Choisissez la langue:

Avez-vous une maladie transmissible?

Le site web ESTA a été mis à jour et le VIH a été retiré de la liste des maladies transmissibles. Par conséquent, une personne qui est séropositive ne devrait pas indiquer qu’il ou elle a une maladie transmissible d’importance pour la santé publique lors d’une demande ESTA, basée sur sa séropositivité.

Une maladie est dite transmissible lorsqu’elle est susceptible de passer d’une personne infectée à une personne saine. Pour des raisons de santé publique et de sécurité nationale, des questions sur le sujet sont posées lors de la procédure de demande de visa ESTA.

Les maladies et infections sont transmissibles dès lors qu’elles peuvent être transmises à d’autres personnes saines auparavant. Elles sont provoquées par des microbes, des bactéries, des virus ou des champignons.

Si certaines maladies sont bénignes, il n’en demeure pas moins que d’autres peuvent être dangereuses, voire mortelles. La transmission peut se faire par plusieurs voies. Si certaines maladies sont souvent silencieuses, d’autres par contre peuvent présenter des symptômes qui varient selon que ce soit une femme ou un homme.

Moyens de transmission

Il existe plusieurs moyens de contagion des maladies transmissibles qui peuvent emprunter plusieurs canaux pour atteindre la cible. L’Organisation mondiale de la santé distingue quelques voies principales de transmission que sont : voies respiratoires, voies intraveineuses, voies orales, voies sexuelles, voies iatrogéniques, les contacts directs et les vecteurs de transmission (animaux, insectes).

Les maladies transmissibles par voies respiratoires

Ce sont celles qui peuvent se propager à travers les voies respiratoires comme la toux ou l’éternuement. Il s’agit de :

  • La méningite

Elle se traduit par une inflammation des méninges et des enveloppes du névraxe. La méningite est peut-être provoquée par une bactérie ou un virus. Cette maladie peut être mortelle si les mesures ne sont pas prises dans les délais. Il s’agit des méningites bactériennes contrairement à des formes virales qui sont plutôt bénignes.

  • La varicelle

Elle est provoquée par le virus de la varicelle-zona. C’est généralement une maladie infantile qui est habituellement bénigne. Elle peut, toutefois, devenir dangereuse chez les adultes non immunisés surtout chez la femme enceinte.

  • La tuberculose

Maladie très contagieuse, elle est provoquée par une bactérie et se manifeste par des signes variables. Toujours selon l’OMS, c’est la première cause, à l’échelle mondiale, de mortalité d’origine infectieuse.

  • La rougeole

Bien qu’en régression dans les pays développés grâce au vaccin, cette maladie, qui est provoquée par un virus, demeure tout de même un fléau. Elle affecte les voies respiratoires et peut laisser des séquelles.

  • La rubéole

Provoquée également par un virus, la rubéole est hautement contagieuse. Elle attaque les voies respiratoires et provoque des rougeurs au visage et tout le corps.

  • La rhinopharyngite et la grippe, bien que transmissibles par voie virale, elles sont généralement bénignes.

Les maladies transmissibles par voies orales

Ce sont celles qui se propagent par voies orales comme les salives et postillons à travers la toux ou l’éternuement. Bon nombre de ces maladies sont potentiellement dangereuses même si la plupart d’entre elles sont en régression dans des pays développés.

Il s’agit, entre autres, du choléra, de la salmonellose, de la poliomyélite ou de l’hépatite. L’hépatite qui est d’origine virale est une inflammation du foie. Elle peut, parfois, provoquer une destruction partielle de cet organe.

Les maladies provoquées par contact direct

Il s’agit du pied d’athlète, de l’impétigo, de la pédiculose et de la syphilis. Si les trois premières maladies s’avèrent bénignes, tel n’est pas le cas de la syphilis qui provoque l’ulcération des appareils génitaux et/ou de l’anus.

Elle est normalement une infection sexuellement transmissible, mais on peut la contracter par contact direct. Dans tous les cas, un traitement adéquat est conseillé pour enrayer l’infection.

Les maladies transmissibles par voie iatrogénique

Ce sont des maladies provoquées par acte médical. Généralement transmissible par contact direct, elles souvent du fait d’une erreur médicale par exemple des seringues infectées. Il s’agit de l’hépatite C, la maladie de Creutzfeldt-Jakob ou le VIH.

Les maladies transmissibles par voie sexuelle

La voie sexuelle est le moyen par excellence de propagation de nombreuses maladies. Les maladies transmissibles par voie sexuelle qui sont connues désormais sous le sigle ITSS (infections transmissibles sexuellement et par le sang) sont peu nombreuses, mais sont potentiellement dangereuses.

Qu’il s’agisse de l’hépatite B, du sida, de la syphilis, de la blennorragie, de la verrue ou de l’herpès génital, ces maladies sont consécutives à des relations sexuelles non protégées entre une personne saine et une personne infectée.

La plus dangereuse de ces maladies est le Sida qui a fait des millions de victimes de par le monde. Cette maladie, qui est désormais maîtrisée dans les pays développés, continue de faire des ravages dans les pays en développement.

Le Sida est provoqué par le VIH qui s’en prend d’abord au système immunitaire de l’organisme et se multiplie ensuite dans les globules blancs pour perturber leur fonctionnement.

L’infection peut dormir dans l’organisme pendant plusieurs années avant de se manifester. Lorsque le virus devient actif, il affaiblit le système immunitaire et permet ainsi aux maladies de s’installer.

Si des mesures sont prises à temps, il existe des remèdes pour maintenir le virus en léthargie. Dans tous les cas connus, une fois le virus déclenché, la maladie devient mortelle.

L’herpès génital se caractérise par une petite masse sur les parties génitales. Même si des médicaments peuvent soulager le sujet, la maladie demeure incurable. Les excroissances peuvent tout de même être retirées par intervention chirurgicale.

Les maladies transmissibles par des insectes

Certaines infections peuvent être occasionnées par des vecteurs de transmission comme des insectes ou des animaux. La plus mortelle de ces maladies est le paludisme.

Cette maladie, qui est l’une des plus grandes causes de mortalité surtout dans les pays en développement, est responsable de dizaines de millions de décès chaque année. Provoquée par le parasite plasmodium, le principal agent pathogène est le moustique. Il existe des traitements pour en venir à bout.

Dépistage et traitement

L’épidémiologie a mis à jour de nombreuses infections transmissibles. Ces maladies se transmettent par différents canaux et leurs manifestations sont variées. Certaines sont discrètes et d’autres ne se manifestent généralement pas. Même si les signes paraissent anodins, il convient de prendre la menace au sérieux.

La meilleure façon de se rassurer est de faire un dépistage. Ces tests sont anodins et se font dans les centres de santé, chez les gynécologues et les laboratoires d’analyses. Ils permettent d’effectuer un diagnostic pouvant conduire à une prise en charge rapide du patient.

Pour obtenir l’E-visa ESTA, les résultats de certains tests sont demandés par les autorités. Certaines ambassades disposent de leurs propres centres agréés. Il convient d’abord de se renseigner avant d’entamer toute procédure.