Les conditions pour obtenir l’ESTA et aller aux États-Unis

conditions esta usa

Les conditions pour obtenir l’ESTA et aller aux États-Unis

L’autorisation de voyage électronique ou ESTA a vu le jour dans l’optique de réduire les formalités d’entrée dans les états américains. Les personnes remplissant les conditions d’obtention de ce sésame électronique n’ont plus besoin d’effectuer une demande de visa pour entrer aux USA. Toutefois, l’acquisition du visa électronique ESTA requiert une procédure rigoureuse qu’il faudrait bien mener. Voici les différentes conditions requises pour être en possession de l’ESTA et effectuer un séjour aux États-Unis sans visa.

Qu’est-ce que le système ESTA ?

L’ESTA est un certificat électronique délivré par les autorités américaines à certains ressortissants de pays étrangers pour leur permettre d’entrer aux USA. C’est un e visa qui fait office d’un titre de séjour américain de courte durée. Il est né à la suite des accords sur le programme d’exemption de visa effectué entre les États-Unis et certains pays partenaires.

Le programme d’exemption de visa : ce qu’il faut savoir à propos

Visa Waiver Program en anglais, le programme de dispense de visa est un accord bilatéral conclu entre les USA et 38 autres pays. Il s’agit essentiellement des nations de l’espace Schengen, mais aussi du Japon, du Chili, de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande. Parachevé en 2009, le but du présent programme est d’alléger les conditions d’entrée sur le territoire américain aux citoyens des pays membres.

Ces derniers possèdent une exemption de visa et peuvent ainsi voyager aux États-Unis sans disposer d’un visa de visiteur. Pour cela, ils doivent demander et obtenir l’autorisation électronique exigée par le programme de dispense de visa.

L’autorisation électronique ESTA

L’ESTA est l’autorisation de voyage issue du système électronique du programme d’exemption de visa. C’est une carte de séjour numériquement rattachée au passeport en cours de validité du voyageur et jouant le rôle du visa classique. La particularité de l’ESTA est qu’il est rapidement obtenu en ligne lorsque les conditions de son acquisition sont remplies.

Les voyageurs éligibles à ce document de voyage électronique effectuent peu de démarches administratives et gagnent du temps. Aussi, l’ESTA est bénéfique pour être beaucoup moins couteux que les visas classiques américains.

Les modalités d’acquisition de l’autorisation ESTA

L’ESTA est un sésame doté d’un cours de validité de deux ans et servant à résider sur le domaine américain pour 90 jours maximum. Il est uniquement valable pour les séjours d’affaires ou touristiques et sert également pour les entrées multiples. Pour obtenir ce dernier, les voyageurs doivent tout de même remplir quelques formalités essentielles.

Les principales exigences pour obtenir l’ESTA

Pour obtenir l’autorisation de voyage électronique, il est nécessaire d’être ressortissant de l’une des nations membres du programme de dispense de visa. Il faudrait ainsi avoir un passeport en cours de validité de type spécifiquement électronique ou biométrique et délivré par le pays d’origine. Aussi, le cours de validité du passeport détenu doit couvrir toute la durée du séjour au pays de destination.

Pour obtenir un visa ESTA, il est également important d’avoir un motif et une durée de voyage qui conviennent au dispositif. Le voyage sur le sol américain en possession de l’autorisation électronique ne doit pas excéder trois mois, mais peut être renouvelé. De plus, le but du séjour doit être soit le tourisme, les affaires ou la visite.

L’autre exigence importante est la possession de ressources financières suffisantes pour la résidence en terre américaine.

Les mesures sécuritaires relatives à l’acquisition de l’autorisation ESTA

Pour obtenir une autorisation ESTA, les voyageurs doivent aussi satisfaire quelques conditions sécuritaires. Ils ne doivent avoir commis aucune infraction lors de leurs précédents séjours aux USA et sont censés posséder un casier judiciaire acceptable. L’autre mesure sécuritaire importante est la non-possession d’une double-nationalité d’un pays blacklisté par les USA.

L’ESTA est également refusé en cas de voyage effectué dans l’une de ses nations jugées bastion du terrorisme par les USA. Il s’agit de l’Irak, de l’Iran, de la Libye, du Soudan, de la Somalie, du Yémen, de la Syrie et de la Corée du Nord. Les travailleurs d’organisations internationales et humanitaires ainsi que les corps diplomates et armés sont toutefois dispensés de cette dernière mesure.

Les démarches pour l’acquisition de l’autorisation ESTA

Après avoir rempli les différentes conditions et formalités nécessaires à l’obtention du visa électronique, il faudra à présent faire votre demande. Pour cela, le voyageur doit être en possession de certaines pièces nécessaires à la requête du certificat électronique.

La demande de l’ESTA

Pour demander un visa ESTA, il faudrait se rendre sur le site officiel dédié ou sur l’un des sites spécialisés. Cette demande effectuée en ligne consiste essentiellement à remplir le formulaire ESTA en répondant à certaines questions de civilité et d’éligibilité. Le formulaire de demande une fois rempli, il faudra ensuite payer les frais afférents et attendre le retour du service responsable.

Le formulaire ESTA

Le remplissage du formulaire du visa ESTA en ligne est l’action la plus importante de la demande de l’autorisation électronique. Il est essentiel dans ce cas de bien prendre le temps pour renseigner des informations justes et exactes.

Ce sont essentiellement des renseignements figurant sur le passeport, des questions sur le voyage et sur les exigences du dispositif. Il faudra également après remplissage du formulaire, relit les informations renseignées avant de valider la demande.

Que faire après la demande de l’autorisation ESTA ?

Après avoir sollicité le visa électronique en ligne, les voyageurs doivent attendre entre 24 et 72h la réponse du service ESTA. Celle-ci intervient le plus souvent par mail et peut-être également consultée sur le site de demande. Pour cela, il faudra renseigner le numéro d’enregistrement de la requête obtenu après l’enregistrement du dossier de la requête.

ESTA refusé : comment procéder ?

En recevant la réponse « ESTA refusé ou autorisation non accordée » après une demande du visa électronique, il faudra soit :

  • Patienter quelques semaines pour effectuer une nouvelle demande en corrigeant les erreurs et en vérifiant l’exactitude des informations ;
  • Opter pour un type de visa classique américain en effectuant les démarches nécessaires à son acquisition à l’ambassade américaine.

ESTA accepté : quelles démarches ensuite ?

En obtenant une réponse positive à sa demande de l’autorisation de séjour électronique, le voyageur doit imprimer la page de validation reçue. Il doit ensuite préparer son entrée sur le territoire américain avec notamment les passages à l’immigration et à la douane américaine.

Aller aux États-Unis avec l’ESTA : quelles dispositions à prendre ?

Lorsque vous êtes autorisé à entrer sur le territoire américain, il est nécessaire de prendre en compte quelques consignes. Du déroulement de la procédure à l’aéroport à la résidence sur le sol américain, il est important de se montrer courtois.

La procédure à l’entrée du territoire américain

Tous les voyageurs sont soumis à un contrôle de sécurité effectué par les agents de l’immigration dès leur arrivée aux États-Unis. Ils doivent à ce niveau fournir leurs empreintes digitales et se faire photographier pour s’enregistrer comme nouvel arrivant. Bien avant cela, chaque voyageur doit remettre son passeport pour vérification de la liaison électronique avec l’ESTA.

Il doit ensuite répondre à des questions sur le but et la durée de son séjour et sur sa situation financière. Lorsqu’aucun problème n’est identifié, le passant peut quitter l’aéroport et commencer son séjour.

Quelques conseils pour un séjour avec l’ESTA sans encombre

L’ESTA est un dispositif qui facilite l’entrée au pays de l’oncle Sam et qui requiert cependant quelques formalités. Après son acquisition, il est important de respecter le champ d’application pour ne pas se faire rapatrier, voire refuser de futurs séjours. Le voyageur doit également éviter tout problème avec la police et la justice américaine au risque de payer d’importantes amendes.