ESTA USA : Autorisation de voyage

USA visa

L’ESTA (Electronic System for Travel Autorisation) est un Programme qui permet aux ressortissants des pays de partir aux États-Unis sans visa. Le Président Barack Obama a depuis 2012, rendu cette exemption obligatoire pour tout résident d’un pays éligible. Cette autorisation présente plusieurs avantages pour son détenteur.

 

 

À la lecture de cet article, vous aurez connaissance des critères requis pour avoir le privilège d’être exemptés de visa. Vous saurez également quelles sont les informations à retenir ainsi que la conduite à tenir lorsque vous obtenez votre e-visa.

 

 

Les atouts de l’autorisation de voyage ESTA

Le programme ESTA USA est un réel cadeau pour les voyageurs. En effet, vous pouvez sortir du territoire français pour vous rendre aux USA sans avoir besoin d’un visa ni d’aucune autorisation.

 

 

Cela n’est cependant possible que si vous comptez y passer moins de 3 moins. Par contre, pour une durée plus longue vous aurez besoin d’une autorisation d’exemption de visa, et votre séjour pourra durer jusqu’à 90 jours consécutifs.

 

 

De plus, elle est valide pour deux ans ; vous pourrez donc l’utiliser pour entrer sur le sol américain autant de fois que vous le souhaitez, tant que la validité de l’ESTA continue de courir. C’est donc la solution idoine pour toute personne désireuse de voyager pour le tourisme ou pour les affaires.

 

 

L’ESTA pour les Etats-Unis est également avantageuse, car contrairement à un visa conventionnel, la soumission et le traitement de votre demande sont moins complexes et prennent moins de temps. En quelques jours seulement, votre autorisation vous sera donnée.

 

 

Par ailleurs, faire une demande d’autorisation de voyage électronique, ne nécessite pas de se déplacer à l’ambassade ou au consulat américain. À contrario de la demande de visa, vous n’avez ni rendez-vous à prendre ni entretien à passer.

 

 

Vous devez simplement remplir le formulaire ESTA en ligne, renseignez certaines informations parmi lesquels le numéro de votre passeport valide et votre adresse e-mail. Une fois votre demande d’autorisation de sortie acceptée ou refusée, vous êtes informé par courrier électronique, via l’adresse que vous avez préalablement fourni.

 

 

Les conditions à remplir pour être éligible au programme d’exemption de visa

Ce programme n’est pas ouvert à tous. C’est donc qu’il existe certaines conditions pour pouvoir en bénéficier. Tout d’abord, vous devez être un citoyen ressortissant de l’un des pays membres dudit programme. 38 pays (parmi lesquels la France) ont accès à ce processus.

 

 

Pour savoir si votre pays dispose de cette prérogative, vous pouvez vous rapprocher de l’ambassade américaine ou du consulat des États-Unis, ou alors vous renseigner sur Internet et précisément sur le site du gouvernement américain par exemple.

 

 

Notez tout de même qu’en plus de la France, les pays éligibles sont : Taiwan, Suisse, Suède, Singapour, Saint-Marin, République tchèque, Royaume-Uni, Portugal, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Slovénie, Slovaquie, Norvège, Monaco, Malte, Luxembourg, Lituanie, Liechtenstein, Lettonie, Japon, Italie, Islande, Irlande, Hongrie, Grèce, Finlande, Espagne, Danemark, Corée du Sud, Chili, Brunei, Belgique, Autriche, Australie et Andorre.

 

 

Aussi, pour obtenir une autorisation de voyage sans visa, vous ne devez pas avoir une de visa USA en cours. Enfin, la durée de votre séjour aux États-Unis ne doit pas excéder 90 jours maximum, et le voyage se doit d’être à des fins touristiques, un voyage scolaire ou pour le business. Dans le cas contraire, vous devez alors faire obtenir un visa.

 

 

Les informations utiles concernant votre ESTA

La durée de validité de votre visa USA est de 2 ans à compter de sa date de délivrance. Ne pas confondre avec la date de début d’utilisation de votre autorisation.

 

 

Les autorités américaines en charge de l’immigration vous contacteront 30 jours avant le jour d’expiration de votre ESTA. Ceci pour vous rappeler de penser à renouveler votre autorisation si vous souhaitez continuer de voyager aux États-Unis sans visa, tout en restant dans la légalité.

 

 

Toutefois, si votre exemption expire alors que vous vous trouvez dans votre pays d’origine, il n’est pas nécessaire d’effectuer une demande, si vous n’envisagez pas de voyager aux États-Unis dans un future proche.

 

 

Il vaudrait mieux attendre d’avoir en projet de vous déplacer dans les semaines à venir. Ceci pour ne pas risquer de voir la validité de votre ESTA commencer à être consommée alors que vous ne l’utilisez pas.

 

 

Tout voyageur doit également savoir que le formulaire d’autorisation ESTA disponible en ligne, est lié à votre passeport biométrique. Ainsi donc, si celui-ci arrive à expiration, vous ne pourrez plus jouir de l’autorisation en cours même si elle est encore en cours de validité.

 

 

Il en est de même si une information de votre passeport venait à changer. Par exemple les mentions suivantes : numéro de passeport périmé ou perdu, identité, nom de jeune fille ou état civil.

 

 

Que faire une fois votre e-visa obtenu ?

Une fois que vous avez obtenu votre visa électronique, vous pouvez d’ores et déjà commencer à faire vos bagages et acheter votre billet d’avion. Le voyage aux États-Unis sera très long, pensez donc à vous trouver une occupation durant le vol ; la lecture par exemple. Vous pourrez également dormir, pourquoi pas.

 

 

Une fois aux USA, la première chose est le passage par les douanes américaines. Il s’agit là d’un contrôle de routine auquel à droit toute personne entrant sur le territoire américain. En général le contrôleur ne vous demande pas votre autorisation ESTA puisque celle-ci est rattachée à votre passeport en cours de validité.

 

 

Lorsque vous le lui présenterez, l’agent verra que vous avez bel et bien une autorisation qui dispense de visa d’entrée aux États-Unis. Il vous sera alors la bienvenue aux USA.

 

 

Quelques souvenirs à ramener chez vous

Une fois en terre américaine, vous aurez le loisir de séjourner à  New-York, Chicago, Atlanta ou un autre État de votre choix.

 

 

Toujours est-il que le moment de rentrer finira toujours par arriver. De ce fait, vous devez faire vos courses retour, et acheter le maximum de souvenirs à emporter. Mais avant de faire vos achats, vous devez vous renseigner et être rassuré que vous pourrez tous les transporter sans risque du moindre accroc avec le service de transit de l’aéroport.

 

 

Vous devez donc veiller à acheter uniquement les produits et articles autorisés par ledit service. Notez que ce service est soumis à une certaine règlementation que vous devrez respecter.