Choisissez la langue:

Comment récupérer un ESTA USA perdu ?

Depuis les attentats du 11 septembre 2001, le système de sécurité des États-Unis a été considérablement renforcé. C’est sur cette base que l’ESTA a été mise en place. Ce document désigne une autorisation de voyage qui est indispensable et obligatoire à toutes les personnes désireuses de voyager aux États-Unis. Il s’agit d’une alternative à la demande de visa. Cependant, il arrive que le voyageur perde son autorisation et se retrouve bloqué. Pour pallier cela, voici quelques conseils pour régulariser la situation.

La récupération de l’ESTA perdu : ce qu’il faut savoir

En cas de perte de son document de voyage, il est possible de le récupérer aisément. Il suffit de se connecter sur internet pour remplir le formulaire en ligne.

En effet, l’Electronic System for Travel Authorization, dit ESTA USA, est obligatoire pour certains voyageurs. C’est le cas des citoyens qui n’ont pas besoin de présenter un visa pour entrer aux États-Unis. Ceux-ci se verront accorder l’autorisation qu’en cas de transit, de voyage d’affaires ou de tourisme. Néanmoins, il est nécessaire que la durée de leur séjour ne dépasse pas 90 jours.

Par ailleurs, égarer ce document n’est rien de grave. En fait, il n’est plus question d’effectuer une nouvelle demande, de solder de nouveaux frais ou de patienter pendant un temps donné. Au contraire, ce qu’il faut faire, c’est de sauvegarder ou de faire une photocopie du document officiel.

Ainsi, toutes les informations concernant le détenteur seront accessibles en cas de perte ou vol. Cette mesure permettra de retrouver aisément le dossier de demande du voyageur sur le site du gouvernement des États-Unis. Dans la base de données du site, les informations telles que les noms et les numéros de passeport sont stockées. Toute personne, ayant besoin de récupérer son document, n’aura qu’à se rendre sur le site munie de son passeport en cours de validité.

Une fois connecté, il est important de vérifier que les informations que l’on fournit sont identiques avec celles de l’ESTA Visa égaré. Ceux qui connaissent leur numéro de demande devront fournir le numéro de leur passeport, le numéro de la demande et leur date de naissance. Par contre, les personnes qui ont oublié le numéro de demande auront à renseigner leur pays de citoyenneté, le numéro du passeport, la date de naissance et les noms et prénoms.

Quelques conseils pour accélérer la récupération de son ESTA

Quand un individu se rend compte à la dernière minute qu’il ne peut pas prendre son vol pour défaut d’ESTA pour les Etats-Unis, il vit un stress qui n’est pas très agréable. La première réflexion est de récupérer le document dans les plus brefs délais pour ne pas avoir à changer son programme. Pour cela, plusieurs moyens rapides et efficaces sont envisageables.

En premier lieu, l’idéal est d’avoir soigneusement gardé le numéro de dossier qui a été donné lors du dépôt du dossier précédent. C’est grâce à ce numéro qu’il est possible de retrouver son dossier sur le site du gouvernement. Concernant les personnes qui ont égaré leur numéro, ils peuvent passer par une autre méthode réservée à cet effet. C’est généralement le cas de la majorité des voyageurs. Ils ignorent que ça leur sera utile de conserver le numéro de leur demande.

La réalité, c’est que les sites sont dotés d’un système sophistiqué, permettant de retrouver son dossier en quelques clics. Dans ces cas, il n’est plus question se retenir le numéro de dossier pour s’en sortir. La procédure consistera à remplir un formulaire en bonne et due forme, qui permettra de retrouver le dossier de l’ESTA.

Après la récupération du document, le sujet aura la capacité de modifier une marge d’informations. Il s’agit des données telles que les références qui concernent l’adresse de destination et le nom de la compagnie aérienne. L’utilité de cette précision est d’être en règle avec la loi américaine au risque de voir son entrée sur le territoire des États-Unis, compromise.

Les étapes à suivre pour remplir le formulaire de récupération

Le remplissage du formulaire esta doit être effectué avec soin et sans erreur. La moindre faille dans le renseignement des pièces justificatives pourrait bloquer la récupération. Il est alors important de veiller à renseigner toutes les informations valables convenablement.

D’abord, il faut entrer le nom de famille. Le nom qui doit être mentionné est tenu d’être le même avec celui qui a été fourni lors de la demande initiale. Il ne doit pas y avoir de différence même si le nom a été changé dans le temps. Peu importe qu’il y ait eu un changement de nom après un divorce ou un mariage, c’est l’ancien nom qui doit être conservé.

Ensuite, le prénom est la deuxième information à renseigner. Dans ce cas, seulement un prénom est autorisé. Les personnes qui ont plusieurs prénoms se verront dans l’obligation de n’en choisir qu’un seul pour remplir le formulaire. Il s’agira sans doute de celui qui a été utilisé pour remplir le formulaire de la première demande.

De plus, la date de naissance et la nationalité sont requises. Si la nationalité a été changée dans le temps, c’est l’ancienne nationalité qui doit être retenue. L’indication d’une nouvelle nationalité va compromettre la procédure.

Pour achever le travail, l’adresse e-mail et le numéro de passeport sont les dernières informations à remplir. Comme il l’a été précisé, les justificatifs doivent être identiques à ceux qui ont été utilisés lors la demande principale. Quant au numéro du passeport, il ne doit pas changer même si le passeport a été changé auparavant.

En revanche, cette procédure de récupération est payante. Toutefois, cela en vaut la peine vu le temps que l’on pourrait éviter de perdre. De même, on est également épargné de l’idée de devoir faire une demande une nouvelle fois. Sachant ce que cela implique, reprendre toutes les démarches administratives est la dernière chose que l’on devrait souhaiter. Le mieux est de gagner du temps avec cette méthode qui a été testée et approuvée par plusieurs voyageurs.

Les autres conditions de récupération de son ESTA

Les cas où il est indispensable de récupérer l’ESTA ne se limitent pas à un simple égarement. Il existe d’autres situations où l’on peut être contraint de refaire la demande. En premier lieu, il convient de noter que l’ESTA n’est pas délivré à vie. C’est un document qui n’a qu’une durée de validité de deux ans. De ce fait, le document perd sa validité dès son expiration.

Dans le cas échéant, tout justificatif rattaché au passeport disparaît de la base de données. Ainsi, il ne servira plus à rien d’entreprendre une demande de renouvellement. Que ce soit en ligne ou de façon manuelle, toute tentative de récupération se soldera par un échec. Ce qu’il convient de faire à présent, c’est de reprendre les formalités depuis le début.

Par ailleurs, la deuxième raison pour laquelle l’on peut être contraint de refaire le dépôt de la demande est le changement d’information. En réalité, tout changement de données personnelles annule la validité de l’ESTA. Ce détail concerne beaucoup plus le changement de passeports.

Lorsqu’un passeport est renouvelé, le numéro affecté au nouveau n’est plus le même que celui de l’ancien. Que la raison du renouvellement soit une perte ou un vol, le nouveau passeport portera désormais un numéro distinct de l’ancien. En conséquence, l’ESTA ne sera pas rattaché au nouveau document de voyage. Cet état de choses invalide l’ESTA et oblige une nouvelle fois le détenteur à effectuer une demande.

En outre, en cas de changement d’identité, d’adresse ou de situation, une nouvelle demande d’ESTA est obligatoire. Cela dit, toutes les informations de l’ESTA devront être conformes aux informations d’identité et aux justificatifs de domicile du voyageur pour être valides.