Mon ESTA sera-t-il refusé si je laisse en blanc un champ obligatoire ?

Visa esta USA

Mon ESTA sera-t-il refusé si je laisse en blanc un champ obligatoire ?

Pour bénéficier du programme d’exemption de visa et séjourner aux USA sans visa, les voyageurs doivent satisfaire quelques conditions. Ils doivent d’abord être éligibles à tous les critères du programme puis effectuer une demande de l’autorisation de voyage électronique ESTA. Cette dernière se fait en ligne et consiste essentiellement à l’obtention et au remplissage du formulaire de demande dédié. Il faudrait y renseigner certaines informations de civilité et de citoyenneté puis répondre à quelques questions. Le présent article renseigne sur la possibilité de refus de la demande ESTA suite au non-remplissage d’un champ obligatoire.

Les motifs de refus de l’autorisation ESTA

Après avoir fait votre demande de l’autorisation électronique ESTA, vous n’avez plus qu’à attendre quelques heures pour obtenir la réponse du service responsable. L’entrée sur le territoire américain est autorisée lorsque la réponse de la demande est une « autorisation accordée ». Pour une réponse « en cours de traitement », il faudra patienter encore quelques heures pour connaître le statut définitif.

La réponse « autorisation non accordée » relative à un dépôt de la demande ESTA signifie que le voyage ne peut être effectué. En outre, le service responsable ne donne aucun motif aux ressortissants dont les demandes n’ont pas été validées. Il est toutefois possible d’obtenir une explication au refus de visa ESTA auprès du département américain de la sécurité.

Pour y arriver, il faudrait contacter le service dudit département responsable des demandes ESTA et du programme d’exemption de visa. Plusieurs motifs peuvent être à l’origine du refus de la part du service de l’autorisation de voyage électronique. Il peut s’agir d’une erreur dans le remplissage du formulaire de demande effectué en ligne.

La réponse « oui » à l’une des questions d’éligibilité du formulaire peut être aussi une raison du refus. Aussi, le non-respect de la totalité des exigences du dispositif peut entraîner le rejet de la demande ESTA. Il s’avère donc important de remplir toutes les conditions du programme d’exemption de visa avant d’effectuer la demande ESTA.

En outre, il est aussi nécessaire de bien remplir le formulaire de demande avec une grande attention. Chaque champ important doit être idéalement renseigné puis vérifié avant la validation du dossier de demande. Les champs obligatoires sont ceux sur lesquels sont basées les analyses du dossier. Ne pas en renseigner crée une asymétrie d’information et donne l’impression que le voyageur n’est pas lucide.

L’ESTA peut donc être refusé en cas de non-remplissage d’un champ obligatoire pour des raisons sécuritaires ou de non-respect de procédure. Il convient donc de remplir convenablement tous les champs, mais aussi de respecter toutes les conditions d’obtention de l’autorisation.

Les exigences de l’autorisation de voyage électronique

Pour séjourner aux États-Unis comme dans tout pays extérieur, les ressortissants étrangers ont besoin d’un visa valide. Le type de visa d’entrée à obtenir dépend du motif et de la durée du séjour. Il existe par exemple le visa étudiant et le visa long-séjour pour étudier, le visa de court-séjour pour les visites, mais aussi l’autorisation ESTA.

Cette dernière est un certificat numérique rattaché électroniquement au passeport et né du programme d’exemption de visa de 2009. Il permet d’effectuer un séjour temporaire d’une durée de 90 jours maximum aux États-Unis. Contrairement aux visas classiques, l’ESTA est obtenu en ligne par le biais d’un système à la fois rapide, efficace et sécurisé.

Il permet essentiellement les voyages d’affaires, de tourismes, de visites ainsi que les transits et escales. Pour obtenir celui-ci, il faut remplir quelques conditions essentielles. La première est d’avoir pour pays d’origine l’un des États de l’espace Schengen ou des autres nations du programme.

Les ressortissants des pays concernés ayant une seconde origine irakienne, iranienne, libyenne, soudanaise, somalienne, syrienne ou yéménite n’y sont pas éligibles. De plus, un séjour effectué dans l’un de ces pays jugés « bastion du terrorisme » par les USA annule l’éligibilité à l’ESTA.

Une autre exigence à l’obtention de l’autorisation est la possession d’un passeport spécifiquement électronique ou biométrique en cours de validité. Ce dernier doit être aussi valide pour tout le séjour étant donné que son numéro est rattaché à l’autorisation. L’ESTA bien qu’il soit encore valide perd sa validité à l’expiration du passeport ou en cas de changement d’adresse.

Pour obtenir l’autorisation ESTA, il faudrait également que le but et la durée de séjour prévu cadrent avec le programme. Le voyageur doit être aussi dispensé de toutes maladies mentales ou contagieuses et avoir un casier judiciaire préférentiellement vierge. Les infractions commises pour les précédents séjours aux USA annulent l’éligibilité à l’ESTA.

Aussi, le voyageur doit avoir un billet de transport aller-retour et des ressources financières suffisantes pour le séjour pour obtenir l’ESTA.

Les alternatives en cas de refus de l’ESTA

La demande de passeport électronique ou biométrique et son obtention sont les premières nécessités pour effectuer la demande ESTA. Pour obtenir un visa ESTA, il est essentiel de respecter toutes les exigences du programme et de suivre la procédure requise. En cas de refus de la première demande, il est toujours possible d’effectuer une seconde demande une dizaine de jours plus tard.

Que ce soit pour une demande de renouvellement ou d’établissement, la nouvelle demande ESTA implique la même procédure. Cette dernière a plus de chances d’aboutir lorsque le motif de refus est une erreur dans le remplissage du formulaire. Il faudrait donc faire plus attention pour cette nouvelle demande et relire les informations renseignées avant la validation.

En répondant « oui » à l’une des questions d’éligibilité au programme, il est aussi possible d’effectuer une nouvelle demande. Il faudrait dans ce cas modifier les mauvaises réponses données pendant la première demande. Des pièces justificatives peuvent toutefois être fournies pour solidifier le dossier de demande. Il existe également d’autres moyens pour devenir résidant temporaire américain.

En cas de non-respect de l’une des conditions du dispositif, il faudra prendre rendez-vous avec l’ambassade ou le consulat américain. Un choix d’un type spécifique de visa américain ou de carte de résident devrait être effectué dans ce lieu. Il faudra aussi remplir quelques formalités et déposer certains documents administratifs pour obtenir la carte visa désirée.

Comment éviter un rejet de la demande ESTA ?

L’autorisation de voyage électronique ESTA est la meilleure option pour voyager aux USA de manière rapide et sécurisée. Les formalités sont allégées et le coût à dépenser pour obtenir cette dernière est peu onéreux. Toutefois, il est important de respecter toutes les exigences du dispositif pour obtenir le visa électronique. En dehors de cela, le formulaire de demande se doit d’être rempli avec soin et de façon idéale.

L’ESTA n’est en réalité refusé que si le voyageur est inadmissible au programme ou présente un risque sécuritaire et sanitaire. Aussi, le service oppose un refus à la demande en cas de mauvais remplissage du formulaire. Les erreurs dans le renseignement des informations n’entraînent pas un refus automatique de la demande.

Elles occasionnent par contre une révision manuelle et une analyse plus approfondie du dossier. Les pièces d’identité fournies permettent au service de vérifier la conformité des informations. Lorsque l’erreur est non négligeable, l’autorisation de voyage n’est pas accordée.

Il faudrait mettre toutes les chances de son côté pour obtenir l’ESTA. Pour pallier d’éventuels encombres pendant le séjour, il est aussi judicieux de se diriger vers une compagnie d’assurance pour souscrire à une assurance-maladie.

En somme, laisser un champ obligatoire peut être la cause d’un refus de la demande ESTA. Il est important de bien remplir tous les champs du formulaire et de satisfaire l’entièreté des exigences de l’autorisation pour obtenir celle-ci.