Choisissez la langue:

Quand faut-il un visa pour les Etats-Unis ?

Tout le monde doit présenter une autorisation pour rentrer sur le territoire américain. Certaines fois, il s’agit du visa américain, d’autres fois non. Par ailleurs, le visa américain est assez variable suivant le profil du voyageur. Désirez-vous savoir quand demander un visa pour partir aux USA ? Souhaitez-vous être renseigné sur les différentes conditions afférentes ? Tout comprendre dans ce dossier décryptage.
 

Combien d’autorisations existe-t-il pour se rendre aux USA?

On distingue deux sortes d’autorisations de séjour sur le sol des États-Unis:
 

Le visa américain

Le visa américain est octroyé à l’étranger par les fonctionnaires de l’ambassade ou du consulat américain. Pour en faire la demande, il faut bien entendu soumettre aux autorités compétentes, le motif du voyage. Comme stipulé plus haut, le visa qui sera délivré est strictement en fonction du but du voyage.

On distingue les visas immigrants pour des personnes qui souhaitent aller définitivement s’installer aux États-Unis et devenir des citoyens américains. Ensuite, il y a les visas non immigrants pour les voyageurs qui veulent s’y rendre pour un but ponctuel.

Tout type de voyageur est soumis à l’obligation de visa, qu’il décide de se rendre aux États-Unis par avion, par bateau ou par voie terrestre. Cependant, il existe des cas où certains individus sont exemptés de présenter leur visa d’entrée. Cela ne signifie pas qu’ils ne devront pas soumettre une accréditation pour être acceptés de séjour.
 

L’ESTA, une alternative au visa non immigrant américain

Le sigle ESTA représente l’acronyme de « Electronic System for Travel Authorization ». Il signifie en Français : « Système Electronique d’Autorisation de voyage ». Le visa ESTA est une autorisation non définitive de séjour sur les USA. Ce document de voyage est valable pour 90 jours maximum. Il est de ce fait adapté pour les voyageurs souhaitant un court séjour aux États-Unis.

Aussi, elle n’est accordée qu’à un ressortissant de 37 pays, dont la France. Ces différentes nations font partie du programme d’exemption de visa des États unis. Le traité fut signé depuis 2008. Voici quelques autres conditions requises pour être éligibles à l’ESTA USA :
 

  • Le voyageur doit posséder un passeport biométrique ou à lecture optique en cours de validité. Au cas où le passeport n’est plus valable ou si son expiration est proche, il devra en faire un autre.
  • Le voyageur doit emprunter une ligne maritime ou aérienne autorisée par le pays.
  • La durée du séjour demandé ne doit pas excéder 90 jours.

 

Par ailleurs, même si toutes ces conditions sont réunies, un individu se verra octroyer cette exemption uniquement si les autorités américaines ne le jugent pas suspect. En effet, le profil de tous les soumissionnaires à l’ESTA pour les Etats-Unis est analysé et la demande d’autorisation n’est acceptée que si elles pensent que l’individu ne sera pas un problème à la sécurité intérieure du pays.
 

Quel visa non immigrant peut-on demander en fonction des buts du voyage?

Il existe une panoplie de raisons pour lesquelles une personne pourrait souhaiter entrer sur le territoire américain. À cet effet, on distingue au total, 23 types de visas cadrant avec des raisons de voyage catégorisées. On a :
 

  • Le visa « A » : cette catégorie de visa est octroyée pour les voyageurs ayant des raisons diplomatiques. En fonction d’autres paramètres, ils peuvent se voir attribuer différents sous-types de visas « A ».
  • Le visa « B » : ce type de visa englobant tous ces sous-types est attribué aux voyageurs qui ont pour motif de partir faire des affaires. Il s’agit aussi d’une catégorie de visa pour visiter pour des loisirs.
  • Le visa « C » : cette catégorie est accordée aux personnes qui sont juste de passage sur le sol américain. On parle d’escale ou de transit.
  • Le visa « E. » : E. comme « économie ». Ce type de visa est attribué aux investisseurs économiques sous réserve de certaines conditions.
  • Le visa « F » : cette catégorie est octroyée pour les personnes qui souhaitent venir étudier aux USA. Ils sont acceptés seuls ou en couple. Dans le cadre d’une bourse d’étude pour les États-Unis, c’est le visa F qui est requis.
  • Le visa « G » : ce type de visa est délivré aux personnes qui veulent accéder au pays dans le cadre d’une mission de travail.
  • Le visa « H » : ce type de visa est accordé aux personnes ayant décroché un poste de travail aux États-Unis.
  • Le visa « I » : cette catégorie est convenable aux journalistes qui souhaitent entrer sur le territoire pour une couverture médiatique.
  • Le visa « J » : ce visa est délivré à des personnes voyageant pour des motifs d’échanges.
  • Le visa « K » : ce type est accordé pour des raisons d’amour. Il est attribué au conjoint du citoyen des USA.
  • Le visa « L » : c’est ce type qui sera attribué pour des travailleurs spécialisés et expatriés.
  • Le visa « M » : cette catégorie est celle qui est attribuée pour la personne souhaitant voyager pour faire des études professionnelles.
  • Le visa « N » : ce type est attribué aux étrangers possédant déjà un visa de type SK-3
  • Le visa « O » : les États-Unis privilégient les personnes qui ont un talent particulier ou qui sont surdouées. C’est pour eux que ce type de visa est requis.
  • Le visa « P » : les sportifs et les artistes sont les voyageurs qui sont concernés par cette catégorie.
  • Le visa « R » : R comme Religion, cette catégorie est octroyée aux religieux qui veulent venir aux États-Unis dans le même cadre.

 

Cette liste ne saurait être exhaustive. Il faut juste retenir que pour tout motif de voyage légal, il existe un visa correspondant.
 

Que dire du visa immigrant?

Comme énoncé précédemment, l’obtention d’un visa immigrant permettra à son détenteur de devenir un citoyen légal des USA. À la différence du visa non immigrant, un individu ne peut solliciter un visa immigrant de son propre chef. Il lui faut une pétition approuvée. Après, il devra être sélectionné par le programme du Visa de diversité. Après cela, les autorités compétentes le contacteront pour la suite du processus. Ce dernier diffèrera en fonction du type de visa immigrant souhaité.
 

À quel moment faire la demande d’une autorisation de séjour aux États-Unis ?

Voici respectivement les délais dans lesquels il faut faire la demande du visa américain ou de l’ESTA pour pouvoir voyager à temps.
 

Cas du Visa américain

Pour obtenir un visa américain, la durée de traitement est assez variable. Tout dépend du type de visa souhaité. En fonction de cela, elle peut être de quelques jours ou de quelques mois. Le visa de court séjour est beaucoup plus facilement accordé que le visa immigrant. En moyenne, on peut retenir que le temps d’octroi d’un visa américain se situe entre 3 et 5 semaines.
 

Cas de l’ESTA

L’obtention de l’ESTA Visa répond à une procédure beaucoup plus allégée que celle du visa américain classique. Pour en faire une demande, il suffit de se rendre sur le site dédié et de remplir le formulaire ESTA. Il s’agira surtout de donner certaines informations basiques liées à l’identité, de fournir quelques pièces justificatives et de payer une modique somme de traitement du dossier.

Le traitement de la demande d’autorisation de voyage ne dure pas longtemps. Il peut finir le même jour, mais n’excède pas le délai de 72 h. Les personnes éligibles se verront autorisées. Les autres auront leur demande rejetée. Si ce n’est pour raison de fraude, le voyageur peut toujours soumettre une nouvelle demande.

Pour le visa classique comme pour l’ESTA, il est recommandé de ne pas faire les demandes à la limite du délai du voyage. En effet, des fois, le dossier peut être rejeté. S’il faut que le voyageur envisage des corrections pour refaire une demande, il pourra encore avoir du temps pour cela.