Choisissez la langue:

Est ce que les voyageurs VWP arrivant aux Etats-Unis d’un pays non-VWP besoin d’un ESTA?

Le visa électronique ESTA est une autorisation de voyage électronique instituée par les États-Unis et mise en application depuis 2009. Il s’agit pour les autorités américaines, une mesure de sécurité nationale. Le système électronique permet de tracer désormais tous les ressortissants des pays membres sur le territoire américain.

Les services d’immigration et le département de la sécurité intérieure des États-Unis peuvent facilement faire leur travail. Le programme d’exemption de visa concerne 38 pays bénéficiaires. De ce fait, les touristes ressortissants desdits pays peuvent voyager aux États-Unis sans avoir besoin d’un visa classique.

Ainsi, tous les voyageurs VWP arrivant en avion ou navire américain, quel que soit leur pays d’origine ou le port d’embarquement, exigent un ESTA approuvé. Vous pouvez vous faire établir votre visa électronique en tant citoyen ressortissant d’un pays membre depuis un pays non concerné et voyager pour les États-Unis.

L’autorisation de voyage électronique ESTA : les pays concernés

Les autorités américaines ont mis en place un programme d’exemption de visa classique. Il s’agit d’un système électronique de contrôle du flux de voyageurs des pays membres sur le sol américain.

De ce fait, le programme compte 38 pays bénéficiaires, notamment les pays de l’UE (Union européenne), d’Asie et les pays de l’espace Schengen. La liste est loin d’être exhaustive, car elle est susceptible d’évoluer avec le temps et d’autres pays peuvent s’ajouter en tenant compte des accords passés avec les États-Unis.

Comme pays concernés par cette mesure, vous aurez : la Grèce, l’Espagne, le Royaume-Uni, la Lituanie, la Suède, l’Estonie, la Suisse, la Corée du Sud, Singapour, la Slovénie, Saint-Martin, la Norvège, la Lettonie, le Luxembourg, les Pays-Bas, la République tchèque, Monaco, la Nouvelle-Zélande, le Japon, Taiwan, l’Islande, l’Italie, Liechtenstein, l’Irlande, la Hongrie, Malte, la Slovaquie, l’Allemagne, la Finlande, la France, le Danemark, la Belgique, Brunei, la Finlande, l’Autriche, l’Andorre et l’Australie.

Ainsi, les citoyens de ces pays sont exempts de toutes formalités administratives liées à l’établissement d’un visa américain classique. Ils bénéficient d’un titre de séjour d’une durée de validité de 3 mois maximum.

Plus besoin de passer un entretien dans une ambassade des États-Unis ou dans un consulat, il suffit de remplir le formulaire en ligne et obtenir une autorisation vous permettant de séjourner aux USA.

Par ailleurs, le demandeur de l’e.visa ESTA doit fournir au gouvernement américain certains documents avant d’entrer sur le territoire des USA par voie maritime ou par voie aérienne.

Les conditions pour obtenir un visa ESTA

La demande d’autorisation de voyage électronique exige la présentation d’un certain nombre de documents. Il s’agit en quelque sorte des pièces d’identité et bien d’autres documents justificatifs de la durée de votre séjour sur le sol américain.

Comme documents incontournables pour obtenir l’ESTA, vous avez :

Avoir un passeport en cours de validité

Pour faire une demande d’ESTA, le demandeur doit justifier d’un passeport biométrique ou d’un passeport électronique valide. Ce passeport renseigne toutes les informations contenues sur la carte nationale d’identité du voyageur.

Être ressortissant d’un des pays membres

Le voyageur doit avoir la nationalité d’un des pays membres du programme d’exemption de visa. Avant de vous engager dans cette aventure, rassurez-vous d’être ressortissant de ces pays. Si vous bénéficiez d’une double nationalité, alors vous devez le mentionner au moment de répondre aux différentes questions du formulaire. De plus, l’une des deux nationalités doit être éligible au programme VWP.

Avoir une adresse et un numéro de téléphone du demandeur

Le demandeur doit avoir une adresse valide. De plus, il devra renseigner son numéro de téléphone et un point de contact en cas d’urgence.

Voyager dans une agence agréée par le gouvernement américain

Le demandeur d’ESTA, dans le cadre de son voyage aux États-Unis, doit absolument voyager par le biais d’une agence de voyages ou une compagnie aérienne agréée par le gouvernement américain.

Justifier un séjour de courte durée

La dernière condition à remplir est de justifier d’un court séjour au pays de l’oncle SAM. L’autorisation de séjour ESTA vous garantit un voyage touristique ou professionnel aux USA d’une durée maximale de 90 jours maximum.

Refus de l’ESTA : motifs et procédures à suivre

Plusieurs motifs peuvent expliquer le refus d’un séjour touristique aux États-Unis dans le cadre du programme d’exemption de visa américain.

Généralement, l’ESTA est refusée dans les cas suivants : casier judiciaire, acte de clémence ou acquittement, maladie contagieuse ou grave, dossier ayant fait l’objet d’un rejet d’admission préalable,  durée du séjour ESTA n’ayant pas été respectée lors des précédents voyages, avoir commis une infraction sur le territoire américain, l’expiration du passeport biométrique ou électronique, statut du séjour ESTA modifié une fois aux USA.

Par ailleurs, l’ESTA peut vous être refusé si vous avez effectué un voyage dans certains pays depuis le 1er mars 2011. Il s’agit notamment suivant : Yémen, Soudan, Iran, Irak, Syrie, Libye et la Somalie.

De plus, deux possibilités de contourner cette mesure sont envisageables si vous tenez absolument à vous rendre aux États-Unis. Pour cela, vous devez :

Formuler une nouvelle demande

Si votre première demande d’autorisation a été refusée, introduisez une nouvelle demande. Cette opération vous permet de contourner le refus afin d’obtenir un visa électronique ESTA.

Pour ce faire, vous devez éviter de rentrer les mêmes données sur le formulaire. Dans ce cas, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour obtenir enfin votre autorisation.

Dans le cas contraire où vous renseignez les mêmes informations sans aucun changement, cette démarche ne vous sera d’aucune utilité.

Faire une demande de visa

La deuxième possibilité en cas de refus d’une autorisation de voyage ESTA consiste à faire une demande de visa américain classique. Il suffit pour cela de vous rendre auprès d’une représentation diplomatique américaine pour vous faire établir un visa conforme.

Il s’agit là de la dernière voie de recours vous permettant d’obtenir un visa touristique pour les États-Unis. En plus des procédures administratives, vous êtes appelé à passer un entretien.