Choisissez la langue:

Les visas pour travailler aux USA

Visa USA

 

Quels sont les différents permis de travail aux USA ?

 

Avant de recevoir la carte verte, vous devez obtenir un visa USA qui vous permet de travailler aux États-Unis sous certaines conditions (sous un contrat de travail) et procédures. En effet, les différents permis de travail n’accordent pas les mêmes droits.

 

Ainsi, afin de ne pas être illégal, il est bon pour le demandeur de connaître les principaux éléments de tout type d’autorisation qui vous permettront de demander une carte de séjour qui lui conviendra le mieux.

 

Quels sont les visas pour les emplois qualifiés

 

Pour connaître quel type de visa vous convient, vous devez mettre en évidence la façon dont vous entrez sur le marché du travail américain.

 

Le visa L1

 

Si votre employeur vous transfère dans un bureau américain, vous devrez demander un visa long séjour. Vous devez être spécialisé dans le poste qui vous attend dans une nouvelle entreprise ou une entreprise existante de votre employeur aux États-Unis. Ce type de permis de travail a une durée de validité de 3 ans.

 

Le visa H1B

 

Si vous êtes un ressortissant étranger titulaire d’une licence ou un diplôme équivalent, votre employeur doit faire une demande d’un visa H1B pour vous.

 

Cela certifie au gouvernement américain que votre employeur désire vous embaucher dans son entreprise sur le sol américain et de vous payer. Le visa H1B est aussi utile pour les emplois spécialisés qui exigent un diplôme de l’enseignement supérieur ou les artistes, les personnes du spectacle, les sportifs et les mannequins renommés et leurs assistants.

 

Le visa H1B est saturé de demandes. Tout comme le visa L1, il est valable 3 ans. Dans les deux cas, ces visas facilitent l’obtention de la carte verte aux travailleurs étrangers.

 

Les autres types de visas

 

Il existe d’autres types de visas pour travailler sur le sol américain. Il s’agit du visa :

 

Visa E1

 

Si vous voulez investir et créer une entreprise sur le sol américain, le visa E1 est le plus indiqué. La carte verte vous sera alors délivrée la première année, mais restera provisoirement jusqu’à la fin de la deuxième année si vous devez demander l’approbation du gouvernement américain pour en recevoir une qui soit définitive.

 

Visa B

Ce type de visa concerne les ressortissants qui viennent soit pour des affaires, soit pour faire du tourisme durant plus de trois mois. Dans le cas qui nous intéresse, vous aurez alors le droit de conclure des contrats et de faire le démarchage des clients.

 

Même si ce visa de long séjour est attribué pour un an, trois ans et cinq ans, vous n’aurez le droit de rester que six mois d’affilés et devrez fournir la preuve que vous comptez bien rentrer dans votre pays.

Visa O

Les visas O sont délivrés à des personnes exceptionnelles qui peuvent démontrer leur réputation artistique en publiant des œuvres et en décernant des prix. C’est un type de permis de travail ouvert principalement aux artistes et célébrités.

 

Si votre employeur a décidé de vous déplacer dans un bureau américain, vous devrez demander le visa L1. Les formalités sont à la charge de votre employeur. Toutefois, vous devez fournir tous les documents qui vous seront demandés et participer à l’entretien avec l’ambassade.

 

Si votre employeur demande un transfert de col américain en fonction de vos compétences professionnelles particulières, vous devrez à nouveau demander un visa HB1. Vous devez vous renseigner sur la procédure à suivre pour obtenir un permis.

 

Si l’ESTA Visa USA ne vous suffit pas pour venir aux États-Unis, vous devez demander un visa B pour rester aux États-Unis pendant plus de trois mois pour visiter le pays de l’oncle Sam, pour un transit ou pour des affaires. Encore une fois, des mesures spéciales doivent être prises pour obtenir ce permis de séjour temporaire.

 

Le visa E vous sera nécessaire si vous souhaitez investir sur le sol américain. Veuillez cependant noter que ce visa est soumis à des règles strictes concernant le montant des investissements à réaliser et le nombre de personnes qui seront embauchées.

 

Si vous êtes une personnalité reconnue, comme un grand sportif ou un artiste de renom, vous devrez demander le visa O pour voyager aux États-Unis. Ce titre de séjour est délivré dans la minorité des cas, car les conditions d’obtention nécessitent une vérification de votre notoriété.

 

Visa H2A

 

Le visa H2A est destiné aux travailleurs agricoles temporaires ou saisonniers qui viennent aux USA pour effectuer des travaux agricoles temporaires ou saisonniers pour une période d’un an ou moins, et uniquement pendant certaines saisons de l’année. Autrement dit, pendant la production ou la récolte.

 

Le visa H-2A est accordé pour une période d’un an. Il peut être renouvelable deux fois. La durée maximale d’un tel visa est de trois ans.

 

Visa H2B

 

Le visa H2B est destiné aux personnes recrutées pour des emplois temporaires que les résidents américains ne peuvent pas assurer. Il s’agit des travailleurs saisonniers, intermittents, travailleurs recrutés pendant les périodes de forte demande.

 

Visa H3

 

Le visa H3 est destiné à un résident permanent qui vient aux États-Unis pour effectuer un stage professionnel dans une entreprise américaine ou la filiale d’une entreprise étrangère.

 

Ce permis d’études est accordé pour une durée maximale de 2 ans. Cependant, pour toute personne qui séjourne aux États-Unis pendant 2 ans qui doit quitter les États-Unis pendant un an.

 

La procédure pour demander un visa de travail pour les États-Unis

 

Pour présenter une demande de visa de travail pour les USA, vous devez faire une recherche en ligne. Il vous est possible de vous rendre aux États-Unis avec un visa de vacances américain et chercher à établir des contacts et des entretiens.

 

Mais vous ne pourrez pas commencer à travailler et devrez certainement quitter le territoire, une fois votre emploi trouvé, pour demander un visa de travail. Lorsque vous avez trouvé un emploi, c’est en ce moment que l’employeur fait une demande via le formulaire I-129.

 

Au cas où la demande serait approuvée, l’employeur recevra le permis de travail, qu’il enverra par la suite au travailleur étranger afin qu’il puisse demander un visa à l’ambassade américaine de son pays d’origine. Votre demande de visa doit être accompagnée des pièces suivantes :

 

  • Un passeport en cours de validité ;
  • Une copie de la page de confirmation du formulaire DS-160 ;
  • Une photo d’identité datant de moins de six mois ;
  • L’original du formulaire I-797. Celui-ci devra être accompagné d’une lettre de confirmation de l’employeur si le formulaire a été approuvé depuis plus de 2 mois ;
  • Il pourrait qu’on vous demande d’autres pièces justificatives.

 

Il est important toutefois que la validation de la candidature par le gouvernement américain ne garantisse pas l’octroi d’un visa de travail.

 

L’ambassade américaine vous contactera par la suite pour un entretien individuel. Parfois, un examen médical est nécessaire. Les visas H1B et L1 ont d’une manière générale une durée de validité de 3 ans. Ce sont donc des visas de travail temporaire pour les États-Unis.

 

Les détenteurs peuvent par la suite demander une carte verte ou un visa de résidence permanente. Le processus d’obtention de visas de travail aux États-Unis peut parfois être long et ennuyeux.

 

N’hésitez pas à faire appel à des services compétents, voire à des cabinets d’avocats spécialisés en immigration légale, qui vous faciliteront la tâche administrative et qui ont une solide expérience du processus et connaissent les pièges à éviter.