Choisissez la langue:

Mon ESTA États-Unis est-il encore valide ?

 

La validité d’un document de voyage est importante et à vérifier avant de prendre le vol. Très souvent, les documents expirés peuvent vous mettre dans des situations indésirables à l’entrée du pays de destination.

L’autorisation de voyage électronique ESTA permet à son détenteur de séjourner sur le territoire américain sans obligation d’établissement ou de présentation du visa classique. Tout comme le visa touristique américain, l’autorisation de séjour ESTA a une durée de validité bien limitée.

Quelle est la durée de validité de l’ESTA ?

Toute pièce officielle a une durée de validité déterminée. De ce fait, pour un voyageur VWP, son passeport biométrique ou électronique aura une date de fabrication et d’expiration, tout comme son autorisation.

Les lois qui encadrent le système électronique d’autorisation de voyage sont assez explicites à ce sujet. Le visa électronique ESTA a une durée de validité de 2 ans renouvelables. L’autorisation accorde un court séjour de 90 jours maximum à son détenteur.

Toutefois, plusieurs éventualités peuvent entraîner l’expiration de votre titre de séjour électronique. Les situations qui peuvent invalider votre autorisation de voyage sont :

L’expiration de votre passeport

Votre passeport est intimement lié à votre titre de voyage électronique. De ce fait, même si votre e.visa ESTA est en cours de validité et que votre passeport biométrique ou électronique expire, sachez que votre ESTA le sera automatiquement. Dans la mesure où il vous faudra faire une nouvelle demande de passeport, vous serez dans l’obligation d’en faire de même pour votre visa électronique ESTA.

La perte de votre passeport

S’il vous arrive de perdre votre passeport valide, votre autorisation de séjour ESTA expire par la même occasion. Pour quelle raison ? Le numéro de passeport mentionné sur votre autorisation ne sera plus le même si vous établissez un nouveau passeport biométrique ou électronique. C’est donc ce qui précipite l’expiration de votre titre de voyage électronique.

Le changement d’informations contenues sur votre passeport

Si entre-temps vous changez les informations de votre passeport, sachez que votre e-visa ESTA perd sa validité. Dans la mesure où votre passeport est lié à votre autorisation, un changement d’informations sur votre pièce d’identification entraîne l’expiration de l’ESTA.

Si par exemple vous changez de nom, de statut matrimonial, de sexe ou autres informations, vous serez dans l’obligation de refaire une nouvelle demande d’ESTA. Ceci permet de mettre les deux documents de voyage au même niveau de conformité des données inscrites sur l’un ou l’autre.

Tout compte fait, la durée de validité de l’ESTA est de 2 ans renouvelables. Toutefois, en cas de perte, d’expiration ou de changement d’informations, votre visa de tourisme électronique expirera par la même occasion, peu importe sa validité.

Quand est-il nécessaire de faire une demande d’autorisation ESTA ?

La demande d’ESTA se fait uniquement pour les voyages en destination des États-Unis. Si vous êtes éligibles au programme d’exemption de visa (PEV), vous devez faire de visa électronique pour l’une des raisons suivantes :

Voyage d’affaires

En tant que professionnel, entrepreneur ou négociateur, vous avez besoin d’un visa électronique pour vos activités de courte durée aux USA. Ce motif vous donne droit à un titre de séjour électronique de 90 jours maximum.

Il faudrait simplement que votre séjour n’excède pas 3 mois. Dans le cas contraire, pour une signature de contrat, une conférence de presse à couvrir, ou une visite des lieux d’un investisseur, l’e.visa est ce qu’il vous faut pour séjourner aux États-Unis.

Voyage de découverte ou de loisir

Si vous avez prévu profiter de vos vacances en visitant le pays de l’oncle SAM ou simplement partir en aventure amoureuse, l’autorisation de voyage ESTA est la solution. En plus de vous permettre de séjourner aux États-Unis pendant 3 mois, elle vous épargne de toutes les démarches administratives auprès des représentations diplomatiques à des fins d’obtention d’un visa touristique classique.

Voyage d’études ou académique

Pour un étudiant ou un universitaire qui doit assister à une conférence, un colloque, ou à une cérémonie académique, il lui est permis d’obtenir une autorisation de séjour aux USA de courte durée. Il suffit d’être éligible au PEV et de limiter votre séjour à 3 mois maximum.

Voyage de transit

Un voyageur VWP en escale aux USA doit avoir sur lui, une autorisation de voyage électronique. Peu importe votre destination finale, le touriste doit pouvoir être en conformité avec la législation américaine sur l’immigration. Ainsi, même en situation de transit, vous devez avoir une pièce légale qui justifie votre présence sur le sol américain.

Voyage médical

Pour une intervention médicale, le patient peut solliciter une autorisation ESTA. Cette opération se fera si et seulement si le patient ne devait pas passer plus de 3 mois sur le territoire américain. Dans le cas contraire, il devra faire la demande d’un visa classique américain.

Comment remplir sa demande d’autorisation de voyage électronique ?

Remplir le formulaire ESTA est une étape non négligeable. Il s’agit pour le demandeur d’éviter de commettre des fautes ou des erreurs sur son formulaire. Ces dernières peuvent compromettre son voyage, car son autorisation peut lui être refusée.

Commencez la procédure en vous entourant des documents clés, notamment votre passeport en cours de validité. Ensuite, vous pouvez vous connecter sur notre site et remplir votre formulaire. Sur la fiche, renseignez toutes les informations de votre état civil telles qu’inscrites sur votre passeport valide.

Le passeport a valeur de carte nationale d’identité. Les formalités ESTA exigent du demandeur la présentation d’un billet retour ou simplement d’un ticket d’embarquement aller-retour afin de justifier la durée de son séjour aux USA.

Qu’il s’agisse d’un voyage par voie terrestre, maritime ou aérienne, le demandeur doit impérativement voyager aux États-Unis via une compagnie aérienne ou une agence de voyages agréée par le gouvernement américain. Il doit également justifier ses revenus financiers de différentes façons (contrat de travail, relevé bancaire, etc.), y compris son motif du voyage qui s’inscrit sur la marge de ceux susmentionnés.

Après le remplissage des données biographiques et personnelles en même temps, vous devez répondre aux questions. Le secret est de répondre « non » à toutes les questions relatives au terrorisme ou au trafic des stupéfiants lorsqu’on n’y a jamais pris part.

Le troisième moment important concerne le paiement des frais d’ESTA. Ils sont négligeables, car ne représentant pratiquement rien comparativement à ceux de l’établissement d’un visa classique. Vous pouvez les payer par virement bancaire, carte bancaire (visa electron, Gold Mastercard, etc.) ou via votre portefeuille électronique.

Lorsque votre demande a été envoyée au département de la sécurité intérieure, vous recevrez une réponse des autorités sous 72 heures maximum.

Demande d’autorisation ESTA : quelle est la suite à donner à ma candidature ?

Les autorités américaines ont 72 heures pour donner une suite à votre requête. Toutefois, le voyageur VWP doit s’attendre à trois types de réponses avec des contenus particuliers.

La réponse « autorisation accordée »

Cette réponse est la plus attendue de tous. Si en ouvrant votre mail vous voyez « autorisé » écrit sur le message, cela veut simplement dire que vous pouvez voyager aux États-Unis immédiatement. Et la validité de votre autorisation est chronométrée à partir de cet instant.

La réponse « en attente »

Très souvent, votre demande peut mettre plus de temps que vous ne le pensiez, mais sans jamais excéder 72 heures. Si vous vous impatientez et que vous vous inquiétez, gardez simplement votre calme et attendez que le gouvernement américain donne suite à votre requête. Si le délai expire, vous devez refaire une nouvelle demande d’ESTA.

La réponse « autorisation refusée »

Le refus d’ESTA est révocable et irrévocable. Lorsqu’il est révocable (erreur de remplissage), vous devez simplement faire une nouvelle demande. Lorsqu’il est irrévocable, vous devez faire la demande de visa classique auprès d’une ambassade ou consulat américain afin d’obtenir un séjour aux États-Unis. Toujours est-il que vous recevrez une réponse des autorités compétentes.