Demande d’une autorisation de voyage aux États-Unis (Esta)

autorisation esta

Certificat ESTA

Effectuer un voyage aux États-Unis de nos jours devient de moins en moins tracassant avec la flexibilité des formalités à remplir. En effet, le certificat ESTA est un document de voyage mis en place par le gouvernement américain permettant de contourner la procédure de demande de visa. Il offre aux ressortissants de pays étrangers une durée de séjour de trois mois et peut également servir à faire plusieurs entrées. Son obtention implique des conditions préalables à remplir et son utilisation nécessite des règles à suivre.

En quoi consiste le certificat ESTA ?

Le certificat ESTA est un visa électronique et une autorisation officielle accordée par les services d’immigration américaine aux étrangers. L’obtention de ce document permet à ces derniers de se passer du visa classique à travers des démarches relativement simples.

Il est obligatoire à toute personne désirant voyager aux USA et ne possédant pas de visa de visiteur. Cette autorisation de voyage électronique n’est cependant pas accordée à tous les demandeurs. Elle est délivrée à ceux qui sont éligibles à la demande et qui respectent des critères bien définis par les autorités.

L’utilisation de l’ESTA

L’utilisation du visa électronique ESTA donne accès au sol américain pour un séjour de 90 jours maximum. De même, la validité du document est très courte, ce qui nécessite d’avoir un passeport valide au préalable. Le certificat peut expirer plus tôt lorsque le passeport rattaché est expiré. Il est alors important d’avoir son passeport à jour avant de faire une demande d’autorisation de voyage.

Pourquoi opter pour l’ESTA ?

Tous les étrangers ne possédant pas un passeport valide et un visa doivent demander l’autorisation ESTA avant d’entrer sur le territoire américain. Obtenir une autorisation de voyage électronique présente des avantages multiples.

Il s’agit d’un programme qui permet à l’usager de trier aisément l’application en ligne avant d’entrer sur le sol américain. Ce certificat peut être demandé jusqu’à 72 heures avant le voyage.

Quels sont les critères à respecter pour la demande de l’ESTA ?

L’ESTA est un document essentiel dont l’obtention requiert quelques prérequis et exigences.

Les prérequis pour demander l’ESTA

Avant de faire la demande de ce visa pour voyager aux USA, il faut en premier lieu être un ressortissant de pays membre du dispositif. En effet, les nations du programme d’exemption de visa sont les seules aptes à obtenir l’autorisation électronique. C’est un accord signé par certains pays et qui permet aux ressortissants de ceux-ci de se déplacer aux États-Unis sans visa.

Les exigences de l’ESTA

En possession de l’ESTA, il est demandé de s’assurer que le voyage se fait avec une compagnie aérienne ou de croisière reconnue par l’État américain. De même, en raison du titre de séjour exigé, tous les voyageurs devront signaler la durée de leur voyage en présentant un billet de retour. Ils doivent aussi être exemplaires tout au long de la résidence en terre américaine.

Les conditions pour obtenir l’ESTA

Pour bénéficier de l’ESTA, il faut avoir des motifs conformes à ceux exigés pour aller aux États-Unis sans le visa classique. Les autorités américaines se chargent de connaitre le but du voyage de chaque personne débarquant sur leur sol. Ce sont en fait ces analyses qui déterminent le type de visa qu’il faut à chaque voyageur.

Pour ce faire, l’un des motifs suivants doit être présenté avant toute demande d’autorisation de voyage électronique :

  • Voyage touristique ;
  • Visite de famille
  • Transit ou escale ;
  • Voyage d’affaires.

Il est important de voyager à l’aide d’un passeport biométrique ou d’un passeport électronique valide pour que l’autorisation ESTA soit prise en compte. Ce sont les seuls passeports employés dans la demande du certificat électronique et servant à la résidence sur le sol américain. Le passeport biométrique est, en effet, utilisé depuis quelques années pour voyager aux USA au même titre que le document électronique.

Il a pour rôle de sécuriser les informations personnelles et d’empêcher les falsifications. Son principe réside dans la reconnaissance des aspects physiques et de sa capacité à établir une identité du voyageur de façon irréprochable.

Le formulaire ESTA

Avant d’obtenir son autorisation électronique, le voyageur doit remplir quelques formalités d’entrée. Cela implique le remplissage du formulaire cerfa en ligne. Remplir le formulaire consiste à fournir de nombreuses informations notamment sur l’identité du demandeur et son passeport. Il faudrait aussi apporter des renseignements relatifs au séjour à effectuer au pays de l’oncle Sam. Il est aussi demandé dans le formulaire des renseignements ayant rapport à la santé du voyageur afin de protéger les citoyens américains.

Les mesures sécuritaires de l’ESTA

Le gouvernement américain n’accorde pas une autorisation de voyage sur son territoire aux personnes représentant une menace pour la société. Toutes les demandes d’autorisation sont minutieusement traitées afin de garantir la sécurité nationale. Tous les précédents voyages des postulants à l’autorisation ESTA sont aussi retracés par l’immigration américaine.

Les différentes mesures servent à s’assurer que le demandeur de l’autorisation n’a pas été en contact avec des maladies contagieuses. Le formulaire a pour but de rassurer l’État américain de l’intégrité du requérant. L’analyse des informations fournies par ce dernier déterminera son éligibilité ou pas.

Quelles sont les conditions d’utilisation du certificat ESTA ?

La mise en ligne de ce système électronique par le gouvernement américain a pour objectif de simplifier la tâche aux ressortissants du programme d’exemption de visa. L’autre but du dispositif est de préserver la sécurité sur le territoire américain. L’autorisation de voyage ESTA était même au départ gratuite pour permettre aux usagers de se conformer à cette alternative.

Elle est devenue par la suite payante, et ceci depuis quelques années. Chaque demandeur doit à présent faire face à des responsabilités administratives associées à une taxe touristique après avoir faire sa demande. Néanmoins, le certificat ESTA demeure plus économique que le visa américain.

La demande en ligne

Nombreux sont les sites disponibles pour la demande de l’autorisation électronique. La possibilité de faire une demande sur le site officiel du gouvernement américain est la première option qui s’offre au voyageur. De même, la requête peut être aussi faite sur un site privé qui offre généralement un accompagnement de qualité.

Après avoir pris connaissance des conditions d’utilisation, il faudra remplir le formulaire en fournissant de façon précise les informations demandées. Ces dernières doivent être vraies afin d’éviter d’éventuelles confrontations souvent désagréables avec les autorités américaines. Des sanctions peuvent aussi s’appliquer si les renseignements fournis ne sont vérifiés.

Les frais administratifs

Une fois le formulaire rempli, les frais de dossiers seront payés en ligne par des cartes acceptées du service. Au nombre de celles-ci figurent la carte visa, la MasterCard, PayPal et autres.Les frais de dossiers servent en effet au paiement des agents du service et à l’amélioration du dispositif à travers des mises à jour.

Le retour de la demande ESTA

Contrairement à la demande du visa classique, la demande ESTA prend moins du temps au niveau de la procédure du traitement des dossiers. Le retour est donc plus rapide, mais peut parfois aller à 72 heures. L’essentiel est de faire sa demande plus tôt et de bien s’apprêter pour le séjour.

Que faire après son ESTA rejetée ?

Si la demande ESTA est rejetée, il faut en premier lieu vérifier qu’il ne s’agit pas d’une erreur sur les informations fournies. Si telle est le cas, il est possible de refaire une demande. Ce rejet peut être aussi dû au non-respect de certaines conditions d’admissibilité et il faudra dans ce cas chercher le visa classique.

Que faire après la validation de l’ESTA ?

Si l’ESTA est validé, il faudrait imprimer la page de validation reçue puis effectuer le voyage muni de son passeport. Il faudrait également s’apprêter pour les passages à l’immigration et à la douane américaine à l’arrivée aux USA.