Tout savoir sur la réglementation du formulaire de voyage

Qui n’a jamais rêvé d’un séjour aux États-Unis, ce pays très prometteur en matière de business et de tourisme ? New York, Chicago, La Floride ou encore Las Vegas regorgent d’endroits merveilleux à découvrir.

 

Si vous partez pour un court séjour dans le cadre de vos activités, vous n’avez pas besoin de demander un visa. Une autorisation de voyage ESTA pourra vous faire entrer sur le territoire américain.

 

Pour l’obtention de ce document, il est important de connaitre les règles de bases qui le régissent. Voici tout ce que vous devez savoir à propos de la réglementation du formulaire de voyage.

 

Règles à connaitre pour demander l’ESTA

Pour obtenir l’ESTA USA, c’est simple. Vous devez vous rendre sur le site officiel et respectez les règles suivantes :

  • Être ressortissant de l’un des pays membres du programme d’exemption de visa VWP. Si vous n’avez pas la nationalité de l’un de ces pays, vous ne pourrez pas obtenir une autorisation ESTA. Vous aurez besoin d’un visa pour entrer aux États-Unis.

 

  • Partir aux États-Unis uniquement pour un voyage d’affaires ou un séjour touristique.

 

  • La durée du séjour sur le sol américain ne doit pas surpasser 90 jours. Cette règle est indispensable pour obtenir votre ESTA. Si vous comptez passer plus de temps aux USA, demandez un visa.

 

  • Si vous devez transiter par les états unis pour une autre destination, il vous faudra une autorisation de séjour.

 

  • Les mineurs doivent également disposer d’une autorisation ESTA. Ils subissent le même traitement que les adultes. Alors, si vous partez avec vos enfants, faites pour eux la demande d’ESTA, sinon les autorités américaines rejetteront leur entrée aux USA.

 

  • Il vous faut un ESTA uniquement lorsque vous souhaitez entrer aux États-Unis par voie aérienne ou maritime. Ceux qui comptent se rendre par voie terrestre en passant par la frontière mexicaine ou canadienne ne sont pas éligibles à ce programme.

 

  • Remplir le formulaire ESTA demande un paiement de frais de dossier en présentant un passeport valide. Chaque voyageur, mineur ou majeur, devra être muni d’un passeport biométrique en cours de validité. A défaut, sa demande sera rejetée par les services de l’immigration.

 

  • Pour partir aux États-Unis, il vous faut un passeport biométrique ou un passeport électronique étant tous en cours de validité. Ne sont pas valables les passeports à lecture optique.

 

Cependant, il y a possibilité de le changer gratuitement avec un passeport biométrique.

 

Le délai de délivrance de l’ESTA

Le délai de délivrance de l’autorisation ESTA n’est pas fixe. Le document peut être disponible quelques minutes après la validation de votre demande et parfois à 72 heures après. C’est pour cette raison qu’il est recommandé de faire sa demande d’autorisation de voyage 72h avant le départ vers le pays des opportunités.

 

Cependant, dès que l’autorisation de voyage électronique a été accordée, le compte à rebours de sa validité s’active. La durée de validité du formulaire ESTA est de 2 ans. Alors, lorsque votre autorisation ESTA arrive à échéance, il vous faudra faire une nouvelle demande.

 

Lorsque vous voyagez avec l’ESTA, vous devez quitter le territoire américain avant la fin des 90 jours autorisés. Si ce délai est dépassé, vous devenez un clandestin et risquez une expulsion, voire un emprisonnement avec une interdiction définitive de rester sur le sol américain après avoir purgé votre peine.

 

Si également vous perdez votre autorisation ESTA, cela n’engendrera pas des problèmes. L’autorisation électronique ESTA est enregistrée sur la base de données du site officiel et pourra être imprimée à volonté. La version papier n’est qu’un gage de sécurité. En effet, la vérification de l’ESTA se fera par voie informatique avant l’embarquement.

 

L’autorisation de séjour ESTA USA est soumise à un certain nombre de conditions : il y a un délai de délivrance et un délai de renouvellement. Et puisque nul n’est censé ignorer la loi, vous devez alors vous renseigner avant d’entamer la procédure de demande.

 

L’autorisation ESTA, une exemption de visa

Lorsque vous disposez d’une autorisation électronique ESTA, vous êtes exempté de visa. Vous pouvez entrer et sortir sur le sol américain comme bon vous semble pour un délai de 90 jours.

 

Les ressortissants français qui désirent voyager aux États-Unis sont dispensés de visa, à condition qu’ils partent par voie aérienne ou maritime pour un séjour touristique ou un voyage d’affaires de moins de 90 jours.

 

Ainsi, l’ESTA permet de voyager sans régler trop de formalités administratives. Vous devez respecter les règles pour pouvoir embarquer à bord de l’avion sans problème. Avant le départ, il convient de faire une demande d’ESTA.

 

Cette formalité a été instaurée en 2009 et concerne uniquement les touristes et les professionnels souhaitant entrer sur le territoire américain. Le formulaire est disponible sur le site du gouvernement.

 

Mais il existe aussi des sites qui proposent de l’assistance dans le remplissage du formulaire, afin de vous éviter les erreurs.

 

Le prix d’un formulaire ESTA ?

Le prix du formulaire ESTA est dérisoire. Il se règle en ligne au moment de l’inscription. Rappelons que vous devez faire partie des nationalités membres du programme VWP.

 

Vous devez préciser vos informations personnelles : votre nom, prénom, numéro de passeport, date de délivrance, date d’expiration, etc. Le département de la Sécurité intérieure des États-Unis recommande aux candidats de le remplir au minimum 72 heures avant le départ.

 

Les conditions d’éligibilités

Plusieurs éléments sont susceptibles d’impacter votre éligibilité à l’autorisation ESTA. Votre pays par exemple doit avoir conclu un accord avec les USA qui permet à ses ressortissants de voyager avec l’ESTA.

 

Et seuls 22 pays de l’Union européenne et 5 pays du continent asiatique sont admissibles à l’exemption de visa. Tous les autres pays doivent effectuer une demande de visa USA. La deuxième condition d’éligibilité : votre compagnie aérienne/maritime doit être reconnue par les autorités américaines.

 

Enfin, l’ESTA n’est accordé que dans le cadre d’un séjour professionnel (séminaire, conférence, signature de contrat, activité sportive, etc.) ou touristique ne dépassant pas 3 mois ou encore pour un transit.

 

Autre condition, vous devez disposer d’un billet d’avion aller-retour avec un délai inférieur à la durée de séjour autorisée. Un billet allé simple vous disqualifie de l’éligibilité à l’ESTA.

 

Autres éléments à prendre en compte

Les autorités américaines vous demanderont de préciser si vous étiez en Syrie, en Iraq, en Iran, au Yémen, en Somalie ou en Libye après le 11 mars 2011. Si tel est le cas, votre demande sera refusée.

 

Elles vous demanderont également si vous ne voulez pas vous engager, ou si vous n’avez jamais été engagé dans des activités terroristes, de sabotage, d’espionnage ou de génocide. Là aussi si vous répondez oui, vous n’obtiendrez pas l’ESTA. Le passeport en cours de validité permet de justifier de votre identité.