Covid-19 : États-Unis, Royaume-Uni… où peut-on voyager à l’étranger et dans quelles conditions ?

covid 19 USA | Esta-formulaire.us

Covid-19 : Quelles conditions pour voyager à l’étranger ?

Voyager en cette période de Covid-19 est compliqué à cause des restrictions en vigueur et qui diffèrent suivant le pays. Par ailleurs, les destinations ayant ouvert leur frontière imposent des conditions à quiconque désire s’y rendre. Celles-ci ont fait l’objet d’un classement selon un code couleur, en l’occurrence le rouge, l’orange et le vert. Les modalités d’entrée varient selon leur situation sanitaire, d’où la nécessité de se renseigner sur le site internet de chaque gouvernement.

Les pays qui autorisent les voyages et leurs conditions

Se rendre aux États-Unis

L’interdiction de voyager aux États-Unis va être levée, à partir de novembre 2021 selon la Maison Blanche. Les passagers provenant de l’Union Européenne et du Royaume-Uni pourront se rendre au pays de l’Oncle Sam avec le Visa ESTA pour les Etats-Unis. C’est une nouvelle réconfortante pour le tourisme.

Les États-Unis autorisent l’entrée aux passagers internationaux complètement vaccinés. Chaque personne à partir 2 ans et plus va être soumise à des contrôles aux frontières visuels. Celles-ci incluent une prise de température et/ou un examen de symptômes de la Covid-19.

Voici les pièces justificatives dont elles doivent préparer :

  • Un test PCR négatif datant de moins de 72 heures ;
  • Un certificat justificatif de vaccination contre la Covid-19 ;
  • Une attestation sanitaire.

La levée de restrictions concerne les voyageurs vaccinés par des solutions approuvées par l’agence américaine du médicament, à savoir :

  • Moderna ;
  • Johnson & Johnson (Janssen) ;
  • Pfizer / BioNTech.

Les États-Unis imposent une quarantaine de quelques jours à leurs touristes. La durée varie selon l’État dans lequel vous prévoyez de partir.

Il est alors nécessaire de se renseigner auprès du Consulat de l’État américain de la destination.

Voyager au Royaume-Uni

Depuis le 4 octobre, les conditions d’entrée en Angleterre ont été assouplies. Les ressortissants français vaccinés peuvent aller en Angleterre, sans restriction. Ils ne sont pas obligés de réaliser un test avant l’embarquement pour le Royaume-Uni.

Attention, cette mesure concerne les citoyens de pays qui ne sont pas sur la liste rouge.

Le test PCR va être remplacé par un dispositif antigénique, à partir de la fin du mois d’octobre. L’avantage, il est moins coûteux par rapport à un test PCR.

Le résultat du test est un certificat original en français, en anglais ou en espagnol. Les traductions ne sont pas acceptées. Il doit impérativement comprendre :

  • Un nom (identique à celui sur les autres documents de voyage) ;
  • Une date de naissance ;
  • La date du prélèvement ;
  • Le résultat du test ;
  • Le nom et les coordonnées de l’établissement dans lequel le test a été effectué.

Les passagers testés positifs sont dans l’obligation de s’isoler avant d’effectuer un autre test PCR pour confirmer leur état de santé. Cela va permettre d’identifier la présence d’un variant.

Les personnes non vaccinées provenant de pays non classés sur la liste rouge doivent effectuer un test PCR avant leur départ. Elles en font d’autres au deuxième et au huitième jour, une fois arrivées au Royaume-Uni.

Le gouvernement britannique impose une quarantaine de 10 jours aux voyageurs. Elle se déroule dans l’un des hôtels recommandés. Ce délai peut être réduit si le voyageur réalise un troisième test PCR avant l’échéance.

Aller au Canada

Les frontières canadiennes ont été rouvertes le 7 septembre, après une annonce faite par le gouvernement le 19 juillet. Les voyageurs ayant reçu les deux doses de vaccin contre la Covid-19 peuvent partir au Canada grâce à l’A.V.E. Ils ne doivent présenter aucun symptôme de la maladie.

Les vaccins doivent être reçus au moins 14 jours avant la date d’arrivée dans le pays et être approuvés par Santé Canada, notamment :

  • Moderna ;
  • AstraZeneca ;
  • Johnson & Johnson ;
  • Pfizer-BioNTech.

Il est important de se renseigner sur les conditions d’entrée avant de réserver des billets. Les règles peuvent évoluent selon la situation sanitaire du pays.

Voici ce dont il faut faire avant de voyager au Canada dans cette période de pandémie :

  • Présenter un test PCR négatif réalisé 72 heures précédant le départ ;
  • Préparer la quarantaine en réservant trois nuitées dans un hôtel accepté par le gouvernement canadien ;
  • Naviguer sur le site « ArriveCAN » pour indiquer vos renseignements, vos coordonnées et votre plan de quarantaine.

Se rendre en Allemagne

L’Allemagne figure dans la liste de pays qui autorisent les voyages.

Voici un résumé des conditions que les voyageurs doivent respecter :

  • Les résidents de pays n’appartenant pas à l’Union Européenne : seules les personnes présentant un motif de voyage impérieux sont autorisées à passer les frontières canadiennes. Aussi, elles doivent être entièrement vaccinées.
  • Les résidents de pays présents dans le BMI : ils peuvent aller en Allemagne, peu importe leur motif et leur statut vaccinal. Toutefois, il faut prévoir un test PCR négatif ou un justificatif de vaccination pour être en droit de prendre l’avion.
  • Les ressortissants allemands et les passagers provenant des États membres de l’Union Européenne : ils ne sont pas soumis aux restrictions de voyage.

Les vaccins administrés aux voyageurs doivent être approuvés par l’Agence Européenne des Médicaments, notamment Johnson & Johnson, Moderna, Pfizer et AstraZeneca. Les passagers issus de pays tiers doivent justifier la réception de deux doses, hormis pour le cas du Janssen monodose.

Le justificatif de vaccination est un certificat Covid numérique de l’Union Européenne ou similaire en français, en allemand, en anglais, en espagnol ou en italien.

Voyager en Espagne

Se rendre en Espagne est possible malgré des restrictions, depuis janvier 2021. Les frontières sont restées ouvertes, même durant la troisième vague qui a fait des ravages. Ce sont les conditions d’entrée qui ont été renforcées.

Elles ont été assouplies. Les voyageurs peuvent se rendre en Espagne et profiter d’un tourisme sécurisé.

Le simple fait d’être vacciné peut suffire ou non, pour circuler librement dans le pays. Chaque région impose sa propre restriction. N’hésitez pas à vous renseigner sur les règles des lieux, après avoir défini une destination. Contactez votre hôtel. Il est capable de fournir ce type d’information.

L’Espagne applique l’usage du pass sanitaire digital ou sur papier, pour pouvoir se rendre dans divers établissements culturels ou de loisirs.

Voici les conditions relatives à l’accès aux frontières :

  • Les passagers vaccinés : ils n’ont pas besoin d’effectuer un test PCR. Ils doivent avoir reçu la seconde injection au moins 14 jours avant leur arrivée en Espagne.
  • Les passagers non vaccinés : ils doivent présenter un test PCR négatif ou un test d’antigène négatif.
  • Les passagers ayant contracté la Covid-19 : ils doivent se munir d’un justificatif attestant leur rétablissement 11 jours après le premier test positif.

Préparer un voyage durant une pandémie : ce qu’il faut savoir

S’informer sur les conditions d’entrée d’un pays

Il est essentiel de se renseigner sur les règles mises en vigueur appliquées par la destination de votre choix avant de réserver un billet. Cela va vous permettre de planifier le séjour.

Il faut savoir que les pays sont classés en trois catégories, à savoir :

  • Les pays rouges : le virus y circule de façon active. On y trouve de dangereux variants.
  • Les pays oranges : la propagation du virus est sous contrôle. On n’y trouve pas de nouveaux variants.
  • Les pays verts : les personnes infectées par le virus sont en sous-nombre. Il n’existe pas de nouveaux variants.

Réaliser un test Covid

La plupart des pays étrangers exigent le résultat d’un test Covid négatif. Les plus strictes vont jusqu’à l’imposer aux voyageurs vaccinés.

Un test Covid, notamment un test PCR, est accessible dans les 24 à 48 heures après le prélèvement. Il est alors conseillé de le faire avant la réservation de billets, pour l’obtenir à temps.

Attention, certains pays demandent le résultat d’un test Covid 72 heures avant l’arrivée à destination ou avant l’embarquement. Dans tous les cas, il est judicieux de se renseigner.