Choisissez la langue:

Devez-vous remplir le formulaire ESTA même si vous êtes juste en transit ?

Lorsque des voyageurs font une escale de moins de 24 heures, n’importe où entre le pays de départ et le pays de destination finale de leur voyage, et que ceux-ci montent à bord d’un vol de correspondance avec la même compagnie aérienne ou une autre compagnie, on les appelle des passagers en correspondance.

Par contre, le voyageur qui atterrit entre le pays de départ et le pays de destination finale de son voyage pour monter à bord d’un vol de correspondance avec le même numéro de vol est appelé passager en transit.

Lors d’un voyage court ou long, votre compagnie peut être contrainte à faire escale aux États-Unis ou sur le territoire américain. Dans ce cas, sachez que vous êtes considéré comme un voyageur en transit.

Ceci étant, il est obligatoirement d’obtenir une autorisation en règle permettant de séjourner ou entrer sur le territoire américain. Même si vous effectuez juste un voyage touristique ou un voyage d’affaires, sachez que la demande d’une autorisation ESTA est inéluctable.

L’autorisation ESTA est-elle obligatoire en transit ?

La loi américaine veut que tous les ressortissants de pays qui aimeraient se rendre dans le pays de l’oncle Sam soient obligés de passer par le poste d’immigration afin de récupérer leurs bagages avant de passer par la douane.

Une fois cette formalité remplie, ils pourront facilement transiter vers leur prochain vol. Ces divers contrôles de sécurité obligatoires rendent ainsi la détention de l’ESTA indispensable pour tout séjour sur le sol américain.

Ainsi, lorsque vous arrivez à l’aéroport, l’agent d’immigration ne saura rien de vos intentions de transiter ou de résider sur le sol des États-Unis. La loi lui impose de toute façon de procéder à la vérification de vos documents obligatoires (passeport valide, demande d’autorisation de voyage, billet retour et aller, pièces d’identité, etc.).

Le formulaire ESTA fait donc partie de ces documents que le contrôleur vérifiera minutieusement, car il est obligatoire même pour un transit momentané

Que faire si je n’ai pas le droit à l’ESTA ?

Il s’agit d’une situation très compliquée. Si les autorités américaines vous ont refusé l’ESTA, vous êtes obligé, même pour un transit de quelques heures, de déposer une demande de visa et de l’obtenir auprès de l’ambassade américaine.

Cela paraît rude et très contraignant, mais vaut mieux le faire si vous ne voulez pas d’ennuis avec les services d’immigration des États-Unis ou le gouvernement américain.

Le VISA adéquat pour un transit est le VISA B2. Pour ce VISA, il faudra démontrer votre intention de retourner dans votre pays d’origine. Un billet d’avion montrant un simple transit ne suffira probablement pas. Nous vous conseillons d’emmener, lors de votre entretien à l’ambassade, les différentes preuves comme vos bulletins de salaire, vos quittances de loyer, vos titres de propriété, etc.

L’autre solution serait d’éviter de passer par les USA, mais certaines zones sont difficilement accessibles sans passer par les États-Unis.

Comment effectuer une demande d’ESTA pour un transit aux États-Unis ?

Si c’est clair que votre prochain voyage vous conduira à faire un transit aux États-Unis, vous êtes donc obligés de faire une demande d’autorisation de voyage ou une demande de visas, si vous ne disposez pas d’un passeport biométrique où que vous ne soyez pas résident d’un pays des pays membres pouvant bénéficier de l’ESTA.

Pour ce faire, il vous suffit d’accéder à un formulaire de demande d’ESTA, de préférence en votre langue, comme celui que le gouvernement américain met à votre disposition sur les plateformes en ligne. Prenez garde de toujours vous munir de votre numéro de passeport, afin que ce dernier couvre la durée de validité de votre séjour.

Remplissez alors le formulaire de demande avec soin, tout en répondant avec honnêteté à toutes les questions qui vous y sont posées. Et ce, sans omettre aucune information importante. Vous pouvez faire votre demande groupée, si vous voyager en famille ou avec des amis, afin que les démarches plus simplifiées. N’oubliez pas de mentionner une adresse email valide, à travers laquelle le mail de validation de votre autorisation de séjour ou ESTA sera envoyé.

Vous pouvez vous documenter encore plus sur le sujet, pour mieux être conseillé avant le remplissage de votre autorisation de voyage électronique et présenter votre demande avec conformité.

Vous recevrez la réponse à votre demande, positive ou négative, par email et dans un délai de 72 heures au maximum. Si votre ESTA est accordé, vous pourrez donc transiter aux États-Unis et vous servir de cette autorisation pour tout autre voyage ou transits sur ledit territoire pendant les deux ans qui suivent.

En cas de refus, vous ne pourrez malheureusement pas effectuer de transit aux USA et devrez soit faire une demande de visa, soit transiter par un autre pays en modifiant l’objet de votre voyage.

 

Exemple 1: Kim et Stéphane
Kim et Stéphane sont un couple d’artistes qui sont particulièrement fascinés par le Mexique. Après un temps de planification, ils partiront pour le voyage de leurs rêves le mois prochain. Ils feront une escale à Miami avant d’arriver à leur destination finale au Mexique.Kim et Stéphane ne feront que passer quelques heures à l’aéroport de Miami, en attendant leur vol pour le Mexique. Pourtant une fois qu’ils sont arrivés à Miami, ils devront passer par le contrôle de l’immigration et des douanes des États-Unis.

Après avoir reçu leur courriel, notre service à la clientèle leur a confirmé que les deux doivent obtenir l’ESTA avant d’embarquer sur leur vol.

Exemple 2: Olivier
L’année dernière, Olivier a obtenu son document en ligne pour voyager aux États-Unis ; il est allé à Charlotte pour un festival de musique. Dans les prochains mois Olivier ira à Bogota, en Colombie, pour rendre visite à sa fille, qui vit et travaille là-bas. Son vol fait escale à Atlanta. Olivier pourra utiliser le même ESTA qu’il avait fait pour aller à Charlotte, même si cette fois il ne sera qu’en transit.Olivier peut mettre à jour l’information sur son ESTA (modification de l’adresse à Charlotte, avec un statut de transit). Mais cette mise à jour pour l’ESTA est optionnelle.