Le meilleur de Denver

Vous plannifez vous rendre à Denver ? Voici un super guide écrit par Lonely Planet, les incontournables de Denver. Source : Lonely Planet

Muséum d’histoire naturelle

L’un des premiers muséums d’histoire naturelle du pays, cette institution fondée au tournant du siècle abrite la collection du naturaliste Edwin Carter, originaire du Colorado. Les scientifiques du Museum se sont fait mondialement connaître en 1926, lorsque l’une de leurs découvertes permit de démontrer la présence d’êtres humains sur le Nouveau Monde 8 000 ans avant les estimations précédentes. Outre le gigantesque mammouth du Nebraska, le musée renferme un fossile de Stegosaurus stenops, dinosaure végétarien à petite tête dont le cri pouvait se faire entendre au Colorado il y a 150 millions d’années.

Situé dans le City Park, le Museum abrite également un dôme Imax et un planétarium. Il est situé non loin du zoo de Denver, qui peut se visiter dans la même journée.

Larimer square

Cette enclave de boutiques de caractère, de restaurants et de brasseries est le point de rencontre des habitants « branchés », qu’ils soient punks ou yuppies, et les clubs des abords de Larimer square sont aussi fréquentés la nuit que ses cafés le jour. Au sud-ouest du centre-ville, Larimer square abrite également quelques exemples du renouveau architectural de la ville, même si ses bâtiments du début du siècle remis au goût du jour avec force éclairages « décoratifs » n’est pas du goût de tous.

Denver Art Museum

Certes un peu carcéral par son architecture, le musée d’Art de Denver compte l’une des plus importantes collections d’art amérindien au monde, en provenance des quatre coins du pays. Les pièces, qui couvrent une centaine d’années d’art des Indiens d’Amérique, sont présentées selon leur appartenance géographique, en mettant l’accent sur les influences entre les différentes cultures. Le Musée, au sud du centre-ville, juste après le Civic Center, propose également des ouvres en provenance d’autres continents.

Black American Western Museum and Heritage Center

Présenter les choses telles qu’elles se sont passées est le credo de ce musée entièrement dédié aux Noirs de l’Ouest américain. Bien que quelques précurseurs noirs-américains aient gagné le Colorado lors de l’essor minier de la seconde moitié du XIXe siècle, c’est après la guerre civile que la majorité des Noirs américains du Colorado ont gagné l’État. Le musée retrace leur histoire, qu’ils aient été cow-boys, mineurs, soldats, politiciens ou hommes de loi. Soucieux de vérité historique, le musée a pignon sur rue dans l’ancienne demeure du docteur Justina Ford, premier physicien noir de la ville.

Parc et amphithéâtre de Red Rock

Ce parc de 240 hectares est l’un des sites les plus agréables du Denver Mountain Parks, un ensemble de 27 parcs qui s’étend sur 70 km à l’ouest de la ville. Lieu de détente, c’est également un lieu culturel : doté d’une acoustique exceptionnelle, l’amphithéâtre de grès rouge extérieur, d’une hauteur de 120 mètres, accueille de nombreux concerts. Vous découvrirez un large point de vue sur le parc et la ville de Denver en gravissant les 250 marches qui mènent au sommet de l’amphithéâtre.

Boulder (environs de Denver)

A une quarantaine de km au nord-ouest de Denver, la belle Boulder, bastion des libéraux, des partisans de modes de vie alternatifs et d’une nouvelle attitude sociale, est une ville à part. Vivante, elle brille également par son caractère intellectuel et culturel. L’attraction principale du centre-ville, Pearl Street Mall, est une zone piétonne animée, voire excentrique, regorgeant de boutiques, de bars, de galeries et de restaurants.

Préparez bien votre séjour aux USA avec un visa en règle.

Guide de voyage USA

Nous avons trouvé un excellent guide sur les Etats-Unis rédigé par GEO Magazine. Source : GEO.fr. Bonne lecture !

« Pays de la démesure et du métissage, les Etats-Unis ne méritent pas un voyage mais des centaines. Chaque grande ville des Etats-Unis a son propre visage : New York et son incroyable agitation, San Francisco et ses cable-cars, Las Vegas et ses miliers de casinos, ou encore Los Angeles et son célébrissime Hollywood. Mais le plus spectaculaire aux Etas-Unis n’est pas à chercher dans la façade des villes gigantesques, plutôt dans l’arrière-cour des paysages naturels, préservés par l’existence d’au moins quarante parcs nationaux aux Etats-Unis. Des majestueux canyons de l’ouest américain à la région des Grands Lacs au Nord des Etats-Unis, en passant par les montagnes d’Alaska ou les volcans d’Hawai… les Etats-Unis offre une multitude de paysages et d’attraits touristiques.

Carte d’identité

  • Capitale : Washington
  • Monnaie : le dollar (USD)
  • Fête : Jour de l’Indépendance, le 4 Juillet (1776)
  • Décalage horaire : lorsqu’il est midi en France, il est minuit à Hawaii, 3 h à Los Angeles (côte ouest des Etats-Unis) et 6 h à New-York (côte est des Etats-Unis).
  • Langue officielle : l’anglais s’est progressivement mué en « anglo-américain. » aux Etats-Unis
  • Villes principales : New York, Los Angeles, Chicago, Houston, Philadelphie, San Diego, Dallas, Phoenix, Detroit, San Antonio, Boston, San Francisco, Seattle, Denver, Atlanta, Miami, Anchorage
  • Religion : un Américain sur deux aux Etats-Unis est protestant, un sur trois est catholique. Les autres grandes religions du monde sont représentées aux Etas-Unis dans des proportions allant, pour chacune d’entre elles, de 1 à 4 % de la population des Etats-Unis.

Population

  • Nombre d’habitants : 293 028 000 habitants

Climat

On trouve six grandes régions climatiques aux Etats-Unis :

  • Le sud des Etats-Unis, de la frontière mexicaine et de la Floride, jusqu’en Virginie : l’hiver est assez doux (environ 13 degrés) et les étés franchement chauds (28 degrés en moyenne) et humides. Les cyclones sont fréquents sur les côtes de la Floride.
  • Le nord-est atlantique des Etats-Unis : le climat est continental. Les hivers sont froids (les lacs sont gelés pendants trois mois en hiver à New York) et les étés assez chauds. Cette région est assez humide, il y tombe plus d’un mètre d’eau par an.
  • Le centre des Etats-Unis, de Chicago aux Montagnes Rocheuses : le climat est rude en hiver et chaud et humide en été.
  • Le nord-ouest des Etats-Unis : les étés sont courts et chauds (en moyenne 25 degrés) et les hivers longs et froids.
  • Dans les plateaux de l’Utah, du Nevada et dans le Nouveau-Mexique, dans le sud-ouest des Etats-Unis, le climat est aride, quasi désertique. Des records de températures s’affichent dans cette zone des Etats-Unis : la célèbre Vallée de la Mort affiche le record de 54 degrés.
  • La côte pacifique des Etats-Unis : on trouve deux secteurs différents. En Californie, le climat est plutôt de type méditerranéen, les étés sont chauds et secs, (21 degrés en moyenne en hiver à Los Angeles), et les hivers sont doux (autour de 12 degrés). Dans la partie nord des Etats-Unis (Oregon, Washington), le climat s’apparente à celui de la Bretagne ou de l’Irlande avec d’assez fortes précipitations. A Portland, les températures avoisinent les 5 degrés en hiver, et les 19 degrés en juillet.

Géographie

Immense territoire d’Amérique du Nord découpé en 51 Etats, les Etats-Unis couvrent une superficie 17 fois supérieure à celle de la France. Les Etats-Unis sont bordés au nord par le Canada, au sud par le Mexique. Les côtes des Etats-Unis sont baignées à l’ouest par l’océan Pacifique, à l’est par l’océan Atlantique et au sud par le Golfe du Mexique.

Superficie
9 372 614 km²

Point culminant
Mount McKinley, en Alaska, 6 194 m

Longueur des côtes
19 924 km

Types de paysage
Massifs montagneux (Appalaches, Rocheuses), immenses forêts naturelles, fleuves et sites lacustres, grottes, déserts, canyons, plages… Les Etats-Unis abritent tous les types de paysages.

Pour bien préparer votre voyage, n’oubliez pas de faire votre demande de visa plusieurs semaines avant votre départ.

Les Etats-Unis : le pays de tous les clichés ?

« Welcome to America ! » Certains qualifient les Etats-Unis comme étant le pays de tous les clichés : les feuilletons politiques, la télé réalité, la mal bouffe, la démesure…mais est-ce mythe ou réalité ? La seule manière de faire le point : se rendre directement aux USA et explorer de plus près…

Les Amériques se vantent d’être l’exemple à suivre, tant au point de vue culturel que politique. Le berceau de la démocratie. Là où l’homme est libre de devenir tout ce qu’il souhaite. Tout ça grâce à une ADN toute particulière : un pays créé de toute pièce, par des nationalités différentes, mais motivées par un but commun. Celui de s’exprimer librement, de poursuivre sa propre voie, d’avoir une meilleure qualité de vie, d’être riche. Ces personnes issues de diverses cultures, se sont rassemblées autour d’idéaux, fédérés par un nouveau genre de Constitution, écrite par le peuple pour le peuple.

Difficile de nier le succès américain : en tant que super puissance, il a influencé la planète entière. Les Etats-Unis sont aujourd’hui le pays le plus créatif, le plus novateur et le plus riche de l’histoire moderne.

Certes, il est toujours difficile de mettre ses a priori de côté. Les médias sont ont nourri de tellement de clichés. Le mythe américain existe bien, et il est même fièrement soutenu par les américains eux-même. Les USA ont tellement été photographié, décrit, et filmé dans son histoire, qu’il est difficile de lâcher nos idées préconçues. Il y a cependant des niveaux, une profondeur qu’on ne peut apprécier que sur place…quand s’y rendant directement.

Toutes personnes pouvant dépasser les clichés seront séduite par ce pays extraordinaire. Les USA ne cessent de révéler ses couches, ses secrets, sa face caché…c’est un monde hallucinant qui vous attend, accessible à tous.

Préparez votre voyage aux USA dès aujourd’hui, vous n’allez pas le regretter.