Les démarches pour organiser ses vacances de rêve aux États-Unis ?

demarches pour vacances USA

Les démarches pour organiser ses vacances de rêve aux États-Unis ?

En tant que touriste, et dans le cadre d’un premier voyage sur le sol américain, vous êtes dans l’obligation d’obtenir un visa. Il en est de même pour les ressortissants français qui font partie des pays pouvant bénéficier du programme d’exemption de visa. En effet, ces derniers doivent remplir le formulaire de l’ESTA USA qui est une étape indispensable dans le processus d’un séjour touristique. Ainsi, toute personne, sans aucune discrimination, doit se prêter à cet exercice si son entrée sur le territoire se fait par voie aérienne ou maritime. Il en est de même pour les voyageurs qui veulent aller aux Etats-Unis pour faire le tour des grandes villes de ce magnifique pays.

Il est indispensable de faire sa demande de l’autorisation ESTA

L’autorisation de voyage électronique cadre parfaitement pour les vacances aux États-Unis, à condition que la durée du séjour soit de 90 jours maximum. Toutefois, si les vacances sur le territoire américain sont susceptibles de prendre plus de temps, le visa nécessaire est un visa classique. Le besoin d’un visa est également valable pour les ressortissants de certains pays, plus précisément ceux qui font partie de l’espace Schengen.

Par ailleurs, ce n’est pas une obligation pour le voyageur de faire une demande lui-même pour un séjour aux États-Unis. Ainsi, ce dernier a la possibilité de se faire aider par des services compétents. Les mineurs aussi ont le devoir de remplir leur fiche individuelle pour obtenir une autorisation de voyage. Aussi, pour ne pas être pénalisé par le temps de traitement du dossier, il est conseillé de s’y prendre 72 h avant.

Généralement, une demande d’autorisation reçoit une réponse au plus tard dans les 72 heures ayant suivies son dépôt. Le voyageur doit donc s’y prendre tôt avant d’acheter son billet d’avion. Aussi, obtenir l’ESTA implique pour le voyageur de s’acquitter des frais inhérents à sa délivrance. À ce titre, une somme forfaitaire doit être payée selon les nouvelles dispositions entrées en vigueur en septembre 2010.

Même si le document électronique donne droit à un séjour de 90 jours, il reste tout de même valide pendant les deux ans qui suivent son approbation. Ceci implique que son détenteur peut aller aux États-Unis autant de fois, pendant cette période. Néanmoins, chacun de ses séjours ne peut dépasser la limite de jours autorisée. Ainsi, le voyageur ne doit pas formuler une nouvelle demande, et son passeport biométrique doit être valide.

Réussir le remplissage de le formulaire ESTA

Une fois rempli et envoyé, le formulaire ne peut plus être modifié. Ceci implique qu’il faut le renseigner avec minutie, et éviter que des erreurs s’y glissent, ce qui pourrait compromettre votre dossier. Les autorités américaines ayant reçu les dossiers s’assurent que les informations sont concordantes. Ainsi, les informations personnelles, par exemple le nom, le numéro du passeport, etc. doivent être exactes.

Aussi, comme il a été mentionné plus haut, seulement les passeports valides sont sélectionnés pour bénéficier de l’ESTA. D’autre part, avant de partir, le voyageur ne doit pas communiquer les informations concernant les numéros du vol ou du bateau de croisière. De plus, l’adresse dans le pays de destination doit être mentionnée sur le formulaire de demande d’autorisation de voyage électronique.

Par ailleurs, il sera fait mention de questions relatives à l’état de santé mentale et physique de l’appliquant. Ce dernier est donc tenu de répondre à ces questions par l’affirmative ou la négative. Ainsi, donner trop de détails ou des réponses ambiguës peut constituer un obstacle à votre envie de prendre part au rêve américain.

Les autorités américaines aussi procéderont à des vérifications en ce qui concerne le casier judiciaire des voyageurs. Ces derniers devront s’assurer que les voyageurs n’ont pas un passé criminel, donc ne constituent pas une menace pour la sécurité des citoyens américains.

Autres documents officiels qui autorisent les vacances aux USA

En dehors de l’ESTA qui est nécessaire pour organiser un séjour aux USA, d’autres papiers doivent être aussi présentés. Il s’agit entre autres du passeport biométrique, d’une assurance voyage, etc. Par ailleurs, beaucoup pensent et souvent à tort que le passeport doit disposer d’une validité de 6 mois avant de faire la demande de l’ESTA.

Auprès de la compagnie aérienne, l’achat d’un billet d’avion aller-retour est nécessaire pour garantir la date de sortie du territoire. Il en est de même pour le ticket de croisière du vacancier qui choisit la voie maritime. Ceci conforte les autorités territoriales quant au fait que le voyageur n’outrepassera pas le délai qui lui est accordé dans le cadre de l’ESTA.

Il est aussi important de prouver la solvabilité du voyageur, ce dernier doit donc présenter une carte bancaire ou un chèque de voyage. Cependant, ceux qui ont déjà vu refuser un type de visa, le passeport et l’ESTA ne garantissent plus leur voyage aux USA. Dans ce cas précis, un visa supplémentaire obtenu à l’ambassade des États-Unis est exigible en plus du passeport biométrique et de la demande d’ESTA.

Aussi, le carnet de vaccination et toutes les vaccinations à jour doivent être présentés au moment de l’embarquement. Ceci concourt à l’observance des mesures d’hygiène sur le plan international.

Le moment opportun pour faire les démarches pour les vacances en Amérique

Une fois toutes les démarches nécessaires connues du voyageur, ce dernier doit préparer son voyage en conséquence. Ainsi, à l’avance il doit déterminer le moment idéal pour voyager et bénéficier des bons plans que propose ce voyage. D’un autre côté, tous les documents indispensables doivent être à jour et à portée de mains. Dans le but d’arriver à cette conclusion, des conseils sont prodigués, en voici quelques-uns :

Le premier conseil à suivre est de s’assurer que son passeport biométrique est en cours de validité, avant de faire sa demande. Ainsi, lorsque le vacancier n’est pas en possession d’un passeport ou que celui-ci arrive bientôt à expirer, il doit en faire la demande aux autorités compétentes. Selon le cas, la mairie du lieu d’habitation du futur détenteur, ou la préfecture de sa région sont indiquées.

Le délai de réception d’un passeport peut varier de 1 à 3 mois, selon les spécificités du dossier. Il convient donc à son futur détenteur de s’y prendre tôt, afin de disposer de temps nécessaires pour les autres procédures.

Quant à la demande de l’autorisation de l’ESTA, le processus d’obtention de cette dernière est beaucoup plus spontané que celui du passeport. Ainsi, il faut compter au maximum 72 heures pour recevoir une réponse du service de l’immigration américain. Au regard de ce délai assez restreint, le voyageur peut s’y prendre plus tôt et même faire une autre demande si la première essuie un échec.

Toutefois, il faut respecter un certain délai avant de formuler une autre demande d’ESTA. Généralement, le délai autorisé est de 10 jours. Dans un cas comme dans l’autre, la décision de se rendre aux USA pour les vacances se prépare avant préparer les documents. Il faut prendre toutes les précautions nécessaires pour ne pas être confrontées aux obstacles de dernières minutes.

De plus, la saison des vacances est idéale pour se rendre en Amérique pour diverses raisons, le séjour linguistique est l’une d’entre elles. D’autres choisissent d’y mener des activités comme la visite des parcs nationaux, une promenade guidée dans le grand canyon. Aussi, le célèbre état de New York attire nombre de visiteurs, notamment à cause de la statue de la Liberté.