Découvrir les États-Unis par le train

voyager en train Etats-Unis

Les États-Unis par voie ferroviaire

Voyager en train est un moment unique. Écolo, tendance et convivial, le voyage en train est avant tout un art, surtout lorsque vous souhaitez le faire pour découvrir le pays aux 51 états grâce à votre ESTA.

En faisant le parcours en train, vous êtes sûrs de prendre des routes qu’aucun autre mode de transport ne vous permettrait de prendre. C’est une véritable aventure qui commence !

L’histoire des États-Unis est riche en épopées de personnes ayant choisi le train comme moyen de transport, à l’image de Jesse James, un célèbre hors-la-loi et leader de gang.

Du point de vue cinématographique, on pensera à coup sûr au célèbre film d’Alfred Hitchcock « La Mort aux trousses ». Entre déserts et forêts, plaines et montagnes, l’aventure s’annonce très enrichissante.

Le pays connu de son réseau aérien bien développé et pour cette raison préféré par les citoyens et les touristes des États-Unis bien, sûr à cause de la distance énorme entre les états, le système ferroviaire reste moins connu.

Moins connu mais avec le potentiel d’offrir une expérience romantique, les trains lient tout le pays.

 

Amtrak train USA

La compagnie ferroviaire Amtrack par exemple, a divisé les USA en 6 régions :

  • Northwest – les trains du nord-ouest vous montreront la beauté de la côte pacifique en passant par Vancouver, la Colombie-Britannique, le Seattle, le Portland, l’Eugene, l’Oregon, le Mount St. Helens et la Columbia River Gorge ;
  • California – le réseau californien vous lie les villes de San Francisco, Lod Angeles, San José, Sacramento et San Louis. Les trains passent par le parc national San Joaquin mais aussi la côte pacifique.
  • West – six lignes traversent la région de l’ouest offrant aux voyageurs accès à la culture traditionnelle des cowboys. Les trains passent par Oklahoma City, Fort Worth et Dallas, mais aussi par le désert du Grand Bassin et le centre du pays.
  • Midwest – les trains de la ligne du Midwest passent par les états d’Illinois, l’Indiana, le Michigan, le Missouri et le Wisconsin avec des arrêts aux villes capitales. Les trains passent aussi par des régions riveraines et par le beau lac d’Érié de Cleveland.
  • Northeast – environs dix lignes et 11 états, la région du nord-est traverse Boston, New York et Washington D.C. Ne ratez pas de visiter la région la plus vibrante du point de vue culturelle !
  • South – la région de sud est peut-être la région la plus attractive. Elle comprend huit états d’un climat – parfait pour visiter pendant les mois d’hiver. Huston, Orlando, Miami, Tampa et New Orleans, plages au sable et le majestueux Mississippi vous trouverez des destinations excitantes à visiter et montrer à vos proches !

Découvrons ensemble l’odyssée au fil des rails !

De Chicago à la Nouvelle-Orléans

Chicago… Chicago… Moins de 90 ans après la période agitée dans laquelle la ville se trouvait, un véritable changement s’est opéré dans cette ville qui nous fait oublier son passé tumultueux pour devenir une ville extrêmement vivante.

Composée de large avenues entourées d’espaces verts « Oak Park », si vous êtes un amoureux des musées et d’architecture, vous succomberez surement au charme du célèbre Franck Lloyd Wright.

Point de départ de la célèbre Route 66, Chicago est le lien entre l’Est et l’Ouest. Il vous sera surement très agréable de vous reposer au bord du lac Michigan.

Omaha train

L’atmosphère si particulière de la ville de Nouvelle-Orléans a inspiré un grand nombre de musiciens tel qu’Armstrong, Wily de Ville, Doctor John ou encore les frères Neville et Marsialis.
En plus d’être un cadre musical fantastique et iconique, la Nouvelle-Orléans est une ville cinématographique emblématique.
Ça a été le cas lors de la réalisation de films comme « La Petite », « Miller’s Crossing » ou « Angel Heart ». Vous pourrez aussi découvrir le Garden District, le « quartier jardin » en français.

Si vous êtes un adepte des manifestations musicales, en famille, entre amis ou même seul, vous passerez un moment excellent au Lincoln Park ou au Grant Park.

Si vous aimez le sport et êtes un adepte de Basketball, des matchs de NBA battent leur plein certains soirs, et une statue de Michael Jordan, figure emblématique du basketball mondial, se situe au United Center.

En quittant Chicago pour le « Deep South », une escale musicale à Memphis est nécessaire.

C’est là qu’Elvis Presley réalisait ses débuts en tant que chanteur, au SUN Studio. Vous continuerez votre périple vers le Mississippi et sa musique emblématique avant d’arriver à New Orleans, berceau du jazz.

L’atmosphère si particulière de la ville de Nouvelle-Orléans a inspiré un grand nombre de musiciens tel qu’Armstrong, Wily de Ville, Doctor John ou encore les frères Neville et Marsialis.

En plus d’être un cadre musical fantastique et iconique, la Nouvelle-Orléans est une ville cinématographique emblématique.

Ça a été le cas lors de la réalisation de films comme « La Petite », « Miller’s Crossing » ou « Angel Heart ». Vous pourrez aussi découvrir le Garden District, le « quartier jardin » en français.

Dans celui-ci, vous verrez des demeures anciennes sous l’emprise de la végétation, mais aussi le tramway oscillant de droite à gauche. De quoi éveiller votre imagination !

Ce périple coûte dans l’ordre de 1,600 Euros tout compris.

De Chicago à New York en train

Si vous êtes un amateur d’architecture, réaliser un périple entre Chicago et New York est nécessaire.

Icône de l’architecture américain, Franck Lloyd Wright a vécu de longues années à Chicago, mais sa réalisation majeure, le musée Guggenheim, se trouve à New York.

Un voyage en train entre ces deux villes est une aubaine. En empruntant la fameuse Native Americain Highway, vous irez le long de la rive sud du célèbre lac Michigan, le canal Érié mais aussi la rivière Mohawk.

Une véritable visite aquatique ! Puis, vous pouvez visiter la fameuse place Times Square. C’est le cœur de Manhattan ! Les « yellow cabs » (les fameux taxis jaunes de New York) vous attendront pour vous faire découvrir l’ambiance festive des lumières de Broadway.

Vous pourrez passer une soirée inoubliable au sein des fameuses comédies musicales. Un véritable jardin vert, New York possède un des parcs les plus géants du monde : Central Park.

Doté de 25,000 arbres et s’étendant sur 341 hectares, le Central Park est souvent auteur d’animations chaleureuses.

Si vous recherchez une ambiance plus religieuse, Harlem, quartier nord de Manhattan, se ferait un plaisir de vous accueillir en vous réveillant au chant des Gospels de l’église.

Le coût de ce séjour est de l’ordre de 1,500€.

Voyage entre les autres métropoles américaines en train

En bref : Les trains de la ligne Northeast Regional traverse le Northeast Corridor en liant les villes de :

Providence/Springfield – Hartford, New York – Washington, DC – Roanoke / Richmond – Norfolk/Newport News – Virginia Beach.

Boston en train

1. Boston

Vous pourriez débuter votre périple par Boston.

Ville « nature » grâce à son port et ses nombreux parcs, vous pourriez aisément visiter la ville à pied avec le CityPass, vous permettant de profiter au mieux des attractions de la ville.

Mais vous me direz : que puis-je visiter dans l’un des grands berceaux de l’Amérique ?

Riche en histoire et en culture, la ville de Boston abrite la John Hancock Tower, le petit cimetière historique de Beacon Hill et de nombreuses petites maisons anciennes aux décors originaux.

Tout comme New York, Boston contient le parc de Boston Common s’étendant sur une surface de 20 hectares en plein centre-ville. Un véritable extase !

2. New York

En train, le trajet entre Boston et New York durera près de 4 heures. C’est au célèbre quartier de Manhattan que vous trouverez les sites inéluctables de la ville New Yorkaise : le Bronx, le Staten Island ou encore le célèbre arrondissement de Brooklyn.

Réservez votre soirée au sein de Broadway et Times Square pour assister au meilleur de ce qui se fait en comédies musicales.

En vous offrant une croisière, vous pourriez admirer la skyline, la célèbre Statue de la Liberté, Ellis Island ou encore les nombreux ponts gigantesques de la métropole New Yorkaise.

Aussi, si vous êtes fan des gratte-ciels New Yorkais, vous pourrez visiter le Chrysler Building et l’Empire State Building.

C’est en 1776 que les treize colonies britanniques d’Amérique du Nord ont déclaré leur indépendance (ont fait sécession) par rapport au royaume de Grande-Bretagne.
Ces événements ont largement été influencés par la philosophie des Lumières ainsi que la Révolution anglaise de 1688.
Depuis, ce jour est devenu jour de la fête nationale des États-Unis. En 2005, l’Independence Day est inscrite sur la « Liste Mémoire du monde » de l’UNESCO

Un peu moins haut, mais très important, le siège de l’ONU vous rappellera la mission américaine : la paix mondiale.

Pour admirer le panorama New-Yorkais, vous serez ravis de gravir le Top of the Rock. Au lever ou au couchant, vous ne serez pas déçu par le paysage livré par la ville qui est tout simplement époustouflant.

Pour profiter de la diversité et l’authenticité de Brooklyn, vous seriez plus qu’épanouis de traverser l’East River.

La ville de New York est un véritable hub touristique offrant des activités et des décors diversifiés aux touristes mondiaux. Puis, je vous propose de prendre le train en direction de la Philadelphie.

3. Philadelphie

Après environ 1 heure et demie passés sur les rails, vous arriverez en Philadelphie. C’est le même endroit où fut proclamée l’indépendance américaine le 4 Juillet 1776.

Très court flashback historique : c’est en 1776 que les treize colonies britanniques d’Amérique du Nord ont déclaré leur indépendance (ont fait sécession) par rapport au royaume de Grande-Bretagne.

philadelphie en train

Ces événements ont largement été influencés par la philosophie des Lumières ainsi que la Révolution anglaise de 1688.

Depuis, ce jour est devenu jour de la fête nationale des États-Unis. En 2005, l’Independence Day est inscrite sur la « Liste Mémoire du monde » de l’UNESCO.

Ainsi, vous vous doutez bien que la ville regorge de symboles historiques du passé sanglant des États-Unis d’Amérique.

Tout d’abord, vous pourrez explorer l’Indépendance National Historic Park, communément qualifié de « mile le plus chargé d’histoire des États-Unis ».

Si vous êtes un adepte d’histoire, vous ne pouvez pas rater une telle occasion !

Véritable concentré d’art, Philadelphie vous époustouflera par ses décors dans tous ses ruelles. Nommée « ville de l’amour fraternel », vous serez surpris de voir les œuvres artistiques sur les murs des rues Philadelphiennes accompagnant vos pas émerveillés.

Sur les marches du Philadelphia Museum of Art, vous verrez la B.O de la célèbre série américaine Rocky. Si vous souhaitez réaliser quelques achats, une petite aventure sur South Street serait exceptionnelle !

Mais votre excursion ne s’arrête pas là ! Un périple vers la capitale Washington vous attend !

4. Washington D.C.

Pour une durée équivalente à celle liant la Philadelphie à New York, vous arriverez à Washington, la capitale des États-Unis d’Amérique. Composée de larges avenues en diagonales coupant des rues parallèles, la cité dispose d’une architecture unique.

Imaginée par le français Pierre Charles L’Enfant, la « Federal City » (Ville fédérale) dispose des fameux « skycrapers » (les fameux gratte-ciels en anglais).

Ville emblématique du pays aux 51 états, Washington contient des hauts lieux du pouvoir américain, des musées de la Smithsonian Institution et des édifices consacrés aux grands hommes (les « Memorials »).

Le soir, vous pourrez vous balader dans les quartiers très animés de Seventh Street District, U Street ou encore Georgetown. La plantation de George Washington à Mount Vernon vous intéressera à coup sur.

Traversez la ville de Washington à destination de la région métropolitaine de Washington, Alexandria.

Ville de l’État de Virginie peuplée d’environ 140,000 habitants, vous seriez étonnés de découvrir la richesse en édifice de la «vieille ville coloniale».

Restaurants, boutiques, maisons anciennes, tout est mélangé ! Pour une touche de modernité artistique, contemplez les œuvres d’art présentées dans le Torpedo Factory Art Center.

Un tel voyage entre quatre grandes métropoles américaines vous coutera dans l’ordre des 2,300€.

En espérant que cet article vous ait plu et vous ait apporté des informations cruciales quant aux voyages en train au sein des États-Unis, je vous propose de laisser un commentaire !