Vous et votre ESTA – N’oubliez pas de faire ces 5 choses avant l’expiration de votre permis de voyage en ligne

Une visite dans n’importe quel pays nécessite certaines formalités légales, la vérification de documents, un passeport valide et un visa autorisé. Toutefois, si vous voyagez aux États-Unis d’Amérique, le Programme d’exemption de visa (VWP) est un service qui permet aux ressortissants de certains pays de visiter les États-Unis pendant moins de 90 jours sans obtenir de visa. Cependant, les voyageurs de certains pays sont autorisés à utiliser cette installation.

Postulez-vous aujour’hui et obtenez votre permis de voyage ESTA par email.

Pour bénéficier du VWP, vous avez besoin d’une autorisation via le système électronique d’autorisation de voyage (ESTA). Il existe une liste de 40 pays, dont les ressortissants sont autorisés à se rendre aux États-Unis sans visa, mais qui, à leur arrivée, doivent satisfaire aux exigences suivantes:

  • Un passeport électronique (c.-à-d. Un passeport avec une puce intégrée)
  • Inscription en ligne via l’ESTA
  • Se conformer aux conditions générales ESTA

En vertu de l’ESTA, le visiteur peut rester aux États-Unis pendant 90 jours ou moins et ne peut voyager que dans le but d’un voyage d’affaires ou de tourisme. L’agrément ESTA est généralement valable jusqu’à 2 ans ou à la date d’expiration du passeport du demandeur, si celle-ci est antérieure. Les frais associés sont facturés pour chaque nouvelle application ESTA.

Pourquoi un voyageur doit-il présenter une nouvelle demande d’ESTA, même si celle-ci n’est pas expirée?

Outre qu’ESTA a atteint sa date d’expiration, un voyageur doit présenter une nouvelle demande d’autorisation ESTA dans les cas suivants:

  • Le nom du voyageur est changé.
  • Un nouveau passeport est délivré au voyageur.
  • Le pays de citoyenneté du voyageur a changé.
  • Le sexe du voyageur a été changé.
  • Toutes les réponses précédentes du voyageur dans la demande ESTA précédente ont été modifiées.

Voici les 5 choses que vous devriez savoir avant l’expiration de votre ESTA:

  1. Vous pouvez repostuler à l’ESTA mais pas le renouvelé

En aucun cas, ne pouvez-vous renouveler votre ESTA. Il n’existe aucune disposition vous permettant de renouveler votre permis ESTA. Toutefois, vous pouvez présenter une nouvelle demande autant de fois que vous le souhaitez. L’application prend à peine 10 minutes à compléter. L’inscription ou la réinscription en ligne est un processus facile et ne prend pas trop de temps.

Avant de postuler pour un nouvel ESTA, vous devez vous assurer des facteurs suivants:

  • Votre admissibilité pour un ESTA
  1. Êtes-vous un ressortissant admissible ou un citoyen d’un pays membre du programme d’exemption de visa?
  2. Ne possédez-vous pas de visa de visiteur?
  3. Souhaitez-vous demander une nouvelle autorisation pour un groupe de candidats ou un particulier?
  4. Vous voyagez aux États-Unis uniquement pour les affaires ou en tant que touriste?
  5. Votre projet de voyage aux États-Unis dure-t-il moins de 90 jours?

Si vos réponses aux questions ci-dessus sont «Oui», vous êtes alors admissible à l’ESTA. Une fois que votre admissibilité est déterminée, vous devez organiser les différents documents aux fins de la demande ESTA.

  • Voici une liste des documents dont vous aurez besoin:
  1. Vous devez fournir vos informations de contact valides.
  2. Vous devez posséder un visa valide du pays du programme de dispense de visa.
  3. Vous devez également fournir des informations concernant votre dernier emploi.
  4. Vous devez avoir une carte de crédit valide pour payer les frais de demande.

Vérifier ici  les conditions de passeport pour l’autorisation ESTA.

  1. Un ESTA et votre passeport sont indissociables

Un ESTA est spécifique à votre passeport. Si vous prévoyez de voyager aux États-Unis et que votre passeport est volé ou se perd, vous devrez présenter une nouvelle demande ESTA. Si vous avez un nouveau passeport, vous devrez également obtenir un nouvel ESTA. L’ESTA de tout voyageur est lié électroniquement à son numéro de passeport.

Si des informations contenues dans le passeport du voyageur sont modifiées, une nouvelle autorisation de voyage doit être obtenue via un ESTA. Quelle que soit l’information qui est reflétée sur votre ESTA, vous devez vous y conformer mot par mot.

Un passeport biométrique est essentiel pour voyager aux États-Unis avec un ESTA. Le Royaume-Uni a délivré des passeports biométriques au cours des 10 dernières années. Toutefois, les passeports délivrés avant cette date seront probablement non biométriques. Dans de tels cas, avant de demander un ESTA, vous devrez renouveler votre passeport.

Étant donné que votre ESTA expire avec l’expiration de votre passeport, il est recommandé de vérifier que votre passeport a une validité d’au moins 2 ans. Cependant, ce n’est pas une contrainte légale mais il est recommandé pour gagner du temps et de l’argent si vous repostuler à  l’ESTA au cours de l’expiration du passeport.

  1. Un visa peut être appliqué même en l’absence d’approbation ESTA – Visa Vs ESTA

Si votre ESTA n’est pas approuvée, cela n’aura aucun effet négatif sur votre demande de visa. Il est vivement recommandé de remplir votre formulaire d’inscription ESTA en ligne quelques semaines avant votre voyage. Si votre demande n’est pas approuvée, vous devez vous donner suffisamment de temps pour demander un visa.

Tout voyageur ayant un visa valide n’est pas obligé de demander un ESTA. Un ESTA est un type d’autorisation de voyage complètement différent du visa. Avec un ESTA, vous pouvez voyager aux États-Unis sans visa. Même si vous appartenez à un pays éligible à l’ESTA, il y a encore des réglementations à respecter pour obtenir une approbation d’ESTA.

Si votre demande ESTA est rejetée et que les circonstances ne changent pas, votre prochaine demande risque également d’être rejetée. Dans de tels cas, il est conseillé de demander un visa de non-immigrant au consulat ou à l’ambassade des États-Unis.

Il est conseillé de ne pas refaire une demande d’ESTA avec de faux détails, car le processus de filtrage strict peut vous empêcher d’entrer dans le pays en permanence dans le cadre du programme d’exemption de visa.

On présume à tort que si la demande de visa du voyageur a été rejetée, il pourra, après avoir changé de nationalité, se rendre aux États-Unis dans le cadre du VWP. La demande demande explicitement si le demandeur s’est déjà vu refuser le visa américain. Cette question indique clairement que le domicile du voyageur n’a pas d’importance et que, si la réponse du demandeur est « non » compte tenu du changement de nationalité, la demande sera couverte par l’aperçu de la fraude. Si le visa du demandeur a déjà été rejeté, il convient de l’indiquer clairement dans la question susmentionnée. Toute information trompeuse peut entraîner un refus permanent de l’entrée du demandeur concerné aux États-Unis.

  1. Le processus d’ESTA est complètement en ligne

Si vous faites une demande de visa, vous pouvez remettre manuellement vos documents à l’ambassade la plus proche, mais le processus ESTA est en ligne uniquement. Il n’y a pas de documentation manuelle requise. Avec une large gamme de bases de données, toutes les données que vous entrez dans le système sont vérifiées automatiquement. Sur la base des informations recueillies numériquement, l’approbation ou le rejet de l’ESTA est effectué.

  • Politique de confidentialité des données suivie par le gouvernement américain:

Une politique de confidentialité stricte est suivie pour toutes les données soumises par les candidats sur le site web ESTA. Ces lignes directrices sont au même niveau que les autres programmes de filtrage des voyageurs mis en place à des fins similaires. Seuls ceux qui ont besoin des données à des fins professionnelles peuvent accéder à ces données. Tout accès non autorisé au site Web ESTA est strictement refusé avec des mécanismes technologiques avancés. Toutes les informations obtenues ne se limitent pas à la loi fédérale sur la gestion de la sécurité de l’information, elles sont également protégées et régies de manière étendue par la législation américaine.

  • Durée pendant laquelle les données de l’application ESTA en ligne sont stockées:
  1. La demande ESTA reste valable pour une période limitée, qui est généralement de 2 ans ou le visa du demandeur, selon la date la plus proche qui expire plus tôt. Une fois expiré, le département de la Sécurité intérieure (DHS) le conserve pour une période supplémentaire de 12 ans aux fins d’une enquête, de l’application de la loi ou de la sécurité nationale, sur une base de récupération, si nécessaire.
  2. En cas de récupération, l’accès aux informations est limité aux fonctionnaires qui en ont besoin pour les raisons susmentionnées.
  3. Les services répressifs actifs vérifient les enregistrements des données, tandis que le CBP les associe aux activités de contrôle. Toutes les applications pour lesquelles ESTA a été refusée sont également couvertes dans l’aperçu.
  4. Les données relatives à ces applications restent accessibles aux forces de l’ordre concernées pendant toute leur vie.
  5. Étant donné que l’automation ESTA a permis l’automatisation du papier et que le calendrier de conservation prescrit dans le document 1-94 est de 75 ans, les données sous I-94 et I-94W sont conservées pendant la même période afin de faciliter les avantages liés aux avantages. aux différentes fins d’application, y compris l’immigration.
  • Est-ce que DHS est autorisé à partager la date des candidats ESTA avec d’autres?
  1. Il existe un accord entre le DHS et le Département d’État (DOS), selon lequel le DHS peut partager des données ESTA pour aider les agents du DOS à déterminer si le visa doit être délivré aux demandeurs dont la demande ESTA a été rejetée ou non.
  2. Les informations relatives à l’application ESTA ne peuvent être utilisées que par les autres branches de l’EDS.
  3. Si le DHS estime que le partage d’informations entraînera l’application de lois pénales ou civiles, il pourra partager ces informations avec les gouvernements tribaux, locaux, régionaux, fédéraux et étrangers concernés ou avec d’autres organisations gouvernementales responsables de poursuivre toute infraction. comme application d’une règle, loi, règlement, licence ou ordonnance.
  4. Toute information fournie par les voyageurs au DHS n’est pas accessible par les transporteurs. Ils peuvent uniquement accéder aux informations concernant le statut ESTA des passagers par le biais du système d’information préalable sur les passagers afin de connaître l’autorisation et le statut ESTA des passagers.
  • Les données d’application sont-elles utilisées ailleurs que pour déterminer l’éligibilité ESTA par DHS?

Oui, si un demandeur est reconnu violateur ou suspect dans le processus de filtrage, le DHS peut fournir les informations à l’autorité concernée aux fins de l’application de la loi.

Voir également: 10 endroits à voir absolument au Nouveau-Mexique

  1. Trois réponses auxquelles vous pouvez vous attendre pour votre application ESTA

Dans les 24 heures suivant le dépôt de la demande ESTA, le demandeur reçoit une réponse active comme suit:

  • Voyage non autorisé: Lorsque vous n’êtes pas éligible pour faire une demande en vertu de l’ESTA. Donc, si vous voulez visiter les États-Unis, vous devez demander un passeport valide. Si votre demande ESTA est rejetée par les autorités américaines, les deux options suivantes peuvent être envisagées:
  • Vous pouvez faire une nouvelle demande ESTA avec une nouvelle demande après 10 jours de refus de la première demande. La procédure de la nouvelle application commencera dès le début en tant que nouvelle demande. Vous devrez également rembourser les frais de demande. Il convient de noter que les frais de demande ne sont pas remboursables en cas de refus d’ESTA.
  • Si vos circonstances sont identiques et qu’il n’y a aucune erreur dans la fourniture des informations dans la demande ESTA précédente, il est judicieux de demander un visa, car toute autre demande de votre part risque également d’être rejetée. Toutefois, rien ne garantit que votre demande de visa sera approuvée par l’ambassade des États-Unis. Il est donc conseillé de demander le visa avec soin, avec une documentation complète.

Les autorités américaines ne mentionnent aucun motif de refus lorsque vous recevez une notification concernant le rejet de votre demande ESTA. Il est de pratique courante de ne pas divulguer les raisons du rejet aux demandeurs. Par conséquent, vous devez déterminer vous-même la raison du rejet en effectuant une analyse complète de votre demande soumise. Il est inutile de contacter les autorités américaines pour des raisons de rejet, car elles ne pourront pas vous aider dans ce cas. Il est conseillé de présenter une nouvelle demande d’ESTA si vous êtes en mesure d’affecter une erreur en remplissant le formulaire ESTA de votre côté.

  • Statut en attente: Après la première étape de filtrage via plusieurs bases de données, si la décision doit encore être prise, le contrôle sera de nouveau effectué. Dans ce cas, une décision définitive est annoncée dans les 72 heures. Pour ces 72 heures, le statut de votre demande sera considéré comme «En attente».
  • Statut approuvé: Cela signifie que votre ESTA est absolument approuvée et que vous pouvez vous rendre aux États-Unis à tout moment. Un numéro de confirmation officiel est également fourni. Il restera valable 2 ans. La date d’expiration de l’ESTA est également mentionnée.

Voir aussi: Trusted Traveler Programs – les programmes de fidélisation américaines pour les voyageurs

Vous êtes donc prêt à entrer aux États-Unis avec votre ESTA approuvé.

Ces informations détaillées sur l’ESTA vous aideront à mieux comprendre les procédures et les réglementations relatives à l’ESTA.

Trusted Traveler Programs – les programmes de fidélisation américaines pour les voyageurs

Passer par le contrôle des frontières peut être aussi ennuyant que votre examen dentaire régulier. Pour certains passagers, toutefois, le processus de file d’attente, d’enlèvement de chaussures, de ceintures et éventuellement d’un interrogatoire supplémentaire est terminé.

Bien que la US Transportation Security Administration (TSA) améliore constamment la base de référence en matière de sécurité des compagnies aériennes et des passagers, y compris avec le dernier resserrement du filtrage aux points de contrôle réguliers, elle permet également aux avions de ligne de confiance et aux particuliers de franchir les points de contrôle des frontières américaines plus rapidement et sans problèmes.

Il existe des programmes gérés par le département de la Sécurité intérieure et la Transportation Security Administration, qui permettent aux passagers d’entrer et de sortir des États-Unis en ne passant que par un contrôle accéléré.

La bonne nouvelle: on peut demander à pouvoir entrer plus facilement et plus rapidement dans certaines conditions et en moyennant le paiement d’une redevance.

Demandez votre autorisation de voyage ESTA et recevez-la par email dans le 24 heures qui suivent.

Voici les programmes de voyageurs de confiance que la US Transportation Security Administration et le Department of Homeland Security gèrent:

TSA Pre®

La procédure de vérification rapide sous le signe de la TSA est également disponible pour les utilisateurs des autres programmes approuvés.

La TSA Pre✓™ est valide pour cinq ans et coûte 85 $. Le programme permet aux passagers à faible risque voyageant avec des compagnies aériennes nationales et internationales sélectionnées de passer le contrôle des frontières, via les voies PreCheck, sans avoir à enlever leurs ceintures ni leurs chaussures, sans retirer leur veste ni leur ordinateur portable. Ils ont également droit à un certain nombre de liquides à bord.

L’inscription à un abonnement TSA Pre✓® comprend la soumission de documents, une vérification des antécédents supplémentaire ainsi qu’une entrevue. Des cartes de réserve telles que Chase Saphire Reserve®, Platinum Card® d’American Express et Mastercard® Black Card ™ fourniront un crédit supplémentaire au demandeur. Si approuvé, on recevra un numéro de voyageur connu (Known Traveler Number – KTN) valide pour cinq ans.

À ce jour, plus de 200 aéroports américains soutiennent le programme TSA Pre✓®. Parmi eux: l’aéroport international John F. Kennedy (JFK), l’aéroport international de Chicago O’Hare (ORD), l’aéroport international de Chicago Rockford (RFD), l’aéroport de LaGuardia (LGA), l’aéroport international de Los Angeles (LAX), l’aéroport international de Miami (MIA) ), l’aéroport international d’Orlando (MCO), l’aéroport international de Seattle-Tacoma (SEA), l’aéroport international de San Francisco (SFO), l’aéroport international de Sacramento (SMF) et l’aéroport international de Tampa (TPA).

Avec Norwegian, Iceland Air et la compagnie nationale Via Airlines ayant récemment rejoint la liste des compagnies aériennes de confiance, le nombre de compagnies aériennes est passé à 56, parmi lesquelles: Air Canada, Air France, Air Serbie, British Airways, Delta Airlines, Emirates, Etihad Airways, Lufthansa, Miami Air International, Scandinavian Airlines, Swiss International Air Lines, United Airlines et Virgin Atlantic.

Global Entry

Disponible pour les citoyens américains, les résidents permanents des États-Unis et les citoyens de lArgentine, de la Colombie, de lAllemagne, de lInde, du Mexique, du Panama, de la Corée du Sud, de la Suisse, de Taiwan et du Royaume-Uni.

Gérée par la US Customs and Border Protection, l’adhésion à Global Entry permet aux passagers à faible risque d’entrer et de sortir des États-Unis via les points de contrôle de dédouanement accélérés.

Le processus d’inscription pour l’adhésion à Global Entry comprend une vérification des antécédents et une entrevue. L’ensemble du processus peut prendre des mois avant d’être finalement approuvé. Des frais non remboursables de 100 $ sont perçus auprès de chaque demandeur.

Ce programme est disponible dans tous les principaux aéroports américains. Ses membres peuvent également demander à bénéficier des programmes de contrôle accéléré d’autres aéroports, comme le programme néerlandais FLUX, le programme SES de la Corée du Sud, le Global Pass du Panama ou le Viajero Confiable du Mexique.

Pour les citoyens américains et les résidents permanents, ainsi que pour les citoyens du Mexique, une carte Global Entry peut être délivrée sur demande, ce qui leur permettra une vérification accélérée via les ports terrestres et maritimes.

L’adhésion Global Entry ne peut pas être étendue à d’autres personnes même si elles sont membres de la famille. Les enfants de moins de 18 ans peuvent présenter une demande, mais avec l’autorisation et la présence d’un parent ou d’un tuteur légal.

Vérifiez ici si vous êtes admissible pour le Programme d’exemption de visa.

NEXUS

Disponible pour les citoyens et résidents permanents des États-Unis et du Canada, ainsi que pour les ressortissants mexicains, membres du programme local de voyageurs de confiance Viajero Confiable.

Le programme Nexus est valable pour les ports aériens, terrestres et maritimes du Nord des États-Unis. Outre le fait de permettre aux passagers de vérifier rapidement via la frontière canado-américaine, les détenteurs de la carte d’identification par radiofréquence Nexus peuvent bénéficier des kiosques Global Entry à leur arrivée aux États-Unis. Ils peuvent également signaler leur arrivée aux États-Unis ou au Canada en appelant un centre de notification téléphonique maritime lorsqu’ils voyagent par mer.

L’approbation intervient après avoir rempli une demande et payé des frais non remboursables de 50 $. Une fois la demande envoyée à la douane et à la protection des frontières, un entretien sera programmé. Une fois approuvé, le membre Nexus recevra une carte d’identité nécessaire au passage accéléré de la frontière.

Les aéroports qui soutiennent le programme Nexus sont l’aéroport international de Calgary (YYC), l’aéroport international d’Edmonton (YEG), l’aéroport international de Halifax Stanfield (YHZ), l’aéroport international de Montréal Pierre Elliott Trudeau (YUL), l’aéroport international d’Ottawa Macdonald-Cartier (YOW), Toronto L’aéroport international Pearson (YYZ), l’aéroport Billy Bishop de Toronto (YTZ), l’aéroport international de Vancouver (YVR) et l’aéroport international de Winnipeg James Armstrong Richardson (YWG).

SENTRI

Disponible pour tous les citoyens sans restriction d’âge.

SENTRI (Secure Electronic Network for Travelers Rapid Inspection ou Réseau électronique sécurisé pour l’inspection rapide des voyageurs) permet à tous les passagers pré-agréés et considérés comme présentant un faible risk pour la sécurité de passer par les points d’entrée dédiés au traitement situés au nord de la frontière canado-américaine.

Une carte d’identification par radiofréquence (RFID) sera délivrée aux membres SENTRI approuvés, qu’ils pourront utiliser à leur arrivée aux États-Unis.

De retour au Canada, les membres de SENTRI devront passer par les lignes de vérification rapide de Global Entry.

Voir aussi: Découvrir Pittsburgh

Remarques

Bien que chaque adhésion soit valide pendant plusieurs années et que sa validité puisse être prolongée, il ne faut pas oublier que le retrait de l’adhésion est également hautement possible dans certaines circonstances, telles que la violation de la loi ou l’extension du délai imparti.

Les enfants mineurs peuvent également devenir membres si leur parent ou un tuteur légal est présent pendant le processus de candidature.

Une personne ne sera autorisée à participer à aucun des programmes de voyageurs de confiance si:

  • Les informations fournies sur le formulaire de candidature ou lors de l’entretien sont fausses.
  • L’un d’entre eux a des déclarations de culpabilité ou est en attente d’une accusation au pénal, ou de mandats d’inclusion de possession de drogue, ou de conduite sous l’influence de drogue ou d’alcool;
  • L’un d’entre eux a violé les lois sur les coutumes, l’immigration ou l’agriculture de tous les pays;
  • L’un d’entre eux fait l’objet d’une enquête en cours des forces de l’ordre;
  • L’un d’entre eux n’est pas admissible pour faire une demande de permis de voyage ou de résident américain;
  • L’un d’entre eux est considéré comme présentant un statut à haut risque et ne répond pas aux critères de protection des douanes et de la protection des frontières.

Les meilleurs festivals de musique aux États-Unis

Tout comme les voyages et l’apprentissage, les festivals de musique ont le pouvoir de nous inspirer. Ils nous permettent de découvrir une culture différente, de rencontrer des gens intéressants, de se familiariser avec les traditions artistiques locales tout en profitant de la bonne musique. Dans l’hémisphère nord, l’arrivée de l’été en juin signifie un flot de festivals d’une variété de styles pour toutes sortes de gens – et aux États-Unis, ce n’est pas différent.

Nous ne devons jamais sous-estimer le potentiel du pays qui nous a donné Woodstock – le «père fondateur» des festivals modernes – et le Coachella, un objet de désir des festivaliers qui recherchent une expérience extra-musicale. Par conséquent, même si l’Europe est la destination préférée des festivaliers pour la plupart des gens, en particulier ceux qui se lancent dans ce mode de vie, il vaut toujours la peine de regarder les festivals aux États-Unis.

Demandez votre autorisation de voyage ESTA et recevez-la par email dans le 24 heures qui suivent.

Le pays des festivals d’été

Si vous faites une recherche approfondie, vous constaterez qu’il y a près de 200 festivals enregistrés aux États-Unis (et qui comptent). Pourtant, dans un pays aussi diversifié, il n’est pas surprenant d’avoir cette liste immense d’événements – bien que la façon d’explorer et d’expérimenter ces festivals puisse être quelque peu vague au début. Néanmoins, les bonnes nouvelles sont qu’elles sont là et tout ce qu’il faut faire est trouver et filtrer ceux qui sont plus votre style.

Les États-Unis et l’Europe organisent des festivals toute l’année, mais aux États-Unis, la saison commence un peu plus tôt (mai) et dure plus longtemps (certains grands festivals ont lieu en octobre) par rapport à l’Europe. Cela peut être dû aux caractéristiques hivernales moins rigoureuses de certaines régions du sud des États-Unis, où le début de l’automne est relativement doux et permet donc à ces événements extérieurs d’avoir lieu. Pendant ce temps, en Europe, les basses températures générales sont plus strictes, obligeant la saison des festivals à se concentrer sur l’été ou à se replier sur les environnements intérieurs.

Un autre aspect intéressant est que, outre le climat, les festivals aux États-Unis ont aussi des particularités géographiques. Non seulement ils se produisent toute l’année, mais ils se déroulent également dans les 50 États, certains se distinguant des autres pour des raisons économiques, culturelles et historiques.

Cela étant dit, voici une liste des régions des États-Unis avec quelques-uns des festivals d’été les plus intéressants et populaires à suivre:

Vérifiez ici si vous êtes admissible pour le Programme d’exemption de visa.

Californie

L’un des aspects clés de la Californie, terre du célèbre Coachella, est que vous pouvez trouver du soleil toute l’année – ce qui est généralement un plus dans le monde des festivals. Le Bottle Rock Napa Valley, qui mélange la musique et la gastronomie, et Lightining in a Bottle – avec de la musique électronique et un profil plus alternatif – sont deux faits saillants en mai. En passant, quand il s’agit de festivals de style alternatif avec de la musique électronique, d’autres noms comme Woogie Weekend, Northern Nights, et Nocturnal Wonderland se distinguent également. Le San Francisco Outside Lands, à son tour, est l’un des faits saillants de la région et se produit à la fin de l’été en Septembre.

Chicago

Chicago est la ville des festivals lourds – de toutes les manières possibles. C’est là que le Lollapalooza a décidé de résider après un début itinérant autour des États-Unis. De plus, Chicago abrite également le respecté Pitchfork et deux festivals de musique heavy: le Chicago Open Air et le Riot Fest.

Floride

Il est encore incertain si ce sont les Européens ou les Américains qui ont créé le concept d’un festival en croisière, mais le fait est qu’aux États-Unis, ce type de festival est plus populaire et a une adresse très bien définie: la Floride. Les villes de Miami et d’Orlando sont le point de départ de ces voyages «festival de croisière» – qui vont généralement aux Caraïbes – et janvier et février sont les mois de plus grande concentration d’événements. Pour ceux qui aiment le rock et le hard rock, 70 000 Tons of Metal et Shiprocked Festival sont de bonnes options.

Voir aussi: Découvrez le Massachusetts – une destination intéressante et historique

Texas

Le pays des cowboys a des festivals dispersés tout au long de l’année, mais le point culminant est la capitale, Austin, qui reçoit quelques festivals très bien notés. Les principaux sont le respecté South By Southwest en mars et les Austin City Limits en octobre. Il vaut également la peine de mentionner la Levitation – qui se déroule en avril et qui se concentre sur le rock psychédélique – et le Fun Fun Fest en novembre, une sorte de festival indépendant estival au milieu de l’automne.

New York

Bien que New York soit une destination touristique traditionnelle, ce n’est pas le cas (encore) avec les festivals qui se déroulent dans toute la ville. Le Governors Ball gagne lentement une place dans le cœur des étrangers, mais il est encore loin d’être aussi populaire que son homologue de la côte ouest, Coachella. En parlant de cela, le Panorama (créé par les mêmes personnes que Coachella), est l’un des festivals émergents de la côte est. Le Electric zoo et l’EDC NY sont les options pour ceux qui aiment la musique électronique. Alternativement, un des points forts des festivals de New York est l’Afro Punk, qui vise à célébrer la culture afro-américaine à travers la musique.

5 Destinations d’Aventures aux États-Unis

De nos jours, le tourisme d’aventure est une des alternatives les plus recherchés pour les gens qui veulent dévier des vacances habituelles et se satisfaire en plein air. Souvent, le tourisme d’aventure est aussi lier à l’écotourisme, le tourisme de nature et le tourisme actif ; pour abandonner le modèle traditionnel de « touriste » et connaître des nouveaux endroits d’une manière différente.

Aux États-Unis, l’exploration des itinéraires extérieurs et des sports d’action sont parmi les manières les plus efficaces pour faire que le tourisme soit le protagoniste d’expériences remarquables et chargées d’adrénaline et qu’il enrichisse les relations entre les visiteurs et les locaux. Ça va sans dire, que dans un territoire si vaste les possibilités pour le tourisme d’aventure sont nombreuses. Avec plus de 9 million de kilomètres carrés, les voyageurs peuvent choisir entre les montagnes, les rivières, les lacs, la mer, des glaciers, des forêts, etc. En plus, avec un climat aussi polyvalent que sa géographie, les options finissent par être tellement diverses qu’on ne sait pas lequel choisir quand on cherche une destination d’aventure pour les prochaines vacances.

Demandez aujourd’hui votre autorisation de voyage ESTA et recevez-la par email.

Alaska

En Alaska, les visiteurs sont invités à explorer les étendues sauvages de manières terrestres, maritime et aérienne: monter à vélo à travers les forêts de peupliers ; faire du rafting en eaux vives ; faire des randonné dans les glaciers ; survoler des parcs nationaux magnifiques qui étendissent à perte de vue.

Une autre forme de tourisme d’aventure en Alaska est de faire une croisade dans les eaux bleus de Glacier Bay et voir le paysage glacial impressionnant et sa faune. Comme dans la plupart d’endroit dans cette région, l’esprit dynamique de telle beauté naturel surprend les voyageurs, qui ne s’empêchent pas d’être enchantés. Pour ce qui veulent vraiment une expérience chargée d’adrénaline, ça vaut le coup d’explorer certains parcours VTT autour d’Alaska. Bien que faire du vélo dans ce territoire est difficile – avec de longues distances, des collines, et des routes sinueuses – ça vaut le coup. Indépendamment de ce que vous choisissez de faire, l’Alaska est une destination d’aventure inoubliable pour des gens qui voyagent seuls ou en groupe avec des amis ou en famille.

Maine

Cet état dans le nord-est des États-Unis est béni par une abondance de beauté naturels:
des côtes rocheuses, des rivières, des îles, des forêts et des places. Une des attractions d’aventure au Maine est Acadia National Park qui vous permet d’escalader des montagnes, de monter à vélo dans les prairies, et de se balader sur des plages immaculé, tous dans la même journée. À Deer Isle, vous pouvez visiter les villages de pêche où des phoques, des papillons, et des baleines se réfugient. Cet archipel est constitué de plus de 60 îles qui peuvent être atteint par kayak ou en mangeant du homard abord une croisade qui passe par la région. Les paysages diverses et unique du Maine créent un parc d’attractions pour les enfants et les adultes.

Montana

Au Montana, le Waterton Lakes National Park et une destination populaire pour profiter de vallées couvertes de fleurs sauvages avec des lacs au fonds et une végétation riche qui s’étend jusqu’à l’horizon. Pendant que vous montez vers les montagnes, une série de glaciers peut se voir, des glaciers qui s’attendent à être exploré par des pistes qui ont des points de vues incroyables. Allez-vous balader ou montez à vélo sur les pistes de montagnes à travers des cascades clairs, des lacs, des prairies, en étant entouré de montagnes – c’est une expérience inoubliable. À part les activités de montagnes, c’est aussi possible de faire des randonnées au long de la frontière canadienne et même jouir d’une croisière qui fait le tour du parc, ou, si le temps le permet, allez nager, faire du bateau ou faire du rafting. Ainsi, si vous aimez la nature et l’adrénaline, une visite au Waterton Lakes vous laisserait sans voix.

Vérifiez ici si vous êtes admissible pour le Programme d’exemption de visa.

Nouveau-Mexique

Le Nouveau-Mexique est un état de contraste, ou les forêts et les montagnes vertes et arides entourent des villes sophistiqués et des petits villages rurales. Comme une tapisserie de couleurs, ces éléments sont magnifiquement tissues ensemble, attirant des artistes et des voyageurs de partout dans le monde. À Taos, c’est possible d’explorer des villages traditionnels qui figurent des petites galeries où les œuvres de différents artistes locaux et talentueux est exposer. Pour le tourisme d’aventure, vous devrez découvrir le désert en marchant à travers des ruines ou s’arrêter à Santa Fe ou la culture native et le paysage sont représenté dans l’architecture et l’artisanat de la ville. Un autre endroit qui vaut la peine de visiter est le petit village de Chimayó, qui a été fondé en 1680 et a un sanctuaire qui est cru avoir des pouvoirs de guérissons miraculeuse. Le Nouveau-Mexique retient toujours les cultures fascinantes américaines, espagnoles, et indigènes du Mexique, ce qui fait que c’est une destination idéal pour ceux qui cherche l’aventure et découvrir des gens et leur traditions.

Arizona

Une des destinations d’aventure les plus recherchés en Arizona est le Bryce Canyon National Park – où l’érosion a taillé des formations rocheuses extravagantes et des canyons fluviales créant un grand désert qui s’étend jusqu’à perte de vue. Quand vous faites une randonnée, le vaste réseau de piste vous permet des vues panoramiques de la vallée jusqu’au Grand Canyon et les Falaises de Sion. Entre-temps, à St. George, il est possible d’aller un peu plus loin avec l’aventure et escalader des formations de roches pures qui font face à des abîmes redoutables.

Voir aussi : Les régions les plus chaudes des États-Unis

L’Alaska, une expérience inoubliable

L’Alaska est probablement sur la liste d’endroits à visiter de chaque voyageur expérimenté. Bordé par le Canada au sud-est et par l’Asie à travers le détroit de Béring à l’ouest, cet immense territoire cache des paysages à couper le souffle, des montagnes de glace aux forêts pluviales abritants des orignaux, des bisons et des aigles. La superficie de l’État le plus vaste des US est plus de deux fois plus grande que celle du Texas.

Si vous cherchez un voyage mémorable, n’oubliez pas l’Alaska.

Postulez en ligne et obtenez votre autorisation ESTA par email.

Art, culture et histoire

Un État acheté de l’Empire russe en 1867, une destination principale au cours de la ruée vers l’or et un mélange rare de cultures, l’Alaska réserve beaucoup de surprises. Les études sur les langues et les peuples locaux ont montré que le territoire était habité pendant des milliers d’années avant l’arrivée des Européens. Aujourd’hui, plus de 5% des habitants de l’Alaska parlent l’une des 20 langues indigènes et la culture amérindienne est célébrée et préservée dans son propre droit – explorez-la au Centre historique national de Sitka. Renseignez-vous sur les festivals et apprenez des contes autochtones ou comment transformer un arbre en totem. Visitez les villes Valdez et Crow Creek Mine et tentez votre chance pour trouver de l’or.

Observation de la faune

Si vous êtes un amoureux de la faune, vous savez que l’Alaska peut se vanter du plus grand refuge faunique au monde — l’Arctic Wildlife Refuge, alors décider où et quand partir n’est pas toujours facile. Profitez de la liste compilée par le programme Watchable Wildlife de l’Alaska pour trouver les meilleurs endroits et inscrivez-vous pour une visite d’observation de la faune.

A son tour le Centre de conservation de la faune de l’Alaska (AWCC) est conçu pour abriter et nourrir les animaux orphelins, blessés ou rares dans leur habitat naturel afin de les rendre indépendants. Le centre est ouvert tous les jours de mars à décembre et propose des visites autoguidées et guidées, ainsi que des programmes éducatifs pour sensibiliser le public à l’importance de la faune. Sur son territoire on peut rencontrer des grizzlis, des renards roux, des wapitis, des boeufs musqués, des lynx du Canada, des bisons des bois et même les coyotes. Vérifiez l’horaire d’alimentation des animaux en ligne afin de pouvoir les admirer de près.

Voir aussi: Découvrez le Massachusetts – une destination intéressante et historique.

Randonnées guidées et trekking

L’Alaska compte 328 sentiers de randonnée qui vont de 0,5 à plus de 100 km et dont le dénivelé varie. Il y en a pour tous les goûts, des promenades courtes aux expéditions difficiles en milieu sauvage.

C’est la meilleure façon de vraiment découvrir la magnificence de la nature de l’Alaska, l’odeur des arbres majestueux dans la forêt pluviale, les sons de la nature et la lumière captivante dans les montagnes vous couperont le souffle. Vous aurez la chance de traverser plusieurs écosystèmes différents. Certains des sentiers les plus populaires sont Harding Icefield Crow Pass et Kesugi Ridge et une visite guidée peut ajouter beaucoup à votre expérience si vous souhaitez en savoir plus sur la région ou partager l’expérience avec de nouveaux amis.

Croisières à la journée

Le littoral de l’Alaska est plus long que ceux des tous les autres États américains réunis. Les croisières sont un moyen unique d’observer la faune et les glaciers en vous révélant une vue panoramique d’endroits et d’espèces inaccessibles autrement : les fjords escarpés, les plages en pente ou les glaciers, qui déversent dans la mer des morceaux de glace de la taille d’une maison,  ne manqueront pas de vous fasciner.

Pendant ces voyages on rencontre souvent des baleines à bosse, des orques, des otaries et des loutres de mer ainsi que des colonies massives d’oiseaux marins se rassemblant loin de toute route humaine. Si vous voyagez à l’intérieur naviguez sur l’une des rivières alimentées par un glacier. Et ne soyez pas découragé par le temps gris et pluvieux : ce sont souvent les jours où on peut repérer la plupart des animaux sauvages. Le climat particulier permet les croisières seulement d’avril à octobre et même alors assurez-vous d’emballer des vêtements chauds, surtout si vous prévoyez de profiter du paysage depuis le pont du navire. N’oubliez pas vos jumelles non plus.

Vérifiez ici si votre passeport est admissible à l’autorisation ESTA.

Tours de l’Alaska Arctique

Saviez-vous qu’un tiers de l’Alaska se trouve au-dessus du cercle polaire arctique? Y a-t-il une meilleure chance de profiter du soleil de minuit en été? Planifiez une excursion dans l’Arctique et vous ferez l’expérience de la traversée cérémonielle du cercle polaire ou même tremperez vos orteils dans l’océan Arctique, mais sachez que les températures en été atteignent rarement plus de 1 ° C.

Cette zone faiblement peuplée préserve des communautés locales, qui vivent encore comme il y a 100 ans, ainsi que des colonies sur la fameuse piste d’extraction d’or et de pétrole. Il y a très peu de routes dans la région et une visite en voiture sur la route de gravier de 400 miles, appelée Dalton Highway, vous emmènera aux arrêts de camion les plus éloignés du pays, dans des endroits de noms éloquents comme Cold Foot et Deadhorse, avant de vous emmener aux champs pétrolifères de Prudhoe Bay. Ce climat frais est également un favori des caribous et des bœufs musqués.

Glacier Tours

Si vous prévoyez de voyager aussi loin dans le nord, vous ne pouvez pas partir sans admirer les montagnes de glace majestueuses, magnifiques et mémorables de l’Alaska. Il y a de nombreuses façons d’explorer ses 100 000 glaciers: à pied, en bateau, en train ou en hélicoptère. Vous pouvez faire une croisière d’un jour depuis la ville portuaire de Whittier et admirer les glaciers de marée du Prince William Sound et les fjords Kenai qui descendent dans la mer, des centaines de pieds de haut et des kilomètres longs. On entend la glace crépiter et grésiller lorsque les bulles d’air emprisonnées s’échappent lentement. Si vous voulez vous rapprocher de ces merveilles naturelles, vous pouvez même faire du kayak et du jet-ski ou faire la route Gllacier Discovery de l’Alaska Railroad. Certains glaciers, comme Mendenhall, sont accessibles même à pied. Les excursions touristiques en avion montrent comment les glaciers peuvent être interconnectés et former des motifs incroyables avec la nature environnante, comme dans le sud-est de l’Alaska. C’est excitant!

Le paradis retrouvé – le top 5 des choses à faire à Hawaï

Hawaï, le nom de l’État américain constitué uniquement d’îles est devenu synonyme de «paradis» : son climat chaud, son littoral étendu et pittoresque et ses volcans actifs en ont fait un endroit de rêve pour le tourisme, le sport et la recherche.

Postulez en ligne et obtenez votre autorisation ESTA par email.

 

Voici 5 choses à ne pas manquer:

Visitez les îles

Hawaï est aussi l’archipel peuplé le plus éloigné. Il y a 8 îles principales, dont 6 peuvent être visitées. Du magma chaud du parc national des volcans d’Hawaï aux sommets enneigés de Mauna Kea sur la ‘Grande Ile’ éponyme d’Hawaï, à Maui, ‘l’île aux vallées’, qui attire avec ses plages pittoresques et ses baleines à bosse, et Oahu, ‘le lieu de rassemblement’, avec son mélange unique de cultures de grandes villes et de petites villes de surf. Puis continuez vers Kauai, ‘l’île aux jardins’, qui enchante avec des forêts tropicales, des cascades et des rivières, jusqu’à Molokai – ‘l’île conviviale’, où le style de vie natif hawaïen continue à prospérer et Lanai, ‘l’île aux ananas’, connue pour ses eaux cristallines et luxueuses. Niihau.  ‘L’île interdite’ et Kahoolawe, ‘l’île de la cible’, sont les deux autres des grands 8 hawaïens.

 

Visitez le volcan Kilauea

Une fois sur la Grande Ile, vous ne résisterez pas à la tentation de faire face à un volcan actif et de regarder les forces primitives de la nature à l’œuvre – Kilauea s’étend sur des dizaines de kilomètres, a compté plus de 50 éruptions au 20ème siècle et a même ajouté de nouveaux territoires à la Grande Ile avec sa lave en éruption lente. Vous pouvez faire une promenade de 20 km autour de Kilauea Caldera avec une voiture de location, vous pouvez rester dans l’hôtel du parc, naturellement appelé la Maison du Volcan ou vous sentir comme à la maison dans l’une des auberges. Pour une expérience plus proche de la nature, choisissez l’un des 2 campings publics et restez jusqu’à 7 jours. Et si vous avez des questions sur la région, n’hésitez pas à demander aux gardes du parc, ils sont prêts à tout.

Verifiez ici si votre passeport est admissible à l’autorisation ESTA.

 

Faites du sport

Les côtes paradisiaques d’Hawaï et le climat tropical l’ont transformé en une capitale mondiale des sports nautiques. Le surf est naturellement le sport le plus populaire de l’état car c’est là que le sport est né. Les débutants peuvent profiter d’une leçon sur la plage de Waikiki et s’aventurer sur les côtes abruptes nord et ouest une fois qu’ils ont avancé. Les pentes de Hookipa Beach sont la Mecque des champions de surf. Le kayak, un sport adapté à tous les âges, vous permet de vivre de près l’océan et les petites îles côtières tandis que la planche de paddle met tout votre corps au travail: bras pour pagayer, torse pour se tenir debout et jambes pour équilibrer. Grottes, gorges et reliefs de lave vous invitent à faire de la plongée toute l’année, notamment à Lanai, le cratère sous-marin de Molokini ou Oahu et Kauai qui offrent d’incroyables paysages sous-marins. Vous pouvez aller pêcher le thon et l’espadon sur la côte Kona de la Grande Ile ou rester sur terre et faire de la randonnée autour de la plage immaculée de Makalawena ou autour de la lave qui coule dans le parc national du Volcan d’Hawaï.

 

Visitez la Vallée des Temples

Ce parc unique a été créé en 1968 pour célébrer le 100e anniversaire du premier Japonais immigré à Hawaii. Il s’agit d’une réplique exquise à petite échelle du temple bouddhiste millénaire Byodo-In d’Uji qui respire la paix harmonieuse. N’oubliez pas de sonner la cloche de la paix avant d’entrer et de retirer vos chaussures devant le temple. Ce parc unique situé au pied de la chaîne de Koolau à Oahu vous accueillera avec ses paysages luxuriants, ses paons sauvages et ses carpes japonaises. Vous pouvez reprendre votre souffle autour du grand étang réfléchissant, des niches de méditation et des petites cascades. Pour voir la statue de Bouddha assis de 3m de haut, de 8h30 à 16h30 pour les frais symboliques de 2 $ par adulte et de 1 $ par enfant de plus de 12 ans. Vous serez transporté dans un nouveau pays en un clin d’œil.

Voir aussi: Les régions les plus chaudes des États-Unis

 

Excursion à Mauna Kea

Mauna Kea — l’un des cinq volcans qui forment aujourd’hui la Grande Ile d’Hawaï reste dormant et parfois même recouvert de neige à 4207 m d’altitude. En fait, c’est de là que vient son nom qui signifie «Montagne Blanche» et mesuré à partir de sa base sous-marine, elle bat même les plus hautes montagnes de la Terre. C’est un lieu sacré pour les autochtones, abritant aussi les télescopes les plus puissants du monde. Heureusement, ce volcan contant un millions d’ans est également accessible en voiture, mais assurez-vous qu’il s’agit d’un vrai 4×4 si vous voulez aller au-delà de la station d’information des visiteurs, car le terrain est assez raide et accidenté. Si vous voulez aller très haut, assurez-vous de vérifier les conditions météorologiques et gardez un œil sur l’air amincissant à mesure que vous montez pour profiter du cadre incroyable.

Checklist Voyage USA: tout savoir pour un voyage parfait aux Etats-Unis

Vous êtes enfin prêts pour votre premier grand voyage aux États-Unis, vous avez fait votre « checklist voyage USA », longuement étudié la meilleur façon de vous préparer pour cette aventure d’une vie et déjà pensé à tout ce qu’il faudra amener avec vous dans vos bagage.

Mais avez-vous vraiment pensé à tout? Savez-vous vraiment ce que vous devez ou pouvez emporter avec vous aux États-Unis? Une fois sur place, ne sera-t-il pas trop tard pour y penser?

Pas de panique, ESTA Formulaire est là pour vous aider!

Pour que vous passiez un voyage de rêve aux USA, que ce soit en mode routard ou en road trip, nous avons compilé ici tous nos meilleurs conseils et astuces qui vous permettront de voyager avec une sécurité, un confort et un plaisir maximum!

Nous mettrons régulièrement à jour cette checklist des essentiels pour un voyage parfait aux USA, n’hésitez pas à revenir la consulter avant chaque voyage aux États-Unis. Bonne lecture, et bon voyage!

    1. Checklist Passeport, ESTA, et Documents importants pour votre voyage aux USA

    2. Checklist Assurance de transport et Médicales pour les USA

    3. Checklist Moyens de paiement, Retraits, Pratiques et Astuces

    4. Checklist Essentiels pour voyager confortablement aux États-Unis

 

Checklist Voyage USA – ARRIVée Aux USA

Pour les lecteurs pressés, vous pouvez aussi lire nos 11 meilleurs conseils pour préparer votre arrivée aux USA:

Envisagez-vous de visiter les États-Unis? Voici 11 conseils pour votre voyage.

Checklist Voyage USA: Passeport, ESTA, et documents importants pour votre voyage aux USA

Passeport, ESTA, et documents importants pour votre voyage aux USA

Retour à la liste Checklist Voyage USA

  • Soyez certain que votre passeport est prêt pour un voyage aux États-Unis?

C’est une évidence, sans passeport valide, pas de voyage aux USA! Cependant il y a nombre de petits détails importants à savoir avant de partir la fleur au fusil au pays de l’Oncle Sam.

Tout d’abord, vous devez vous assurer que votre passeport est valide, et en premier lieu vérifier que la date d’expiration est suffisamment éloignée pour ne pas avoir de problème avant, pendant et au retour de votre voyage aux États-Unis.

Avec les nouvelles directives édictées par le gouvernement fédéral américain et les restrictions toujours plus sévères pour limiter les entrées suspectes notamment en raison des événements terroristes récents, il est fortement préconisé d’utiliser un passeport dont la date de validité n’expire pas avant 6 mois après votre retour.

Évitez aussi de présenter un passeport en mauvais état, il ne doit bien sûr comporter aucune rature, page abîmée ou déchirée. Soyez certain que toutes les informations sont correctes et à jour (nom, adresse, etc.). Si vous voyagez beaucoup, assurez-vous qu’il reste assez de place aux agents de l’Immigration pour apposer leurs tampons et autres documents potentiels.

Checklist Voyage USA – Passeport USA

Pour rappel, il est désormais obligatoire de posséder un passeport électronique ou biométrique! Pour savoir si votre passeport répond aux dernières exigences du gouvernement américain, vous pouvez consulter notre page d’aide (avec vidéo):

Quel type de passeport est valable pour obtenir l’ESTA?

En cas de doute, il peut être judicieux de faire refaire votre passeport, une démarche rapide et gratuite (hors timbre fiscal) qui peut vous éviter beaucoup de problèmes!

  • Obtenez, imprimez et conservez votre Autorisation de voyage ESTA

Outre le passeport, le document le plus important dont vous avez besoin pour voyager aux USA est l’autorisation de voyage électronique ESTA (Electronic System for Travel Authorization).

L’ESTA vous permet de voyager aux États-Unis avec le Programme d’Exemption de Visa (Visa Waiver Program) pour plusieurs séjours dans une même année calendaire sous les conditions principales suivantes:

  • Nombre de séjours illimité, mais de 90 jours maximum par séjour
  • 180 jours de séjour cumulé par année calendaire
  • Autorisation valable 2 ans
  • Passeport valide

Pour plus d’info sur le Programme d’Exemption de Visa (Visa Waiver Program), consultez notre article:

Visa Waiver Program

L’ESTA est un système très bien rodé, rapide et efficace, et l’autorisation de voyage peut être obtenue en quelques minutes seulement (obligatoirement via internet).

Pour obtenir votre autorisation de voyage électronique ESTA, et connaître les détails des conditions requises, vous pouvez consulter notre page d’Aide sur l’ESTA, ou directement faire votre demande d’ESTA en ligne.

Une fois votre demande approuvée, vous recevrez par e-mail votre autorisation de voyage avec la mention « Autorisation Approuvée ». Vous n’êtes pas obligé d’imprimer l’autorisation ESTA, cependant nous vous conseillons de le faire malgré tout afin de conserver une trace écrite avec vous pour parer à toute éventualité.

Checklist Voyage USA – Aide & FAQ ESTA

AIDE

  • Préparez, rangez et conservez vos documents de voyage

Bien que de nombreux documents de voyage soient dématérialisés sur internet, il est fortement conseillé de conserver une copie imprimée de tous vos documents de voyage, en particulier ceux dont vous aurez besoin pour le voyage en avion et la location de véhicules.

En effet, sur place vous pouvez rencontrer des problèmes inopinés de connexion à internet, soit dans une “zone blanche” pour votre opérateur mobile, soit parce que votre forfait d’itinérance n’est pas adapté, soit à cause de l’absence de points de connexion (hôtels, cybercafés) ou du prix de connexion via ces derniers.

Même si vous n’imprimez pas vos documents, vous pouvez aussi au minimum conserver des “impressions d’écran” de tous vos billets et documents sur votre téléphone ou ordinateur portable, mais cela peut aussi se révéler problématique au moment où vous en aurez besoin.

  • Créez une liste de contacts en cas d’urgence

Le meilleur moyen d’éviter des problèmes, c’est encore de parer à toute éventualité. C’est pourquoi nous vous conseillons de préparer une liste de contacts d’urgence avec tous les noms et informations de contact des personnes importantes qui peuvent vous aider en cas de besoin.

Cela inclut votre famille bien sûr, des amis proches sur lesquels vous pouvez compter et qui sont au courant de votre voyage, mais aussi des personnes dont vous pourriez avoir besoin en cas de problème, aussi trivial soit-il, notamment vos contacts de banque, d’assurance, de services médicaux, ainsi que des adresses officielles françaises sur place (ambassades, consulats, Alliances Françaises).

Nous vous souhaitons de ne jamais en avoir besoin, mais si le cas se présente vous vous féliciterez d’avoir votre liste sous la main. Pour qu’elle soit efficace, imprimez votre liste et gardez-la avec vos papiers importants, vous pourriez ne pas être en mesure de la communiquer mais des personnes pourraient alors les trouver et prendre les mesures nécessaires.

  • Recensez vos informations médicales, équipements de santé et médicaments

S’il y a bien quelque chose qui peut gâcher un voyage et réduire à néant le rêve d’un voyage parfait aux USA ou n’importe où ailleurs, ce sont bien les problèmes de santé.

Pour être sûr de pouvoir faire face au mieux à tout souci, il est fortement conseillé de préparer, imprimer et conserver avec vous tout document adéquat (contacts médicaux, allergies, contre indications, ordonnances…).

N’oubliez pas qu’une fois sur place, vous ne trouverez pas forcément tous vos médicaments habituels, même les plus courants.

De plus, le fonctionnement des pharmacies est différent aux États-Unis puisque nombre de médicaments sont disponibles en supermarché et magasin spécialisé (Drugstores) mais par forcément avec les conseils d’un professionnel de la santé comme cela peut être le cas en France.

Si vous devez voyager avec vos médicaments, articles médicaux ou des équipements de santé pour votre voyage aux USA, sachez que ces derniers sont potentiellement soumis à des restrictions particulières, nous vous conseillons de lire attentivement nos pages d’aide sur le sujet.

Checklist Voyage USA – Bagages AVION

Pour plus d’info, consultez notre article:

Que peut-on emporter dans ses bagages en avion pour les Etats-Unis?

Vous y trouverez toutes les informations nécessaires, et précautions à prendre afin de préparer au mieux votre séjour aux USA.

Ce qui nous amène au prochain point important à considérer avant un voyage aux États-Unis, les assurances de voyage.

Checklist Voyage USA: Assurances de transport et médicales pour les USA

Assurance de transport et médicales pour les USA

Retour à la liste Checklist Voyage USA

En termes d’assurance pour votre voyage aux USA, les deux principales sont les assurances de transport, pour couvrir d’éventuels désagréments liés aux voyage en avion mais aussi en cas de location de véhicule sur place, et les assurances médicales.

  • Assurez vos véhicules de location aux États-Unis

L’assurance de transport vous permettra de partir sans arrière pensée et de faire face à toute situation problématique sur place. En cas de location de véhicule, l’assurance est obligatoire, le plus simple étant de souscrire à une des assurances proposées par le loueur.

Seule l’assurance en responsabilité civile est obligatoire, ce sont les assurances LI (Liability Insurance) ou TPL (Third Party Liability). Les assurances collision sont facultatives mais fortement conseillées, notamment si vous louez un véhicule de forte valeur et voyagez en zone sensible (en pleine nature, sur des routes désertiques, en montagne, ou même en centre ville).

  • Partez l’esprit tranquille avec une assurance médicale de voyage

Il n’est pas obligatoire de souscrire à une assurance médicale de voyage pour vous rendre aux  États-Unis. Cependant, bien que merveilleux et accueillant à bien des égards, ce pays recèle aussi de nombreux dangers auxquels le visiteur n’est pas toujours bien préparé.

Checklist Voyage USA – Système de Santé

Le système de santé des États-Unis est très différent de la France, pour plus d’infos vous pouvez lire notre article:

US Health Care System: ce qui est bon à savoir

De l’accident en randonnée aux maladies inopinées, en passant par les problèmes de sécurité habituels de tous les pays, en sachant de plus que vous serez éloigné du confort de votre domicile, de vos services habituels (médecin, assureur, hôpital, pharmacie…), il est fortement recommandé de souscrire au moins à une assurance médicale pour parer à toute éventualité et voyager le cœur léger.

Une assurance médicale de voyage vous garantit une couverture en cas de prestations médicales imprévues. Vous pouvez aussi prétendre à des indemnisations en cas d’annulation de voyage si vous prenez les polices adéquates.

A ce titre, l’assurance médicale de voyage permet de faire face à de nombreux imprévus, ennuis de santé et accidents courants.

Dans tous les cas et quelque soit les assurances que vous choisirez, soyez certains de bien préparer tous les documents nécessaires, de les imprimer et les conserver avec vous pendant votre voyage aux USA, y compris les numéros de contact et d’urgence à utiliser en cas de problème que vous pourrez par exemple entrer au préalable dans votre portable.

Checklist Voyage USA: Tout savoir sur les moyens de paiement, retraits, pratiques et astuces pour votre voyage aux pour un voyage aux États-Unis

Tout savoir sur les moyens de paiement, retraits, pratiques et astuces pour votre voyage aux pour un voyage aux États-Unis

Retour à la liste Checklist Voyage USA

Tout d’abord, sachez que les deux principaux moyens de paiement sont la carte bancaire, et les espèces. Les chèques sont très rarement utilisés et bien entendu les chèques français ne sont pas acceptés, inutile donc d’emmener votre carnet avec vous.

  • Les cartes bancaires, le paiement universel aux USA

Comme en France, le moyen de paiement le plus pratique et le plus courant reste la carte bancaire, cependant il y a de nombreuses différences notables aux États-Unis, et quelques bonnes astuces que vous feriez bien de connaître avant de partir.

Avec votre carte bancaire, vous pourrez payer presque toutes vos dépenses importantes, notamment dans les magasins et supermarchés. Elle vous servira aussi comme garantie de paiement pour vos lieux de séjour (hôtels, motels, campings) et de garantie (location de matériel ou de véhicule).

Cependant l’usage de la carte bancaire peut parfois s’avérer déstabilisant pour le voyageur novice aux USA. Tout d’abord les Américains distinguent deux types de cartes bancaires: les cartes de crédit (Credit Card) et les cartes de débit (Debit Card).

Dans la plupart des cas, le choix vous sera proposé, et à de rares exceptions près, vous devrez presque toujours choisir “Debit Card” (y compris en débit différé), les “Credit Card” étant généralement réservées aux américains possédant un compte bancaire ou une ligne de crédit sur place aux États-Unis.

De plus, au moment de payer il vous sera souvent demandé votre code confidentiel comme en France, mais parfois vous devrez faire glisser votre carte sur des appareils à lecture de bande magnétique, ce qui est très rare en France. Dans ce cas, on vous demandera de signer un reçu vous récupérerez une copie à conserver pour vos comptes personnels.

Inutile de dire qu’il est nettement préférable d’utiliser les appareils nécessitant un code pour éviter tout désagréable surprise lorsque vous consulterez vos comptes à votre retour.

  • Attention aux plafonds de débits et de retraits aux USA

Avant de partir, vérifiez auprès de votre banque que votre carte de débit possède un plafond de dépenses suffisant pour couvrir toutes vos dépenses. Si vous payez toutes vos dépenses en cartes (restaurants, hôtels, essence, achats divers…) vous pouvez rapidement dépasser votre plafond et vous retrouver à cours de ressources. Il y a notamment des plafonds de retrait journaliers et mensuels, pensez à adapter les deux avant de partir!

Pour votre protection, certaines banques sont alertées en cas de dépenses inhabituelles, en particulier quand elles sont effectuées à l’étranger, mais cela peut se retourner contre vous. Le plus simple est d’appeler votre conseiller bancaire habituel et, outre de vérifier les plafonds de dépenses, de lui signaler que vous serez en voyage aux États-Unis avec les dates de votre voyage.

Toutes ces démarches seront plus compliquées une fois sur place (numéros verts non joignables depuis les USA, heures décalées, fermetures le week-end, etc), faites donc les démarches avant de partir!

  • Ayez toujours des espèces (dollar américain, $USD)

En ce qui concerne les espèces, le dollar est roi comme vous le savez, et il est judicieux de vous assurer de n’être jamais à court de cash! A contrario, il est déconseillé pour des raisons évidentes de conserver des sommes importantes que ce soit sur vous-mêmes ou dans vos bagages.

De plus, les taux de change proposés en France ou aux USA sont souvent élevés, la façon la plus rentable d’obtenir des espèces est donc tout simplement de faire des retraits réguliers avec votre carte bancaire au gré de votre voyage.

Pensez à consulter votre banque pour savoir s’il existe des accords avec de grandes banques locales, cela vous permettra d’économiser sur les frais de retrait qui sont en général de quelques dollars par retrait ($2 sur $20 cela fait tout de même 10%, mais sur $200 seulement 1% ce qui est plus intéressant que les taux de change).

Gardez en permanence entre $100 et $200 avec vous, vous permettra d’éviter de fâcheux désagréments ou contre-temps, et pourra vous sortir de plus d’un mauvais pas! Pensez-donc à retirer lorsqu’un distributeur est disponible pour garder ce niveau d’espèces en permanence.

Il est judicieux de préparer ainsi entre $100 et $200 de réserve en cash AVANT de prendre l’avion, ce qui vous permettra de régler la plupart de vos dépenses durant votre voyage et à votre arrivée (taxi, bus…).

  • Tout savoir les prix, taxes et le pourboire aux USA

Au moment de payer vos dépenses, sachez que les prix affichés en magasin sont toujours HORS TAXE (TVA) qui sera appliquée lors du paiement. Cette TVA change d’état à état, certains états étant particulièrement avantageux par rapport à la France (6.5% au Nevada, et même 0% en Oregon par exemple!).

Dans tous les magasins, lieux de service et restaurants américains, les notes et reçus s’accompagnent d’un espace vide appelé “Gratuity” ou “Tip”. Il s’agit d’une espace où vous pouvez écrire un montant de pourboire à prélever sur votre carte.

Dans les magasins cela reste tout à fait optionnel (si le vendeur vous a particulièrement aidé par exemple), en revanche dans les restaurants c’est une pratique courante et de bon aloi, étant donné que c’est parfois la ressource principale des serveurs! La norme est de donner généralement 15% du total, et vous pouvez arrondir pour le côté pratique. Exemple: la note est de $103,80, donc 15% font $15,57, pour un total de $119,40, vous pouvez arrondir à $120 mais $110 passera pour une mauvaise appréciation du service rendu.

Vous pouvez aussi vous simplifier la vie en gardant toujours à portée de main une liasse de billet de $1 et quelques $5 qui vous seront utiles pour des petits pourboires, par exemple lors d’une pause café.

Checklist Voyage USA – Pourboire USA

Pour plus d’info, consultez notre article:

Le pourboire aux USA

  • Trucs et astuces pour obtenir des espèces sans distributeur aux USA

Parmi les astuces à connaître, il existe une option très pratique, notamment dans les supermarchés, qui s’appelle le “cashback”, et qui permet de payer plus sur votre note mais de récupérer du liquide à moindre frais. Vous pouvez par exemple acheter pour $15 de marchandises et demander $40 en espèces en payant un total de $55. Cette possibilité dépend de votre banque et du type de carte mais vous pouvez vous renseigner avant de partir, cela pourra vous éviter de tourner en rond des heures pour trouver du cash dans un trou perdu sans distributeur à l’horizon!

En cas d’urgence absolue il existe des moyens de récupérer de l’argent en cash, même avec une carte bancaire qui ne peut plus retirer $1!

Certains agents bancaires et hôtels vous permettent ainsi d’échanger des moyens de paiement divers (cartes de crédit, chèques voyage…) contre des espèces. Par exemple, si votre plafond de retrait est dépassé, vous pouvez dans certains cas utiliser votre carte bancaire comme carte de crédit, en profiter pour acheter des chèques de voyage (même un dimanche dans un centre commercial par exemple) à une agence de type Western Union, et ensuite échanger vos chèques de voyage dans un hôtel. C’est compliqué mais cela marche et peut vous sortir d’un mauvais pas!

Checklist Voyage USA: Les essentiels pour voyager confortablement aux États-Unis

Les essentiels pour voyager confortablement aux États-Unis

Retour à la liste Checklist Voyage USA

Vous êtes en train de vous installer dans votre siège d’avion pour 11h de vol, lorsque vous voyez une mère débordée avancer dans l’allée centrale avec deux enfants en bas-âge en train de hurler…

Vous n’avez pas eu le choix et avez dû prendre la dernière chambre d’un motel en travaux coincé entre une autoroute et une voie ferrée…

Vous êtes invité chez un ami qui vous permet de dormir sur son canapé au petit matin après une sortie en soirée, mais vous réalisez avec horreur que l’immeuble n’a pas de volets, et l’appartement aucun rideau opaque…

Si ces situations vous semblent familières c’est tout simplement que vous êtes un voyageur qui n’a pas appris à prendre ces précautions, car de simples astuces – et quelques achats judicieux – vous permettent de vivre ces désagréments ponctuels sans en subir les conséquences.

Voici donc quelques articles que vous pouvez emmener avec vous pour rendre votre voyage aux USA beaucoup plus agréable en toute situation.

  • Pour votre voyage en avion vers les USA

Les principaux désagréments en avion sont: la faim, la soif, l’inconfort, le bruit, la lumière, l’ennui, les besoins urgents.

Pour la faim: pensez à préparer un casse-croûtes maison, d’emmener des snacks ou toute autre denrée qui vous réconfortera et vous permettra de tenir jusqu’au prochain plateau repas. Ces derniers ne sont parfois pas servis au bon moment pour vous, vous pourriez aussi vous endormir trop profondément et les laisser passer, ou avoir faim à tout autre moment alors qu’aucune hôtesse n’est disponible pour vous servir, même en payant!

Evitez les aliments qui pourraient déranger vos entrailles, rien de pire qu’un problème gastrique ou intestinal en avion! Optez pour des nourritures simples (salades, sandwichs…) pouvant se manger froid à tout moment et sans abuser d’épices, moutardes ou autre.

Si vous êtes végétarien ou vegan, victime d’allergies alimentaires, ou que vos convictions religieuses prohibent certains aliments, pensez à le signaler à votre compagnie aérienne avant de partir pour bénéficier d’un repas adapté.

Pour la soif: la plupart des boissons sont disponibles en avion, mais pas forcément votre boisson préférée surtout si elle ne fait pas partie des plus populaires. Vous pouvez donc emmener votre boisson avec vous au lieu de devoir payer une surtaxe ou attendre sans fin pour raison x ou y. Attention, les règles de transport de boisson sont strictes et les contenants autorisés limités en taille, et carrément interdits au moment de passer les contrôles de sécurité.

En revanche vous pouvez acheter ce que vous voulez une fois la sécurité passée, et l’emmener avec vous dans l’avion en bagage à main. De manière générale, nous vous conseillons les boissons rafraîchissantes et les plus simples possibles comme des jus de fruits non agressifs (pomme, abricot, raisin…), du thé glacé aromatisé, ou bien entendu la meilleure et la plus simple de boisson: l’eau!

Évitez ou limitez les alcools forts, les boissons plus agressives sur l’estomac (jus de tomates, de citron), et même les boissons gazeuses (la dilatation des bulles d’air en cabine dans votre ventre peut vous donner de très désagréables surprises…).

Pour l’inconfort: vous pouvez emmener avec vous quelques accessoires simples qui vous aideront à passer un meilleur voyage. Par exemple un coussin pour le cou ou la tête vous permettra plus facilement de vous positionner pour dormir quelque soit la position de votre siège. Un grand châle ou une écharpe peuvent aussi servir à se caler, ou à se réchauffer car il fait parfois frisquet dans un avion à cause de la climatisation.

Ajoutez une bonne paire de chaussettes épaisses (pour pouvoir enlever vos chaussures sans prendre frais) et vous serez prêt pour un long voyage en première classe faite maison. Vous pouvez aussi à prendre une petite crème hydratante et du baume pour les lèvres,

Pour le bruit: les indispensables boules Quies (en cire, ou en silicone) seront vos meilleures armes contre le bruit des moteurs, des enfants excités, et des nombreuses annonces souvent superfétatoires. Pour les geeks, le casque anti-bruit est aussi un superbe accessoire!

Pour la lumière: un châle, bandana ou écharpe peut faire l’affaire mais rien ne vaut un bon bandeau pour les yeux, en vente sur internet et dans toutes les aéroports.

Pour l’ennui: ordinateurs, tablettes et smartphones (chargés en musique, films et séries) sont vos amis, mais un chargeur portable peut s’avérer indispensable si aucune prise de courant n’est disponible.

Lire vos guides de voyage pour les USA avant d’atterrir ou un bon livre de poche, peut aussi vous faire passer le temps et/ou vous endormir tranquillement.

Enfin pour les besoins urgents, pensez à vous soulager quelques minutes avant l’embarquement, et ralentissez les boissons environ 1h à 2h avant d’embarquer. Un bon voyage en avion se prépare dès le repas précédent pour éviter tout accident, les aliments qui tiennent au corps (pâtes, féculents) vous éviteront des aller-retours aux toilettes de l’avion pas toujours disponibles.

Checklist Voyage USA – Guide Voyage USA

Blog

  • Pour les transports et la voiture aux USA

Si vous souhaitez louer un véhicule aux USA, il vous faudra deux choses: une carte bancaire, et un permis valide. Le permis français ne ressemble en rien aux permis américains (émis par les états), et nombre de policiers en zone moins touristique fronceront les sourcils en voyant ce petit bout de carton rose. Si vous en avez le temps, vous pouvez demander un permis international qui vous évitera quelques regards dubitatifs. A ranger avec passeport et documents importants.

Pour vous déplacer sans vous perdre, rien ne vaut un bon atlas routier. Préférez les grands atlas aux cartes dépliantes (moins pratiques, s’abîment facilement) qui sont souvent plastifiés et couvrent un état sur juste deux pages. Michelin, National Geographic en font des très pratiques, mais rien en bat celui de l’AA (Automobile Association) que vous trouverez sur place dans les librairies et stations essence.

En parlant de stations essence, vous vous apercevrez rapidement que sur les pompes américaines un mécanisme permet de bloquer le débit de la pompe tandis qu’elle débite du carburant, et s’arrête seule lorsque le réservoir est plein. Pratique pour aller faire une pause toilettes ou shopping pendant le plein, mais n’en abusez pas par courtoisie et surtout par sécurité. Vous trouverez souvent plusieurs stations à l’entrée et à la sortie des villes.

L’avantage par rapport aux GPS via internet et autres applications smartphones, ce sont les informations très complètes mais aussi le fait que cela marche aussi en zone blanche (sans compter les coûts de connexion). Ce sont aussi de beaux objets que vous aurez plaisir à lire comme des livres avant, pendant et longtemps après votre voyage.

La plupart des véhicules de location sont équipés de ports USB de recharge, mais si ce n’est pas le cas achetez un chargeur qui se branche sur l’allume-cigare avant de partir.

Lors de votre visite dans une “bakery” (pâtisserie / salon de thé – café), une franchise de boissons au café, ou au supermarché, achetez-vous un mug/thermos qui vous permettra de garder vos boissons au chaud ou au frais tout en conduisant, toutes les voitures ou presque ont un emplacement pour les garder près de vous. C’est pratique, économique et écologique.

Dans les “drugstores” vous trouverez de petits nécessaires à pharmacie (avec pansements, pince à épiler, désinfectants, etc.) peu onéreux que vous pourrez ranger dans la boîte à gants en cas de besoin plutôt que d’emporter une pharmacie ambulante dans vos bagages et la garder à l’hôtel où elle ne sera pas disponible le moment venu.

Bien que des milliers de radios arrosent les ondes aux quatre coins du pays, vous n’entendrez souvent que quelques sermons religieux et de la country music dans de nombreuses zones, notamment en pleine nature et autour des parcs nationaux.

Pensez à faire le plein de CDs et MP3s avant de partir, vous n’en aurez jamais assez si vous comptez faire beaucoup de kilomètres. Si les voitures les plus récentes sont équipées de ports USB, un petit câble Jack 3,5mm mâle-mâle pourrait vous être fort utile en de nombreuses occasions.

Checklist Voyage USA – PLAYSLIST USA

Pour un voyage parfait, rien de tel que de rouler au son de musiques adaptées aux paysages que vous traverserez! Préparez à l’avance votre playlist de musiques spéciales roadtrip USA!

Checklist Voyage USA – Conseils Voyage USA

Envisagez-vous de visiter les États-Unis? Voici 11 conseils pour votre voyage.

Retour à la liste Checklist Voyage USA

Les régions les plus chaudes des États-Unis

Quand on considère les États-Unis comme une destination, l’un des facteurs dont beaucoup de gens tiennent compte est le climat de la partie qu’ils vont visiter.

Pour beaucoup de gens, leur capacité de supporter un climat extrêmement chaud ou froid peut être un facteur décisif dans le choix d’une destination.

Lire aussi: Shopping à New York

Cet article pourrait vous intéresser car le climat contraste avec celui des lieux que nous allons aborder.

N’oubliez pas que si vous souhaitez vous rendre dans l’une de ces destinations, vous devez demander une autorisation de voyage électronique appelée ESTA formulaire, qui peut être obtenue en ligne.

 

Les villes les plus chaudes des États-Unis

Les États les plus chauds, qui sont ceux situés dans le sud-ouest des États-Unis, comprennent l’Arizona, la Californie, le Colorado, le Nevada, le Nouveau-Mexique, l’Utah, l’Oklahoma et le Texas.

Des diverses études montrent que le climat a été l’un des obstacles à la croissance démographique, ce qui explique pourquoi cette zone géographique est celle où se trouvent les villes les moins peuplées de toute l’Amérique du Nord..

Dans ces régions, il y a un moins de trois personnes par mètre carré, bien qu’il y ait aussi des régions métropolitaines avec des taux de croissance légèrement plus élevés.

Malgré les conditions reportées à la densité de population, certaines villes comprises dans le sud-ouest des États-Unis sont incluses dans les dix plus grandes villes du pays. On parle de:

 

  • Phoenix
  • Los Angeles
  • Dallas
  • San Antonio
  • San Diego
  • San José
  • Houston

Le résultat en est que, du fait de la relation inversement proportionnelle entre population et espace, ces villes donnent l’impression d’être très étendues, avec des espaces ouverts que beaucoup de villes envieraient.

Les villes les plus en croissance aux États-Unis sont Las Vegas, Phoenix et Albuquerque. Cependant, il convient également de noter que Los Angeles est toujours la ville la plus densément peuplée du sud-ouest des États-Unis.

Pour cette raison, Los Angeles est la deuxième ville américaine en termes de taux de population et de chiffres.

Vous ne savez pas si votre passeport est admissible à une demande d’autorisation ESTA en ligne? Consultez cette liste exhaustive des questions fréquemment posées sur l’ESTA.

 

Traits distinctifs des villes principales du sud-ouest des États-Unis

Las Vegas, Carson City et Reno

Las Vegas, Carson City et Reno appartiennent à l’État du Nevada. Carson City est la capitale de l’État.

Las Vegas est la ville la plus peuplée des trois et la ville de Reno est considérée comme ayant le plus de possibilités de croissance.

Cette région a un climat désertique avec deux saisons prédominantes; les longs hivers et surtout les étés chauds.

Les changements de température sont très importants dans toute la région. Preuve en est que dans la ville de Reno, les journées chaudes peuvent atteindre des températures supérieures à 25 ° C. Vers le sud, les températures tendent à être un peu plus élevées.

 

Phoenix

Phoenix, connue comme la « Vallée du Soleil », est située dans l’État de l’Arizona et est la ville la plus peuplée de la région.

C’est la sixième ville la plus peuplée des États-Unis et est considérée comme une ville moderne avec une croissance commerciale et immobilière dynamique.

Les températures sont normalement chaudes en été et atteignent plus de 38 ° C. Contrairement à l’été, l’hiver est normalement doux, ce qui en fait un endroit idéal pour ceux qui n’aiment pas les climats froids intenses.

 

Dallas

Dallas est située dans l’État du Texas et est sa troisième plus grande ville. En raison de sa position géographique, il a la plus grande population des États-Unis. Elle n’a pas accès à la mer et son industrie ne cesse de croître.

Sous le slogan « Des grandes choses se passent ici” (Big Things Happen Here), cette ville a suscité l’intérêt de nombreux voyageurs, ce qui en fait beaucoup en termes d’immobilier et d’affaires en général.

Le climat est très semblable à ceux déjà mentionnés dans d’autres parties du sud-ouest, le rendant parfait pour les voyageurs des climats plus froids.

Lire aussi: Février apporte les événements les plus géniaux à Miami

Découvrez le Massachusetts – une destination intéressante et historique

Le Massachusetts est une référence importante dans la formation des États-Unis tels que nous les connaissons aujourd’hui. Beaucoup de gens de cette région se sont battus dur pour gagner l’indépendance de la nation.

Si vous êtes passionné par l’histoire américaine et la culture en général et que vous vivez dans un pays comme la France, vous pouvez visiter cette destination fantastique en obtenant votre Autorisation ESTA en ligne.

Vous ne savez pas si votre passeport est admissible à une demande ESTA? Vérifiez ici pour toutes les exigences.

 

Histoire du Massachusetts

Cet État  est officiellement connu comme le Commonwealth du Massachusetts et a été fondé le 6 février 1788, devenant le sixième État  dans l’union américaine.

Son nom vient d’un mot indigène qui signifie «Lieu de la grande colline».

Le Massachusetts est situé dans le nord-est des États-Unis et a beaucoup de baies le long de ses côtes, ce qui lui donne le surnom de «L’État des baies». Ces baies comprennent:

  • Baie du Massachusetts
  • Baie de Cape Cod
  • Baie de Buzzards
  • Baie de Narragansett

Voir aussi: La Cuisine américaine

 

Le Massachusetts se distingue également par ses nombreuses universités qui créent un excellent environnement universitaire.

Le Massachusetts abrite certaines des institutions universitaires les plus remarquables des États-Unis et du monde, notamment l’Université Harvard, le Massachusetts Institute of Technology, le Boston College, l’Université de Boston, la Northeastern University, l’Université Tufts et l’Université Suffolk, aussi comme les collèges d’art Amherst College et Berklee College of Music.

Les puritains furent les premiers colonisateurs anglais à arriver au Massachusetts à la recherche de plus grandes libertés religieuses. Avec les expéditions officielles depuis l’Angleterre, ces dissidents religieux ont fondé des diverses colonies dans cette région.

En 1961, les colonies du Baie du Massachusetts et de Plymouth se sont regroupées pour former ce que l’on appelle maintenant la province du Baie du Massachusetts.

Plus tard, à la suite des tensions entre les monarchies et les colons, le Massachusetts est devenu le centre de l’indépendance de la Grande-Bretagne.

Après les batailles de Lexington et Concord, George Washington prend en charge ce qui sera plus tard l’armée continentale.

De plus, John Adams, également connu sous le nom d ‘«Atlas de l’Indépendance», était l’un des leaders les plus importants dans la lutte pour l’indépendance et la création des États-Unis d’Amérique.

 

La Springfield Armory

L’arsenal de Springfield est devenu une référence historique, géographique et militaire, non seulement pour le Massachusetts, mais pour l’ensemble des États-Unis et leur histoire. Entre 1777 et 1968, quand il a fermé, c’était l’une des principales usines d’armement pour les milices américaines.

Il est actuellement inclus dans le Registre national des lieux historiques des États-Unis, situé dans la ville de Springfield, dans l’État  du Massachusetts.

 

Quelques informations intéressantes

Voici quelques-uns des  faits les plus intéressants sur le Massachusetts:

  • Le Dr James Naismith a été un pionnier du basketball, qui a débuté à l’Université Springfield.
  • En 1892, les frères Duryea construisent le premier moteur à essence pour voitures aux États-Unis.
  • Le premier match de volleyball a été joué à Springfield, bien qu’il ait été inventé à Holyoke (Massachusetts).
  • La première moto du monde moderne a été construite à Springfield en 1901.
  • La première machine à incendie du monde a été inventée à Springfield en 1905.

 

Lieu historique national maritime de Salem

C’était le premier parc historique établi aux États-Unis d’Amérique. Il abrite environ douze bâtiments historiques et une réplique d’un grand voilier, ce qui en fait un lieu d’intérêt pour les amateurs d’histoire et de culture.

Les artefacts, collections et bâtiments situés et administrés sur ce site historique comprennent:

  • Maison Derby (1762)
  • Quai de Derby (1762)
  • Friendship of Salem – une réplique de l’Indiaman de 1797, faite en 2000.
  • Maison Hawkes (1780, 1800)
  • Maison de Narbonne (1675)
  • Maison Pedrick Store
  • Maison de douane de Salem (1819)
  • Le St. Joseph Hall (1909)
  • West India Magasin de marchandises (1804)

Les plus belles plages des États-Unis

 

Trouver le bon endroit pour se détendre et s’amuser n’est pas toujours une tâche facile. Des facteurs tels que la disponibilité des vols, le coût des billets d’avion saisonniers ou même le climat dans la destination choisie ont généralement un effet sur la décision du voyageur.

Bien que certains de ces détails soient souvent déterminants pour prendre la meilleure décision, les destinations balnéaires, d’habitude décrites comme paradisiaques, sont généralement la meilleure alternative en tenant compte du coût, de la disponibilité et du climat.

Voir aussi: Neuf activités gratuites ou très abordables que vous pouvez pratiquer pendant votre séjour à Miami

Les États-Unis ne font pas exception à cette règle et en raison du fait qu’il est si facile pour les voyageurs du monde entier et en particulier des pays comme la France, où vous devez simplement demander l’autorisation de voyage électronique ESTA Formulaire, de visiter ses plages, elles deviennent de plus en plus attrayantes et intéressantes pour un grand nombre de voyageurs.

Vous ne savez pas si votre passeport est admissible à une demande d’autorisation ESTA? Consultez cette liste exhaustive des questions fréquemment posées sur l’ESTA.

 

Parc d’État de St. George Island

Ce parc naturel situé sur l’île de St. George dans l’État de Floride, est une réserve forestière où les visiteurs peuvent observer les oiseaux et pêcher, entre autres activités.

Ses eaux cristallines et son sable blanc vous invitent à profiter du paysage naturel offert à ceux qui reviennent année après année.

 

Plage de la Garde côtière

Cette plage est située dans le Massachusetts (côte est des États-Unis) dans une réserve forestière protégée au Cape Cod.

C’est une plage tranquille qui donne aux voyageurs l’occasion idéale de profiter du soleil et de la brise marine, tout en contemplant le paysage et le vol des oiseaux.

 

Barefoot Beach Preserve County Park

Si vous êtes fan de l’écotourisme et que vous aimez étudier la nature en vous rapprochant de l’odeur de la mer et de la terre sur la plage, c’est la destination parfaite pour vous.

Barefoot Beach Preserve County Park est situé dans le sud-ouest de l’État de Floride. Une grande variété de tortues marines se rendent dans ce parc pour se réfugier à des fins de nidification et de reproduction.

Petites tortues qui, au bout d’un moment, tenteront de retrouver leur habitat naturel, la mer. C’est un endroit charmant, avec des gens sympathiques et des entreprises offrant toutes sortes de nourriture et de fruits de mer.

Lire la suite: Découvrez les États-Unis à travers la musique!

Cape Hatteras

Si vous aimez les sports nautiques comme le surf et le kitesurf, c’est la meilleure plage pour vous. Elle est située sur l’île Hatteras, dans l’État de Caroline du Nord, sur la côte est des États-Unis.

L’une des attractions de ce village de pêcheurs est que leur convivialité permet aux visiteurs d’avoir un plus grand contact avec cet endroit en participant à des activités telles que la pêche. Pour cette raison, de nombreux voyageurs optent pour cette destination magique et captivante.

 

East Beach

Cette grande destination est située dans l’État de Californie, sur la côte ouest des États-Unis. C’est la destination idéale pour visiter en famille ou entre amis, avec de nombreuses activités disponibles.

East Beach est une destination de rêve qui propose des jeux de plage, des sports nautiques, de l’écotourisme et une grande variété de cuisines.

C’est un endroit où les gens veulent retourner à cause des grandes expériences qu’ils y vivent.

En termes de paysage, c’est une plage simple pleine de palmiers et de cocotiers donnant à ceux qui visitent un sentiment unique de plaisir et de détente.

 

Beachwalker Park

Beachwalker Park est une combinaison de rivière et de mer dans un seul endroit, ce qui est difficile à trouver ailleurs dans le monde.

Beachwalker est situé sur l’île de Kiawah dans l’État de Caroline du Sud.

C’est un parc naturel entre l’océan Atlantique et la rivière Bohicket, où vous voulez marcher et courir d’un bout à l’autre, tout en écoutant les vagues dans la mer et le bruit des arbres qui se balancent dans la brise pendant que le soleil se couche.

Comme le parc est préservé, loin de l’agitation et du chaos des grandes villes, c’est l’endroit idéal pour la détente, le repos et la méditation pour beaucoup de personnes qui choisissent cette de