Choisissez la langue:

Depuis quelle date les voyageurs seront tenus d’obtenir une autorisation ESTA?

Le programme d’exemption de visa ESTA est un système électronique qui permet au département de la sécurité intérieure de mieux contrôler les frontières du territoire américain.

Depuis le 12 janvier 2009, tous les voyageurs VWP sont tenus d’obtenir une autorisation de voyage via l’ESTA avant de voyager pour les États-Unis.

Cette mesure permet aux ressortissants des 38 pays membres du programme d’avoir un droit d’entrer permanent aux USA. Désormais, vous pouvez voyager pour les États-Unis sans plus avoir besoin d’un visa classique.

ESTA : en quoi consiste l’Electronic Travel Document ?

Le programme d’exemption de visa ou l’Electronic Travel Document a été mis en place par les États-Unis pour avoir le plein contrôle sur le flux des voyageurs ou migrants sur le sol américain.

À la suite des attentats du 11 septembre 2001, le département de la sécurité intérieure et les services d’immigration ont renforcé davantage la sécurité aux frontières des USA. L’objectif principal est de permettre aux autorités américaines d’anticiper sur d’éventuelles menaces terroristes ou risques portant atteinte à la sécurité nationale.

Grâce à cette mesure, les États-Unis peuvent désormais tracer les voyageurs ou touristes désireux de se rendre sur son territoire. Les informations fournies par le touriste dans le cadre de la demande de visa électronique ESTA sont minutieusement analysées par les autorités compétentes.

Ainsi, elles ont la possibilité d’accepter ou de refuser la demande d’un voyageur. Le travail des agents des services d’immigration est ainsi facilité en identifiant plus rapidement ceux des touristes potentiellement dangereux. La sécurité intérieure des USA est boostée et la menace extérieure maîtrisée.

Par ailleurs, le système électronique ESTA ouvre les portes du pays de l’oncle SAM à tous les ressortissants des pays membres du programme d’exemption de visa. Cette plateforme compte plusieurs adhérents, soit 38 nations au monde. Il s’agit notamment des pays de l’UE (Union européenne) et ceux de la zone Schengen et de l’Asie.

Ainsi, le touriste ressortissant de l’un des 38 pays membres peut désormais voyager aux États-Unis sans plus avoir besoin de demander un visa classique américain. Le visa électronique, tout comme le visa Schengen, limite le séjour du touriste à 90 jours maximum.

Grâce à l’e.visa ESTA, le voyageur peut embarquer ou effectuer son voyage par voie maritime ou par voie aérienne sans aucun risque d’être expulsé ou rapatrié.

ESTA est-elle un visa ?

Constitutionnellement parlant, l’ESTA n’est pas un visa. Il s’agit d’une autorisation de séjour qui n’a rien à voir avec le visa américain.

Le visa électronique est attribué à un touriste ou un professionnel, un titre de séjour d’une durée de validité de 90 jours maximum. Plus besoin de passer par des formalités administratives. Son établissement se fait non pas auprès des représentations diplomatiques américaines (ambassade ou consulat), mais en ligne.

De plus, le séjour touristique sur le sol américain de certains voyageurs dans le cadre du programme d’exemption de visa ne concerne que les ressortissants ou citoyens des 38 pays bénéficiaires.

De ce fait, le passeport français, belge, finlandais, bulgare et australien est ainsi éligible à ce programme. En outre, le budget d’un visa américain est bien plus supérieur à celui de l’ESTA qui est dérisoire à la limite.

Le système électronique n’est accessible que pour des voyages de loisirs et d’affaires. Si vous souhaitez vous installer aux États-Unis pour des raisons professionnelles, académiques ou dans le cadre d’un long séjour, remplir le formulaire de demande de visa ESTA ne vous sera d’aucune utilité.

Toutes ces raisons laissent transparaître que l’autorisation de séjour ESTA n’est qu’une simple approbation, une simple formalité permettant à son titulaire de séjourner aux États-Unis pendant près de 3 mois sans risque de rapatriement.

Quelle est la durée d’approbation de l’autorisation ESTA ?

Elle est de 72 heures maximum. Cette fourchette horaire ne concerne en rien le demandeur, mais plutôt les services d’immigration et de sécurité intérieure des États-Unis. Le touriste doit cependant introduire sa requête 72 heures avant le jour ou l’heure de départ pour les USA.

Il n’y a pas de délai précis pour faire sa demande d’autorisation de voyage électroniquement. Toutefois, notre plateforme vous permet d’effectuer toutes vos démarches ESTA en toute légalité.

L’e.visa ESTA a une durée de validité de 2 ans. Cela dit, vous pouvez le modifier à tout moment si jamais les données de vos documents de voyage, notamment votre passeport biométrique ou électronique, venaient à être modifiées.

Que faire en cas de refus d’ESTA ?

En cas de refus de votre demande d’autorisation de voyage électronique, deux voies de recours s’offrent à vous :

Refaire une nouvelle demande d’ESTA

Cette première voie de recours vous permet, en cas de demande d’ESTA rejetée, de réintroduire une nouvelle demande auprès des services d’immigration ou du département de la sécurité intérieur américain.

Pour ce faire, il est conseillé de ne surtout pas rentrer les mêmes données ou informations que celles précédemment utilisées. Toutefois, plusieurs raisons peuvent expliquer ce refus de la part des autorités américaines.

Si cette nouvelle demande n’est toujours pas satisfaisante, alors rendez-vous auprès d’une ambassade des États-Unis de votre pays ou une représentation consulaire américaine afin de procéder à la demande d’un visa.

Faire une demande de visa classique

La deuxième possibilité après le refus d’ESTA est de faire une demande de visa classique vous permettant d’obtenir un titre de séjour pour les États-Unis. Si jamais vous devez vous rendre absolument aux USA, une fois la demande ESTA rejetée, engagez la procédure d’obtention d’un visa auprès d’une représentation diplomatique de votre pays.

Il faut noter que l’autorisation de voyage électronique ne peut être octroyée à tous les citoyens des pays membres du programme. Tout dépendra du niveau d’appréciation des autorités américaines sur chaque dossier examiné.

Chaque demandeur doit prendre connaissance des conditions d’obtention d’un visa électronique avant de soumettre sa demande auprès des autorités compétentes. Vous pouvez profiter d’un accompagnement expert sur notre plateforme et remplir le formulaire ESTA sans aucune erreur.