Choisissez la langue:

Quel document pour entrer au Canada ?

Quel document pour entrer au Canada ?

 

Les voyageurs étrangers sans visa qui prennent un vol pour le Canada ont besoin d’une autorisation de voyage électronique (AVE). Avec ce document, il est donc facile pour les ressortissants des pays qui bénéficient de l’AVE d’entrer au Canada pour faire du tourisme.

 

Si vous souhaitez voyager au Canada, un pays situé entre les États-Unis (voir les documents pour les USA)  au sud et le cercle polaire arctique au nord, il est important de savoir quels documents sont nécessaires pour entrer au Canada. Dans cet article, vous trouverez tout ce dont vous avez besoin pour un voyage réussi au Canada.

 

Voyage au Canada : quels sont les documents nécessaires ?

 

Certains documents administratifs sont essentiels pour pouvoir voyager au Canada. Pour entrer sur le territoire canadien, les ressortissants français doivent être en possession d’un passeport valide et d’un AVE, c’est-à-dire d’une autorisation de voyage électronique.

 

Il s’agit d’une autorisation dont la validité est de 6 mois. En conséquence, pour les séjours touristiques de moins de six mois, le visa n’est pas indispensable. L’autorisation de voyage électronique est offerte aux voyageurs arrivant par avion, et non à ceux qui entrent au Canada par voie terrestre ou maritime.

 

L’AVE est obligatoire dès que vous planifiez un court séjour ou une simple escale au Canada. Sinon, à l’embarquement, l’accès à l’avion vous sera refusé. Cependant, vous devez soumettre votre demande d’autorisation de voyage électronique au moins 3 jours avant votre départ.

 

Il est bon de savoir qu’il est possible de faire une demande à la dernière minute sur n’importe quel appareil connecté à Internet, y compris votre Smartphone. Pour remplir le formulaire de demande AVE, vous devez avoir votre passeport et remplir le formulaire de demande de l’AVE en y renseignant les informations suivantes :

 

  • Votre nom et votre prénom ;
  • Votre numéro de passeport ainsi que le pays et la date de délivrance ;
  • Votre adresse ;
  • La raison de votre voyage ;
  • Une adresse e-mail valide.

Pour que votre demande soit traitée, vous devrez payer un montant dérisoire. Cependant, vous paierez par Visa ou MasterCard. La confirmation de l’AVE sera ensuite envoyée à votre boîte de réception.

 

La période de validité maximale de l’AVE est de 5 ans ou jusqu’à l’expiration du passeport que vous avez utilisé pour soumettre la demande d’AVE.

 

Qu’en est-il si vous voyagez avec les enfants ?

 

Tant que vous voyagez avec des enfants, ils doivent avoir un passeport personnel et une autorisation de voyage électronique, quel que soit leur âge.

 

Il est important de savoir que depuis le 15 janvier 2017, l’autorisation de quitter le pays a été rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins un de leurs parents.

 

Conduire un véhicule

 

Si vous avez un permis français, vous pouvez conduire ou louer une voiture au Canada. En plus de votre permis, pour conduire une voiture, vous devez remplir deux conditions : avoir au moins 21 ans et être titulaire d’une carte de crédit internationale.

 

Cependant, vous devez respecter la limite de vitesse. En ville, la vitesse est limitée à 50 km/h, et généralement de 70 à 90 km/h sur route et de 100 à 110 km/h sur autoroute.

 

Les formalités douanières au Canada

 

C’est important de connaître et de respecter les formalités douanières au Canada.

 

Moyens de paiement et devises

 

La devise utilisée au Canada est le CAD (le dollar canadien). Nous vous recommandons de changer votre devise avant le départ ou sur place dans les banques et bureaux de change. Les principales cartes de crédit comme American Express, MasterCard et Visa sont acceptées partout.

 

Il s’agit du mode de paiement le plus utilisé au Canada. Et il est possible de retirer de l’argent dans de nombreux distributeurs automatiques de billets. Il faut savoir que les prix sont le plus souvent affichés hors taxes.

 

Donc, pour savoir ce que vous devez payer, vous devez ajouter au montant affiché une taxe fédérale sur les produits et services de 5 %  et une taxe de vente provinciale variable de 5 % à 10 % selon la province.

 

Ce que vous pouvez importer au Canada

 

Évitez d’apporter au Canada tous les produits végétaux, animaux et alimentaires qui doivent être déclarés et qui peuvent être interdits. Avant de partir, il serait préférable de vérifier les règlements sur le site Web du gouvernement canadien.

 

En effet, depuis le 15 octobre 2016, après la publication d’un avis aux gens de mer de Transports Canada pour protéger les passagers et les équipages, les compagnies aériennes et les exploitants aériens interdisent les smartphones comme le Samsung Galaxy Note 7 dans l’avion.

 

Cette mesure de sécurité s’applique aux bagages de cabine et aux bagages enregistrés pendant les vols à destination du Canada.

 

Ce que vous pouvez rapporter

 

La loi vous oblige à vous limiter à votre consommation individuelle. Il a fixé des quantités maximales. Pour le tabac : 200 cigarettes, ou 100 cigarillos (d’un poids maximum de 3 grammes chacun), ou 50 cigares, ou 250 grammes de tabac à fumer.

 

Concernant l’alcool : 4 litres de vin (non mousseux), ou 16 litres de bière, ou 1 litre d’alcool (ou de boissons alcoolisées) titrant plus de 22 °, ou 2 litres d’alcool (ou de boissons alcoolisées) titrant 22 ° ou moins, ou 1 litre d’alcool éthylique non dénaturé à 80 ° et plus.

 

Remarque : un assortiment proportionnel de ces catégories est possible, comme 1 litre d’alcool à moins de 22 ° plus 50 cl d’alcool à plus de 22 °.

 

Quelles sont les précautions à prendre avant d’entrer au Canada

 

S’il est possible de voyager sans problème dans le pays, voici quelques informations à connaître.

 

L’aspect sécurité

 

Il n’y a pas de problème particulier de délinquance au Canada, il est même presque inexistant. Le niveau « d’alerte terroriste » est estimé de faible à moyen. Les dernières attaques terroristes datent du 20 et 22 octobre 2014 à Saint-Jean-de-Richelieu, près de Montréal, et à Ottawa.

 

Signalez votre voyage

 

Vous pouvez vous inscrire gratuitement auprès du ministère des Affaires étrangères sur le programme Ariane. Une fois vos données saisies dans ce programme :

 

  • Vous allez recevoir des conseils de sécurité par voie électronique si la situation du pays le justifie ;
  • Vous êtes contacté en cas de crise au Canada ;
  • Votre contact au Canada peut également être avisé si nécessaire.

L’aspect santé

 

Il n’y a pas de risque majeur, et à part les vaccinations universelles, il n’y a rien à faire en particulier. Un petit conseil : assurez-vous de vous protéger des moustiques en été. Le coût des soins médicaux et hospitaliers étant très élevé au Canada, il serait intéressant de souscrire à une assurance avant de partir.

 

Risques de catastrophes naturelles

 

Il n’y a pas de risques majeurs excepté dans la province de la Colombie-Britannique, au nord-ouest du Canada. La région est très sismique avec le risque d’un tremblement de terre dans la région de Vancouver.