Choisissez la langue:

Pourquoi l’autorisation l’ESTA est nécessaire pour voyager aux USA?

L’article 217 de la Loi sur l’immigration et la nationalité (INA) a été modifié exigeant que le Département de sécurité intérieure (DHS) instaure un système d’autorisation de voyage électronique.

Né en janvier 2009, le programme d’exemption de visa électronique ESTA Etats-Unis. Il s’agit d’une autorisation de voyage électronique octroyée aux citoyens des pays membres du programme.

L’ESTA ajoute un autre palier de sécurité en permettant au DHS de déterminer, à l’avance du voyage, si une personne est autorisée à voyager aux États-Unis en vertu du VWP, et si ce voyage pose un problème de sécurité.

L’autorisation ESTA est-elle nécessaire et obligatoire ?

L’autorisation ESTA est obligatoire pour tous les ressortissants de pays bénéficiaires du programme d’exemption de visa (PEV). Le département de la sécurité intérieure des États-Unis reconnait 37 pays membres à savoir :

la France, l’Allemagne, l’Andorre, l’Australie, l’Autriche, la Belgique, le Brunei, la République de Corée, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la Grèce, la Hongrie, l’Islande, l’Irlande, l’Italie, le Japon, la Lettonie, le Liechtenstein, la Lituanie, le Luxembourg, la Malte, Monaco, la Nouvelle-Zélande, Norvège, les Pays-Bas, le Portugal, la République tchèque, le Royaume-Uni, Saint-Marin, Singapour, la Slovaquie, la Slovénie, la suisse, la Suède, la Suisse.

En tant que ressortissant d’un des pays signataires, vous êtes dans l’obligation d’avoir votre visa électronique ESTA dans le cadre d’un voyage d’affaires, de transit ou de loisir aux États-Unis. En plus de ces trois motifs, votre séjour ne doit pas excéder 3 mois.

Sans autorisation ESTA, il vous est pratiquement impossible d’embarquer pour un court séjour. Vous serez immédiatement bloqués au niveau des frontières où vous feriez l’objet d’un rapatriement.

Elle vous met à l’abri des sanctions sévères prévues par le service d’immigration américain en cas de non-présentation des documents de voyage légaux. Si vous êtes citoyen ou ressortissant d’un des pays bénéficiaires du programme, il est strictement déconseillé de voyager sans ce document si et seulement si votre séjour n’excède pas 90 jours.

Dans le cas contraire, vous n’aurez pas besoin de l’e.visa ESTA pour séjourner aux USA. Vous devez dans ce cas, faire la demande d’un visa touristique classique auprès d’une ambassade des États-Unis ou d’une représentation consulaire américaine.

Comment obtenir une autorisation ESTA ?

L’obtention d’un visa électronique est assez simple et rapide. Tout se fait en ligne et sur notre plateforme. Une fois sur notre portail, vous trouverez un formulaire informatisé et automatisé.

Renseignez toutes vos informations personnelles notamment celles portant sur votre identité, votre passeport en cours de validité, les motifs de votre voyage, sa durée, etc. veulent-vous munir de votre passeport valide lors du remplissage du formulaire.

Après le remplissage, il est impératif de relire entièrement le formulaire en vous assurant de n’avoir pas commis d’erreur. Vous pouvez à tout moment modifier les informations inscrites sur le formulaire, tant que vous ne l’avez pas encore « validé ».

Une fois ce formulaire transmis aux autorités américaines, il vous faudra refaire une nouvelle demande et payer à nouveau les frais exigés en cas de refus ou de rejet.

Lorsque vous avez soumis votre document au système pour analyse et traitement, il ne vous reste plus qu’à attendre la réponse du service d’immigration. Pour éviter toute situation de rejet de votre requête, nos professionnels sont à votre service.

Est-il nécessaire d’imprimer son document ESTA avant de voyager ?

Lorsque votre demande est accordée, vous n’êtes pas à priori, obligé d’avoir une preuve physique de votre autorisation de voyage ESTA pour voyager.

Cependant, par mesure de sécurité, il est conseillé de se déplacer avec son document. En effet, une fois aux frontières, vous pouvez rencontrer certains problèmes lors de l’embarquement. Par exemple, il est possible que la vérification de votre « statut » par les autorités compétentes prenne plus de temps que prévu.

Il peut même arriver qu’il y ait de petits dysfonctionnements ou perturbations au niveau du logiciel de contrôle. Ces deniers sont capables de retarder votre embarquement. En présentant l’imprimé de votre autorisation aux services d’immigration ou de douanes en cas de dysfonction du système, vous pouvez faire évoluer la situation tout en vous épargnant des pertes de temps.

Avoir votre imprimé vous permet aussi de contrôler le nombre de jours qu’il vous reste à passer sur le territoire américain. Si après votre premier voyage, vous souhaitez séjourner à nouveau aux États-Unis, votre imprimé pourra renseigner les autorités compétentes sur la validité de votre autorisation.

Il est important de noter quelque part, le numéro de référence de votre document ESTA. En cas d’oubli ou de perte de votre autorisation, ce numéro aide les autorités compétentes à procéder plus facilement à la vérification de votre statut.

Les avantages de l’autorisation électronique ESTA

L’autorisation ESTA regorge beaucoup d’avantages tant pour le gouvernement américain que pour les citoyens des pays membres.

Contrairement aux procédures d’obtention de visa classique, les démarches administratives relatives à la demande d’ESTA sont plus aisées à suivre. Les demandeurs bénéficient des procédures plus allégées. De plus, le délai de réponse est relativement plus court que celui d’un visa classique. Il est de maximum 72 heures.

Aussi, contrairement au visa classique dont le risque de rejet est élevé, l’autorisation ESTA n’est qu’une question de formalité, car environ 95 % des demandes formulées sont accordées. Il faut noter aussi que le coût d’obtention de ce visa électronique est considérablement moins élevé que celui d’un visa traditionnel.

De plus, l’e.visa ESTA vous garantit des voyages en illimités vers les États-Unis pendant une période de 2 ans renouvelables. Vous pouvez voyager autant que vous le souhaitez dès lors que vous remplissez toutes les conditions exigibles.

Les voyages sont exclusivement accordés pour des raisons d’affaire, de tourisme ou de transit. Ils ne doivent pas excéder 90 jours. Pour le gouvernement américain, ce système électronique permet de booster la sécurité intérieure sur l’ensemble du territoire américain.

De plus, il facilite le travail des agents ou fonctionnaires américains qui assurent le contrôle au poste-frontière. C’est aussi un moyen pour les USA de renforcer la coopération sécuritaire et diplomatique avec les différents pays membres.