Choisissez la langue:

Que faire si un voyageur a un visa en cours de validité?

La demande d’autorisation de voyage électronique a pris de l’ampleur dans les pays bénéficiaires de ce programme. Il s’agit pour les ressortissants de ces pays de séjourner aux États unis autant de fois qu’ils le souhaitent sans être inquiétés pour des formalités d’obtention d’un visa classique.

Les obligations ESTA pour les Etats Unis s’imposent à tous les voyageurs VWP avec comme pays de destination les USA. Ces derniers n’ont plus besoin de demander un visa américain pour entrer sur le territoire américain dès lors qu’ils disposent d’un titre de séjour électronique ESTA.

Les personnes qui possèdent un visa valide seront toujours en mesure de voyager aux États-Unis avec ce visa aux conditions auxquelles il a été délivré. Une fois votre autorisation accordée, vous pouvez voyager pour les USA avec ou sans visa classique.

Puis-je obtenir une autorisation de voyage électronique si je possède un visa valide ?

Il faut dire d’entrée de jeu que l’électronic system for travel authorization s’adresse particulièrement aux voyageurs VWP. Si vous n’êtes pas un ressortissant d’un des pays bénéficiaires, vous ne pouvez pas formuler une demande de visa électronique.

De ce fait, les conditions d’ESTA sont connues de tous. Parmi celles-ci, le motif et la durée de séjour ne sont pas à négliger. Si vous êtes un voyageur VWP et que votre durée de séjour va au-delà de 90 jours, alors vous êtes tenu d’avoir un visa de long séjour.

Si par contre vous disposez à la fois d’un visa électronique et d’un visa touristique classique, et que votre séjour est de courte durée, alors votre autorisation électronique ESTA vous sera d’une aide précieuse.

Tout dépend du motif de voyage et de sa durée. À la question posée, il est évident que vous pouvez, en tant que voyageur VWP, visiter les États-Unis avec votre document ESTA en poche. Le système ne vous refusera pas l’autorisation ESTA si vous avez déjà un visa touristique classique.

Quelles sont les conditions d’entrée sur le territoire américain ?

L’entrée aux États-Unis est soumise à une certaine conditionnalité. Pour un touriste ordinaire, certains documents de voyage lui seront exigés afin d’établir la légalité de son acte. Ces pièces justificatives permettent de vérifier son identité, mais aussi, sa citoyenneté.

Les documents incontournables à présenter aux agents du service d’immigration ou des douanes sont les suivants :

Un passeport valide

Ce document est toujours demandé au poste-frontière ou à l’aéroport par les services d’immigration américain. Le touriste doit présenter un passeport en cours de validité, délivré par son pays de résidence.

L’e.visa ESTA ou un visa touristique classique

En plus de votre passeport biométrique, électronique ou à lecture optique, un visa touristique vous sera demandé avant de fouler le sol américain.

À côté du visa classique, les autorités américaines ont mis en place le système électronique ESTA. Il s’agit d’un visa électronique qui permet à son détenteur de bénéficier d’un titre de séjour d’une durée de validité de 90 jours maximum.

L’e.visa n’est pas octroyé à tous, seuls les ressortissants des pays membres du programme d’exemption de visa ESTA peuvent obtenir une autorisation de voyage sans visa classique.

Avec votre visa électronique en poche, vous n’avez pas besoin de vous faire établir une carte de séjour. L’e-visa à lui seul vous permet de passer un excellent séjour au pays de l’oncle SAM sans aucune autre contrainte légale relative à votre présence sur le sol américain.

Une carte de séjour ou de résidence

La carte de séjour ou de résidence est accordée dans le cadre d’un long séjour aux États-Unis. Vous pouvez en faire la demande auprès des représentations diplomatiques américaines (ambassade et consulat).

Visa électronique ESTA : quelles en sont les récentes modifications ?

Il faut dire que le programme de dispense de visa classique n’est pas resté le même hier et aujourd’hui. Il subit des modifications au fil du temps, s’adaptant ainsi aux nouvelles exigences contextuelles et sécuritaires.

Notons que le PEV a été mis en place pour booster la sécurité nationale des États-Unis. De ce fait, l’administration américaine est la seule responsable des modifications apportées au programme.

Courant 2016, les autorités américaines ont amélioré le contenu de certains articles. Ces dernières sont en lien avec la révision de la loi portant sur la dispense de visa et de la prévention des voyages terroristes. La nouvelle loi de 2015 restreint davantage les libertés de certains voyageurs VWP.

Désormais, deux catégories de voyageurs sont concernées par cette modification. Il s’agit des citoyens d’un des pays membres ayant effectué ou séjourné dans certains foyers d’extrémisme violent depuis le 1er mars 2011.

Les foyers de tension concernés sont les suivants : l’Iran, Irak, Yémen, Libye, Syrie, Soudan et Somalie. La deuxième catégorie de voyageurs VWP expulsée du programme concerne ceux des ressortissants d’un des pays signataires du programme qui ont une double nationalité et dont l’une d’entre elles est Iranienne, Irakienne, Syrienne ou Soudanaise.

Ces nouvelles conditionnalités ont pris effet depuis 2016. Vous savez désormais à quoi vous attendre. Il faut souligner qu’il ne s’agit pas de la première modification de cette loi. On se souvient qu’une des modifications a donné lieu au paiement des frais de traitement de dossier par le demandeur. Bien que ces frais soient dérisoires, la mesure avant bien un but : soutenir l’action des fonctionnaires aux postes-frontières.

Quelle est la durée de validité de l’e.visa ESTA ?

Pour les habitués, avoir son autorisation de voyage ESTA est une manne du ciel. Elle vous dispense des longues procédures administratives à l’effet d’obtenir un visa américain classique.

Tout comme le visa Schengen, l’e.visa ESTA limite le séjour de son détenteur sur le sol américain. Il est de 90 jours maximum et concerne exclusivement les voyages d’affaires, de loisir et de transit.

La durée de validité de ce titre de voyage électronique est de 2 ans renouvelables. Il vous met non seulement à l’abri du rapatriement, mais aussi, vous garantit plusieurs voyages aux États-Unis.

Ce visa d’entrée est lié à la validité de votre passeport biométrique ou électronique. Si vous avez un passeport à lecture optique, le formulaire de demande de visa ESTA ne vous sera pas accessible.