[COVID-19] QUAND POURRONS-NOUS VOYAGER AUX USA ?

voyage-usa-covid 19

[COVID-19] QUAND POURRONS-NOUS VOYAGER À NEW YORK ET AUX ÉTATS-UNIS DE NOUVEAU ?

Aller aux États-Unis est une formalité sujette à de nombreuses procédures administratives. Avec la pandémie de la Covid-19, les restrictions liées à l’aller-retour sur ce territoire sont renforcées. La situation sanitaire actuellement préoccupante dans certains pays et aux USA a amené les autorités à exiger d’autres procédures de la part des voyageurs. Certains d’entre eux sont même interdits d’accès à tous les vols menant au pays de l’oncle Sam.

Les conditions initiales pour entrer aux États-Unis

Avant la Covid-19, les voyages aller retour aux USA des ressortissants étrangers sur le territoire américain se faisaient par diverses manières.

L’autorisation ESTA

La procédure du visa ESTA concerne les ressortissants des pays qui ont adhéré au programme d’exemption de visa. Ce document permet à tout résident des 37 pays signataires de l’accord d’accéder au sol américain sans disposer d’un visa tout en bénéficiant de meilleures offres. Facile à demander, cette autorisation électronique permet aux voyageurs de se rendre rapidement et facilement aux États-Unis avec les compagnies low cost et autres agences de voyage.

La procédure pour son obtention se fait en ligne et la délivrance ne prend que 72 heures. Cependant, cette autorisation de voyage n’est valable que pour une durée de deux ans. Aussi, la période de séjour aux États-Unis ne peut excéder 90 jours pour le voyageur en possession de l’ESTA USA.

Les titres de séjour et les visas long séjour

En dehors de l’ESTA, il est également possible pour un étranger de voyager aux États-Unis grâce à un visa de long séjour. Cette formalité l’autorise à rester pendant une longue période aux USA tout en ayant la capacité d’effectuer une sortie du territoire à tout moment.

Il peut d’ailleurs bénéficier du statut de résident permanent s’il lance une procédure administrative à partir de ce visa. Plus onéreux que l’ESTA en termes de frais, le visa reste une alternative très fiable.

De plus, il est recommandé pour les voyageurs ne bénéficiant pas du privilège d’exemption de visa. En outre, le visa en cours de validité constitue une bonne solution pour les voyageurs d’une certaine classe économique qui désirent faire du tourisme et profiter d’une liberté sur le sol américain.

La situation sanitaire actuelle aux États-Unis

Le voyage à l’étranger est devenu protocolaire depuis la crise sanitaire. Trouver un vol reste peut-être évident mais les formalités à remplir le sont moins. Toutes les compagnies aériennes quasiment ont été touchées à l’instar de Air caraibes, American Airlines, Air France, pour ne citer que celles-là. La situation sanitaire liée au Covid-19 oblige les USA à revoir leur politique d’immigration.

États des lieux de la pandémie

Aujourd’hui, les États-Unis sont reconnus comme étant le pays le plus touché par la pandémie du coronavirus. L’observation des mesures barrières oblige le gouvernement américain à restreindre les déplacements au sein du territoire, mais aussi le voyage aérien et les vols réguliers. Aller aux Etats-Unis n’est désormais plus une simple partie de plaisir.

Selon le bilan quotidien, pas moins de deux cent mille cas positifs de Covid-19 sont détectés sur le territoire américain. Cette situation a amené les autorités américaines à opter pour une politique relative à la règlementation des compagnies aériennes régulières et des vols internationaux.

Les répercussions de la pandémie sur les déplacements en terre américaine

La plupart des agences de voyages offrant les vols les moins chers et permettant de réserver des billets d’avion ont cessé de fonctionner en raison de la pandémie. Et pour cause, les autorités américaines ont opté pour l’interdiction des voyages en avion pour des millions de passagers afin de mieux contrôler la situation.

Aussi, les frontières terrestres sont officiellement fermées jusqu’aujourd’hui. Même si l’état prévoit une réouverture de ces barrières très prochainement, des tiers se verront refuser l’accès au sol américain.

Pour qui l’accès au sol américain est désormais interdit ?

Dans la politique de lutte contre la crise sanitaire, certains ressortissants de pays ne peuvent pas pénétrer sur le sol américain.

Les ressortissants de l’espace économique européen

Pour les résidents dans l’espace Schengen, il est difficile, voire impossible, de voyager aux États-Unis en cette période de Covid-19. Les ressortissants des 26 pays de l’espace économique européen sont tous concernés.

Aussi, les citoyens chinois et autres asiatiques sont interdits d’accès aux États-Unis. L’Iran et l’Irlande font également partie des pays dont les voyageurs ne peuvent pas se rendre actuellement aux USA. Il en est de même pour le Brésil, pays de l’Amérique du Sud le plus touché par la pandémie.

Pourquoi les interdictions d’accès au sol américain ?

Les nations européennes et notamment celles de l’espace Schengen sont très touchées par le Covid-19. De ce fait, les voyageurs provenant de ces pays ont de fortes chances d’être testés positifs au virus.

Pour minimiser les risques, les ressortissants étrangers non européens ayant séjourné au sein de l’espace économique européen sont aussi refusés d’accès aux États-Unis. Tous les pays dont les voyageurs sont interdits d’accéder au territoire américain sont des nations ayant un nombre élevé de contagions. Bien évidemment des raisons politiques qu’économiques et géostratégiques sous-tendent également ces interdictions.

Comment voyager dans les prochaines années ?

La question qui se pose aujourd’hui est de savoir quand effectuer un prochain voyage aux USA.

Pour ce qui est des frontières terrestres

S’agissant des barrières terrestres, le gouvernement américain prévoit de les rouvrir à l’horizon 2021. De ce fait, les habitants des pays limitrophes pourront espérer faire à nouveau un voyage de dernière minute aux États-Unis dès 2021.

Cependant, le problème de l’effectivité de l’ouverture de ces frontières se pose étant donné la situation avec le Canada. De même, avec la situation sanitaire qui reprend de l’ampleur en Europe, tout porte à croire que les États-Unis seront moins enclins à ouvrir leurs frontières.

Le cas de l’espace aérien

Avec la recrudescence des cas de Covid-19 en Europe, les États-Unis sont moins disposés à ouvrir leurs frontières. Cependant, l’autorisation des voyages vers les USA semble actée pour 2021 voire 2022. Pour ce qui est des compagnies aériennes, ces dernières sont disposées à prendre du service en 2022 avec des prix des billets d’avion plus onéreux.

Et pour cause, les procédures de réservation de voyages ne sont pas redynamisées avec le covid-19. De même, il incombe à ses compagnies d’adapter leurs services aux respects des gestes barrières. Leurs revenus devront s’amoindrir et le coût du transport en prendra un coup. C’est donc pour prendre leurs dispositions avec cette période de Covid-19 que les compagnies aériennes tarderont à rouvrir.

Les dispositions à prendre pour voyager prochainement aux États-Unis

Malgré toutes les restrictions liées aux voyages aux USA, il existe des possibilités pour s’y rendre. Toutefois, ces alternatives sont onéreuses et très protocolaires.

L’ESTA pour le voyage

Pour se rendre aux États-Unis, faire une demande du visa ESTA est toujours une possibilité. Le délai de livraison de ce document n’a pas changé par rapport à la période pré Covid-19 et il n’y a point de frais supplémentaires. Toutefois, il est important de veiller à ne pas être infecté par le Covid-19. Une fois sur le territoire, il est évident que le voyageur soit soumis à un test pour détecter l’infection ou non par le virus.

Pour donner plus de chance à son voyage d’aboutir, il est recommandé de ne pas quitter un des pays de l’espace Schengen. Autrement, le dossier de l’ESTA et celui du visa long séjour peuvent être rejetés. Aussi, il est préférable de réserver votre vol auprès d’une agence de voyage pour l’an 2021 voire 2022. Le délai d’acceptation des compagnies aériennes a été allongé à cause de la situation sanitaire du pays.

Prévoir une assurance annulation voyage et réservation

Avec l’évolution de la Covid-19, il est fréquent que les compagnies aériennes annulent ou changent les horaires des vols. Une assurance voyage annulation peut permettre de remédier à cette situation. Les réservations des chambres d’hôtel peuvent être aussi sécurisées par l’assurance annulation. Pour le moment, l’année 2021 est celle qui présage la réouverture des frontières aériennes et terrestres américaines.

Même si les autorités du pays n’ont fait aucune déclaration corroborant ce fait, les experts s’accordent sur cette prévision. Pour les voyageurs, il a lieu d’être plus optimiste en ce qui concerne le relâchement des mesures de ripostes contre la pandémie. L’évolution de la situation sanitaire dans le monde reste toutefois déterminante pour l’obtention de l’autorisation de voyage.