Qu’est-ce que le Système d’autorisation de voyage ESTA ?

Le système électronique d’autorisation de voyage (ESTA) est un système automatisé utilisé pour déterminer l’admissibilité des visiteurs au voyage aux États-Unis dans le cadre du programme d’exemption de visa (PEV) et pour déterminer si de tels voyages présentent un risque pour la sécurité ou pour l’application de la loi.

L’agrément ESTA autorise un voyageur à embarquer pour un transporteur aux États-Unis dans le cadre du PEV. Les transporteurs privés doivent être signataires du programme d’exemption de visa. Bien que la douane et protection des frontières vous recommande de faire votre demande au moins 72 heures avant le voyage, vous pouvez faire votre demande à tout moment avant l’embarquement. Dans la plupart des cas, une réponse est reçue quelques secondes après le dépôt de la demande.

ESTA n’est pas un visa. Il ne remplit pas les conditions légales pour servir à la place d’un visa américain lorsqu’un visa est requis. Les voyageurs qui possèdent un visa américain valide peuvent se rendre aux États-Unis avec ce visa aux fins pour lesquelles ils ont été délivrés. Les voyageurs voyageant avec des visas valides ne sont pas tenus de demander une ESTA. De la même manière qu’un visa en cours de validité ne garantit pas l’admission aux États-Unis, une ESTA approuvée n’est pas une garantie d’admission aux États-Unis.

Pourquoi ESTA est-il obligé de voyager aux États-Unis?

Certains pourraient se demander pourquoi ils doivent faire une demande d’ESTA USA pour se rendre aux États-Unis. En janvier 2009, les États-Unis ont commencé à exiger des voyageurs en visite aux États-Unis séjournant dans le cadre du programme d’exemption de visa qu’ils sollicitent une demande ESTA, pour des raisons de sécurité notamment aux États-Unis et de prévention du terrorisme aux États-Unis et dans les environs du monde.

L’adoption d’ESTA a permis de vérifier à l’avance les éléments suivants en gérant et en enregistrant en ligne les informations relatives aux voyageurs qui se rendent aux États-Unis pour des séjours de courte durée dans le cadre du programme de dispense de visa avant leur départ pour les États-Unis.

Ces éléments ont pour but de confirmer à l’avance si les demandeurs jouissent d’un statut leur permettant de se rendre aux États-Unis sans visa ou s’ils présentent un risque pour les États-Unis s’ils sont admis dans le pays. Les ressortissants des pays autorisés à bénéficier du programme de dispense de visa lorsqu’ils se rendent aux États-Unis pour des séjours courts peuvent entrer sans demander ni obtenir de visa, jusqu’à 90 jours pour des visites touristiques ou un voyage d’affaires.

ESTA peut être décrit comme une autorisation de voyage nécessaire pour ceux qui entrent aux États-Unis sans visa. ESTA est également nécessaire pour changer de vol à destination d’un autre pays dans un aéroport situé aux États-Unis. Dans certains cas, les voyageurs qui n’ont pas demandé ESTA avant le départ se sont vus refuser l’entrée aux États-Unis pour le filtrage des demandes d’immigration ou n’ont pas été autorisés à monter à bord de leur vol. .

Assurez-vous de demander ESTA si vous envisagez de vous rendre aux États-Unis ou de changer de vol dans un aéroport américain. Ceux qui ont un visa délivré par les États-Unis n’ont pas besoin de demander une ESTA.

La validité d’une demande ESTA approuvée

Les demandes ESTA approuvées sont valables pour une période de deux ans ou jusqu’à l’expiration du passeport, selon la première éventualité, et plusieurs voyages aux États-Unis sans que le voyageur ait à présenter une nouvelle demande ESTA.

Lorsque vous vous rendez aux États-Unis avec la carte ESTA approuvée, vous ne pouvez rester que 90 jours à la fois – et vous devez prévoir un laps de temps raisonnable entre les visites afin que l’agent de la douane et protection des frontières ne pense pas que vous essayez de vivre ici. Il n’y a pas d’exigence définie pour combien de temps vous devez attendre entre les visites.

Les voyageurs dont la demande ESTA est approuvée mais dont le passeport expirera dans moins de deux ans recevront un ESTA valable jusqu’à la date d’expiration du passeport.

Une nouvelle autorisation ESTA est requise si:

  • Vous recevez un nouveau passeport
  • Vous changez de nom (prénom et / ou dernier)
  • Vous changez de sexe (ESTA n’a pas actuellement de sexe (X) à choisir dans la demande. Il est suggéré au voyageur de choisir le choix avec lequel il se sent le plus à l’aise. ESTA ne sera pas refusé uniquement sur le sexe choisi dans la demande.)
  • Votre pays de citoyenneté change
  • Votre situation change, par exemple, vous êtes reconnu coupable d’un crime de turpitude morale ou vous développez une maladie contagieuse. Un tel changement peut vous obliger à obtenir un visa pour voyager aux États-Unis. Vous devez faire une nouvelle demande et votre demande doit refléter le changement de votre situation ou vous pourriez vous voir refuser l’entrée à votre arrivée aux États-Unis.

Combien de jours à l’avance devrais-je postuler pour ESTA?

Lorsque vous avez décidé de voyager ou de rester jusqu’à 90 jours sur le continent américain ou sur des îles situées sur son territoire, comme Hawaii, vous devrez faire une demande ESTA. Bien que vous puissiez entrer à Guam et à Saipan dans les îles Marianna sans demander d’ESTA, vous pouvez rester plus longtemps sans y avoir été autorisé par ESTA. Si vous postulez pour ESTA, vous pouvez rester aussi longtemps que 90 jours.

Bien qu’il n’y ait pas de règles spécifiques concernant le nombre de jours à l’avance, vous devez appliquer pour ESTA, normalement, vous recevrez les résultats de votre demande dans les trois jours, soit 72 heures.

Par conséquent, il est recommandé de le demander au moins trois jours à l’avance. Toutefois, dans certains cas, cela peut prendre encore plus longtemps, en raison de facteurs tels que la maintenance du système du côté américain ou des problèmes système, ainsi que lorsque le serveur est en panne.

Nous acceptons votre demande ESTA à tout moment, 24 heures sur 24, 365 jours par an. Les résultats de votre demande doivent être envoyés environ trois jours après votre demande, mais nous vous recommandons d’appliquer à ESTA peu de temps après votre décision de voyager aux États-Unis.

Combien de temps faut-il pour traiter la demande ESTA?

Normalement, un ESTA est approuvé dans les premières minutes ou les premières heures suivant le paiement des frais de traitement. Dans certains cas particuliers, toutefois, cela peut prendre beaucoup plus de temps.

Dans de rares cas, les détails des demandes sont vérifiés, par exemple lorsque l’autorité a des raisons de croire que certaines questions ont été répondues de manière non véridique. Les échantillons dans lesquels le demandeur est soigneusement examiné ne sont pas non plus exclus.

Parfois, cependant, seul le site Web de l’autorité officielle est hors ligne et un permis qui a pu être délivré magnifiquement ne peut pas encore être récupéré en ligne. Dans tous les cas, il est recommandé de soumettre la demande suffisamment à l’avance. C’est le seul moyen de vous assurer de recevoir votre ESTA à temps.

Puis-je postuler à ESTA le jour même du voyage?

De nombreux voyageurs font une demande ESTA le jour du voyage ou juste avant, parce qu’ils n’étaient pas au courant du programme ESTA ou avaient oublié de faire leur demande plus tôt. Bien que, dans certains cas, le contrôle ESTA se déroule sans heurts et que les voyageurs reçoivent l’autorisation de voyager sans accroc, même s’ils en font la demande le jour du voyage, dans d’autres cas, le contrôle peut être suspendu même pour une courte période, ce qui signifie qu’ils ne recevront pas les résultats de dépistage sans heurts.

Veuillez noter que demander ESTA le jour du voyage ne garantira pas de recevoir l’autorisation de voyager sans heurts. ESTA est un système qui n’exige pas que le voyageur s’applique lui-même. Si vous êtes trop occupé pour postuler, vous pouvez demander à un agent de postuler pour vous. Contactez l’agence si vous avez des questions. Si vous postulez pour votre ESTA par notre intermédiaire, nous vous en informerons par courrier électronique.

Vous pouvez faire une demande d’ESTA même si votre date de voyage est plusieurs mois à l’avance

L’application ESTA est disponible dès que vous avez décidé de voyager aux États-Unis. Vous pouvez faire une demande d’ESTA même si vous n’avez pas encore décidé de votre lieu de séjour aux États-Unis. Nous vous recommandons de faire votre demande peu de temps après votre décision de voyager aux États-Unis. ESTA est valide pour deux ans, bien que si votre passeport expire dans moins de deux ans, votre ESTA expirera en même temps que votre passeport. Vérifiez la date d’expiration de votre passeport avant de postuler à ESTA.

Faites votre demande d’ESTA au moins trois jours avant votre voyage

Bien que cela prenne trois jours, ou 72 heures, pour que les résultats du dépistage soient finalisés après votre demande d’ESTA dans la plupart des cas, cela peut prendre plus de temps, par exemple lors des périodes de pointe en mars et en août et après un entretien du système à grande échelle. En considération de tels cas, les États-Unis recommandent de postuler à ESTA au moins trois jours avant votre voyage.

Sachez, quand même que nous vous conseillons de remplir la demande ESTA un mois avant votre départ. Il est possible que la demande soit mise en attente pour une période plus longue ou bien même rejetée.

Dans ce cas vous devriez contacter les services consulaires des États-Unis pour obtenir un visa régulier.

Pour ne pas rater ses vacances aux USA, nous vous conseillons de remplir la demande le plus tôt possible et de vérifier son statut régulièrement avant le départ.

L’ESTA rejetée ne mène pas du tout à un visa non autorisé. C’est pourquoi il est préférable de remplir la demande ESTA le plus tôt possible pour pouvoir réagir en cas d’une autorisation ESTA non approuvée.

Si approuvé, il est important d’IMPRIMER une copie du document pour vos archives. L’impression n’est pas requise à l’arrivée aux États-Unis, car les agents ont l’information par voie électronique. Certaines compagnies aériennes exigent l’impression lors de l’enregistrement. Veuillez vérifier auprès de votre compagnie aérienne respective.

Vous devrez demander un visa si votre demande ESTA est rejetée.

Vous devrez demander un visa si votre demande ESTA est rejetée pour une raison quelconque. Les types de visa comprennent les visas B, principalement destinés aux voyages à des fins touristiques, les visas E, pour ceux qui envisagent de rester aux États-Unis, principalement à des fins commerciales, et les visas L pour les personnes transférées travailler dans des entreprises aux États-Unis.

Si votre demande ESTA est rejetée, vous aurez besoin d’une sorte de visa pour voyager aux États-Unis, et cela prend généralement un à deux mois à compter de la date de votre demande de visa jusqu’à sa réception.

Les principales différences entre les demandes ESTA et les visas, outre le temps requis, sont le nombre de documents à soumettre et le fait que vous ayez ou non besoin de vous rendre dans un consulat des États-Unis pour un entretien. De diverses manières, la demande de visa demande beaucoup plus de temps et d’argent.

Pour cette raison, nous recommandons que ceux qui voyagent aux États-Unis pour un voyage ou une formation à court terme demandent l’ESTA au lieu d’un visa. Si vous avez répondu «Oui» à l’une des questions d’éligibilité lorsque vous postulez pour une ESTA, la sélection peut prendre plus de 72 heures.

Si l’autorisation de voyager aux États-Unis vous est refusée après votre demande d’ESTA, vérifiez si vous avez répondu à toutes les questions de manière véridique et si vous avez entré correctement tous les chiffres et toutes les lettres de la demande, puis essayez de déterminer pourquoi votre demande a été rejetée.

S’il est clair que le rejet est dû à une erreur dans la saisie du formulaire, vous devrez faire une nouvelle demande d’ESTA, attendre au moins 24 heures et veiller à entrer les informations correctement.

Les demandes ESTA sont acceptées 24 heures sur 24, 365 jours par an. Demandez l’ESTA dès que possible après avoir décidé de vous rendre aux États-Unis.

Comment éviter le refus de votre ESTA ?

Vous souhaitez voyager aux États-Unis ? Il est important de porter à votre connaissance que les ressortissants de certains pays sont exemptés de visas. Ces derniers n’ont plus qu’à remplir un formulaire qui consiste en une autorisation de voyage. Ce document est communément appelé ESTA ou Electronic System for Travel Authorization. Cependant, certaines personnes voient leurs demandes refusées pour des raisons qu’elles ignorent. Dans ce cas, il n’est plus possible de voyager aux Etats-Unis. Il est donc nécessaire de comprendre les raisons pour lesquelles une ESTA pourrait  être refusée. De plus, il convient de connaitre les astuces pour éviter ces erreurs. Découvrez dans ce qui suit  comment éviter le refus de votre ESTA.

Postulez aujourd’hui et obtenez votre autorisation ESTA par email!

L’utilité d’une demande ESTA

Le formulaire ESTA est devenu incontournable dans certains cas pour atterrir sur le sol américain. De ce fait, il convient de savoir en quoi consiste concrètement une demande ESTA et comment la remplir.

Qu’est ce qu’une ESTA ?

Avant d’aborder le sujet du refus de l’ESTA, il serait judicieux de rappeler l’utilité de ce document. En effet, il s’agit d’un formulaire qu’on doit remplir en ligne si l’on souhaite voyager aux États-Unis. Cette procédure est valable pour les ressortissants des pays exemptés de visas.  Remplir ce formulaire est obligatoire pour les voyageurs qui se rendent aux États-Unis pour une durée de moins de trois mois par voie aérienne ou maritime.

Comment remplir le formulaire ESTA ?

Pour fouler le sol américain, il est indispensable de remplir le formulaire ESTA. Il s’agit d’un document en ligne. De ce fait, il convient de renseigner les informations demandées en suivant les instructions. Il faut également répondre correctement à un certain nombre de questions. Pour valider votre demande, il convient de mentionner certaines informations concernant votre identité telles que le nom, le prénom et les références de votre passeport. Il est possible de vous demander des informations concernant votre séjour tel que l’adresse de votre destination.

Pourquoi a-t-on refusé ma demande ESTA ?

Après avoir soumis sa demande ESTA, il convient de savoir qu’il y a trois réponses possibles : demande approuvée, demande en attente et demande refusée. Il est clair qu’il faut se concentrer sur la dernière réponse. Découvrez, dans ce qui suit, les motifs de refus d’une demande ESTA et les recours possibles dans cette situation.

Les motifs de refus d’une demande ESTA :

Il est important de savoir que dans le cas de refus d’une demande ESTA, les autorités américaines ne donnent pas des explications sur les motifs. Dans ce cas, il serait judicieux de contacter le Travel Redress Inquiry Program du département de la sécurité intérieure des États-Unis pour d’amples informations.

Cependant, d’après notre expérience, on peut dire que les motifs de refus les plus importants sont au nombre de quatre.

Une réponse erronée dans le formulaire en ligne : D’abord, il se peut que le demandeur ait commis une erreur en remplissant le formulaire. En effet, il convient d’accorder une grande attention à chaque information mentionnée pour remplir les différents champs du formulaire en ligne. Une information erronée peut entrainer le refus de votre demande. Il est possible de modifier l’adresse e-mail et l’adresse aux Etats-Unis, une fois la demande soumise. Cependant, les autres informations ne sont plus modifiables.

Une mauvaise réponse aux questions fermées : En plus de remplir le formulaire en ligne, le voyageur doit répondre à une série de questions fermées. Si le demandeur répond d’une manière positive sur l’une des questions, il est très possible que la demande soit refusée.

Visite dans l’un des pays suivants – l’Iran, l’Irak, la Libye, la Syrie, la Somalie, le Soudan ou l’Yémen après le mois de février 2011 : Veuillez savoir que depuis le début de l’année 2016, les critères de l’émission des documents ESTA sont devenus plus détaillés et ils concernent tous ceux qui ont visité l’un des états mentionnés ci-dessus. Cela signifie uniquement  que vous ne pouvez pas entrer aux États-Unis avec une autorisation ESTA. Vous pourriez obtenir votre visa auprès l’Ambassade ou un des consulats des États-Unis.

Vérifiez ici les conditions pour demander une autorisation ESTA.

Le non-respect des règles d’éligibilité : Le troisième motif possible de refus de la demande ESTA est le non-respect des conditions d’éligibilité. En effet, le système ESTA a été mis au point pour collecter des informations à propos des voyageurs venant des 38 pays concernés par le Visa Waiver Program. L’objectif est de préserver la sécurité nationale des États-Unis. Le système ESTA joue le rôle de filtre d’où la présence de plusieurs critères d’admissibilité.

Finalement, pour voyager aux États-Unis, il convient de présenter une ESTA valide. De ce fait, il convient de s’assurer que la date d’expiration de ce document n’est pas dépassée. Il faut donc compter deux ans à partir de la date de la délivrance. Notez que si le passeport du demandeur expire avant les ces deux ans, le document ESTA prendra la date d’expiration du passeport.

Quels sont les recours en cas de refus d’une demande ESTA ?

En principe, si votre ESTA  a été refusée pour une erreur dans le formulaire, vous ne pouvez pas demander un réexamen de votre demande. De ce fait, vous devez postuler une nouvelle demande. Par conséquent, il convient d s’acquitter de nouveau du prix de l’ESTA. De plus, il convient de prévoir un nouveau délai de 10 jours entre la soumission des deux demandes.

Pour soumettre la nouvelle ESTA, il serait judicieux de suivre le même procédé. En effet, vous devez remplir le formulaire en ligne avec une grande attention pour éviter les erreurs commises auparavant. Il est aussi conseillé d’obtenir une certaine assistance pour éviter un deuxième refus.

Veuillez savoir que si vous aviez rempli la demande ESTA chez nous, et si vous aviez commis une erreur, n’hésitez pas à nous contacter. Nous referons la demande à vos noms avec les informations correctes sans plus charger votre carte de crédit.

Si, par contre, la demande ESTA a été refusée en raison d’un non-respect de l’une des conditions d’éligibilité ou en raison d’une réponse par oui à une question fermée, il convient de procéder autrement. En effet, dans ce cas, il convient de contacter l’ambassade des États-Unis pour déposer une demande de visa pour le motif de votre séjour.

De plus, il déconseillé de donner des informations fausses sur le formulaire en ligne. Vous risquez d’être poursuivis. En fait, l’agent d’immigration peut vous interdire l’entrée sur le territoire des États-Unis. En effet, une demande irrégulière peut  soumettre son auteur à des pénalités administratives et pénales.

Est-ce possible d’obtenir une autorisation ESTA après un premier refus ?

Si votre demande ESTA a été refusée, ceci ne vaut pas dire que vous ne pourrez plus vous rendre aux États-Unis. En effet, vous pouvez voyager à ce pays par le biais d’autres procédures.

Il se peut que votre situation ne vous dispose pas d’obtenir votre ESTA et qu’un changement de cette situation puisse vous aider à obtenir une acceptation de votre demande. C’est le cas des dossiers refusés à cause du pays de résidence non reconnu par ce dispositif. Une fois que vous avez changé de pays, vous pourrez aisément obtenir votre ESTA. Il se peut aussi que le motif de votre séjour ne soit pas approprié. De ce fait, si vous respectez les critères requis lors de la nouvelle demande, vous augmentez vos chances de voir votre dossier accepté.

Cependant, dans certaines situations, il est inutile de déposer une nouvelle demande suite à un refus d’ESTA. On parle ici d’un état de santé ou d’une situation judiciaire particulière. De ce fait, le refus pourrait facilement  être réitéré.

Les personnes qui ont essuyé un refus d’ESTA pour se rendre aux États-Unis peuvent tenter leurs chances par le dépôt d’une demande de visa classique si leur situation leur permet. Les demandes de visas concernent surtout les personnes venant de pays non concernés par le système ESTA. Pour effectuer cette démarche, il convient de la faire à l’avance car l’examen de ces demandes prend beaucoup plus de temps que dans le cas des demandes ESTA.

Cependant, il ne faut pas croire que le refus de votre ESTA vous donne automatiquement accès à un visa classique. Ceci ne signifie pas que votre demande de visa sera certainement acceptée.  De ce fait, il convient de se rendre que le site de l’ambassade des États-Unis dans votre pays de résidence et de se renseigner sur les conditions nécessaires pour obtenir un visa.

Voir aussi : Amérique du Nord – Comment différentes cultures ont enrichi la vie quotidienne au Canada et aux États-Unis

En guise de conclusion

Pour se rende aux Etats-Unis, il est nécessaire pour les ressortissants des pays concernés par le système Visa Waiver Program de déposer une demande ESTA. Il s’agit d’un formulaire à remplir en ligne suivi d’un questionnaire. Il est possible de voir sa demande refusée. En effet, les autorités américaines ne communiquent pas les motifs de refus. D’après les expériences de plusieurs voyageurs, les motifs les plus fréquents sont les erreurs au niveau du formulaire, la réponse par oui à une question fermée et le non-respect des conditions d’éligibilité au système ESTA. En cas de refus, vous pouvez soumettre une deuxième demande mais à condition d’éviter les erreurs commises lors de la première soumission.

Vous pouvez aussi déposer une demande de visa classique. Dans ce cas, il convient de le faire bien à l’avance par rapport à la date du voyage car les délais de traitement de ces demandes est beaucoup plus long. Le processus de soumission des visas doit être respecté à la lettre et les conditions d’éligibilité doit être suivi à la lettre pour éviter le refus. Une telle situation vous fait perdre du temps de l’effort mais aussi de l’argent.

Meilleurs campings en Amérique du Nord

En Amérique du Nord, vous trouverez une pléthore de villes et de villages très urbains, ainsi que de nombreuses attractions naturelles telles que des parcs naturels passionnants, des zones de randonnée et de trekking et certains des meilleurs campings pittoresques et palpitants. Pas étonnant que ce soit la raison pour laquelle différents parcs nationaux et autres environnements naturels amènent tant de voyageurs et de touristes de différentes régions du monde à visiter leurs sites de camping.

 

Si vous êtes amoureux de la nature et de son abondance inexplicable, l’Amérique du Nord avec ses nombreux choix de campings est le lieu idéal pour vous. Ici, nous allons faire une liste des campings populaires que vous pouvez consulter pour vos projets de vacances à venir.

 

Demandez votre autorisation ESTA ici.

 

Parc national de Yosemite – Le parc national de Yosemite est situé près de la Sierra Nevada occidentale, dans la région du centre de la Californie. Elle est délimitée par la forêt nationale de Sierra au sud-est et par la forêt nationale de Stanislaus au nord-ouest. Le parc couvre une zone qui s’étend sur quatre comtés. Il a également été déclaré un site du patrimoine mondial. Le parc est célèbre pour ses belles cascades, ses jolis ruisseaux clairs, ses intéressantes falaises de granit, ses magnifiques lacs naturels, ses prairies, ses montagnes et ses glaciers. C’est un parc qui contient une grande variété d’espèces biologiques. Près de 95% du parc est réservé à la nature vierge. La masse de végétation peut être divisée en cinq sous-zones principales.

 

Parc national de Joshua Tree – Il s’agit d’une autre réserve nationale américaine importante située en Californie. Il est situé à l’est de Los Angeles et se trouve à proximité de Palm Springs et de San Bernardino. Le parc est bien connu pour sa réserve d’arbres de Josué qui est une espèce originaire du désert de Mojave. Le parc a été déclaré un parc national en 1994. Le parc national s’étend sur une superficie de 790 636 acres, ce qui en fait un peu plus grand que l’État de Rhode Island. Le parc abrite différentes variétés de flore et de faune pouvant offrir une expérience passionnante.

 

Parc national de Glacier – Basé sur la frontière canado-américaine, le parc national de Glacier est l’un des parcs nationaux les plus en vue de l’Amérique du Nord. Le parc s’étend sur un million d’acres et englobe certaines parties des montagnes Rocheuses. Ce parc était initialement habité par les Amérindiens. Plus tard, la région fut dominée par les explorateurs européens. Les montagnes de ce parc auraient commencé leur formation il y a plus de 170 millions d’années. Cette région abrite un grand nombre d’espèces animales et végétales indigènes. Les orignaux, les grizzlis, les carcajous, les chèvres de montagne et les lynx canadiens habitent également ces forêts et ces vallées.

 

Parc national d’Acadia– Ce parc national d’Amérique est situé dans l’État américain du Maine. Le parc, dans son état sacré, conserve près de la moitié de l’île Mount Desert, ainsi que plusieurs îles adjacentes plus petites et une partie de la péninsule Schoodic. Ce parc s’appelait à l’origine Sieur de Monts. En 1919, il s’appelait parc national Lafayette. Le nom Acadia fut finalement donné en 1929. Un sondage récent indique que près de 3,5 millions de visiteurs et de voyageurs sont venus voir le parc en 2017. Le parc comprend des éléments tels que le long littoral océanique, les montagnes et les forêts d’arbres à feuilles caduques et de conifères, les étangs, les lacs et les zones humides.

 

Parc national Big Bend – Ce célèbre parc national d’Amérique du Nord est basé au Texas. Le parc est un élément national important, considéré comme la plus grande zone projetée et réservée de la région du désert de Chihuahua. Ce parc national abrite plus de 1200 espèces de plantes et abrite plus de 450 espèces et variétés d’oiseaux. Vous pouvez également voir 75 espèces d’animal et un total de 56 reptiles. Ce parc est aussi un riche labyrinthe géologique où vous pouvez obtenir des os de dinosaures, des fossiles marins et des digues volcaniques. Le parc longe le Rio Grande qui sert de frontière entre les États-Unis et le Mexique. C’est pour ça que les visiteurs de ce parc doivent respecter un bon nombre de règles.

 

Parc national de Yellowstone – C’est encore l’un des parcs nationaux les plus célèbres d’Amérique du Nord. En fait, situé dans le Wyoming, le parc national de Yellowstone est l’un des tout premiers parcs nationaux des États-Unis et du monde entier. Le parc est réputé pour sa diversité faunique et ses autres caractéristiques géothermiques. Le geyser Old Faithful est l’une des principales attractions. Le parc a un écosystème diversifié, mais ce sont les forêts subalpines qui constituent la couche écosystémique la plus importante. Le parc national de Yellowstone compte également d’autres attractions telles que des canyons, des lacs et des rivières naturels ainsi que des chaînes de montagnes. Le lac Yellowstone est l’une des attractions principales du parc qui est centré sur le plus grand super volcan du pays – Yellowstone Caldera.

 

Cliquez ici pour en savoir plus sur le permis de voyage en ligne ESTA.

 

Monts Great Smoky – La chaîne de montagnes se situe à la frontière entre la Caroline du Nord et le Tennessee et constitue une sous-chaîne des célèbres et emblématiques montagnes des Appalaches. Les habitants l’appelle les « Smokies ». Le parc a été créé en 1934. Des millions de touristes viennent visiter ce parc chaque année. Ce parc national est inclus dans la réserve de biosphère. Le parc est l’habitat naturel des forêts les plus anciennes de la région du fleuve Mississippi. Cet endroit est également connu pour avoir la plus grande population d’ours noir et aussi la population de salamandre la plus diversifiée.

 

Parc national des Arches – Situé dans l’est de l’Utah en Amérique du Nord, il s’agit d’un parc national adjacent à la rivière Colorado. Le parc possède plus de 2000 arches de grès naturelles et plus, qui comprendront également la célèbre arche délicate. Le parc abrite également de nombreuses autres formations géologiques et d’autres ressources importantes. En effet, le parc possède le plus grand nombre d’arcs naturels au monde. Le parc reçoit moins de 10 pouces de précipitations chaque année en moyenne. Le parc reçoit environ 1,8 million de touristes chaque année. À l’origine, le parc était un monument national. Cependant, l’idée a été révisée et en 1971 et il a été désigné un parc national.

 

Le parc et les montagnes Adirondacks – Les montagnes Adirondacks et le parc qui est entouré par les montagnes constituent un massif situé au nord-est de New York. Les limites du parc et les montagnes correspondent. Les montagnes donnent naissance à un dôme circulaire approximatif d’environ 260 km de diamètre. C’est l’un des sites les plus intéressants pour le camping en Amérique du Nord. L’endroit a une forêt dense qui comprend une grande variété de végétation, d’espèces d’arbres et de différents types d’animaux, d’oiseaux et de reptiles. Il y a des marais, des marécages et des tourbières qui contiennent des salamandres tachetées, des tortues peintes et une foule d’autres animaux.

 

Parc national olympique – Il s’agit d’un parc national nord-américain situé à Washington. Le parc est basé sur la célèbre péninsule olympique. Le parc comprend quatre régions géographiques différentes: la côte du Pacifique, les forêts pluviales tempérées, les zones alpines et la forêt de l’est, qui est comparativement une zone plus sèche. Le parc contient trois écosystèmes différents qui comprendront les prairies de fleurs sauvages, les forêts subalpines et la côte escarpée du Pacifique. L’UNESCO a déclaré que le parc était une réserve de biosphère. En 1981, il a également été déclaré site du patrimoine mondial.

 

Parc national de Zion – Situé près de Springdale dans la région sud-ouest de l’Utah, le parc national de Zion est l’un des parcs nationaux les plus important de l’Amérique du Nord. Zion Canyon est l’une des caractéristiques importantes de ce parc. Les parois de ce canyon sont de couleur rougeâtre. La géographie du parc est unique entre le Grand Bassin, le Plateau du Colorado et le désert de Mojave. Il a de différents écosystèmes et zones de vie qui contiennent une grande diversité d’animaux et de plantes. Il y a plus de 289 types d’oiseaux, 75 espèces de mammifères et 32 ​​variétés de reptiles dans le parc. Les différents écosystèmes du parc sont composés de forêts, de déserts, de forêts de conifères et de zones riveraines. Dans le parc national de Zion, vous pouvez voir de belles montagnes, des énormes canyons, des rivières et des arches naturelles immaculées. C’est l’un des meilleurs endroits pour le camping en Amérique du Nord. C’est l’une des destinations les plus populaires pour attirer les touristes et les voyageurs du monde entier. Ce parc reçoit des millions de visiteurs chaque année.

 

Parc national des Badlands – La liste des parcs nationaux et des réserves naturelles de camping en Amérique du Nord n’est pas complète si l’on ne tient pas le parc national des Badlands dans le Dakota du Sud en compte. Pour être précis, il est basé dans la partie sud-ouest du Dakota du Sud. Le parc est la patrie de l’une des plus grandes prairies mixtes aux États-Unis. Il contient des buttes érodées et des pinacles. C’est dans cet habitat que l’un des mammifères les plus menacés au monde – le putois d’Amérique a été réintroduit et est favorisé pour une population plus nombreuse.

 

Parc national de Crater Lake – Crater Lake est considéré comme la cinquième plus ancienne réserve nationale et parc en Amérique du Nord. C’est le seul parc national situé dans le sud de l’Oregon. La caldera de Crater Lake est l’une des principales attractions de ce parc. Le mont Mazama, qui est un volcan détruit, fait également partie de ces attractions. Le parc est entouré de collines et de belles forêts. C’est l’un des meilleurs endroits pour le camping et la randonnée. Crater Lake est le deuxième lac le plus profond d’Amérique du Nord et le neuvième lac le plus profond du monde. Le lac a une couleur bleue frappante qui attire des millions de visiteurs chaque année.

 

Parc national du Mont Rainier – Ce parc national est l’une des principales attractions de camping en Amérique du Nord. Ce parc national est situé dans la région sud-est du comté de Pierce, dans l’État de Washington. Le parc a été inauguré et ouvert à tous en 1899 et est le cinquième parc national aux États-Unis. La chaîne des Cascades est le point culminant du parc national du mont Rainier. Le parc a diverses attractions comme des rivières, des lacs, des cascades et des montagnes. Il abrite une grande diversité de flore et de faune et attire chaque année un large éventail de visiteurs du monde entier.

 

Voir également: L’Alaska, une expérience inoubliable

 

Les parcs nationaux susmentionnés ne sont que quelques-uns des parcs nationaux et des réserves que l’on trouve dans différentes régions de l’Amérique du Nord. Le continent nord-américain est vaste et possède des ressources naturelles et des écosystèmes variés sur toute sa longueur et sa largeur. C’est donc un continent où vous pouvez trouver une grande variété de sites de camping et d’attractions pouvant répondre aux différents types de personnes avec des exigences et des goûts différents.

 

Avant de penser à faire du camping, commencez par bien comprendre le type d’endroit que vous souhaitez visiter. Faites aussi attention aux conditions météorologiques. Cela vous aidera à vivre une expérience de camping fructueuse et sûre à l’endroit que vous choisissez. En outre, vous devez également effectuer des recherches détaillées sur les interdictions et les autres règles et règlements à respecter une fois que vous arrivez.

AVE et ESTA – un moyen facile de visiter l’Amérique du Nord

Voyager autour du monde est intéressant et intriguant. Nous voyons le monde et constatons les différences qui créent un arc-en-ciel joignant les pôles si différents les uns des autres. Auparavant, parcourir le monde n’était pas si difficile, car les barrières géographiques étaient suffisamment pratiques pour franchir les navires et les chemins de fer nouvellement inventés. Il y avait beaucoup moins de paperasse comparée à l’actualité. Mais avec le temps, les temps ont changé, la sécurité autour des frontières géographiques s’est resserrée.

 

La paperasserie a augmenté et la notion de visa a été lentement développée. Chaque pays avait des exigences différentes à satisfaire avant d’accorder un visa. L’Amérique du Nord était un favori des touristes pour sa beauté brute, mais le long processus d’obtention d’un visa a souvent découragé beaucoup de personnes d’y rendre visite et de découvrir sa culture. Et les visas différaient selon les pays. Donc, l’application pour faire des visas a également été développée. De plus, les visas ont été classés comme tels, au besoin.

 

Postulez aujourd’hui et obtenez votre autorisation ESTA par email!

 

Le concept de visa

Un visa est un permis pour visiter un pays dont vous n’avez pas la citoyenneté. Pour entrer dans les limites géographiques d’un pays autre que votre pays d’origine, vous devez remplir un formulaire de demande indiquant pourquoi vous vous rendez dans ce pays et combien de temps vous voulez y rester. Parallèlement à cela, vous devez assurer aux autorités que vous n’avez pas de casier judiciaire ni aucune affaire judiciaire en cours à votre encontre. Une fois les antécédents et les détails que vous avez fournis vérifiés, la demande de visa est transmise pour vérification. Le visa est délivré une fois que tous les contrôles sont terminés.

 

Catégories de Visa

Il existe de nombreuses catégories de visas pour en déterminer la priorité et garder une trace de la migration ainsi que des visiteurs. En outre, les catégories aident à la fois le pays et les pays étrangers à surveiller la circulation des personnes et à éliminer toute menace potentielle. Vous trouverez ci-dessous les catégories de visas disponibles pour délivrance.

  1. Permis de travail
  2. Visa d’étudiant
  3. Visa touristique
  4. Visa dépendant
  5. Visa d’immigrant

Ces visas sont ensuite divisés en différentes sous-catégories. Chaque pays a sa propre liste de sous-catégories de visas. Visiter l’Amérique du Nord pour un étranger peut être assez fastidieux à cause des énormes exigences de visa. Une autorisation électronique a été développée pour alléger le fardeau de la délivrance d’un visa pour chaque petit voyage ne devant durer que quelques jours. Cette autorisation a été donnée uniquement aux citoyens de ce pays qui ont vérifié leur identité sur la liste de dispense de visa. Cela a facilité la tâche des autorités, à la fois des touristes et des gens qui se rendent dans le pays.

 

Un voyage en Amérique du Nord

Voyager en Amérique du Nord est devenu assez facile maintenant car de nombreuses variétés de visas sont disponibles. L’obtention d’un visa peut être un peu difficile pour les citoyens dont la mère patrie n’a pas d’accord bilatéral avec l’Amérique du Nord. Par contre, si vous venez de pays comme la Grande-Bretagne, la France et l’Espagne, vous pourrez visiter le continent sans visa si votre visite n’excède pas 90 jours ou un mois et demi. Le fait d’avoir un visa de voyage pour l’Amérique du Nord vous donne également un laissez-passer gratuit pour voyager au Canada avec un minimum de paperasse. L’Amérique du Nord est un immense continent et il n’y a pas de fin pour les lieux touristiques à visiter. Vous pouvez également vous rendre au Mexique, bien que certaines formalités supplémentaires puissent être exigées.

 

Faire une demande de visa est maintenant encore plus facile avec le monde numérique qui progresse à un rythme rapide. Il existe également des moyens d’entrer en Amérique du Nord sans visa si vous connaissez bien les procédures d’exemption de visa et si vous satisfassiez les conditions imposées. AVE et ESTA sont deux moyens électroniques par lesquels vous pouvez vous rendre respectivement au Canada et aux États-Unis sans visa. Jetons un regard plus clair sur AVE et ESTA, qui sont souvent confondus avec un autre type de visa de visiteur.

 

Vérifiez ici les conditions d’obtention d’une autorisation ESTA.

 

Qu’est-ce que AVE?

  • AVE est un moyen électronique d’autorisation qui vous donne l’autorisation d’embarquer sur un vol et d’entrer au Canada sans visa si vous êtes inscrit au programme d’exemption de visa.
  • Il a une validité de cinq ans à compter de sa date d’émission et n’a aucun lien avec le nombre de jours pendant lesquels vous êtes autorisé à rester dans le pays sans visa.
  • L’AVE facilite normalement le long et difficile processus d’obtention d’un visa et, si vous souhaitez visiter le pays pendant quelques jours, vous pouvez facilement utiliser cette autorisation pour entrer dans le pays et vous déplacer. Pour certains programmes d’excursion d’une journée, vous n’avez plus besoin de demander un visa ni de passer par des procédures extrêmement longues et abrutissantes.
  • AVE signifie essentiellement une autorisation de voyage électronique. Il s’agit d’un titre de transport simple qui vous aide à prendre votre vol depuis un aéroport canadien sans visa. Mais vous devrez également fournir tous les documents requis au centre de contrôle de l’immigration.
  • Si vous avez déjà visité le pays auparavant avec l’aide d’une AVE, vous devez présenter les preuves requises et un passeport en cours de validité. Avoir un permis accélère également le processus et augmente les chances de votre retour dans le pays.
  • Seuls les voyageurs qui se rendent au pays par avion ont besoin d’une AVE. Les voyageurs qui arrivent au pays de manière terrestre, en bateau ou en train n’ont pas besoin d’une AVE.
  • De plus, si vous êtes citoyen des États-Unis, vous n’avez pas besoin de posséder une AVE. Les citoyens canadiens n’ont également pas besoin de demander cette autorisation de transit.
  • Ceux qui appartiennent au programme d’exemption de visa peuvent demander une autorisation de vol, mais les citoyens d’autres pays ne figurant pas dans la liste d’exemption de visa doivent avoir un visa si leur itinéraire emprunté passe par le Canada.

Qu’est-ce qu’un ESTA?

  • Un ESTA est une autorisation électronique ou une autorisation de vol pour les visites et le transit par les ports aériens et maritimes des États-Unis.
  • Vous pouvez demander cette autorisation si votre pays d’origine a conclu des accords bilatéraux et relève de la liste de contrôle du programme d’exemption de visa.
  • Avoir une ESTA aide à faciliter le passage en Amérique du Nord bien que le passage et l’entrée soient très strictement réglementés par les agents de sécurité des frontières et les autres autorités concernées.
  • Lors de votre demande ESTA dans le cadre du programme d’exemption de visa, il est de la plus haute importance que vous ne tenez pas de visa de voyage.
  • Vous devez fournir toutes les preuves, ainsi que les relevés d’emploi, si nécessaire, pour pouvoir entrer via ESTA.
  • Le formulaire complet pour ESTA est le Système électronique d’autorisation de voyage. Vous pouvez facilement postuler en ligne depuis votre domicile, votre bureau ou même un café.
  • Assurez-vous d’avoir un passeport valide. Vous devez être citoyen d’un pays qui figure dans le programme d’exemption de visa.
  • L’ESTA vous permet de rester dans le pays pendant moins de 90 jours, que ce soit pour des raisons de voyage ou d’affaires. Mais pour entrer dans le pays, vous devez disposer de documents complets et originaux à présenter aux autorités.
  • Les approbations immédiates pour les voyageurs australiens étaient déjà disponibles, mais pour des raisons de sécurité, elles ont été retirées et les citoyens australiens en visite aux États-Unis pour une période plus courte doivent demander une autorisation ESTA au moins 72 heures à l’avance. Si cette demande n’est pas remplie et traitée à temps, les compagnies aériennes peuvent empêcher le voyageur d’embarquer sur le vol.

Demander une AVE et un ESTA

Si vous envisagez de visiter les États-Unis et le Canada, nous vous invitons à demander  un ESTA et une AVE – le permis de voyage en ligne canadien. Chacun d’eux est valable séparément et permet l’entrée

 

Application AVE:

  • Le formulaire de demande AVE est simple et rapide à remplir. Tout ce dont vous aurez besoin, ce sont vos données personnelles et vos coordonnées, une preuve d’identité et une copie numérisée des documents.
  • Si votre demande prend du temps pour être traitée, ne vous inquiétez pas, ça pourrait prendre quelques jours pour vérifier et traiter toutes les informations.
  • Il est conseillé de réserver au préalable votre AVE avant de réserver votre billet d’avion, car tout retard éventuel pourrait également vous empêcher d’embarquer sur votre vol et vous causer ainsi une perte financière énorme et bien sûr, perturber vos projets.
  • Vous pouvez remplir la demande un par un si vous voyagez en groupe.
  • Soyez prudent lorsque vous saisissez votre numéro de passeport, car saisir un mauvais numéro de passeport pourrait entraîner l’annulation de votre voyage et de votre titre de transport en commun.
  • Une fois votre demande traitée, vous recevrez l’AVE sur l’adresse e-mail que vous avez fournie précédemment lors de la saisie du formulaire.
  • L’enregistrement à l’aéroport garantit que vous avez le passeport en règle et toutes les preuves d’identité avec vous. Au cas où vous deviez fournir des documents supplémentaires, portez également l’original de ces documents.

Voir également: Les meilleurs festivals de musique aux États-Unis

 

Application ESTA:

  • L’application ESTA est également faite en ligne. Le formulaire de demande est assez simple et vous devrez indiquer uniquement la quantité d’informations demandée.
  • Tout en remplissant les formulaires, vous devrez compléter les réponses aux questions posées.
  • Vous serez contacté par e-mail ou par votre numéro de téléphone pour vous informer de votre approbation ESTA.
  • Seuls les citoyens des pays relevant de l’exemption de visa peuvent demander ce type de permis de voyage.
  • Lors de l’enregistrement, vous devrez fournir tous les documents pertinents avec votre passeport en cours de validité. N’oubliez pas d’emporter avec vous toute documentation supplémentaire que vous avez téléchargée lors de votre demande d’autorisation ESTA.

Bien que ces supports aient allégé la charge liée à la délivrance d’un visa, ces deux autorisations ont des limites et ces limites sont strictement réglementées. Bien que l’autorisation soit reçue presque immédiatement après l’application, le manque de documentation appropriée peut entraîner l’annulation.

 

Maintenant que vous avez une idée plus précise de l’AVE et de l’ESTA, vous êtes libre de faire une tournée nord-américaine à tout moment. Cela facilite non seulement la procédure de votre voyage, mais garantit également que vous bénéficiez de tous les équipements dont dispose une personne avec un visa. En outre, il est important que vous ayez déjà un billet de retour après avoir obtenu l’autorisation de monter dans le vol sans visa. Profitez d’un bon voyage en Amérique du Nord avec votre AVE et votre ESTA.

Amérique du Nord – Comment différentes cultures ont enrichi la vie quotidienne au Canada et aux États-Unis

Qu’est-ce la culture – Le concept de culture est un concept global. Dans tous les cas, la culture est un phénomène qui définit le mode de vie général d’une nation et de ses habitants. La culture est un phénomène qui indique également l’héritage et la lignée passés d’un pays et de sa population. Cela reflète le processus d’évolution qui a affecté la présentation du pays. Un pays et ses habitants sont tout simplement impensables sans culture spécifique.

 

Postulez aujourd’hui et obtenez votre autorisation ESTA par email!

 

Les États-Unis et le Canada sont deux pays où la culture est définie comme une fusion des diversités. L’un des aspects très importants que vous remarquerez dans la culture des États-Unis et du Canada est que ces pays et leurs peuples ont des traditions qui sont tout autant enracinées dans leur histoire ethnique en raison de l’arrivée de différents clans d’étrangers venus d’Europe, d’Afrique, d’Amérique du Sud et d’Asie. Outre l’influence des migrants, il y a la culture des Amérindiens. Cela a aidé la culture de ces pays à devenir la plus diversifiée et enrichie que la culture de n’importe quel autre pays du monde. En fait, ce n’est pas seulement la culture qui a été influencée par l’avènement des différents groupes ethniques des différentes parties de la planète, le phénomène de l’arrivée de grands groupes d’immigrés a également contribué à enrichir l’économie et la mentalité de la société, du pays pays et de ses habitants. Après tout, cela a donné à l’Amérique du Nord l’identité du «melting pot du monde».

 

Pourquoi la culture est-elle importante? – La culture est l’un des indicateurs fondamentaux de l’attitude progressiste et bienveillante d’un pays. C’est également l’un des principaux indicateurs de la qualité de la vie que l’on peut attendre d’un pays et de sa société. Les valeurs les principes et les convictions à respecter, ainsi que le type de relations et la qualité que l’on peut attendre de la population du pays peuvent tous être discerné à partir d’une inspection minutieuse de la culture d’un pays.

 

Il sera totalement faux de dire que la culture et la vie quotidienne au Canada et aux États-Unis sont fortement redevables à leur population immigrante. Un grand nombre d’éléments autochtones des États-Unis et de la culture canadienne ont également été assimilés et absorbés par les immigrants et les expatriés européens, asiatiques, latino-américains et africains. Cela s’est traduit par un mode de vie plus riche et plus dynamique pour l’ensemble de la population de ces pays.

 

Les effets de l’immigration internationale sur les cultures américaine et canadienne – Comme mentionné précédemment, la culture est un phénomène global qui englobe un grand nombre de choses dans sa diversité et sa portée. Certains des aspects communs qui sont souvent inclus à la périphérie de la culture sont ceux de la langue, de l’apprentissage et de l’éducation, des rituels et coutumes de festivals et sociaux, ainsi que de la nourriture et des sports. Lorsqu’ils sont évalués du point de vue des États-Unis et du Canada, nous constatons que les deux pays ont un tableau assez contrasté et diversifié. En fait, il semble que dans les deux cas, la diversité et la fusion parfaite de différents éléments ont abouti à une culture mondiale vraiment riche et accueillante. C’est à  cause de cette caractéristique globale de la culture et de la société dans son ensemble que ces deux pays ont attiré avec succès tant de talents et d’intellects différents des quatre coins du monde, faisant de l’Amérique du Nord l’un des continents les plus dotés de ressources. La nature acceptante de la société américaine a conduit à la croissance de la nation en tant que première puissance mondiale.

 

Les paramètres suivants de la culture nord-américaine indiqueront clairement le fait que l’influence des différents immigrants du monde entier a aidé les nations des États-Unis et du Canada à émerger et devenir les puissances mondiales qu’elles sont actuellement.

 

Vérifiez ici les conditions pour demander une autorisation ESTA.

 

Langue Les États-Unis et le Canada n’ont pas de langue officielle en tant que telle. Une grande partie de la population nationale parle bien sûr l’anglais. C’est la langue dans laquelle toutes les transactions formelles ont lieu. C’est la langue du commerce et des échanges, ainsi que la langue principale dans laquelle les instructions et les apprentissages sont dispensés dans les différentes institutions d’enseignement formel.

 

Néanmoins, nous pouvons constater que les États-Unis et le Canada ont également un groupe très varié qui parle de nombreuses langues autres que l’anglais. Parmi les langues les plus importantes parlées dans le pays, oute l’anglais, sont l’espagnol, le chinois, l’hindi, le vietnamien, le français et également l’allemand et le néerlandais. Cela a permis à des personnes de cultures et de langues différentes de coexister, ce qui a rendu la société beaucoup plus dynamique.

 

ÉducationUne des premières choses qui attirera votre attention lorsque vous examinerez de plus près la composition de la fraternité étudiante des États-Unis et du Canada, c’est qu’avec leurs étudiants nationaux et autochtones, vous verrez également un pourcentage énorme d’étudiants venant d’autres parties du monde. Pendant des siècles, l’Amérique a été considérée comme le summum des inventions et de la recherche qui ont reçu beaucoup d’encouragements. Le pays compte un grand nombre d’institutions exceptionnelles qui accueillent des talents des différentes parties du monde. Nous voyons ces pays attirer certains des meilleurs cerveaux du monde. Les États-Unis est un pays où l’intellect qui encourage les inventions obtient le maximum de valeur et de récompense.

 

Les vacances et les festivals En ce qui concerne les vacances et les festivals, nous constatons encore l’influence des différentes cultures. Par exemple, en raison du grand nombre d’expatriés indiens, les États-Unis et le Canada assistent également à plusieurs célébrations indiennes qui se déroulent à plus petite échelle dans différentes parties du pays. Tout cela renforce la fraternité entre les personnes de différents groupes ethniques. Ce lien aide la société à devenir un lieu plus coordonné et plus cohérent dans lequel exister.

 

Sports – le sport a toujours été pris très au sérieux au Canada et aux États-Unis. Entre  le basketball et le baseball, et aussi le hockey et le football américain, chaque match se joue avec beaucoup d’enthousiasme. Chaque joueur d’équipe d’autres pays a apporté avec lui un style de jeu différent. Ceci collectivement a contribué à enrichir et souvent rendre les sports et les jeux plus agressifs aux États-Unis et au Canada.

 

Nourriture La nourriture que les Nord-Américains mangent est riche et savoureuse! Cuisine chinoise, italienne et française, et bien sûr le fast-food inventé localement font de ce continent un lieu de prédilection pour tous les gourmands. Saviez-vous que le hot-dog est à l’origine un aliment allemand?

D’autre part, la cuisine américaine traditionnelle a également créé son impact sur les goûts et les préférences des immigrants. Vous pouvez constater que la population de ces pays bénéficie généralement d’un ensemble de plusieurs cuisines.

 

ConclusionComme il a été souligné, la fusion de différentes cultures a rendu la vie et les sociétés des États-Unis et du Canada plus riches et plus dynamiques.

 

On peut dire que le développement des États-Unis, du Canada et de l’Amérique du Nord dans son ensemble peut être attribué à un pourcentage élevé des professionnels et des travailleurs expatriés. Avec la coexistence de personnes d’horizons aussi divers, un esprit de bienveillance et de tolérance règne encore dans ces sociétés.

Trusted Traveler Programs – les programmes de fidélisation américaines pour les voyageurs

Passer par le contrôle des frontières peut être aussi ennuyant que votre examen dentaire régulier. Pour certains passagers, toutefois, le processus de file d’attente, d’enlèvement de chaussures, de ceintures et éventuellement d’un interrogatoire supplémentaire est terminé.

Bien que la US Transportation Security Administration (TSA) améliore constamment la base de référence en matière de sécurité des compagnies aériennes et des passagers, y compris avec le dernier resserrement du filtrage aux points de contrôle réguliers, elle permet également aux avions de ligne de confiance et aux particuliers de franchir les points de contrôle des frontières américaines plus rapidement et sans problèmes.

Il existe des programmes gérés par le département de la Sécurité intérieure et la Transportation Security Administration, qui permettent aux passagers d’entrer et de sortir des États-Unis en ne passant que par un contrôle accéléré.

La bonne nouvelle: on peut demander à pouvoir entrer plus facilement et plus rapidement dans certaines conditions et en moyennant le paiement d’une redevance.

Demandez votre autorisation de voyage ESTA et recevez-la par email dans le 24 heures qui suivent.

Voici les programmes de voyageurs de confiance que la US Transportation Security Administration et le Department of Homeland Security gèrent:

TSA Pre®

La procédure de vérification rapide sous le signe de la TSA est également disponible pour les utilisateurs des autres programmes approuvés.

La TSA Pre✓™ est valide pour cinq ans et coûte 85 $. Le programme permet aux passagers à faible risque voyageant avec des compagnies aériennes nationales et internationales sélectionnées de passer le contrôle des frontières, via les voies PreCheck, sans avoir à enlever leurs ceintures ni leurs chaussures, sans retirer leur veste ni leur ordinateur portable. Ils ont également droit à un certain nombre de liquides à bord.

L’inscription à un abonnement TSA Pre✓® comprend la soumission de documents, une vérification des antécédents supplémentaire ainsi qu’une entrevue. Des cartes de réserve telles que Chase Saphire Reserve®, Platinum Card® d’American Express et Mastercard® Black Card ™ fourniront un crédit supplémentaire au demandeur. Si approuvé, on recevra un numéro de voyageur connu (Known Traveler Number – KTN) valide pour cinq ans.

À ce jour, plus de 200 aéroports américains soutiennent le programme TSA Pre✓®. Parmi eux: l’aéroport international John F. Kennedy (JFK), l’aéroport international de Chicago O’Hare (ORD), l’aéroport international de Chicago Rockford (RFD), l’aéroport de LaGuardia (LGA), l’aéroport international de Los Angeles (LAX), l’aéroport international de Miami (MIA) ), l’aéroport international d’Orlando (MCO), l’aéroport international de Seattle-Tacoma (SEA), l’aéroport international de San Francisco (SFO), l’aéroport international de Sacramento (SMF) et l’aéroport international de Tampa (TPA).

Avec Norwegian, Iceland Air et la compagnie nationale Via Airlines ayant récemment rejoint la liste des compagnies aériennes de confiance, le nombre de compagnies aériennes est passé à 56, parmi lesquelles: Air Canada, Air France, Air Serbie, British Airways, Delta Airlines, Emirates, Etihad Airways, Lufthansa, Miami Air International, Scandinavian Airlines, Swiss International Air Lines, United Airlines et Virgin Atlantic.

Global Entry

Disponible pour les citoyens américains, les résidents permanents des États-Unis et les citoyens de lArgentine, de la Colombie, de lAllemagne, de lInde, du Mexique, du Panama, de la Corée du Sud, de la Suisse, de Taiwan et du Royaume-Uni.

Gérée par la US Customs and Border Protection, l’adhésion à Global Entry permet aux passagers à faible risque d’entrer et de sortir des États-Unis via les points de contrôle de dédouanement accélérés.

Le processus d’inscription pour l’adhésion à Global Entry comprend une vérification des antécédents et une entrevue. L’ensemble du processus peut prendre des mois avant d’être finalement approuvé. Des frais non remboursables de 100 $ sont perçus auprès de chaque demandeur.

Ce programme est disponible dans tous les principaux aéroports américains. Ses membres peuvent également demander à bénéficier des programmes de contrôle accéléré d’autres aéroports, comme le programme néerlandais FLUX, le programme SES de la Corée du Sud, le Global Pass du Panama ou le Viajero Confiable du Mexique.

Pour les citoyens américains et les résidents permanents, ainsi que pour les citoyens du Mexique, une carte Global Entry peut être délivrée sur demande, ce qui leur permettra une vérification accélérée via les ports terrestres et maritimes.

L’adhésion Global Entry ne peut pas être étendue à d’autres personnes même si elles sont membres de la famille. Les enfants de moins de 18 ans peuvent présenter une demande, mais avec l’autorisation et la présence d’un parent ou d’un tuteur légal.

Vérifiez ici si vous êtes admissible pour le Programme d’exemption de visa.

NEXUS

Disponible pour les citoyens et résidents permanents des États-Unis et du Canada, ainsi que pour les ressortissants mexicains, membres du programme local de voyageurs de confiance Viajero Confiable.

Le programme Nexus est valable pour les ports aériens, terrestres et maritimes du Nord des États-Unis. Outre le fait de permettre aux passagers de vérifier rapidement via la frontière canado-américaine, les détenteurs de la carte d’identification par radiofréquence Nexus peuvent bénéficier des kiosques Global Entry à leur arrivée aux États-Unis. Ils peuvent également signaler leur arrivée aux États-Unis ou au Canada en appelant un centre de notification téléphonique maritime lorsqu’ils voyagent par mer.

L’approbation intervient après avoir rempli une demande et payé des frais non remboursables de 50 $. Une fois la demande envoyée à la douane et à la protection des frontières, un entretien sera programmé. Une fois approuvé, le membre Nexus recevra une carte d’identité nécessaire au passage accéléré de la frontière.

Les aéroports qui soutiennent le programme Nexus sont l’aéroport international de Calgary (YYC), l’aéroport international d’Edmonton (YEG), l’aéroport international de Halifax Stanfield (YHZ), l’aéroport international de Montréal Pierre Elliott Trudeau (YUL), l’aéroport international d’Ottawa Macdonald-Cartier (YOW), Toronto L’aéroport international Pearson (YYZ), l’aéroport Billy Bishop de Toronto (YTZ), l’aéroport international de Vancouver (YVR) et l’aéroport international de Winnipeg James Armstrong Richardson (YWG).

SENTRI

Disponible pour tous les citoyens sans restriction d’âge.

SENTRI (Secure Electronic Network for Travelers Rapid Inspection ou Réseau électronique sécurisé pour l’inspection rapide des voyageurs) permet à tous les passagers pré-agréés et considérés comme présentant un faible risk pour la sécurité de passer par les points d’entrée dédiés au traitement situés au nord de la frontière canado-américaine.

Une carte d’identification par radiofréquence (RFID) sera délivrée aux membres SENTRI approuvés, qu’ils pourront utiliser à leur arrivée aux États-Unis.

De retour au Canada, les membres de SENTRI devront passer par les lignes de vérification rapide de Global Entry.

Voir aussi: Découvrir Pittsburgh

Remarques

Bien que chaque adhésion soit valide pendant plusieurs années et que sa validité puisse être prolongée, il ne faut pas oublier que le retrait de l’adhésion est également hautement possible dans certaines circonstances, telles que la violation de la loi ou l’extension du délai imparti.

Les enfants mineurs peuvent également devenir membres si leur parent ou un tuteur légal est présent pendant le processus de candidature.

Une personne ne sera autorisée à participer à aucun des programmes de voyageurs de confiance si:

  • Les informations fournies sur le formulaire de candidature ou lors de l’entretien sont fausses.
  • L’un d’entre eux a des déclarations de culpabilité ou est en attente d’une accusation au pénal, ou de mandats d’inclusion de possession de drogue, ou de conduite sous l’influence de drogue ou d’alcool;
  • L’un d’entre eux a violé les lois sur les coutumes, l’immigration ou l’agriculture de tous les pays;
  • L’un d’entre eux fait l’objet d’une enquête en cours des forces de l’ordre;
  • L’un d’entre eux n’est pas admissible pour faire une demande de permis de voyage ou de résident américain;
  • L’un d’entre eux est considéré comme présentant un statut à haut risque et ne répond pas aux critères de protection des douanes et de la protection des frontières.

Les meilleurs festivals de musique aux États-Unis

Tout comme les voyages et l’apprentissage, les festivals de musique ont le pouvoir de nous inspirer. Ils nous permettent de découvrir une culture différente, de rencontrer des gens intéressants, de se familiariser avec les traditions artistiques locales tout en profitant de la bonne musique. Dans l’hémisphère nord, l’arrivée de l’été en juin signifie un flot de festivals d’une variété de styles pour toutes sortes de gens – et aux États-Unis, ce n’est pas différent.

Nous ne devons jamais sous-estimer le potentiel du pays qui nous a donné Woodstock – le «père fondateur» des festivals modernes – et le Coachella, un objet de désir des festivaliers qui recherchent une expérience extra-musicale. Par conséquent, même si l’Europe est la destination préférée des festivaliers pour la plupart des gens, en particulier ceux qui se lancent dans ce mode de vie, il vaut toujours la peine de regarder les festivals aux États-Unis.

Demandez votre autorisation de voyage ESTA et recevez-la par email dans le 24 heures qui suivent.

Le pays des festivals d’été

Si vous faites une recherche approfondie, vous constaterez qu’il y a près de 200 festivals enregistrés aux États-Unis (et qui comptent). Pourtant, dans un pays aussi diversifié, il n’est pas surprenant d’avoir cette liste immense d’événements – bien que la façon d’explorer et d’expérimenter ces festivals puisse être quelque peu vague au début. Néanmoins, les bonnes nouvelles sont qu’elles sont là et tout ce qu’il faut faire est trouver et filtrer ceux qui sont plus votre style.

Les États-Unis et l’Europe organisent des festivals toute l’année, mais aux États-Unis, la saison commence un peu plus tôt (mai) et dure plus longtemps (certains grands festivals ont lieu en octobre) par rapport à l’Europe. Cela peut être dû aux caractéristiques hivernales moins rigoureuses de certaines régions du sud des États-Unis, où le début de l’automne est relativement doux et permet donc à ces événements extérieurs d’avoir lieu. Pendant ce temps, en Europe, les basses températures générales sont plus strictes, obligeant la saison des festivals à se concentrer sur l’été ou à se replier sur les environnements intérieurs.

Un autre aspect intéressant est que, outre le climat, les festivals aux États-Unis ont aussi des particularités géographiques. Non seulement ils se produisent toute l’année, mais ils se déroulent également dans les 50 États, certains se distinguant des autres pour des raisons économiques, culturelles et historiques.

Cela étant dit, voici une liste des régions des États-Unis avec quelques-uns des festivals d’été les plus intéressants et populaires à suivre:

Vérifiez ici si vous êtes admissible pour le Programme d’exemption de visa.

Californie

L’un des aspects clés de la Californie, terre du célèbre Coachella, est que vous pouvez trouver du soleil toute l’année – ce qui est généralement un plus dans le monde des festivals. Le Bottle Rock Napa Valley, qui mélange la musique et la gastronomie, et Lightining in a Bottle – avec de la musique électronique et un profil plus alternatif – sont deux faits saillants en mai. En passant, quand il s’agit de festivals de style alternatif avec de la musique électronique, d’autres noms comme Woogie Weekend, Northern Nights, et Nocturnal Wonderland se distinguent également. Le San Francisco Outside Lands, à son tour, est l’un des faits saillants de la région et se produit à la fin de l’été en Septembre.

Chicago

Chicago est la ville des festivals lourds – de toutes les manières possibles. C’est là que le Lollapalooza a décidé de résider après un début itinérant autour des États-Unis. De plus, Chicago abrite également le respecté Pitchfork et deux festivals de musique heavy: le Chicago Open Air et le Riot Fest.

Floride

Il est encore incertain si ce sont les Européens ou les Américains qui ont créé le concept d’un festival en croisière, mais le fait est qu’aux États-Unis, ce type de festival est plus populaire et a une adresse très bien définie: la Floride. Les villes de Miami et d’Orlando sont le point de départ de ces voyages «festival de croisière» – qui vont généralement aux Caraïbes – et janvier et février sont les mois de plus grande concentration d’événements. Pour ceux qui aiment le rock et le hard rock, 70 000 Tons of Metal et Shiprocked Festival sont de bonnes options.

Voir aussi: Découvrez le Massachusetts – une destination intéressante et historique

Texas

Le pays des cowboys a des festivals dispersés tout au long de l’année, mais le point culminant est la capitale, Austin, qui reçoit quelques festivals très bien notés. Les principaux sont le respecté South By Southwest en mars et les Austin City Limits en octobre. Il vaut également la peine de mentionner la Levitation – qui se déroule en avril et qui se concentre sur le rock psychédélique – et le Fun Fun Fest en novembre, une sorte de festival indépendant estival au milieu de l’automne.

New York

Bien que New York soit une destination touristique traditionnelle, ce n’est pas le cas (encore) avec les festivals qui se déroulent dans toute la ville. Le Governors Ball gagne lentement une place dans le cœur des étrangers, mais il est encore loin d’être aussi populaire que son homologue de la côte ouest, Coachella. En parlant de cela, le Panorama (créé par les mêmes personnes que Coachella), est l’un des festivals émergents de la côte est. Le Electric zoo et l’EDC NY sont les options pour ceux qui aiment la musique électronique. Alternativement, un des points forts des festivals de New York est l’Afro Punk, qui vise à célébrer la culture afro-américaine à travers la musique.

Les meilleurs retraits de montagnes au Colorado

Quand l’hiver arrive dans l’hémisphère nord, la plupart des gens sont confrontés avec deux alternatives pour leur vacances : ou accepter le froid ou fuir quelque part au sud à la recherche de la chaleur. En ce moment, par contre, beaucoup de destinations d’hiver – avec le charme et le confort des stations de ski – ont persuadés les touristes, qui ont choisi de passer leur vacances d’hiver dans les montagnes glacé au lieu d’aller à la plage. Les options sont nombreuses et répondent aux attentes de tout le monde, skieurs et autres.

Demandez votre autorisation de voyage ESTA et recevez-la par email.

Aux États-Unis, l’état de Colorado est une destination très rechercher entre les amoureux de la montagne. La géographie de l’état est marqué par les Rocky Mountains, ou les Rockies – une vaste chaîne de montagnes qui traverse les États-Unis et le Canada. Au Colorado, le terrain est très robuste et a beaucoup de précipitation pendant l’hiver, ce qui fait que c’est un endroit très agréable pour les sports d’hiver. Parmi les nombreuses montagnes et stations de ski Aspen, Snowmass, Vail Mountain, Breckenridge, Keystone, Telluride et Steamboat sont les plus renommés. Dans tous cela, au pied des montagnes, vous pouvez encore trouvez une variété de restaurants de classe mondial, des bars, des boîtes de nuit, des boutiques de luxe, des spas, des centres récréatifs pour les enfants et des écoles de ski. Bien qu’étant près de la capital Denver, chacune de ces montagnes a ces particularités – un autre trait qui fait que le Colorado soit une retraite de montagne tellement convoité.

Voici un récapitulatif des meilleurs montagnes au Colorado:

Vail Mountain

Au cœur des Rocky Mountains, Vail Mountain est la plus grande station de ski aux États-Unis, avec 193 pentes et des nouveautés allant de restaurants gourmet à une gondola spectaculaire. À part les aficionados, la ville accueille des célébrités de partout dans le monde qui viennent pour jouir des restaurants, des boîtes de nuits et des boutiques. C’est une destination d’hiver très polyvalente et c’est idéal pour des visiteurs de profiles très variés, avec l’infrastructure pour satisfaire aux enfants, aux personnes âgées, aux skieurs débutants et même aux athlètes professionnels. Les activités principales sont le ski, le snowboard, le tube entre autres. Dans une superficie de 21.4 km², il y a des pistes pour tous niveaux avec l’option pour des circuits plus radicaux. Pendant l’hiver la température peut atteindre moins 20 degrés, donc vous devrez êtres préparé. Et aussi en haute saison, des hôtels et des stations offre des spas de luxe, idéales pour détendre vos muscles après une journée intense d’activités.

Vérifiez si vous êtes admissible pour le Programme d’exemption de visa.

Aspen

La station de ski d’Aspen est une des destinations les plus traditionnels pour ce qui recherche des « vacances de neige ». Aspen est une ville avec une population de 7.000 personnes, qui retient le charme Victorien et une ambiance de western. Avec une altitude de 2.500 mètres, la ville a plein d’histoire et de culture, ainsi que des boutiques internationales de luxe, des galeries d’art et plus de 100 cafés confortables, de restaurants, de bars, de pubs et de boîtes de nuit. Cette ville de montagne accueil aussi annuellement le Aspen Music Festival and School pendant l’été.

Snowmass

Situé à côté du village qui a le même nom, le Snowmass fait parti de la station de ski de Aspen/Snowmass qui a 237 km de pentes. Les montagnes sont pour tous les âges et sont idéales pour des vacances en famille, avec du ski et du snowboard, des parcs de neige, et même des demi-tuyaux. La station de ski a une variété d’accommodations, parmi des condominiums et des stations de luxe. Le sommet de la montagne est à 3.800 mètres et a le téléski verticale le plus hauts des États-Unis.

Keystone

Keystone est connu pour fournir l’expérience unique de faire du ski la nuit, avec 17 pentes illuminés qui ferment seulement à 20h ce qui permets 12 heures d’activités chaque journée. La montagne est situé au cœur des Rocky Mountains et la station offre 3.100 acres pour faire du ski, 20 téléskis et trois sommets. À Keystone, vous pouvez choisir de profiter de faire du ski, du snowboard, du ski de fond, du patinage sur glace, de la raquette, des tours en gondole, de la luge, du cyclisme et de la motoneige. En plus, un spa de qualité international assure de la détente après une journée amusante.

Voir aussi: Les plus belles plages des États-Unis

Telluride

Telluride fait parti des San Juan Mountains au Colorado, niché dans un canyon creusé par des glaciers. La ville est reconnu internationalement comme une des top destinations pour faire du ski, parce qu’elle fourni un atmosphère conviviale ainsi que des conditions idéales pour pratiqué des sports d’hiver à tous les niveaux. Il y a 127 pentes de ski et deux villages de montagne connectés dans une zone approximé 647 km². Un élément clé de Telluride est le Helitrax – une opération de ski assisté par un hélicoptère.

Steamboat

Situé sur les rives de la rivière Yampa au Colorado et actif pendant plus de 100 ans, le Steamboat hospitalier reste une des stations de ski les plus modernes des États-Unis. Avec 165 pentes, des téléfériques et des machines de neige à la fine pointe. La grande diversité des zones de ski nous permets faire du ski de fond, des bosses et même du ski extreme, tous dans plus de mille acres.

Breckenridge

Considéré comme une des stations de ski les plus populaires du Colorado, Breckenridge offre du ski et du snowboard à environs 3.000 mètres d’altitude. Il y a quatre montagnes qui s’appellent 7, 8, 9 et 10. Le Peak 7 a les pistes les plus avancés ; le 8 couvre presque la moitié du terrain entier de la station, avec des pistes intermédiaires et avancés ; et Peak 9 offre des pistes plus faciles, idéales pour des débutants et des skieurs de niveaux intermédiaires. Finalement, peak 10 a beaucoup de pistes difficiles pour des skieurs plus expérimentés.

Découvrez le Massachusetts – une destination intéressante et historique

Le Massachusetts est une référence importante dans la formation des États-Unis tels que nous les connaissons aujourd’hui. Beaucoup de gens de cette région se sont battus dur pour gagner l’indépendance de la nation.

Si vous êtes passionné par l’histoire américaine et la culture en général et que vous vivez dans un pays comme la France, vous pouvez visiter cette destination fantastique en obtenant votre Autorisation ESTA en ligne.

Vous ne savez pas si votre passeport est admissible à une demande ESTA? Vérifiez ici pour toutes les exigences.

 

Histoire du Massachusetts

Cet État  est officiellement connu comme le Commonwealth du Massachusetts et a été fondé le 6 février 1788, devenant le sixième État  dans l’union américaine.

Son nom vient d’un mot indigène qui signifie «Lieu de la grande colline».

Le Massachusetts est situé dans le nord-est des États-Unis et a beaucoup de baies le long de ses côtes, ce qui lui donne le surnom de «L’État des baies». Ces baies comprennent:

  • Baie du Massachusetts
  • Baie de Cape Cod
  • Baie de Buzzards
  • Baie de Narragansett

Voir aussi: La Cuisine américaine

 

Le Massachusetts se distingue également par ses nombreuses universités qui créent un excellent environnement universitaire.

Le Massachusetts abrite certaines des institutions universitaires les plus remarquables des États-Unis et du monde, notamment l’Université Harvard, le Massachusetts Institute of Technology, le Boston College, l’Université de Boston, la Northeastern University, l’Université Tufts et l’Université Suffolk, aussi comme les collèges d’art Amherst College et Berklee College of Music.

Les puritains furent les premiers colonisateurs anglais à arriver au Massachusetts à la recherche de plus grandes libertés religieuses. Avec les expéditions officielles depuis l’Angleterre, ces dissidents religieux ont fondé des diverses colonies dans cette région.

En 1961, les colonies du Baie du Massachusetts et de Plymouth se sont regroupées pour former ce que l’on appelle maintenant la province du Baie du Massachusetts.

Plus tard, à la suite des tensions entre les monarchies et les colons, le Massachusetts est devenu le centre de l’indépendance de la Grande-Bretagne.

Après les batailles de Lexington et Concord, George Washington prend en charge ce qui sera plus tard l’armée continentale.

De plus, John Adams, également connu sous le nom d ‘«Atlas de l’Indépendance», était l’un des leaders les plus importants dans la lutte pour l’indépendance et la création des États-Unis d’Amérique.

 

La Springfield Armory

L’arsenal de Springfield est devenu une référence historique, géographique et militaire, non seulement pour le Massachusetts, mais pour l’ensemble des États-Unis et leur histoire. Entre 1777 et 1968, quand il a fermé, c’était l’une des principales usines d’armement pour les milices américaines.

Il est actuellement inclus dans le Registre national des lieux historiques des États-Unis, situé dans la ville de Springfield, dans l’État  du Massachusetts.

 

Quelques informations intéressantes

Voici quelques-uns des  faits les plus intéressants sur le Massachusetts:

  • Le Dr James Naismith a été un pionnier du basketball, qui a débuté à l’Université Springfield.
  • En 1892, les frères Duryea construisent le premier moteur à essence pour voitures aux États-Unis.
  • Le premier match de volleyball a été joué à Springfield, bien qu’il ait été inventé à Holyoke (Massachusetts).
  • La première moto du monde moderne a été construite à Springfield en 1901.
  • La première machine à incendie du monde a été inventée à Springfield en 1905.

 

Lieu historique national maritime de Salem

C’était le premier parc historique établi aux États-Unis d’Amérique. Il abrite environ douze bâtiments historiques et une réplique d’un grand voilier, ce qui en fait un lieu d’intérêt pour les amateurs d’histoire et de culture.

Les artefacts, collections et bâtiments situés et administrés sur ce site historique comprennent:

  • Maison Derby (1762)
  • Quai de Derby (1762)
  • Friendship of Salem – une réplique de l’Indiaman de 1797, faite en 2000.
  • Maison Hawkes (1780, 1800)
  • Maison de Narbonne (1675)
  • Maison Pedrick Store
  • Maison de douane de Salem (1819)
  • Le St. Joseph Hall (1909)
  • West India Magasin de marchandises (1804)

Dix choses que vous devriez connaître sur l’ESTA et le VWP

Pensez-vous à voyager aux États-Unis? Vous voulez savoir par où commencer?

Bien que la demande d’ESTA en ligne soit un processus relativement simple et rapide, il semble y avoir une certaine confusion sur ce que c’est exactement et comment cela fonctionne. Voici 10 choses à savoir :

  1. Les citoyens français n’ont pas besoin de visa pour voyager aux États-Unis.

La France fait partie du programme d’exemption de visa (VWP). C’est une très bonne nouvelle, car si vous possédez d’un passeport français valide et que vous souhaitez voyager aux États-Unis pour affaires ou pour le plaisir, vous n’avez pas besoin d’imprimer de formulaire et de prévoir des entretiens à l’ambassade américaine. Il vous faut toutefois faire une demande ESTA en ligne, mais cela ne prend que quelques minutes de remplir le formulaire en ligne. Afin d’éviter tout désagrément, nous vous conseillons de remplir la demande ESTA au moins 20 jours avant votre voyage. Tout est très simple.

  1. ESTA est un document entièrement électronique, sans tracas.

L’ESTA (Electronic System for Travel Authorization) est un système mis en place par les autorités américaines et qui recueille et recoupe vos données en ligne. Il s’agit d’une autorisation de voyage qui vous permet de monter à bord d’un avion ou d’un navire à destination des États-Unis. Le statut de l’autorisation est mis à la disposition des compagnies aériennes et des agents de la patrouille frontalière des USA. Au cours de votre voyage, vous n’avez qu’à présenter le passeport associé à l’ESTA, alors soyez prudent lorsque vous saisissez le numéro de passeport et vos informations biométriques. Techniquement, vous n’avez pas besoin d’une version imprimée du document, mais c’est une bonne idée d’en imprimer une copie pour vos dossiers.

  1. Avec l’ESTA, vous pouvez voyager aux États-Unis pour les affaires aussi.

Que vous prévoyez de visiter les États-Unis pour le tourisme, la recherche indépendante ou un traitement médical pour 90 jours ou moins, l’ESTA est le bon choix. Les voyages d’affaires sont permis aussi, à condition de ne pas réaliser de profit sur le sol américain. Vous pouvez toutefois participer à des réunions et à des négociations. Toute tentative de gagner de l’argent lors d’un voyage d’affaires avec un ESTA compliquera sans doute vos voyages futurs aux USA.

  1. Avec l’ESTA, vous pouvez rester jusqu’à 90 jours aux États-Unis.

Une fois que vous êtes arrivé aux États-Unis et que votre passeport est tamponné par l’agent de la patrouille frontalière, vous avez le droit de rester jusqu’àu maximum 90 jours. Si, dans le cadre de votre voyage, vous devez rester plus de 90 jours à la fois, vous aurez besoin d’un visa. Gardez à l’esprit que si pendant ce temps vous visitez le Mexique ou le Canada cela ne vous donne pas 90 jours supplémentaires.

  1. Vous pouvez utiliser votre ESTA pour une période de deux ans.

Votre ESTA est valable pour deux ans à compter de la date d’approbation et pour de multiples entrées dans le pays. Cela signifie que vous pouvez faire plusieurs voyages avec le même document, à condition que le passeport associé ne soit pas expiré. Chaque voyage doit être inférieur à 90 jours et la durée totale de votre séjour ne doit pas dépasser 180 jours par année civile. Ainsi, par exemple, vous pouvez prendre jusqu’à 6 voyages de 30 jours. En outre, vous serez en mesure de voyager aux États-Unis même si votre ESTA doit expirer pendant que vous êtes dans le pays — tant que l’autorisation est valable quand vous arrivez, tout est bon.

  1. Il y a trois réponses officielles à votre demande en ligne.

La plupart des demandes reçoivent un statut en quelques minutes: ‘Autorisation approuvée’ veut dire que vous êtes prêt à partir. Vous aurez un numéro de confirmation officiel par email; «Autorisation en attente » retarde la réponse de 72 heures maximum, car certaines de vos informations peuvent nécessiter des contrôles supplémentaires. ‘Voyage non autorisé’ signifie que vous n’êtes pas autorisé à voyager avec un ESTA et que vous avez besoin d’un visa traditionnel, correspondant au but de votre voyage.

  1. L’ESTA ne vous garantit pas l’admission sur le sol américain.

L’ESTA, comme le visa, vous donne le droit de commencer votre voyage aux États-Unis, mais la décision finale de rester dans le pays dépend des autorités frontalières. Lorsque vous présentez votre passeport à l’arrivée, attendez-vous à quelques questions simples, telles que les raisons de votre visite, la durée de votre séjour et la façon dont vous financez le voyage. N’oubliez pas d’être patient et de répondre honnêtement, malgré le décalage horaire.

  1. Si vous n’êtes pas admissible à l’ESTA, vous pouvez toujours demander un visa.

Selon les statistiques du gouvernement des États-Unis, plus de 99% des demandes d’ESTA en ligne sont approuvées et peuvent être utilisées pour voyager aux États-Unis immédiatement. Si vous êtes l’un des rares à avoir reçu une réponse négative, ne vous inquiétez pas, vous pouvez toujours demander un visa. En fait, avec la réponse négative, vous recevrez également des conseils sur la façon de procéder afin de postuler pour un visa. C’est pourquoi nous vous recommandons de solliciter votre ESTA en ligne quelques semaines avant la date prévue du voyage et de vous donner le temps de prendre des dispositions avec l’ambassade américaine si nécessaire.

  1. Chaque visiteur a besoin de son propre ESTA.

Si vous voyagez en famille, notez que chaque personne aura besoin d’un ESTA, peu importe son âge, même les bébés. Vous pouvez remplir le formulaire au nom d’un autre visiteur potentiel, mais assurez-vous que tous les détails soient complets et corrects.

  1. Vous n’avez pas besoin de plans de voyage spécifiques pour demander l’ESTA.

En tant que détenteur d’un passeport d’un pays participant au programme d’exemption de visa, vous n’avez pas besoin de présenter vos billets et réservations d’hôtel pour déposer votre demande. Vous pouvez donc en faire la demande à tout moment si vous êtes un amateur de voyages spontanés. Sur le formulaire, vous verrez des colonnes demandant de tels détails, mais elles ne sont pas obligatoires et n’affecteront pas le statut de l’autorisation de voyage. En outre, une fois que vous avez les détails du vol, vous pouvez toujours mettre votre fichier à jour.