient au financement des annonces de tourisme américaines.

Pays Eligibles

 

L’ESTA n’est nécessaire que si vous arrivez par voie maritime ou aérienne. Si vous arrivez par voie terrestre, un ESTA n’est pas nécessaire. De même, si vous entrez dans des traversiers américains opérant entre la Colombie-Britannique (y compris Victoria et Vancouver) et l’État de Washington, l’ESTA n’est pas nécessaire non plus.

Selon les données de novembre 2017, le VWP compte 38 pays participants. Le Visa USA permet aux voyageurs de rester aux États-Unis pendant 90 jours ou moins. Plus encore, les titulaires d’ESTA peuvent se rendre dans les îles des Caraïbes, aux Bermudes, au Mexique ou au Canada, s’ils arrivent par les États-Unis.

L’ESTA n’est nécessaire que si vous arrivez par voie maritime ou aérienne. Si vous arrivez par voie terrestre, un ESTA n’est pas nécessaire. De même, si vous entrez dans des traversiers américains opérant entre la Colombie-Britannique (y compris Victoria et Vancouver) et l’État de Washington, l’ESTA n’est pas nécessaire non plus.

De plus, pour les citoyens à double nationalité de pays spécifiques, ils doivent demander un visa de touriste régulier auprès de l’ambassade américaine. Ces pays incluent la Syrie, le Soudan, l’Irak et l’Iran. Un ESTA pour ces pays a été révoqué en janvier 2016.

Par ailleurs, si un titulaire d’ESTA a voyagé dans les pays suivants : le Yémen, le Soudan, la Syrie, la Somalie, la Corée du Nord, la Libye, l’Irak ou l’Iran après le 1er mars 2011, leurs ESTA ne seront pas révoqués. Cependant, ils pourraient se voir refuser l’entrée par le CBP, à l’exception des voyageurs pouvant prétendre à une dérogation.

Le secrétaire à la Sécurité intérieure accorde des dérogations aux groupes susmentionnés au cas par cas. Les restrictions sont principalement levées si les autorités déterminent que les dérogations sont conformes aux intérêts de la sécurité nationale des États-Unis.

En règle générale, les groupes de voyageurs éligibles à des dérogations comprennent les personnes ayant visité les pays indiqués pour le compte d’agences régionales ou internationales ; ou sont en service officiel au nom d’un gouvernement sous-national ou d’ONG ; ou sont des journalistes.

Le 16 septembre 2016, les dirigeants des 27 États membres de l’UE ont approuvé la création du système européen d’information et d’autorisation de voyage (ETIAS) dans leur déclaration et feuille de route de Bratislava.

Royaume-Uni

 

Comme mentionné précédemment, certains ressortissants britanniques ayant le statut de résident permanent au Royaume-Uni sont éligibles pour voyager dans le cadre du VWP (ESTA).

Cependant, dans certains cas, ces personnes ne sont pas en mesure de postuler pour une entrée aux États-Unis via ESTA et d’accéder au VWP. Au lieu de cela, ils doivent avoir la possibilité de demander le visa de touriste américain de base via le processus de demande de visa non immigrant B1-B2.

Pour des raisons inexpliquées, les autorités peuvent refuser de donner un ESTA aux ressortissants britanniques, même s’ils se qualifient pour le VWP. De tels cas continuent de semer la confusion et semblent aller à l’encontre du site Web d’ESTA.

Demande ESTA

 

Les résidents des 38 pays VWP peuvent soumettre leur demande ESTA en ligne 3 jours avant leur date de voyage aux États-Unis. Avec ESTA, ils peuvent voyager sans visa aux États-Unis. En outre, 99% du nombre total de demandes reçues sont approuvées dans les 2 heures qui suivent le paiement de l’application.

Néanmoins, pour les voyageurs qui ne sont pas éligibles à l’ESTA, ils doivent contacter le consulat des États-Unis pour présenter leur demande de visa. La demande de visa prend du temps et nécessite un entretien avec un bureau consulaire des États-Unis.

Sous VWP, l’entrée est valable pour un séjour d’une durée maximale de 90 jours aux États-Unis et dans les pays voisins. La durée du séjour dans le cadre du programme ne peut être prolongée. Le voyageur doit demander un visa pour rester plus de 90 jours.

Gardez à l’esprit que les détenteurs ESTA ne sont pas garantis aux États-Unis. Seuls les responsables américains des douanes et de la protection des frontières (CBP) sont habilités à déterminer l’admissibilité du voyageur aux États-Unis.

En outre, ils ont le pouvoir de refuser ou d’annuler l’ESTA à tout moment du séjour du particulier s’ils en ont des raisons valables.

À partir de décembre 2018, les voyageurs doivent faire leur demande au moins 72 heures avant de se rendre aux États-Unis. Cependant, vous devez envisager de postuler au moins un mois avant votre départ. Ensuite, même si votre autorisation ESTA est refusée, vous pouvez demander un visa américain régulier.

Notez qu’un ESTA a une validité de deux ans. Néanmoins, les voyageurs VWP doivent demander un nouveau visa si :

  • Ils demandent un nouveau passeport, avec l’inclusion des passeports temporaires ou d’urgence.
  • Ils changent de prénom ou de nom
  • Ils changent de genre
  • Ils changent de pays de citoyenneté
  • Ils modifient ses réponses à l’une des questions « oui » ou « non » de leur demande ESTA

Comment postuler pour ESTA

 

Si vous envisagez de voyager aux États-Unis avec un ESTA, vous pouvez demander une autorisation de voyage via notre site Web. Cliquez ici sur le lien « Faire une Demande d’ESTA », après quoi le système vous dirigera vers une page contenant le formulaire de demande ESTA.

Remplissez les informations requises dans le formulaire, puis procédez au paiement par carte de débit ou de crédit, ou bien via la plateforme PayPal. Une fois votre demande complétée, les autorités traiteront votre demande. Par la suite, nous vous enverront l’autorisation ESTA approuvée par courriel.

Notez que la demande ESTA doit être remplie par chaque personne voyageant aux États-Unis.

Pour postuler à un ESTA, vous devez remplir les critères suivants.

  • Vous êtes citoyen d’un pays participant au VWP
  • Vous n’avez pas de visa de visiteur actuellement
  • Vous voyagez pour un maximum de 90 jours
  • Votre voyage est pour des raisons médicales, touristiques ou commerciales
  • Vous demandez une nouvelle autorisation pour une personne ou un groupe de personnes

En outre, vous avez besoin des documents suivants :

  • Passeport en cours de validité d’un pays participant au programme VWP
  • Une carte de débit ou de crédit valide
  • Détails de votre contact
  • Informations sur votre dernier emploi, le cas échéant

Comment vérifier votre validité ESTA

 

Vérifier votre validité ESTA est assez facile. Vous devriez nous contacter via la forme de contact de notre site Web en nous envoyant les informations suivantes :

  • Numéro de votre passeport
  • Dates de validité et d’expiration du passeport
  • Date de naissance
  • Nationalité (pays d’obtention du passeport)

E-Passeport

 

Pour postuler à un ESTA, les candidats doivent être en possession d’un passeport valide et valable 6 mois après leur départ aux États-Unis.

Cependant, dans certains cas, des personnes sont exemptées de cette disposition dans le cadre d’accords spécifiques par pays. De plus, si vous voyagez avec votre famille, chaque membre de la famille doit avoir son passeport.

En outre, vous devez avoir un passeport électronique valide pour entrer aux États-Unis via VWP. Les passeports électroniques sont des passeports sécurisés améliorés comportant des puces électroniques intégrées.

Les autorités scannent les puces pour faire correspondre l’identité du voyageur à son passeport. De plus, les passeports électroniques doivent être conformes aux directives de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI).

De plus, si vous utilisez un moyen de transport temporaire ou d’urgence pour entrer aux États-Unis via VWP, vous devez être en possession d’un passeport électronique valide.

Qu’est-ce que le Système d’autorisation de voyage ESTA ?

Le système électronique d’autorisation de voyage (ESTA) est un système automatisé utilisé pour déterminer l’admissibilité des visiteurs au voyage aux États-Unis dans le cadre du programme d’exemption de visa (PEV) et pour déterminer si de tels voyages présentent un risque pour la sécurité ou pour l’application de la loi.

L’agrément ESTA autorise un voyageur à embarquer pour un transporteur aux États-Unis dans le cadre du PEV. Les transporteurs privés doivent être signataires du programme d’exemption de visa. Bien que la douane et protection des frontières vous recommande de faire votre demande au moins 72 heures avant le voyage, vous pouvez faire votre demande à tout moment avant l’embarquement. Dans la plupart des cas, une réponse est reçue quelques secondes après le dépôt de la demande.

ESTA n’est pas un visa. Il ne remplit pas les conditions légales pour servir à la place d’un visa américain lorsqu’un visa est requis. Les voyageurs qui possèdent un visa américain valide peuvent se rendre aux États-Unis avec ce visa aux fins pour lesquelles ils ont été délivrés. Les voyageurs voyageant avec des visas valides ne sont pas tenus de demander une ESTA. De la même manière qu’un visa en cours de validité ne garantit pas l’admission aux États-Unis, une ESTA approuvée n’est pas une garantie d’admission aux États-Unis.

Pourquoi ESTA est-il obligé de voyager aux États-Unis?

Certains pourraient se demander pourquoi ils doivent faire une demande d’ESTA USA pour se rendre aux États-Unis. En janvier 2009, les États-Unis ont commencé à exiger des voyageurs en visite aux États-Unis séjournant dans le cadre du programme d’exemption de visa qu’ils sollicitent une demande ESTA, pour des raisons de sécurité notamment aux États-Unis et de prévention du terrorisme aux États-Unis et dans les environs du monde.

L’adoption d’ESTA a permis de vérifier à l’avance les éléments suivants en gérant et en enregistrant en ligne les informations relatives aux voyageurs qui se rendent aux États-Unis pour des séjours de courte durée dans le cadre du programme de dispense de visa avant leur départ pour les États-Unis.

Ces éléments ont pour but de confirmer à l’avance si les demandeurs jouissent d’un statut leur permettant de se rendre aux États-Unis sans visa ou s’ils présentent un risque pour les États-Unis s’ils sont admis dans le pays. Les ressortissants des pays autorisés à bénéficier du programme de dispense de visa lorsqu’ils se rendent aux États-Unis pour des séjours courts peuvent entrer sans demander ni obtenir de visa, jusqu’à 90 jours pour des visites touristiques ou un voyage d’affaires.

ESTA peut être décrit comme une autorisation de voyage nécessaire pour ceux qui entrent aux États-Unis sans visa. ESTA est également nécessaire pour changer de vol à destination d’un autre pays dans un aéroport situé aux États-Unis. Dans certains cas, les voyageurs qui n’ont pas demandé ESTA avant le départ se sont vus refuser l’entrée aux États-Unis pour le filtrage des demandes d’immigration ou n’ont pas été autorisés à monter à bord de leur vol. .

Assurez-vous de demander ESTA si vous envisagez de vous rendre aux États-Unis ou de changer de vol dans un aéroport américain. Ceux qui ont un visa délivré par les États-Unis n’ont pas besoin de demander une ESTA.

La validité d’une demande ESTA approuvée

Les demandes ESTA approuvées sont valables pour une période de deux ans ou jusqu’à l’expiration du passeport, selon la première éventualité, et plusieurs voyages aux États-Unis sans que le voyageur ait à présenter une nouvelle demande ESTA.

Lorsque vous vous rendez aux États-Unis avec la carte ESTA approuvée, vous ne pouvez rester que 90 jours à la fois – et vous devez prévoir un laps de temps raisonnable entre les visites afin que l’agent de la douane et protection des frontières ne pense pas que vous essayez de vivre ici. Il n’y a pas d’exigence définie pour combien de temps vous devez attendre entre les visites.

Les voyageurs dont la demande ESTA est approuvée mais dont le passeport expirera dans moins de deux ans recevront un ESTA valable jusqu’à la date d’expiration du passeport.

Une nouvelle autorisation ESTA est requise si:

  • Vous recevez un nouveau passeport
  • Vous changez de nom (prénom et / ou dernier)
  • Vous changez de sexe (ESTA n’a pas actuellement de sexe (X) à choisir dans la demande. Il est suggéré au voyageur de choisir le choix avec lequel il se sent le plus à l’aise. ESTA ne sera pas refusé uniquement sur le sexe choisi dans la demande.)
  • Votre pays de citoyenneté change
  • Votre situation change, par exemple, vous êtes reconnu coupable d’un crime de turpitude morale ou vous développez une maladie contagieuse. Un tel changement peut vous obliger à obtenir un visa pour voyager aux États-Unis. Vous devez faire une nouvelle demande et votre demande doit refléter le changement de votre situation ou vous pourriez vous voir refuser l’entrée à votre arrivée aux États-Unis.

Combien de jours à l’avance devrais-je postuler pour ESTA?

Lorsque vous avez décidé de voyager ou de rester jusqu’à 90 jours sur le continent américain ou sur des îles situées sur son territoire, comme Hawaii, vous devrez faire une demande ESTA. Bien que vous puissiez entrer à Guam et à Saipan dans les îles Marianna sans demander d’ESTA, vous pouvez rester plus longtemps sans y avoir été autorisé par ESTA. Si vous postulez pour ESTA, vous pouvez rester aussi longtemps que 90 jours.

Bien qu’il n’y ait pas de règles spécifiques concernant le nombre de jours à l’avance, vous devez appliquer pour ESTA, normalement, vous recevrez les résultats de votre demande dans les trois jours, soit 72 heures.

Par conséquent, il est recommandé de le demander au moins trois jours à l’avance. Toutefois, dans certains cas, cela peut prendre encore plus longtemps, en raison de facteurs tels que la maintenance du système du côté américain ou des problèmes système, ainsi que lorsque le serveur est en panne.

Nous acceptons votre demande ESTA à tout moment, 24 heures sur 24, 365 jours par an. Les résultats de votre demande doivent être envoyés environ trois jours après votre demande, mais nous vous recommandons d’appliquer à ESTA peu de temps après votre décision de voyager aux États-Unis.

Combien de temps faut-il pour traiter la demande ESTA?

Normalement, un ESTA est approuvé dans les premières minutes ou les premières heures suivant le paiement des frais de traitement. Dans certains cas particuliers, toutefois, cela peut prendre beaucoup plus de temps.

Dans de rares cas, les détails des demandes sont vérifiés, par exemple lorsque l’autorité a des raisons de croire que certaines questions ont été répondues de manière non véridique. Les échantillons dans lesquels le demandeur est soigneusement examiné ne sont pas non plus exclus.

Parfois, cependant, seul le site Web de l’autorité officielle est hors ligne et un permis qui a pu être délivré magnifiquement ne peut pas encore être récupéré en ligne. Dans tous les cas, il est recommandé de soumettre la demande suffisamment à l’avance. C’est le seul moyen de vous assurer de recevoir votre ESTA à temps.

Puis-je postuler à ESTA le jour même du voyage?

De nombreux voyageurs font une demande ESTA le jour du voyage ou juste avant, parce qu’ils n’étaient pas au courant du programme ESTA ou avaient oublié de faire leur demande plus tôt. Bien que, dans certains cas, le contrôle ESTA se déroule sans heurts et que les voyageurs reçoivent l’autorisation de voyager sans accroc, même s’ils en font la demande le jour du voyage, dans d’autres cas, le contrôle peut être suspendu même pour une courte période, ce qui signifie qu’ils ne recevront pas les résultats de dépistage sans heurts.

Veuillez noter que demander ESTA le jour du voyage ne garantira pas de recevoir l’autorisation de voyager sans heurts. ESTA est un système qui n’exige pas que le voyageur s’applique lui-même. Si vous êtes trop occupé pour postuler, vous pouvez demander à un agent de postuler pour vous. Contactez l’agence si vous avez des questions. Si vous postulez pour votre ESTA par notre intermédiaire, nous vous en informerons par courrier électronique.

Vous pouvez faire une demande d’ESTA même si votre date de voyage est plusieurs mois à l’avance

L’application ESTA est disponible dès que vous avez décidé de voyager aux États-Unis. Vous pouvez faire une demande d’ESTA même si vous n’avez pas encore décidé de votre lieu de séjour aux États-Unis. Nous vous recommandons de faire votre demande peu de temps après votre décision de voyager aux États-Unis. ESTA est valide pour deux ans, bien que si votre passeport expire dans moins de deux ans, votre ESTA expirera en même temps que votre passeport. Vérifiez la date d’expiration de votre passeport avant de postuler à ESTA.

Faites votre demande d’ESTA au moins trois jours avant votre voyage

Bien que cela prenne trois jours, ou 72 heures, pour que les résultats du dépistage soient finalisés après votre demande d’ESTA dans la plupart des cas, cela peut prendre plus de temps, par exemple lors des périodes de pointe en mars et en août et après un entretien du système à grande échelle. En considération de tels cas, les États-Unis recommandent de postuler à ESTA au moins trois jours avant votre voyage.

Sachez, quand même que nous vous conseillons de remplir la demande ESTA un mois avant votre départ. Il est possible que la demande soit mise en attente pour une période plus longue ou bien même rejetée.

Dans ce cas vous devriez contacter les services consulaires des États-Unis pour obtenir un visa régulier.

Pour ne pas rater ses vacances aux USA, nous vous conseillons de remplir la demande le plus tôt possible et de vérifier son statut régulièrement avant le départ.

L’ESTA rejetée ne mène pas du tout à un visa non autorisé. C’est pourquoi il est préférable de remplir la demande ESTA le plus tôt possible pour pouvoir réagir en cas d’une autorisation ESTA non approuvée.

Si approuvé, il est important d’IMPRIMER une copie du document pour vos archives. L’impression n’est pas requise à l’arrivée aux États-Unis, car les agents ont l’information par voie électronique. Certaines compagnies aériennes exigent l’impression lors de l’enregistrement. Veuillez vérifier auprès de votre compagnie aérienne respective.

Vous devrez demander un visa si votre demande ESTA est rejetée.

Vous devrez demander un visa si votre demande ESTA est rejetée pour une raison quelconque. Les types de visa comprennent les visas B, principalement destinés aux voyages à des fins touristiques, les visas E, pour ceux qui envisagent de rester aux États-Unis, principalement à des fins commerciales, et les visas L pour les personnes transférées travailler dans des entreprises aux États-Unis.

Si votre demande ESTA est rejetée, vous aurez besoin d’une sorte de visa pour voyager aux États-Unis, et cela prend généralement un à deux mois à compter de la date de votre demande de visa jusqu’à sa réception.

Les principales différences entre les demandes ESTA et les visas, outre le temps requis, sont le nombre de documents à soumettre et le fait que vous ayez ou non besoin de vous rendre dans un consulat des États-Unis pour un entretien. De diverses manières, la demande de visa demande beaucoup plus de temps et d’argent.

Pour cette raison, nous recommandons que ceux qui voyagent aux États-Unis pour un voyage ou une formation à court terme demandent l’ESTA au lieu d’un visa. Si vous avez répondu «Oui» à l’une des questions d’éligibilité lorsque vous postulez pour une ESTA, la sélection peut prendre plus de 72 heures.

Si l’autorisation de voyager aux États-Unis vous est refusée après votre demande d’ESTA, vérifiez si vous avez répondu à toutes les questions de manière véridique et si vous avez entré correctement tous les chiffres et toutes les lettres de la demande, puis essayez de déterminer pourquoi votre demande a été rejetée.

S’il est clair que le rejet est dû à une erreur dans la saisie du formulaire, vous devrez faire une nouvelle demande d’ESTA, attendre au moins 24 heures et veiller à entrer les informations correctement.

Les demandes ESTA sont acceptées 24 heures sur 24, 365 jours par an. Demandez l’ESTA dès que possible après avoir décidé de vous rendre aux États-Unis.

Comment éviter le refus de votre ESTA ?

Vous souhaitez voyager aux États-Unis ? Il est important de porter à votre connaissance que les ressortissants de certains pays sont exemptés de visas. Ces derniers n’ont plus qu’à remplir un formulaire qui consiste en une autorisation de voyage. Ce document est communément appelé ESTA ou Electronic System for Travel Authorization. Cependant, certaines personnes voient leurs demandes refusées pour des raisons qu’elles ignorent. Dans ce cas, il n’est plus possible de voyager aux Etats-Unis. Il est donc nécessaire de comprendre les raisons pour lesquelles une ESTA pourrait  être refusée. De plus, il convient de connaitre les astuces pour éviter ces erreurs. Découvrez dans ce qui suit  comment éviter le refus de votre ESTA.

Postulez aujourd’hui et obtenez votre autorisation ESTA par email!

L’utilité d’une demande ESTA

Le formulaire ESTA est devenu incontournable dans certains cas pour atterrir sur le sol américain. De ce fait, il convient de savoir en quoi consiste concrètement une demande ESTA et comment la remplir.

Qu’est ce qu’une ESTA ?

Avant d’aborder le sujet du refus de l’ESTA, il serait judicieux de rappeler l’utilité de ce document. En effet, il s’agit d’un formulaire qu’on doit remplir en ligne si l’on souhaite voyager aux États-Unis. Cette procédure est valable pour les ressortissants des pays exemptés de visas.  Remplir ce formulaire est obligatoire pour les voyageurs qui se rendent aux États-Unis pour une durée de moins de trois mois par voie aérienne ou maritime.

Comment remplir le formulaire ESTA ?

Pour fouler le sol américain, il est indispensable de remplir le formulaire ESTA. Il s’agit d’un document en ligne. De ce fait, il convient de renseigner les informations demandées en suivant les instructions. Il faut également répondre correctement à un certain nombre de questions. Pour valider votre demande, il convient de mentionner certaines informations concernant votre identité telles que le nom, le prénom et les références de votre passeport. Il est possible de vous demander des informations concernant votre séjour tel que l’adresse de votre destination.

Pourquoi a-t-on refusé ma demande ESTA ?

Après avoir soumis sa demande ESTA, il convient de savoir qu’il y a trois réponses possibles : demande approuvée, demande en attente et demande refusée. Il est clair qu’il faut se concentrer sur la dernière réponse. Découvrez, dans ce qui suit, les motifs de refus d’une demande ESTA et les recours possibles dans cette situation.

Les motifs de refus d’une demande ESTA :

Il est important de savoir que dans le cas de refus d’une demande ESTA, les autorités américaines ne donnent pas des explications sur les motifs. Dans ce cas, il serait judicieux de contacter le Travel Redress Inquiry Program du département de la sécurité intérieure des États-Unis pour d’amples informations.

Cependant, d’après notre expérience, on peut dire que les motifs de refus les plus importants sont au nombre de quatre.

Une réponse erronée dans le formulaire en ligne : D’abord, il se peut que le demandeur ait commis une erreur en remplissant le formulaire. En effet, il convient d’accorder une grande attention à chaque information mentionnée pour remplir les différents champs du formulaire en ligne. Une information erronée peut entrainer le refus de votre demande. Il est possible de modifier l’adresse e-mail et l’adresse aux Etats-Unis, une fois la demande soumise. Cependant, les autres informations ne sont plus modifiables.

Une mauvaise réponse aux questions fermées : En plus de remplir le formulaire en ligne, le voyageur doit répondre à une série de questions fermées. Si le demandeur répond d’une manière positive sur l’une des questions, il est très possible que la demande soit refusée.

Visite dans l’un des pays suivants – l’Iran, l’Irak, la Libye, la Syrie, la Somalie, le Soudan ou l’Yémen après le mois de février 2011 : Veuillez savoir que depuis le début de l’année 2016, les critères de l’émission des documents ESTA sont devenus plus détaillés et ils concernent tous ceux qui ont visité l’un des états mentionnés ci-dessus. Cela signifie uniquement  que vous ne pouvez pas entrer aux États-Unis avec une autorisation ESTA. Vous pourriez obtenir votre visa auprès l’Ambassade ou un des consulats des États-Unis.

Vérifiez ici les conditions pour demander une autorisation ESTA.

Le non-respect des règles d’éligibilité : Le troisième motif possible de refus de la demande ESTA est le non-respect des conditions d’éligibilité. En effet, le système ESTA a été mis au point pour collecter des informations à propos des voyageurs venant des 38 pays concernés par le Visa Waiver Program. L’objectif est de préserver la sécurité nationale des États-Unis. Le système ESTA joue le rôle de filtre d’où la présence de plusieurs critères d’admissibilité.

Finalement, pour voyager aux États-Unis, il convient de présenter une ESTA valide. De ce fait, il convient de s’assurer que la date d’expiration de ce document n’est pas dépassée. Il faut donc compter deux ans à partir de la date de la délivrance. Notez que si le passeport du demandeur expire avant les ces deux ans, le document ESTA prendra la date d’expiration du passeport.

Quels sont les recours en cas de refus d’une demande ESTA ?

En principe, si votre ESTA  a été refusée pour une erreur dans le formulaire, vous ne pouvez pas demander un réexamen de votre demande. De ce fait, vous devez postuler une nouvelle demande. Par conséquent, il convient d s’acquitter de nouveau du prix de l’ESTA. De plus, il convient de prévoir un nouveau délai de 10 jours entre la soumission des deux demandes.

Pour soumettre la nouvelle ESTA, il serait judicieux de suivre le même procédé. En effet, vous devez remplir le formulaire en ligne avec une grande attention pour éviter les erreurs commises auparavant. Il est aussi conseillé d’obtenir une certaine assistance pour éviter un deuxième refus.

Veuillez savoir que si vous aviez rempli la demande ESTA chez nous, et si vous aviez commis une erreur, n’hésitez pas à nous contacter. Nous referons la demande à vos noms avec les informations correctes sans plus charger votre carte de crédit.

Si, par contre, la demande ESTA a été refusée en raison d’un non-respect de l’une des conditions d’éligibilité ou en raison d’une réponse par oui à une question fermée, il convient de procéder autrement. En effet, dans ce cas, il convient de contacter l’ambassade des États-Unis pour déposer une demande de visa pour le motif de votre séjour.

De plus, il déconseillé de donner des informations fausses sur le formulaire en ligne. Vous risquez d’être poursuivis. En fait, l’agent d’immigration peut vous interdire l’entrée sur le territoire des États-Unis. En effet, une demande irrégulière peut  soumettre son auteur à des pénalités administratives et pénales.

Est-ce possible d’obtenir une autorisation ESTA après un premier refus ?

Si votre demande ESTA a été refusée, ceci ne vaut pas dire que vous ne pourrez plus vous rendre aux États-Unis. En effet, vous pouvez voyager à ce pays par le biais d’autres procédures.

Il se peut que votre situation ne vous dispose pas d’obtenir votre ESTA et qu’un changement de cette situation puisse vous aider à obtenir une acceptation de votre demande. C’est le cas des dossiers refusés à cause du pays de résidence non reconnu par ce dispositif. Une fois que vous avez changé de pays, vous pourrez aisément obtenir votre ESTA. Il se peut aussi que le motif de votre séjour ne soit pas approprié. De ce fait, si vous respectez les critères requis lors de la nouvelle demande, vous augmentez vos chances de voir votre dossier accepté.

Cependant, dans certaines situations, il est inutile de déposer une nouvelle demande suite à un refus d’ESTA. On parle ici d’un état de santé ou d’une situation judiciaire particulière. De ce fait, le refus pourrait facilement  être réitéré.

Les personnes qui ont essuyé un refus d’ESTA pour se rendre aux États-Unis peuvent tenter leurs chances par le dépôt d’une demande de visa classique si leur situation leur permet. Les demandes de visas concernent surtout les personnes venant de pays non concernés par le système ESTA. Pour effectuer cette démarche, il convient de la faire à l’avance car l’examen de ces demandes prend beaucoup plus de temps que dans le cas des demandes ESTA.

Cependant, il ne faut pas croire que le refus de votre ESTA vous donne automatiquement accès à un visa classique. Ceci ne signifie pas que votre demande de visa sera certainement acceptée.  De ce fait, il convient de se rendre que le site de l’ambassade des États-Unis dans votre pays de résidence et de se renseigner sur les conditions nécessaires pour obtenir un visa.

Voir aussi : Amérique du Nord – Comment différentes cultures ont enrichi la vie quotidienne au Canada et aux États-Unis

En guise de conclusion

Pour se rende aux Etats-Unis, il est nécessaire pour les ressortissants des pays concernés par le système Visa Waiver Program de déposer une demande ESTA. Il s’agit d’un formulaire à remplir en ligne suivi d’un questionnaire. Il est possible de voir sa demande refusée. En effet, les autorités américaines ne communiquent pas les motifs de refus. D’après les expériences de plusieurs voyageurs, les motifs les plus fréquents sont les erreurs au niveau du formulaire, la réponse par oui à une question fermée et le non-respect des conditions d’éligibilité au système ESTA. En cas de refus, vous pouvez soumettre une deuxième demande mais à condition d’éviter les erreurs commises lors de la première soumission.

Vous pouvez aussi déposer une demande de visa classique. Dans ce cas, il convient de le faire bien à l’avance par rapport à la date du voyage car les délais de traitement de ces demandes est beaucoup plus long. Le processus de soumission des visas doit être respecté à la lettre et les conditions d’éligibilité doit être suivi à la lettre pour éviter le refus. Une telle situation vous fait perdre du temps de l’effort mais aussi de l’argent.