Quel visa pour se rendre aux Etats-Unis?

Les États-Unis figurent parmi les destinations les plus prisées par les touristes du monde entier. Il s’agit également d’un pays de prédilection pour l’immigration. Toutefois, si vous n’êtes pas citoyen américain, l’obtention d’un visa est nécessaire pour s’y rendre.

Découvrez dans cet article les différents types d’autorisations possibles pour les différents motifs de voyage, à savoir pour l’immigration ou pour une simple visite.

Visa américain : définition

Il s’agit d’une attestation de voyage qui vous accorde le droit d’entrer sur le territoire américain. Attention, avoir un visa américain ne garantit pas que vous entrerez aux USA, car cela est laissé à la modération du ministère de la Sécurité intérieure (DHS) et des inspecteurs des douanes et de la protection des frontières (CPB).

Dans le cas où ces départements responsables vous considèrent comme un cas inapproprié pour entrer sur le territoire, quelle que soit leur raison, vous serez renvoyé chez vous.

Qui doit demander un visa pour les USA ?

Les ressortissants des Bermudes et du Canada peuvent entrer aux États-Unis sans visa ainsi que les ressortissants des pays éligibles aux programmes d’exemption de visa. Ces derniers doivent néanmoins déposer une simple demande en ligne d’un ESTA pour se rendre aux USA pour des motifs touristiques et professionnels pour une durée de 90 jours. Pour les séjours plus longs, un visa américain est nécessaire.

À quoi ressemble un visa américain ?

Un visa américain doit contenir vos informations personnelles notamment votre nom et prénom, date de naissance, genre, statut marital et nationalité, la catégorie, le numéro de passeport, le numéro de votre visa, la date de délivrance et d’expiration, l’annotation ainsi qu’une photo d’identité de moins de 6 mois. Elle doit également être conforme aux standards des photos de visa.

Quand vous effectuez votre requête de visa sur le site de CEAC US, vous devez envoyer la photo qui sera examinée. Si celle-ci est conforme aux instructions, elle sera validée.

Les visas pour les non-immigrants

Il existe plusieurs types de visas pour les USA selon les motifs de séjour. En général, il y a deux principales catégories de visa :

  • Visas de non-immigrant : pour les séjours temporaires ;
  • Visas d’immigrant : pour vivre aux États-Unis de façon définitive.

Nous nous concentrons sur la première catégorie. Il s’agit de l’autorisation de voyage pour les visites temporaires du pays et qui ne permet pas d’y rester de manière permanente. Certains d’entre eux offrent le droit de travailler sur le sol américain.

Ci-dessous les principaux visas non immigrants :

Le Visa A

Il est conçu pour les représentants gouvernementaux des pays étrangers et les diplomates. Seuls les chefs d’État sont exempts d’en faire la demande.

Le Visa B1

Il est destiné aux voyages d’affaires, investissements aux États-Unis, signature de contrat ou aux conférences dans le domaine d’activité du demandeur.

Le Visa B2

Il convient pour les déplacements pour des soins médicaux, les vacances ou les tourismes de moins de 90 jours, les visites familiales ou amicales, des formations qui ne débouchent pas sur un diplôme officiel ainsi que pour les rencontres culturelles ou sportives non lucratives.

Le Visa C

Il est conçu pour les voyageurs qui passent par les USA, mais dont la destination finale est un autre pays.

Le Visa E

Les Visas E conviennent pour les échanges et les investissements commerciaux.

Les Visa F et M

Il s’agit d’un visa d’étudiant et d’un visa professionnel pour étudier aux États-Unis. Votre programme d’études et le type d’établissement que vous comptez fréquenter déterminent si vous avez besoin d’un visa F ou d’un visa M.

Le Visa H1B

Il est destiné aux travailleurs spécialisés dans le travail ne peut être effectué sans une formation approfondie.

Le Visa J

Les visas de visiteur d’échange (J) sont des visas non immigrants destinés aux personnes autorisées à participer à des programmes de visiteurs d’échange aux USA.

Le Visa P

Ils sont destinés aux athlètes et aux artistes.

Une alternative au Visa : l’autorisation en ligne ESTA

Les personnes souhaitant se rendre aux États-Unis pour un séjour de moins de 90 jours peuvent faire la demande d’un ESTA. Il s’agit d’une autorisation de voyage délivrée aux ressortissants des pays participants au programme d’exemption de visa. Il est délivré aux personnes ayant réussi une première évaluation de sécurité par le biais d’un formulaire en ligne sur le site du département de la sécurité intérieure américain. Vous devez y renseigner votre identité, vos informations de passeport ainsi que vos antécédents médicaux et judiciaires. Le document est valide pendant 2 ans (ou jusqu’à expiration du passeport).

Découvrez les différentes sortes de visas pour les États-Unis

De nombreux voyageurs rêvent un jour de visiter le pays de l’oncle Sam. Depuis les attentats de 2011, entrer aux États-Unis est devenu très strict et nécessite la demande d’un visa US pour passer les frontières. Les procédures de demande de visa sont longues et il existe autant de visas que de motifs pour se rendre aux USA. Toutefois, un programme d’exemption de visa avec un visa électronique ESTA est disponible pour les ressortissants étrangers dont leurs pays ont signé l’accord correspondant. Découvrez à travers cet article les principaux types de visas pour les États-Unis.

Quelles démarches entreprendre en vue de l’obtention d’un visa US ?

Les voyageurs peuvent venir aux États-Unis en présentant entre autres un visa USA authentique et délivré par l’une des ambassades américaines dans le monde. En premier lieu, il faut que votre motif de voyage soit bien clair et vous devez posséder des preuves telles qu’une lettre d’invitation, une lettre de mission et bien d’autres encore selon la raison principale de votre visite.

La politique sur l’immigration aux États-Unis est très sélective, il arrive qu’un visiteur avec un visa en bonne et due forme puisse encore être refoulé à la frontière. En effet, les agents aux frontières ont le droit de refuser un ressortissant étranger sans avoir à donner d’explications s’ils pensent que celui-ci représente une quelconque menace pour la sûreté du territoire.

Il est donc important de réunir tous les documents de voyage officiels et prouver que vous allez revenir dans votre pays de départ avant l’expiration du votre visa. Il est aussi obligatoire de prouver que vous avez les moyens financiers pour séjourner aux États-Unis.

Vous pouvez alors prendre rendez-vous auprès du consulat américain le plus proche de chez vous pour le dépôt de votre dossier et pour passer l’entretien individuel en anglais. Après cela, vous devez attendre le résultat le temps du traitement de votre dossier qui peut aller de quelques semaines à quelques mois selon la disponibilité des agents consulaires.

Quels sont les types de visas USA les plus demandés ?

Les autorités du service de l’immigration des États-Unis délivrent plus de 200 types de visas aux visiteurs. Vous devez savoir qu’il existe un visa bien distinct pour votre motif de voyage. Les plus répandus sont :

  • Visa B1 : voyage d’affaires ;
  • Visa B2 : voyage touristique ;
  • Visa B2 : voyage pour des traitements médicaux ;
  • Visa C : pour les transits ;
  • Visa D : équipage et personnels navigants (bateau, avion…) ;
  • Visa F : visa d’étudiant ;
  • Visa H1B : travailleurs spécialisés ;
  • Visa H2A : travailleurs en agriculture ;
  • Visa J ou visa Q : enseignants spécialisés, stagiaires ;
  • Visa K : visa conjoint d’un citoyen américain ;
  • Visa O : sportifs et artistes professionnels.

Un visa US est délivré avec une durée de validité de 6 mois. Vous pouvez entrer et sortir des frontières USA à votre guise en fonction du motif indiqué sur votre visa.

Qu’est-ce que le visa électronique ESTA ?

Les États-Unis ont mis en place un programme d’exemption de visa US avec plusieurs pays étrangers. Le but de cet accord est de faciliter les échanges avec les pays concernés. Si votre pays est éligible à l’ESTA, vous pouvez demander un visa électronique en ligne d’une validité de 3 mois.

Le résultat de votre demande d’autorisation de voyage ESTA est obtenu en quelques jours. Ce programme vous permet de gagner du temps dans la préparation de votre voyage. Et surtout, vous n’avez plus à subir le stress des longues démarches de demande de visa USA.

La carte verte ou Green Card : un titre de séjour permanent pour les ressortissants étrangers

Outre les visas et l’ESTA, le service de l’immigration des États-Unis délivre également la carte verte pour les étrangers. Il s’agit d’une autorisation permanente de séjour sur le sol américain. Le titulaire de la carte verte peut habiter et travailler aux États-Unis en toute liberté. Cependant, son octroi est soumis à de nombreuses conditions dont le travail, le mariage ou encore le rapprochement familial.

Une fois par an, le gouvernement américain offre 500 cartes vertes à des citoyens du monde qui auront la chance d’être parmi les personnes tirées au sort lors d’une loterie en ligne. Pour tenter votre chance, il suffit de vous inscrire en ligne tout comme les millions de personnes qui espèrent chaque année obtenir leur carte verte pour les États-Unis.

Visa B1 : voyage d’affaires pour les États-Unis

Les voyageurs pour les USA sont tenus de présenter un visa à leur arrivée sur le territoire. À noter qu’il existe autant de visas US délivrés aux ressortissants étrangers que de raisons de venir au pays de l’oncle Sam. En ce qui concerne le visa B1, il est délivré pour les non-immigrants qui viennent aux États-Unis pour des raisons commerciales. Découvrez les activités éligibles au visa B1 ainsi que les points importants à retenir pour les démarches.

Qu’est-ce que le visa B1 ?

Le visa B1 est le nom donné au type de visa non-immigrant délivré pour les séjours à des fins commerciales vers les USA. Vous avez besoin de ce document de voyage si votre motif de voyage concerne un voyage d’affaires à titre professionnel ou économique. En bref, vous partez aux États-Unis non pour un séjour touristique (visa B2), mais pour y effectuer des activités en rapport avec votre profession.

En général, vous devez faire la demande de visa B1 si votre séjour concerne ces types d’activités notamment :

  • Investir aux États-Unis ;
  • Négocier sur place pour un contrat professionnel ;
  • Réunion avec des collaborateurs professionnels habitants aux USA ;
  • Assister à des colloques et des évènements en rapport avec votre activité.

Vous devez prouver vos motifs de voyage par des documents authentiques tels que des lettres d’invitation ou des lettres professionnelles. Dans tous les cas, vous devez retourner dans votre pays de départ une fois que vous avez fini vos activités commerciales sur le territoire.

Le visa B1 est-il obligatoire pour un voyage commercial aux USA ?

En règle générale, le visa B1 est obligatoire pour les nationalités étrangères qui souhaitent faire des affaires aux États-Unis. La durée de validité de ce type de visa est de 6 mois. Toutefois, plusieurs pays ont passé un accord avec les autorités américaines. Il s’agit d’un programme d’exemption de visa classique qui délivre une autorisation de voyage électronique l’ESTA en quelques jours.

Si votre pays est éligible à ce programme comme la France, vous n’avez pas besoin de faire une demande de visa qui peut durer des mois. Vous remplissez un formulaire ESTA en ligne et vous n’avez pas besoin de vous déplacer dans une ambassade des États-Unis. Cependant, cette autorisation concerne seulement les séjours commerciaux ou touristiques de 90 jours au maximum. Si votre séjour est prévu pour plus de 3 mois, l’obligation de visa B1 est effective.

Quelles sont les procédures pour demander un visa B1 ?

Vous devez comprendre que visiter les États-Unis pour des raisons commerciales est possible dès que les critères d’éligibilité à votre demande de visa B1 sont vérifiés. En effet, vous devez avoir l’intention de revenir dans votre pays à la fin de votre séjour et surtout avant la date d’expiration dudit visa. Pour cela, vous devez justifier ces motifs par des documents tels qu’un contrat de travail, un bail de location et bien d’autres encore.

Une fois que vous avez réuni tous les documents justificatifs personnels et professionnels de votre dossier, vous pouvez remplir le formulaire DS-160 en ligne. Il s’agit d’un formulaire obligatoire pour tous les demandeurs de visa US qu’il faut dûment remplir sur le site officiel du service de l’immigration des USA. À l’issue de cette étape, vous obtenez un numéro pour le dépôt de votre candidature.

Avant la confirmation de cette demande, vous devez avoir sous la main le reçu du paiement des frais de visa B1 (160€) et celui des autres frais obligatoires selon votre pays. C’est après que vous devez prendre un rendez-vous auprès de l’ambassade la plus proche de chez vous pour l’entretien final.

Pour passer cet entretien individuel, vous devez bien vous préparer. Les questions sont simples et concernent surtout les motifs de votre voyage aux États-Unis. La durée du traitement de votre demande de visa B1 peut aller de quelques semaines à quelques mois. Vous devez vous préparer à ces éventualités et prendre une marge de temps suffisante pour être à temps pour vos déplacements et réunions d’affaires aux USA.

Comment obtenir un visa en vue d’un voyage aux États-Unis?

Si vous n’êtes pas un citoyen américain, mais que vous désirez aller aux États-Unis, il vous faut obligatoirement un visa ou un ESTA pour entrer sur le territoire, et cela peu importe la raison du voyage. Le type de visa que vous obtenez dépend de votre motif de séjour, toutefois, les démarches pour l’obtenir sont similaires. Dans cet article, nous allons expliquer les démarches pour l’obtention d’un visa ainsi que la différence entre un Visa et un ESTA.

Les démarches de demande de visa américain

Il est obligatoire de disposer d’un visa américain valide pour se rendre aux États-Unis, en vertu des lois sur l’immigration dans le pays et ce, quelle que soit la raison de votre voyage.

Pour en faire la demande, vous devrez respecter les formalités en vigueur, notamment la complétion du dossier suivi de l’entretien à l’ambassade des États-Unis.

Au cours de l’entretien, il vous faudra :

  • Expliquer les raisons de votre voyage aux USA,
  • Indiquer combien de temps vous comptez y rester
  • Renseigner vos informations personnelles, votre historique judiciaire, et votre état de santé actuel et passé.

Le gouvernement américain accorde beaucoup d’importance aux personnes qui vont entrer sur leur territoire, raison pour laquelle l’entretien est requis pour obtenir un visa. Il est également recommandé de vous y rendre en se préparant au préalable. Il est conseillé de :

  • Arriver à l’ambassade au moins 30 minutes avant l’heure prévue pour l’entretien afin d’éviter les retards ;
  • Porter des vêtements convenables afin de fournir une bonne présentation ;
  • Avoir sur vous votre passeport électronique ou biométrique valide ;
  • Anticiper les questions susceptibles de survenir et de prévoir les réponses adéquates ;
  • Préparer les frais de dossier selon la catégorie de visa demandé.

Il faut noter que le tarif ainsi que la période de validité varient en fonction de la catégorie de visa que vous aimeriez recevoir. Par exemple, un visa d’étude F ou de stage J-1 coûte 150 $ et est valide pendant 12 mois, alors que les visas touristiques B peuvent coûter jusqu’à 400 $ et avoir une validité de 10 ans.

Le gouvernement américain examine les requêtes individuellement.

Quand faire la demande d’un visa américain ?

Il est recommandé de commencer les procédures de demande de visa plusieurs semaines avant la date prévue de départ afin de vous assurer de recevoir le bon visa à temps. Effectivement, il faudra remplir de nombreux formulaires en ligne et hors ligne, de rassembler plusieurs documents pour compléter le dossier qui doit être déposé à l’ambassade au moment de l’entretien. Il est aussi utile de prendre en considération le temps de délivrance du visa qui comprend la durée d’examen du dossier.

Le visa peut être délivré par courrier 3 à 5 jours ouvrés après l’entretien à l’ambassade.

Vous devriez également envisager votre futur sur le long terme en réfléchissant à obtenir un numéro de sécurité sociale américain.

Alternative au visa : l’ESTA

Si vous envisagez de vous rendre aux USA pour le tourisme ou pour les affaires, pendant une durée maximum de 90 jours consécutifs, alors il serait préférable de demander un ESTA. Il s’agit d’un document d’autorisation de voyage électronique qui est plus facile à obtenir. En effet, il faut simplement aller sur le site officiel de la douane américaine pour en faire la demande. L’ESTA entre dans le cadre du programme d’exemption de visa organisé par le gouvernement américain et dont la France participe. Dans ce cas, vous pouvez en faire la demande et de vous rendre aux États-Unis sans un Visa.

L’ESTA offre de nombreux avantages, notamment :

  • Une période de validité de 2 ans qui vous accorde plusieurs entrées sur le territoire américain avec le même document.
  • Des séjours d’une validité maximum de 90 jours sans visa.
  • Une demande en ligne, facile et rapide qui ne nécessite pas d’entretien à l’ambassade.
  • Une démarche facilitée qui ne requiert pas de nombreux documents administratifs. Un simple passeport électronique ou biométrique valide suffit.
  • Une durée de traitement et de délivrance rapides : en moins de 3 jours.

 

Visa B1 – Visa USA pour les affaires

VISA-B1 USA SEJOUR POUR RAISONS COMMERCIALES

Les visas pour les USA sont multiples et fonction du type de séjour envisagé. L’administration et les autorités américaines ont mis en place une politique qui permette à toutes les catégories socio-professionnelle de la vie courante de se retrouver dans une catégorie donnée de visa et pour en solliciter pour se rendre aux USA.

Le visa B1 est destiné aux étrangers non-résidents qui souhaitent se rendre aux USA pour des raisons commerciales. Il est à distinguer du visa B2 qui est essentiellement destiné à des fins touristiques. Pour récapituler, on dira que le visa B1 est un visa d’affaires alors que le visa B2 peut être considéré comme un visa touristique ou un visa de visite familiale.

Pour prétendre avoir un visa d’affaires ou visa B1 pour les USA il faut voir un projet de voyage axé sur des investissements et donc faire entrer dans le territoire américain des capitaux, des pourparlers en vue d’avoir des contrats d’affaires, rencontrer des partenaires d’affaires résidents aux USA, prendre part à des réunions ou conférences d’affaires.

LES AVANTAGES DU VISA B1

Le visa B1 permet à son détenteur une entrée multiple sur le sol américain afin de lui permettre de développer et consolider ses relations d’affaire. Il est délivré pour une durée maximale initiale de 6 mois mais renouvelable autant de fois que besoin. Le nombre de renouvellement du visa B1 étant illimité par demandeur.

QUI A DROIT AU VISA B1 ?

Le visa B1 américain s’adresse à deux catégories de personnes. Il s’agit premièrement des citoyens des pays qui ne font pas partie des pays-membres du programme d’exemption de visa instauré par le gouvernement américain et deuxièmement des ressortissants des pays-membres du programme d’exemption de visa et dont la durée de séjour envisagée est comprise entre 3 et 6 mois, durée  dépassant donc les 3 mois consécutifs autorisé par l’ESTA.

Pour un voyage de moins de trois mois, un ressortissant de pays-membre du programme d’exemption de visa n’a pas besoin de se rendre dans une ambassade ou consulat pour faire une demande de visa. Il pourra obtenir une autorisation ESTA beaucoup plus vite en ligne.

CRITERES D’ELIGIBILITE AU VISA B1

N’importe qui ne se lève pour prétendre au visa B1. Il  faut répondre à certains critères notamment :

  • La demande d’entrer sur le territoire américain doit être exclusivement pour y faire des affaires
  • Disposer de suffisamment de ressources pour financer le voyage et le séjour : le prouver par les justificatifs primaires comme une réservation d’hôtel, un billet d’avion, une lettre d’invitation d’un partenaire ou d’un résident, les frais de visa etc.
  • Disposer à retourner au pays d’origine ou pays de résidence à l’expiration du visa ou après avoir terminé les affaires pour lesquelles le visa est sollicité. Cette intention avoir comme justificatif un billet d’avion aller-retour ou tout autre document de voyages convaincants.

FAIRE UNE DEMANDE DE VISA B1

Comme toute demande de visa américain, le visa B1 n’échappe pas aux règles standardisées de demande de visa. La première étape est de remplir le formulaire de demande de visa DS-160 en ligne sur le site internet des demandes consulaires. Pour ce faire, il faudra apprêter sur soi les informations personnelles et des informations sur son séjour futur. Payer ensuite les frais de demande de visa qui s’élève à 160$ et valider le formulaire qui génère un numéro à conserver dans les documents de visa.

ENTRETIEN DE DEMANDE DE VISA B1

Vous avez besoin d’un visa et en avez formulé une demande. L’étape de l’entretien est la plus cruciale. Elle est programmée à votre demande dans l’ambassade des USA près de chez vous ou dans un consulat américain. Il vous revient la charge, à cette étape de contacter l’ambassade ou le consulat pour planifier votre entretien. L’heure et la date vous seront confirmées et vous êtes invités à vous y rendre tôt pour des raisons de préséance. Vous gardez sur vous la   fiche de confirmation obtenue lors de votre demande en ligne.

VOTRE DOSSIER DE VISA B1

Que l’issu du voyage d’affaire soit pour un relatif long séjour ou court-séjour, tellement le visa B1 est sérieux qu’il faut y mettre du sérieux. En dehors des documents classiques de demande de visa que sont un passeport en court de validité, une assurance de voyage, droits de visa il faut y ajouter tous les documents qui prouvent votre éligibilité au visa B1. Il s’agit par exemple

  • Photo d’identité conforme aux exigences des autorités américaines
  • Un casier judiciaire retraçant vos antécédents judiciaires
  • Les raisons de votre séjour envisagé
  • Les justificatifs de vos précédents voyages aux USA
  • Les justificatifs de ressources financières disponibles pour le voyage et le séjour
  • Une lettre administrative de votre employeur ou supérieur hiérarchique si vous êtes employés ainsi que les bulletins de paie des trois derniers mois
  • Les preuves de votre attachement au pays et donc garantissant votre retour après le séjour.

L’ENTRETIEN

Vous devez vous y rendre avec tous les documents qui peuvent vous aider à obtenir un visa dans votre procédure d’obtention d’un visa, répondre à toutes les questions posées par l’agent consulaire et avoir une posture vestimentaire responsable. Vous devez chercher à convaincre l’interviewer de votre intention de retourner au pays après votre séjour.

DELAI DE TRAITEMENT

Il ne s’agit pas d’un visa de tourisme, d’un visa de transit, d’un visa de travail, il ne s’agit pas non plus d’un visa étudiant ni un visa long séjour ou un E visa. Il s’agit un visa d’entrée B1 dont le délai de traitement n’est pas défini. Le temps d’attente est à la discrétion des autorités. Vous aurez une notification dès que le visa est accordé ou non.

Le visa B1 n’est pas un visa à tout faire. Il admet des interdictions comme chercher du travail dans n’importe quel secteur ou introduire une demande de résident permanent ou entreprendre des études

La durée de validité du visa B1 est de 6 mois. Son détenteur peut en solliciter un renouvellement après de l’ambassade de chez lui. Autant de fois qu’il en aura besoin pour ses affaires aux USA.

Vous devez obligatoirement retourner dans votre pays d’origine pour en solliciter un nouveau au besoin.

Il est impossible de prétendre à une carte verte de résidence permanente avec un visa B1. Le vouloir, c’est avoir de la famille aux USA, épouser un citoyen américain ou trouver un emploi aux USA où l’employeur est prêt à vous parrainer.

Enfin, il est à noter qu’il n’est pas possible d’emmener avec soi des personnes à charge aux USA avec un visa B1, le visa étant temporaire.

Visa obligatoire pour les USA

VISA OBLIGATOIRE POUR LES USA

L’entrée sur le territoire américain est soumise à des règles et coutumes internationales. L’obligation de visa est absolue avant de prétendre entrer sur le sol d’un pays dont vous n’êtes pas ressortissants. Les Etats-Unis d’Amérique ne font pas exception à cette règle. Bien au contraire, les USA ont des règles beaucoup plus strictes et sévères en matière d’immigration pour des raisons de sécurité intérieure. Pour s’y rendre, en fonction du motif et de la durée de votre séjour, vous avez besoin d’un visa approprié équivalent. Aucune entrée aux USA n’est admise sans visa. Vous aurez besoin soit d’un visa touristique, d’un visa de tourisme, d’un visa de court séjour, d’un visa de visiteur, d’un visa d’entrée, d’un visa long séjour, d’un visa d’affaires, d’un visa étudiant, visa de travail etc.

LE VISA DES USA EST-IL OBLIGATOIRE ?

Le visa, par définition est obligatoire peu importe le type de visa dont il s’agit. L’obtention d’un visa est obligatoire pour entrer et séjourner aux USA. Pour ce faire, le demandeur devra se rendre dans une ambassade ou consulat américain ou section consulaire d’une ambassade, remplir le formulaire de demande de visa en vue d’obtenir un visa. Il devra disposer d’un passeport en cours de validité, disposer ou non d’une lettre d’invitation, avoir une réservation d’hôtel. Le visa est nécessaire pour entrer aux USA. Un passeport valide se reconnait et avoir un visa n’exclut pas les formalités d’arrivée.

LES DIFFERENTES CATEGORIES DE VISAS AMERICAINS

Comme mentionné plus haut, tout demandeur d’entrer sur le sol américain a besoin d’un visa mais tous les types de visa ne sont pas pareilles. A chaque type de voyage correspond un type de visa bien précis. Ainsi nous pouvons énumérer :

  • Le visa A1 : il est destiné aux Chefs d’Etat, chefs de gouvernement, ministres, ambassadeurs et diplomates.
  • Le visa B1 ou visa d’affaires : il est destinés aux hommes d’affaires et aux travailleurs de maison ou personnel domestique
  • Le visa F1 : c’est un visa d’étude qui est destiné pour un séjour d’étude communément appelé visa étudiant :
  • Le visa C1 : encore appelé visa de transit, il est destiné à ceux qui sont en transit sur le sol américain pour un autre pays de destination :
  • Le visa I : c’est un visa journalistique destiné aux journalistes
  • Le visa H1B1 : c’est un visa de travail mais pour des travailleurs spécialisés dont la technicité nécessite des diplômes de l’enseignement supérieur :
  • Le visa G1 : il est destiné aux membres d’une organisation ou institution internationales reconnues comme telle par les autorités américaines.
  • Le visa H2A : il est destiné aux travailleurs saisonniers comme les travailleurs agricoles etc.

La liste des visas est très large et n’est pas exhaustive.

L’ESTA n’est pas un visa à proprement parler mais il est une autorisation d’entrer sur le sol américain qu’il importe d’élucider.

L’ESTA est un E visa ou visa électronique du programme d’exemption de visa mis en place par les autorités américaines au profit des ressortissants de certains pays notamment les ressortissants français et de l’espace Schengen. Le demandeur, ressortissant d’un pays-membre de ce programme d’exemption de visa devra donc se rendre, sur le site officiel destiné  à cet effet et y remplir le formulaire esta. Il doit disposer d’un passeport biométrique ou d’un passeport électronique en cours de validité ou du moins dont la durée de validité couvre le nombre de jours maximum sollicité pour le séjour, d’un billet d’avion aller-retour, les justificatifs de moyens de subsistance pendant le séjour, être en possession d’une carte bancaire pour payer les frais de demande, préciser la date d’émission et d’expiration de son passeport ainsi que son numéro de passeport, le pays dont il est résident, préciser son pays d’origine, ses antécédents judiciaires, préciser la durée du séjour ainsi que son adresse et ses contacts aux USA. Il permet à son détenteur d’entrée multiples sur le sol américain. Le voyageur doit disposer de son autorisation esta avant son embarquement et se soumettre à quelques formalités d’entrée au service des douanes avant d’entrer sur le territoire américain. Le visa Esta est un visa valide pour deux ans avec entrées multiples dont un séjour ne doit dépasser 90 jours consécutifs.

Séjour touristique, touriste, vacances ou autres, vous avez besoin d’un visa nécessaire correspondant. Même pour une escale. Les USA ne sont pas un pays sans visa

Les différents Visas pour les Etats-Unis

LES PRINCIPAUX VISA DES USA

Entrer aux USA n’est pas chose aisée, il n’est pas impossible non plus car, malgré la complexité des formalités, des gens y entrent tous les jours. Les autorités américaines, dans une politique de protection du pays contre toutes mesures d’insécurité, terroriste notamment, ont instauré des règles d’immigration relativement sévères en vue de filtrer toute mauvaise intention et toute velléité terroriste. Ainsi donc, toute personne désireuse de se rendre aux USA doit demander et avoir une autorisation d’entrée. Il peut s’agir d’un visa ou d’une ESTA en fonction de son pays d’origine, des raisons de son séjour aux USA et de la durée de son séjour en territoire américain.

OBTENIR UN VISA POUR LES USA

C’est en fonction des motifs de votre voyage et de votre séjour aux USA que vous déterminerez le type de visa qu’il vous faut. Il pourra s’agir d’un visa tourisme, d’un visa étudiant, d’un visa d’affaires, d’un visa de transit, d’un visa long séjour, d’un visa court-séjour, d’un visa de visiteur, d’un visa de voyage, d’un visa échange culturel, d’un visa touristique, d’un visa touriste, d’un visa de tourisme ou d’un visa express.

L’autre visa, la carte verte ou la Green Card qui est une autorisation de résidence permanente est une politique de diversité culturelle mise en place par le gouvernement américain qui permet, à des milliers de citoyens du monde d’immigrer aux USA à travers une loterie. Cette carte verte permet à son titulaire d’entrer aux USA, d’y étudier, travailler et résider en permanence.

Quel que soit le type de visa sollicité, vous devrez vous rendre soit à l’ambassade ou au consulat des USA d’abord pour constituer votre dossier de demande de visa et remplir le formulaire de demande visa. Le demandeur qui a besoin d’un visa de voyage devra s’y retourner pour l’entrevue qui est une étape cruciale. Cette étape se prépare et se déroule dans la langue du pays de l’oncle Sam. Faire une demande de visa réussie, c’est aussi répondre correctement et de façon suscite et précise aux questions posées par l’agent consulaire. Cela suppose une préparation préalable et la réunion des documents de voyage notamment un passeport biométrique ou un passeport électronique en cours de validité ou du moins dont la durée de validité couvre entièrement de nombre de jours maximum sollicité pour le séjour.

No Motifs du séjour Visa approprié
01. Voyage d’affaires Visa B1
02. Visite touristique Visa B2
03. Transit par les USA Visa C
04. Voyage pour soins médicaux Visa B
05. Passage de la frontière mexicaine Visa BCC
06. Voyage d’étude Visa F, M
07. Membre d’équipage (navires, avions) Visa D
08. Voyage de travailleurs spécialisés Visa H1B
09. Voyage de travailleurs agricoles Visas H2A
10. Professeur, enseignants, stagiaires Visas J, Q
11. Epouse/époux d’un américain Visa K
12. Artistes / sportifs Visas O, P
13. Religieux souhaitant un travail temporaire Visa R

 

UNE ALTERNATIVE POUR LE VISA AMERICAIN

Dans le souci d’assouplir les formalités d’obtention de visa et faciliter les voyages, le gouvernement américain a institué un programme d’exemption de visa au profit de certains pays.

Les ressortissants de ces pays, notamment ressortissants français et ressortissants de l’espace Schengen sont exemptés de visa pour se rendre aux USA. Ils ont cependant l’obligation de déclarer leur voyage à travers une demande d’autorisation de voyage qu’on appelle autorisation ESTA USA. Cette autorisation, un peu comme un visa permet au bénéficiaire d’entrer sur le territoire américain et d’y séjourner pendant un maximum de 90 jours. La durée de validité d’une autorisation ESTA est de deux ans avec la possibilité d’entrée multiples sur le sol américain. Il est requis pour des voyages touristiques, de visite familiale, de soins médicaux, de vacances, de visite etc. il ne donne pas droit à son détenteur à un séjour d’étude ou de travail. Il s’obtient exclusivement en ligne en 72 heures maximum après sa demande.

Visas pour New York

Visas pour New York

La politique d’immigration des USA est bien stricte, notamment pour protéger ses citoyens de toute menace. Par conséquent, tous les voyageurs doivent d’abord demander une autorisation d’entrée sur le sol américain qui prend la forme de certains types de permis de voyage comme le visa traditionnel ou l’autorisation ESTA. Sut le texte suivant, vous allez découvrir les visas qui vous permettront de visiter la Grosse Pomme grâce aux différents genres de visas.

Les moyens d’obtention des visas américains ?

Comme mentionné ci-dessus, vous devez avoir un visa USA pour pouvoir fouler le sol américain. Pour faire, il faut prendre rendez-vous avec l’Ambassade des Etats Unis et prendre contact avec un responsable du service consulaire qui délivre le visa requis pour votre voyage. Il y a différents types de visas que vous pouvez utiliser pour visiter New York. S’il s’agit d’un voyage d’affaires, il vous faut un visa B-1 et s’il s’agit d’une visite touristique, c’est un visa touristique ou visa de visiteur B-2 qu’il vous faut.

Bien sûr, il y a aussi la carte verte, qui offre de séjour permanent délivré par les autorités gouvernementales américaines pour vivre et travailler sur sol américain. Il est accessible d’après les règles strictes basées sur le regroupement familial, le mariage ou le travail. Par la même occasion, vous pourriez séjourner quelques jours à New York pour visiter « The Big Apple ».

Quel que soit le type de visa demandé, l’entretien avec l’Ambassade des Etats Unis est un processus incontournable de la demande de visa. Vous devrez dire pourquoi vous vous rendez aux USA. Assurez-vous donc d’être prêt en rassemblant tous les justificatifs et documents de voyage nécessaires (passeport valide, entre autres) et en préparant les réponses aux questions qui vous seront posées.

Y a-t-il une alternative au visa américain ?

La France est l’un des pays participant au programme d’exemption de visa (ou Visa Waiver Programm). Par conséquent, les ressortissants français sont exemptés de visa pour entrer sur le territoire américain. En effet, ce programme vous permet d’obtenir une autorisation officielle appelée ESTA (Electronic System for Travel Authorization). Accordée par le Département de la sécurité intérieure, cette autorisation de séjour permet aux voyageurs de se rendre aux États-Unis pour des voyages touristiques ou d’affaires. C’est une alternative moins chère) et plus rapide (vous recevrez une réponse à votre question dans un délai maximum de 72 heures) que le visa classique.

Obtenir un ESTA est très simple. Il vous suffit de remplir le formulaire ESTA sur le site officiel des douanes américaines. Ensuite, vous répondez au questionnaire qui vous invite à compléter certaines informations essentielles pour les Autorités américaines.

Qui peut demander une autorisation ESTA pour se rendre à New York ?

La procédure d’autorisation de voyage électronique ESTA est beaucoup plus facile et vite à obtenir que les visas classiques. Mais qui est réellement admissible pour cette dispense de visa ?

Le dispositif ESTA s’adresse à tous les voyageurs qui remplissent certaines conditions de base dont voici le détail :

Nationalité et résidence

Pour bénéficier de l’ESTA et ne pas avoir à demander de visa pour visiter New York, il faut tout d’abord être citoyen d’un des 37 pays-membres du programme d’exemption de visa et y résider de manière permanente. Les voyageurs d’autres pays doivent demander un visa.

La durée du séjour

L’autorisation de voyage électronique ESTA ne couvre que les séjours de courte durée ne dépassant pas 90 jours sur le sol américain. Pour les séjours supérieurs à cette durée, une demande de visa spécifique sera requise.

Raison du voyage

L’ESTA vous permet de vous rendre à New York pour diverses raisons comme, bien sûr, le tourisme, une visite chez des amis ou des parents ou un voyage d’affaires. Cependant, il ne peut pas remplacer un visa si vous prévoyez d’aller aux États-Unis pour y travailler ou y étudier.

Possession d’un passeport biométrique

L’autorisation ESTA est associée au numéro de passeport en cours de validité du demandeur grâce à l’inscription via le système électronique en ligne. Il est donc indispensable de disposer d’un passeport à données biométriques ou d’un passeport électronique valide au moment de la demande d’autorisation ESTA et au moment de votre voyage, retour inclus.

Si vous remplissez toutes les conditions énumérées ci-dessus, vous pouvez immédiatement demander une autorisation ESTA. Il est à noter que tous les voyageurs, y compris les enfants qui souhaitent se rendre à New York doivent obligatoirement disposer d’une autorisation ESTA ou d’un visa traditionnel.

Une fois obtenue, l’autorisation ESTA est valable 2 ans et peut être réutilisée (entrées multiples) pour effectuer d’autres voyages à New York ou ailleurs aux USA pendant cette période.

Comment augmenter ses chances d’avoir une demande approuvée pour pouvoir visiter New York ?

Voici quelques conseils pour mener à bien la procédure de demande d’autorisation ESTA pour se rendre à New York.

Tout d’abord, bien que l’autorisation ESTA soit délivrée dans un délai maximum de 72 heures, il est conseillé d’effectuer cette pratique quelques semaines avant votre départ pour New York afin de vous prémunir de toute éventualité telle qu’un cas de refus nécessitant une nouvelle demande ou une demande de visa.

Avant de commencer à remplir le formulaire d’ESTA en ligne, il est bon de préparer votre numéro de passeport et, au cas où vous souhaiteriez faire une demande de groupe, ceux de tous les autres voyageurs. Bien entendu, vous devez également être en mesure de répondre aux questions posées au nom des accompagnants. N’oubliez pas votre carte de crédit pour payer les frais de dossier.

À ce stade, vous pouvez commencer à remplir le formulaire de demande ESTA en ligne en vous laissant simplement guider à travers les différentes étapes. Veillez à ne pas omettre de questions et à répondre honnêtement au formulaire. Vérifiez attentivement l’adresse e-mail que vous allez communiquer, car le Département de la sécurité intérieure l’utilisera pour envoyer la réponse à votre demande.

Une fois le questionnaire rempli, vous pouvez vérifier les données saisies avant de valider la candidature en effectuant le paiement en ligne correspondant.

Une fois l’autorisation accordée, vous n’aurez plus aucune autre procédure supplémentaire à effectuer et vous pourrez organiser sereinement votre voyage à New York. Votre autorisation ESTA sera en effet associée à votre passeport.

En combien de temps le document ESTA est-il délivré ?

Sachez que l’autorisation ESTA n’est pas un document papier. Au bout de 72 heures, vous recevrez le statut de votre demande par courriel.

Malgré cela, nous vous conseillons d’imprimer le document pour montrer aux autorités aux points d’entrée le numéro de la demande ESTA.

Les différents types de visas et le Programme d’exemptions de visa pour les USA

Les différents types de visas et le Programme d’exemptions de visa pour les USA

Le visa  USA est un titre de séjour qui constitue la principale autorisation pour se rendre dans un pays étranger. Il est délivré par les services de l’immigration du pays hôte et fait l’objet de nombreuses obligations. Les séjours aux États-Unis ne font d’ailleurs pas exception à la règle du visa. Cependant, il existe des dizaines de types de visas délivrés par les autorités américaines. Découvrez les différentes catégories de visas et d’exemptions de visas pour un séjour aux États-Unis.

Les types de visas américains

Pour se rendre aux États-Unis, il faut obligatoirement obtenir un visa d’entrée. Les services américains en charge de l’immigration délivrent en la matière deux variétés distinctes de titres de séjour : les visas de non-immigrant et les visas d’immigrant.

Les visas immigrants

Cette catégorie de visas comprend les titres de séjours pour les ressortissants étrangers qui souhaitent s’établir pour un long séjour aux USA. Ainsi, pour un voyageur qui souhaite résider de façon indéterminée sur le territoire américain, il doit se faire délivrer de visa de cette catégorie.

Il faut également noter que dans la catégorie des visas immigrants, il en existe de nombreux types que le voyageur peut demander. Le choix d’une de ces autorisations dépend principalement des raisons de l’immigration.

Les visas non immigrants

Les visas non immigrants sont le type d’autorisation requise pour les voyageurs qui souhaitent se rendre aux États-Unis pour un besoin ponctuel. Généralement, le tourisme, les affaires, les besoins médicaux, le cadre scolaire ou professionnel sont les principaux motifs d’attribution des visas de cette catégorie.

Les visas américains pour l’immigration

Pour un ressortissant étranger qui souhaite vivre aux États-Unis, la possession d’un visa immigrant est indispensable. Cependant, pour obtenir cette autorisation, l’immigrant doit présenter une demande de visa très stricte. Toutefois, il faut noter que ce type de visa ne peut s’obtenir seul. Il faut disposer d’un parrainage afin de pouvoir entamer les démarches.

Les visas d’immigration peuvent être obtenus après une requête auprès de USCIS – les Services de la Citoyenneté et de l’Immigration des États-Unis. C’est cet organisme qui fixe les conditions d’entrée et étudie les raisons de la délivrance de visa. Elle peut alors décider du refus de visa ou l’accorder à son demandeur. Seule une catégorie de personnes est concernée par le visa long séjour immigrant pour les États-Unis. Il s’agit principalement des :

  • Candidats à l’adoption ;
  • Proches de personnes résidants légalement aux USA ;
  • Investisseurs de capital d’au moins USD 1,000,000 ;
  • Collaborateurs étrangers invités par des employeurs américains.

Une fois le dépôt de la demande approuvé, le postulant reçoit son visa pour voyager « green card », dans l’ambassade de son pays avant de se rendre aux États-Unis.

Le « visa diversité » est également un autre visa d’entrée qui permet de résider et de travailler aux États-Unis comme un citoyen américain. Il s’obtient par loterie après inscription au programme qui lui est dédié et paiement des frais de visa.

Les visas américains de non-immigration

Toutes les personnes qui souhaitent se rendre aux États-Unis de façon temporaire doivent posséder un visa en cours de validité. Sans lui, elles peuvent être interdites de séjour temporaire sur le territoire américain. Cette catégorie d’autorisation est celle qui renferme le plus de demandes de visiteurs sur le territoire américain.

La liste ci-dessous présente tous les différents types de visas non immigrants qu’il faut pour séjourner aux États-Unis. Elle détaille également les catégories de personnes qui peuvent bénéficier d’un visa de non-immigration.

Visa A : ce titre de séjour est réservé au Chef d’État ou de gouvernements étrangers, ministres, ambassadeurs, diplomates, officiers consulaires et leurs membres de famille immédiate.

Visa B-1 : ce type de visa est celui des voyageurs d’affaires et leur personnel domestique.

Visa B-2 : c’est celui accordé aux touristes ou aux personnes nécessitant une prise en charge médicale.

Visa C : celui-ci est mis à la disposition des passagers ou membres d’équipage en transit.

Visa D : ce visa est uniquement pour les membres d’équipage quittant les États-Unis.

Visa E : il s’agit du visa attribué aux investisseurs étrangers et les membres de leur famille.

Visa F : pour les étudiants et assimilés.

Visa G : pour les représentants de gouvernements étrangers auprès d’une organisation internationale aux États-Unis.

Visa H : pour les travailleurs professionnels temporaires.

Visa I : pour les journalistes.

Visa J : pour les visiteurs d’échange.

Visa K : pour un proche parent d’un citoyen américain.

Visa L : pour les personnes expatriées.

Visa M : pour les étudiants professionnels et les membres de famille.

Visa N : pour un proche d’un titulaire de visa immigrant.

Visa NATO : pour les membres, fonctionnaires, employés de l’OTAN.

Visa O : expert dans un domaine et les membres de famille.

Visa P : sportifs, artistes professionnels et les membres de famille.

Visa Q : personnes participant à un programme d’échanges culturelles.

Visa R : travailleurs religieux et membres de famille.

Visa S : personnes fournissant des renseignements sur des organismes criminelles ou terroristes et les membres de famille.

Visa T : personnes victimes de trafiquants et leurs proches parents.

Visa U : personnes victimes d’activités criminelles et leurs proches parents.

Le programme américain d’exemption de visa

Le Ministère de la Sécurité Intérieure a également mis en place un programme d’exemption de visa qui permet aux voyageurs de se rendre aux États-Unis sans une carte de séjour classique. Toutefois, cette dispense de visa n’est accessible qu’aux ressortissants de 39 pays avec lesquels les États-Unis tissent de bonnes relations sur le plan sécuritaire.

Qu’est-ce que l’exemption de visa ?

L’ESTA est l’autorisation délivrée par ce programme d’exemption de visa. Il permet un séjour pour une durée maximum de 90 jours aux États-Unis avec possibilités d’entrées multiples. L’ESTA a une durée de validité de 2 ans à compter de sa date de délivrance. Toutefois, ce document ne peut pas être prolongé ni renouvelé dans la période de sa validité.

Les demandes de visa ESTA se font entièrement en ligne. Le postulant se rend sur les sites officiels des autorités américaines en charge de l’immigration. Il y remplit un formulaire de demande de visa avec des informations personnelles. Quand toutes les démarches sont bien menées, le demandeur peut recevoir son autorisation électronique (E visa ESTA) après 72h de traitement.

Les exigences de l’ESTA

La présentation d’un billet aller-retour et d’un passeport en cours de validité est l’une des principales formalités d’entrée de délivrance de l’ESTA Etats-Unis. Sans elles, le demandeur peut ne pas obtenir suite à sa demande d’exemption de visa pour visiter les États-Unis. Aussi, il doit fournir la preuve de pouvoir subvenir à ses besoins lors de son séjour sur le territoire américain.

L’exemption de visa du gouvernement américain ne peut être utilisée que pour des fins professionnelles, touristiques ou comme voyageant en transit. Les voyageurs d’affaires peuvent également recourir à ce visa de court séjour. Cependant, il formellement interdit de travailler avec une ESTA ou de suivre des cours pouvant donner droit à des opportunités universitaires aux États-Unis.

Pour les voyages en groupe, tous les participants sont également tenus de posséder une ESTA même les bébés. Toutefois, quand l’exemption de demande d’entrée est refusée à un postulant, ce dernier peut opter pour un visa touristique classique.

 

Comment préserver la validité de votre autorisation de voyage aux Etats-Unis ?

Pour aller aux Etats-Unis, il n’est plus nécessaire d’effectuer de longues démarches administratives. L’autorisation d’entrée sur le sol américain, Visa ESTA, est une solution idoine pour alléger les formalités nécessaires de demande de visa. Cependant, la validité du document fait partie des aspects à préserver pour pouvoir en faire usage. Quelles sont les attitudes à avoir pour jouir pleinement des avantages de l’ESTA durant le séjour aux états unis ? Zoom sur cette autorisation de séjour.

L’ESTA : généralités et fonctionnement

L’ESTA est un passeport électronique de voyage, un E visa, qui permet d’entrer sur le territoire américain. Les demandes de voyage liées à ce titre de séjour se font uniquement en ligne. Toutefois, une tierce personne ne peut voyager aux Etats-Unis avec l’Esta. Pour obtenir son autorisation, il est indispensable d’être un des ressortissants de pays ayant signé le programme d’exemption de visa.

Ce programme, appelé « waiver program », est un accord initié par les USA et établi entre les pays-membres de l’espace schengen. Il permet une libre entrée aux USA des bénéficiaires. Toutefois, l’ESTA bien que facilitant l’entrée dans le pays aux citoyens du « waiver program », présente quelques contraintes :

Respecter un délai de 90 jours

Il ne suffit pas de remplir le formulaire Esta, obtenir une autorisation pour séjourner indéfiniment aux USA ou devenir un résident américain. En réalité, l’ESTA n’est valable que pour un séjour aux Etats-Unis de 90 jours maximum. Cette durée de validité peut néanmoins être répartie sur plusieurs voyages, mais ne peut d’aucune façon être excédée au risque d’avoir des comptes à rendre aux autorités américaines.

Pour ce faire, il est recommandé de tout prévoir en ce qui concerne le retour dans votre pays d’origine. C’est un excellent moyen pour prévenir l’expulsion, les arrestations ou même une interdiction d’entrer dans le territoire américain. Il faut envisager l’éventualité d’un voyage retour, ne serait-ce que deux jours avant la fin du délai.

Avoir un passeport valide

Pour faire une demande d’autorisation de voyage, il est tout d’abord impératif de disposer d’un passeport en cours de validité. C’est ce passeport qui permet d’aboutir, au bout du processus à l’obtention d’une autorisation de voyage électronique. En effet, l’ESTA est rattaché au passeport et reste valable tant que le passeport le reste également.

En guise de rappel, l’ESTA peut être utilisé durant deux ans. Au cours de ces deux années, le détenteur peut faire autant de voyage qu’il le souhaite. Néanmoins, il devra avoir toujours un passeport valable. En effet, l’expiration du passeport entraine immédiatement celle de l’ESTA.

Ainsi, vous devez veiller à ce que le passeport reste valable durant tout votre séjour. Il est important de s’assurer du fait qu’il sera encore valable au moins un ou deux mois après votre séjour aux Etats-Unis. C’est une mesure d’assurance très pratique.

Qui peut aller dans les pays frontaliers avec l’ESTA ?

Les Etats-Unis sont bordés par certains pays frontaliers dont le Mexique et le Canada. Bon nombre de personnes désirent s’y rendre pour un séjour touristique. C’est une possibilité qui, cependant, est soumise à quelques conditions.

Les personnes autorisées par les agents frontaliers

Il est bien possible d’aller visiter les pays tels que le Mexique, ou le Canada une fois aux Etats-Unis. Cependant, l’ESTA ne constitue pas une autorisation officielle permettant une entrée garantie dans les autres pays. Pour y aller, vous devez vous en remettre uniquement à la décision des agents contrôleurs des frontières.

De la durée du séjour dans un pays frontalier

La durée du séjour au Mexique ou au Canada est comptable de celle du séjour général aux Etats-Unis. Autrement dit, le nombre de jours fait hors des Etats-Unis est comptabilisé dans les 90 jours que doit durer votre visite. Il peut s’agir de deux semaines, ou d’une seule journée, peu importe. Pour ce faire, il est conseillé d’avoir un agenda prédéfini avant de prendre l’avion.

Que savoir d’autre sur l’ESTA ?

L’ESTA vous fait renoncer à votre protection juridique

Il est bien vrai que le système électronique d’obtention de visa est un moyen fiable pour faciliter les formalités d’entrée aux Etats-Unis. Cependant, si les conditions d’entrée sont simplifiées, ce n’est sans aucune répercussion sur les droits du demandeur. En effet, en vous servant de ce type de visa, vous perdez par la même occasion tous les droits dont vous pouvez bénéficier en terre étrangère.

L’ESTA vous fait immigrant clandestin en cas d’arrestation

En cas de problème avec la justice pendant votre séjour, vous ne serez pas protégé. Il serait même impossible à votre ambassade ou consulat d’intervenir en votre faveur. Le détenteur de l’ESTA en cause est purement et simplement considéré comme un immigrant clandestin. Ce qui peut conduire à un long séjour en détention.

Quelques astuces pour rester en règle pendant son séjour aux USA

Ne pas changer de passeport pendant les deux ans de validité de l’ESTA

En dehors du respect strict des différents délais imposés par l’administration américaine, il existe quelques conseils pour être dans les normes. Ainsi, il est conseillé de ne pas changer de passeport durant les deux années de validité de l’ESTA.

En effet, changer de passeport revient à perdre son ESTA. Il faudra alors faire une nouvelle demande de visa électronique et rien ne garantit à l’avance qu’il vous soit accordé.

Faire un planning de séjour

Le planning de séjour est une sorte d’agenda de voyage qui vous permettra de programmer les activités de chaque jour. Cette astuce est valable pour tout type de voyage, et ce, peu importe le pays de destination. Il peut s’agir d’un voyage d’affaires, d’un séjour de vacances, etc.

L’essentiel est de tout prévoir pour ne pas se laisser surprendre par le temps. Cela implique de prendre un billet aller-retour dès les premiers jours des préparatifs du voyage. Par ailleurs, il est recommandé, à toutes fins utiles, de toujours avoir ses documents de voyage sur soi durant le séjour.

Astuces pour bien remplir un formulaire de demande ESTA

Il peut paraitre simple de remplir un formulaire. Néanmoins, celui d’une demande ESTA requiert une attention toute particulière. En effet, la moindre erreur au cours du remplissage peut entrainer un rejet systématique de la demande. Au pire des cas, une interdiction de séjour sur le sol américain.

Pour éviter des situations aussi fâcheuses, il est préférable de remplir le formulaire en prenant certaines précautions :

Utiliser les documents officiels

Certaines informations vous seront demandées lors du remplissage du formulaire. Pour les fournir, il est préférable de se servir de document tel que le passeport biométrique, ou l’acte de naissance. Vous pouvez aussi utiliser la pièce d’identité en cours de validité. Ainsi, vous serez sûr des données que vous fournissez.

Demander l’aider d’une agence de voyages ou d’un proche expérimenté

Dans bien des cas, il est nécessaire de se faire aider pour effectuer une demande ESTA. Les options les plus usitées restent le recours aux services d’une agence de voyages, ou l’aide d’un proche. De préférence, un proche ayant une fois suivi le processus de demande en question.

De même, être en possession de toutes ses facultés avant de commencer le remplissage est indispensable. Les agents de l’immigration, ne laissant passer aucune anomalie, peuvent bloquer votre demande en raison d’une toute petite erreur d’inattention. Pour ce faire, les personnes âgées doivent impérativement se faire aider.

Présenter une demande peut aussi se faire par le biais de plusieurs sites disponibles sur internet. Tout ce que le demandeur a à faire c’est de fournir des informations vraies.

En conclusion, il faut retenir que l’ESTA est une alternative efficace en matière de formalités d’entrée sur le sol américain. Les pays de l’Union européenne en bénéficient depuis quelques années. Ce sésame reste également valable dans tous les pays membres du « waiver program ».

C’est un laissez-passer qui comporte ses avantages, mais aussi des inconvénients qu’il est nécessaire de connaitre afin de les éviter au maximum. Ainsi, il existe une règle d’or pour que cette solution ne devienne pas un problème après son obtention. Il s’agit tout simplement de respecter les délais de séjour et de validité.