Choisissez la langue:

Quelles sont les exigences pour solliciter et obtenir l’ESTA ?

L’ESTA est un système électronique d’autorisation de voyage qui est entré en vigueur en 2007. Ce système a pour but de faciliter l’accès des ressortissants des pays membres du programme d’exemption de Visa (PEV), qui voudraient se rendre sur le territoire américain par voie aérienne ou maritime.

En d’autres termes, L’ESTA USA est une autorisation qu’on obtient en ligne à travers le remplissage d’un formulaire I-942 ou I-94W afin de pouvoir se rendre aux États-Unis soit par avion ou par bateau, conformément aux règles de sécurité. Le programme d’exemption de visa concerne plusieurs pays parmi lesquels la France.

Avec ce système électronique d’autorisation de voyage, vous pouvez faire plusieurs entrées et sorties pendant 2 ans, sans toutefois avoir besoin d’un visa.

Par exemple, si un voyageur, ressortissant d’un pays membre du PEV possède un passeport valide issu de ce pays et qu’il n’a pas eu un antécédent avec le service de sécurité américaine, alors il n’a pas besoin de visa pour entrer aux États-Unis.

Toutefois, certaines exigences doivent être respectées par les intéressés ou voyageurs (qu’ils soient des adultes, jeunes ou enfants), avant d’être éligibles pour solliciter ou obtenir une autorisation de voyage.

L’ESTA Etats Unis a une validité de deux ans. Ce qui vous permet de faire des allées et retours dans le pays de l’oncle Sam plusieurs fois sans se soucier du visa, tout en respectant la durée de séjour qui est inférieure à 90 jours.

Quand est-ce que l’ESTA devient obsolète ?

En cas d’obtention d’un nouveau passeport incluant la modification de certaines données comme le statut matrimonial, la nationalité ou le nom, il vous faut automatiquement remplir un nouveau formulaire ESTA. En définitive, il vous faut une nouvelle autorisation en cas de modification de la fiche d’autorisation.

Dépasser la durée de séjour de l’ESTA, qui est de 90 jours, il vous faut une nouvelle autorisation ou un visa. Le fait qu’un voyageur soit titulaire d’une autorisation de voyage ESTA ne veut pas forcément dire que celui-ci est directement éligible, car dans certains pays, la décision définitive d’admissibilité revient à des services spéciaux dès votre arrivée sur à destination.

C’est le cas du territoire américain où la décision définitive revient aux officiers chargés de la protection des douanes et de la frontière des États-Unis.

L’autorisation ESTA n’est valide que pour les voyageurs qui se déplacent par les airs ou la mer, et ne l’est pas pour les voyages terrestres ou les voyages par voie ferrée. L’ESTA n’est pas aussi nécessaire lorsqu’on arrive par voie terrestre du Canada ou du Mexique. Cela est dû au fait qu’il n’y a pas de contrôle, mais une fiche devra tout de même être remplie.

Le service de protection des douanes et de la frontière des États unis a mis sur pied un système de récupération de donnée biométrique, en vue d’identifier les individus pouvant porter atteinte à la sécurité des États-Unis ainsi que des pays membres du PEV.

Depuis décembre 2018, il a été fortement recommandé que la procédure d’autorisation ainsi que les formalités doivent être engagées et remplies dès la préparation du voyage ou avant même l’achat du billet d’avion, et que les formulaires d’autorisation doivent être soumis en ligne 72 heures avant le voyage.

Ce qu’il faut savoir pour solliciter et obtenir l’ESTA

Plusieurs exigences doivent être remplies pour bénéficier de l’ESTA. Parlant des informations et documents nécessaires, nous avons : le nom complet et sexe, le ou les pseudo (s), la date et le lieu de naissance, un passeport valide, la nationalité, le casier judiciaire (condamner pour délit, drogue, violence, destruction de propriété), le bilan de santé antérieur (présentant des symptômes de maladie), le respect de la durée du séjour autorisé, etc.

Le gouvernement des États-Unis prélève généralement une taxe sur les fiches d’application de l’ESTA. L’accès à la fiche de l’ESTA peut être disponible à tous les voyageurs et ressortissants des États-Unis.

Toutefois, il est important d’être vigilant chaque fois que vous faites une inscription en ligne, car des cas d’arnaques, fraudes ou vols de carte ont été signalés par plusieurs passagers.

Pour la mise à jour ou la modification de votre autorisation de l’ESTA, il est à noter que seulement l’adresse e-mail peut être modifiée, car une fois la fiche envoyée, on ne peut plus la retirer. Ainsi, il est impératif de bien vérifier les renseignements y figurant avant de soumettre les fiches d’autorisation.

On ne renouvelle son ESTA que dans les cas suivant : l’expiration de la validité ou lorsqu’on doit renouveler notre passeport. Concernant l’expiration de la validité, celle-ci renvoie soit à l’épuisement de la validité d’autorisation (2 ans), soit au non-respect de la durée du séjour (90 jours). Lorsque votre passeport s’expire, vous devez obligatoirement renouveler votre autorisation ESTA.

Quelques cas particuliers à maîtriser

Les ressortissants ou les voyageurs du Royaume-Uni ayant un passeport issu de ce pays, ne sont pas éligibles pour l’autorisation d’entrer aux États-Unis par le biais de l’ESTA. Il est recommandé à ces derniers de faire des passeports non immigrants en vue d’obtenir un passeport pour touriste.

Par ailleurs, tout ressortissant américain ayant un visa américain n’a pas forcément besoin d’autorisation ESTA pour se déplacer dans tous les pays membres du Programme d’exemption de visa. Et ce, puisque l’ESTA a été prévu par le gouvernement américain pour les voyageurs désirant séjourner sur le territoire américain.

Que faire en cas de refus de l’autorisation ESTA ?

En cas de refus de l’autorisation de l’ESTA par les autorités mandatées, il vous faudra refaire la demande tout en ajustant le contenu, car une application remplie identiquement n’aura de réponse qu’un refus.

Cependant, tout individu désirant absolument voyager aux États-Unis, mais n’étant pas éligible pour l’ESTA, doit faire une demande de visa classique qui lui sera délivrée au consulat ou à l’ambassade américaine. Mais, ce processus prend plus de temps, sans compter l’interview et peut être nuisant surtout pour les voyages d’affaires.

Exemple 1: CamélieCamélie a la nationalité française et elle va voyager aux États-Unis avec des amis. Elle sait comment elle peut obtenir un ESTA, mais elle ne sait pas si son passeport est lisible et s’il contient tous les dispositifs de sécurité requis par le programme du voyage sans visa. Son compagnon de voyage, Luca, lui a expliqué que les symboles >>> avec des chiffres et des lettres dans le bas de la page des données personnelles sont le code lisible par machine. Camélie a été rassurée et a demandé son ESTA en ligne.

Exemple 2: Bartholomé
Bartholomé a un passeport britannique et se trouve au Mexique. Il est là pour un voyage d’affaires avec son patron. Ils doivent aller à Austin, au Texas par un vol privé. Même si le plan de vol est accepté par les États-Unis, Bartholomé ne peut pas utiliser un ESTA pour aller aux États-Unis, il doit demander un visa auprès de l’ambassade américaine. Les vols privés sont en fait considérés comme inconnus par les autorités américaines, et par conséquent ne répondent pas aux exigences du VWP.