ESTA pour voyager en Alaska

visiter Alaska avec un ESTA

 

L’Alaska fait partie des États-Unis, et non du Canada, bien que cet état américain en soit très éloigné. De ce fait, l’ESTA est indispensable pour y entrer par voie maritime ou aérienne.

À titre de rappel, l’ESTA est un document électronique mis en place afin que les personnes souhaitant séjourner en Amérique du Nord puissent accéder au vaste territoire sans avoir besoin de visa. Toutefois, la durée du séjour ne doit pas dépasser les 90 jours.

Si vous souhaitez faire un voyage en Alaska et que vous voulez connaitre davantage sur l’ESTA et les endroits à visiter dans cette immense étendue sauvage située au bout du monde, découvrez tout dont vous avez besoin de savoir dans cet article.

Les pays éligibles au programme d’exemption de Visa

Il existe 38 pays dans le monde qui sont membres du Visa Waiver Program consistant à faciliter le déplacement des citoyens provenant de ces pays.

Voici la liste de ces pays : L’Allemagne, Andorre, L’Australie, L’Autriche, La Belgique, Brunei, Le Chili, La Corée du Sud, Le Danemark, L’Espagne, L’Estonie, La Finlande, La France, La Grèce, La Hongrie, L’Irlande, L’Islande, L’Italie, Le Japon, les Pays-Bas, La Lettonie, Le Liechtenstein, La Lituanie, le Luxembourg, Malte, Monaco, La Norvège, La Nouvelle-Zélande, Le Portugal, La République Tchèque, Le Royaume-Uni, Saint-Marin, Singapour, La Slovaquie, la Slovénie, La Suède, Suisse et Taïwan.

Que visiter en Alaska une fois l’ESTA en poche ?

L’Alaska dispose de grands espaces qui offrent des paysages à couper le souffle. Que vous effectuiez un voyage individuel, en couple ou en famille, vous trouverez une agence de voyages spécialisée facilement pour vous faire découvrir les plus beaux sites et les lieux pittoresques à ne pas manquer sur place. Peut-être une croisière pour découvrir l’Amérique du Nord.

Afin de vous donner un aperçu du voyage somptueux qui vous attend, voici une liste des activités et des lieux grandioses parmi les incontournables.

Visiter les divers parcs nationaux

L’Alaska, région située dans la partie nord-ouest du Canada, propose une vaste nature sauvage et d’innombrables parcs nationaux où vous pourrez vous promener hors des sentiers battus pour rencontrer une faune et une flore unique. Voici les sites incontournables inscrits au patrimoine mondial.

Parc national Denali

Ce parc est également connu sous le nom de Parc McKinley et couvre une superficie d’environ 25 000 km². Vous ne risquez pas de rater ce parc, puisqu’une seule route le traverse. Il s’agit du George Parks Highway.

Le Mont McKinley est le sommet le plus haut des États-Unis, culminant à environ 6 200 m d’altitude. Des transports en commun tels que les autocars permettent de s’y rendre. Le lac Wonder est aussi un des plus beaux sites de la région. Des voyages organisés sont disponibles en petits groupes ou en grand nombre afin de rencontrer la flore et la faune locale.

Munissez-vous d’une carte pour effectuer ces circuits touristiques ainsi que d’une paire de jumelles et de votre appareil photo pour immortaliser ce moment inoubliable. Les treks et les balades en VTT sont sensationnels. A mettre absolument dans votre carnet de voyage.

La péninsule de Kenaï

La péninsule de Kenaï est un parc marin disposant de plus de 40 glaciers, fjords et de baies. Elle possède une faune marine particulièrement diversifiée : phoques, pingouins, baleines à bosse, baleines grises, macareux, orques, loutres, otaries…

Le parc Wrangell Saint-Elie

Le parc Wrangell Saint-Elie est le plus grand parc répertorié aux États-Unis, couvrant une superficie de plus de 53 000 km². Il possède de nombreux hauts sommets qui furent jadis d’anciens volcans. Sa zone glaciaire est très vaste, se répartissant en plus de 100 glaciers.

Le parc Glacier Bay

Il s’agit d’un parc naturel uniquement accessible par bateau. Il se situe à environ 150 km de la capitale de l’Alaska. En y effectuant des randonnées, vous pouvez découvrir la beauté de la faune terrestre, notamment, les caribous, les grizzlys, les mouflons et autres mammifères. Les animaux marins y sont également présents en nombre.

Les portes de l’Arctique

Le parc des portes de l’Arctique tient son nom de sa situation septentrionale, proche du Groenland dans le Grand-Nord. Il est accessible par expédition en trekking ou via la rivière, en kayak. Malgré le froid qui commence à se faire faire de plus en plus persistant dans cette région, de nombreuses espèces d’oiseaux sont encore présentes à travers les toundras, les forêts boréales ainsi que le vaste désert arctique.

Découvrir les innombrables glaciers

Pour les aventuriers amoureux de neige qui sont à la recherche d’une escapade, il existe des agences de voyages sur mesure proposant des voyages en famille pour découvrir les nombreux glaciers de l’Alaska.

Ces voyages de découverte offrent un panorama incroyable de falaises couvertes de neige aussi bien en été qu’en hiver. L’Alaska contient plus de la moitié des glaciers du monde, de quoi vous offrir des formules de voyage diversifiées pour vos voyages en famille. Profitez du moment pour faire des excursions à travers les circuits organisés. Les glaciers parmi les plus spectaculaires sont Matanuska et Knick, situés respectivement à 160 et 80 km d’Anchorage.

Explorer les grottes du glacier de Mendenhall

Le voyage à la découverte du glacier de Mendenhall vous amène vers une expérience plus qu’originale, l’exploration des grottes de glace et de nombreux passages intérieurs sous le glacier. Il abrite également le lac Mendenhall, offrant un paysage tout aussi pittoresque que pour les grottes.

Randonner dans cette zone nécessite une certaine condition physique. Il est impératif de vous faire accompagner par un guide pour éviter de vous perdre. Ce type de voyage est à inscrire dans le cadre d’un circuit individuel, puisque les enfants pourraient ne pas être capables de réaliser le parcours.

S’émerveiller devant les aurores boréales

Votre road-trip en Alaska vous amène à voir un spectacle unique : les aurores boréales. Cette vaste étendue de terres oubliées réunit toutes les conditions pour voir cet inoubliable jeu de couleurs dans le ciel du Grand-Nord.

C’est en hiver que les conditions sont optimales afin de voir de belles aurores boréales. Entre octobre et avril, les nuits sont plus longues et la température est assez basse. Toutefois, vous devez vous assurer que le ciel est parfaitement dégagé pour profiter au maximum de la vue. Les alentours de Fairbanks sont les meilleurs endroits pour vous installer et admirer les aurores.

Faire de la pêche au saumon

Le saumon est un produit de pêche particulièrement abondant dans les rivières, notamment le Yukon. Les pêcheurs en herbes seront plus que ravis. C’est une occasion pour faire des excursions en famille et profiter de la nature dans votre camping-car.

Non loin de Fairbanks, il existe de nombreux cours d’eau pour pêcher tranquillement : la rivière Chena ou le ruisseau de Delta Clearwater. Le flétan et l’ombre arctique sont également des poissons que vous pouvez déguster et qui sont d’un délice incomparable.

Effectuer une croisière le long des côtes

Il existe des compagnies de voyage qui diversifient leurs formules de voyage et proposent des croisières pour découvrir l’Alaska. Vous montez à bord de beaux bateaux de croisière et effectuez un voyage d’une à deux semaines.

La plupart des croisières ont comme lieu de départ Vancouver ou Seattle. Vous longez le Golf d’Alaska et continuez le parcours vers Juneau ou Anchorage. C’est une excellente alternative pour visiter les fjords, les glaciers et la faune terrestre et marine.