Choisissez la langue:

Est-ce que on peut avoir un ESTA même si l’on n’est pas sûr de son itinéraire ?

Les ressortissants des pays membres du programme d’exemption de visa voulant obtenir l’ESTA doivent savoir au préalable au cours de quelle période, il est convenable de présenter leur demande auprès des services d’immigration.

Lorsque les services d’immigration approuvent leur demande, l’ESTA Etats-Unis leur est attribuée pour une période de deux ans au cours de laquelle ils peuvent voyager, faire des transits (sans visas) ou jusqu’à la date d’expiration du passeport. Et ce, si celui-ci expire avant le délai de deux ans.

Ainsi, si un candidat prévoit de séjourner aux États-Unis pour une petite durée de validité (pendant une période de deux années), il est plus avantageux pour lui de patienter jusqu’à un moment très proche de celui de son premier départ avant de faire une demande d’ESTA au service d’immigration des États-Unis.

Les ressortissants français ou tout autre demandeur prévoyant un voyage aux USA pour un séjour trois mois maximum peuvent décider du jour qu’ils voudront remplir le formulaire pour soumettre leur demande d’autorisation de voyage électronique.

La seule condition à respecter est de déposer leur demande d’autorisation au moins 72 heures avant d’entrer sur le territoire américain. Ce délai est la durée maximale de traitement de la demande d’ESTA USA par le CBP.

Lorsque les demandes sont déposées juste avant le départ pour les États-Unis, les voyageurs courent le risque de mettre à mal leur projet de voyage. Et ce, s’ils sont jugés inadmissibles du fait que leur demande est en attente ou refusée.

Ils se privent ainsi d’un délai de recours précieux. L’autorisation de voyage des demandeurs se rendant aux États-Unis est généralement vérifiée avant l’embarquement dans l’avion à destination du pays. De même qu’à l’arrivée sur le sol américain.

Si les services d’immigration refusent la demande d’ESTA, le voyageur devra faire une demande de visa d’entrée ou demander un visa auprès de l’ambassade des États-Unis. Lorsqu’un voyageur n’est pas certain d’obtenir l’ESTA, il serait judicieux, par mesure de précaution qu’il le fasse au moins huit semaines avant la sortie du territoire de son pays.

Ainsi, en cas de refus de l’ESTA, le voyageur aura environ huit semaines pour faire une demande et obtenir un visa. Sa durée de traitement se situe normalement entre quatre et six semaines, selon l’ambassade dans laquelle votre demande d’obtention d’un visa est déposée. L’idéal pour le demandeur serait donc de ne pas courir le risque d’annuler son séjour.

Quelles informations doivent être mises à jour sur votre dossier ESTA ?

Toutes les informations que vous aviez enregistrées sur votre formulaire ESTA, lors de votre première entrée sur le territoire, et qui ont évolué doivent être mises à jour. Il peut s’agir de votre adresse, de la destination de votre voyage ou encore de votre numéro de passeport si celui-ci a changé.

Plusieurs questions sont contenues dans le formulaire ESTA. Notamment celles qui sont relatives à l’identité du voyageur (Nom, prénom, coordonnées), il y’a aussi les informations en lien avec le voyage, la santé et les antécédents. Il y’a de fortes chances de voir ces informations évoluer en deux ans et que celles-ci ne correspondent plus à la nouvelle situation du voyageur.

Quand et comment mettre à jour votre dossier ESTA ?

Vous pouvez modifier et mettre à jour votre dossier ESTA durant sa période de validité qui est de deux ans afin de l’utiliser pour tout nouveau voyage. Au-delà de ce délai, vous devrez refaire une demande complète en reprenant les formalités du début.

Pour faire votre modification, reprenez votre numéro de dossier qui vous permettra d’accéder à vos informations depuis le site sur lequel vous avez fait votre première demande. Une fois vos mises à jour enregistrées, vous devrez de nouveau attendre quelques jours pour obtenir l’autorisation demandée.

Il est important de savoir dans quels cas, il est indispensable de modifier les informations contenues dans le dossier ESTA. Lorsque le formulaire de demande d’autorisation de voyage a été validé, et que les frais engagés ont été payés, il n’est plus possible de modifier les réponses qui ont été données.

Le voyageur n’a plus qu’à attendre la réponse à sa demande par e-mail. Ce n’est qu’après l’obtention de la réponse que la possibilité de modifier certaines informations lui est offerte.

Quels sont donc les cas qui nécessitent une modification, qui ont été renseignés dans le dossier ?

En renseignant les informations lors de votre demande en ligne, il est tout à fait possible que vous ayez commis une simple erreur. Si tel est le cas, il est nécessaire d’apporter des modifications, car cela pourrait être la source d’ennuis avec les agents de la douane lors de votre passage des frontières des États-Unis.

Ensuite, si un ressortissant des pays bénéficiant d’une exemption de visa envisage d’entrer en territoire américain avec un ESTA précédemment obtenu, et qu’une partie de ses informations ont changé, il faut nécessairement qu’il prenne du temps pour mettre à jour ces informations pour que son voyage se passe très bien.

Il n’est pas possible de modifier toutes les informations, la modification de certaines informations nécessite de refaire une nouvelle demande pour que l’on puisse prendre en compte ces changements.

Il est donc possible de changer par exemple l’adresse mail indiquée dans la demande initiale, et de conserver l’accès au dossier si jamais l’on venait à changer l’adresse mail.

En effet, toutes les modifications ne sont pas possibles, et dans la plupart des cas vous devrez refaire une nouvelle demande pour que ces changements soient pris en compte.

Cependant, il existe quelques données modifiables après la validation de votre autorisation ESTA et qui ne nécessitent donc pas de nouvelle étude de votre dossier. Il est également possible de changer d’adresse pour mentionner la nouvelle adresse qui est certainement validée lors du séjour sur le pays de destination.

Exemple1: Joseph
Joseph vit et travaille à Marseille pour une entreprise pharmaceutique américaine. Sa position dans la société l’oblige à voyager souvent dans différentes villes des États-Unis.

Joseph voyage toujours avec son autorisation ESTA.

Bien qu’il utilise le même ESTA, il le met à jour à chaque fois en fonction de l’adresse où ses affaires le conduisent.

Exemple 2: Marta
Marta a demandé l’autorisation de voyage il y a environ 11 mois pour son voyage à Philadelphie, où elle visitera ses cousins. Elle a reçu son ESTA par courriel.

Parce que Marta a récemment changé d’adresse électronique, elle nous a écrit un courriel pour nous le dire.

Cela a été une bonne chose, car toutes les communications futures sur son autorisation de voyage, y compris la date d’expiration, seront faites par courrier électronique.

Grâce à cette mise à jour, Marta recevra sans problème les futurs courriels.