Choisissez la langue:

Quels sont les pays participant au Programme d’exemption de visa pour l’ESTA ?

Depuis 2008, le gouvernement américain a mis en place un système électronique d’autorisation de voyage. Il s’agit d’un programme dans lequel les ressortissants de pays bénéficiaires voyagent pour les États-Unis exemptés de visa.

La règle ne s’applique que pour des voyages d’affaires, de transit ou de tourisme. Ainsi, les voyageurs VWP (visa waiver program) peuvent visiter les USA à leur guise pendant une durée de 2 ans renouvelables.

Cette facilité de séjourner sur le territoire américain à bref délai est atout non négligeable au regard des longues démarches administratives adossées à la demande d’un visa classique de court séjour. Tous les pays ne sont pas signataires de cette offre de voyage américaine.

Quelle est la liste des pays membres de l’ESTA ?

Le programme d’exemption de visa américain a vu la liste de pays bénéficiaires s’allonger au fil des ans. À ce jour, cette liste ne cesse de grossir intégrant ainsi de nouveaux pays dans le système. Comme pays, on aura :

l’Estonie, la Finlande, la France, l’Allemagne, l’Andorre, la Belgique, le Brunei, la Corée du Sud, le Danemark, l’Espagne, la Grèce, les Pays-Bas, le Portugal, la Hongrie, l’Islande, l’Irlande, l’Italie, le Japon, la Lettonie, le Liechtenstein, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, Monaco, l’Australie, l’Autriche, la Nouvelle-Zélande, Norvège, la République tchèque, le Royaume-Uni, Saint-Marin, Singapour, la Slovaquie, la Slovénie, la Suisse et la Suède.

Cette liste est non exhaustive, mais les citoyens des pays sus-cités sont les seuls à profiter des retombées de ce vaste programme qui donne un droit d’entrée aux États-Unis en illimité pendant deux années. Si votre pays adhère à cette politique américaine, sachez que vous pouvez faire la demande d’autorisation de voyage électronique et l’obtenir en moins de 72 heures.

À qui l’ESTA est-elle destinée ?

L’autorisation ESTA USA est destinée à un public bien précis. S’il faut le circonscrire, il se situe pour la plupart dans la zone économique UE et dans l’espace Schengen. Tout compte fait, le profil type des bénéficiaires du programme de dispense de visa est bien connu. Il s’agit de :

Des ressortissants de pays VWP ou membres du programme PEV

Si vous êtes ressortissant d’un des 37 pays participants du programme PEV, alors le visa électronique ESTA Etats Unis est fait pour vous. Il s’agit là de votre première condition d’éligibilité.

Des visiteurs en voyage d’affaires, de transit ou de loisir

Si vous envisagez de voyager pour les États-Unis dans le cadre d’une signature de contrat de partenariat, la couverture d’un événement ou simplement dans le cadre d’une conférence, alors cette autorisation de voyage électronique est ce qu’il vous faut. De plus, si vous transitez par les USA ou que vous devez passer des vacances pour une durée de moins de 90 jours, vous remplissez le deuxième élément de votre profil de voyageur VWP.

Des touristes arrivant par voie terrestre, aérienne, ou maritime pour un court séjour

Le troisième élément de profil concerne la durée de votre séjour, y compris la voie de communication à emprunter pour joindre les États-Unis. Si vous voyagez par voie aérienne, maritime ou par voie terrestre, et que votre séjour est de courte durée (pas plus de 3 mois), vous cochez la troisième case de votre éligibilité au programme PEV.

Les voyageurs dispensés de visa classique

Si vous êtes exempté d’obligation de visa touristique, alors, vous complétez la dernière exigence du profil de voyageurs VWP. Si vous rassemblez toutes ces exigences, votre profil de touriste ESTA est complet. Alors, il ne vous reste plus qu’à planifier votre voyage et profiter du profil VWP qui est le vôtre.

Quelle est la démarche à suivre pour la demande d’ESTA ?

Pour obtenir une autorisation ESTA, vous devez suivre une procédure rigoureuse. Celle-ci vous permet de soumettre votre requête efficacement aux autorités américaines qui disposent de 72 heures pour vous répondre. Ainsi, la démarche à suivre est la suivante :

Se connecter sur notre plateforme

Sur notre site, vous avez la possibilité de demander un visa électronique pour un séjour légal au pays de l’oncle SAM. Vous pouvez d’ailleurs demander de l’aide en sollicitant l’expertise de nos professionnels qui travaillent dans le but de vous rendre service.

Remplir le formulaire ESTA

Une fois sur notre site, vous pouvez procéder au remplissage de votre formulaire ESTA. Ici, il n’est pas question de commettre des erreurs de remplissage. En cas d’erreur, votre demande aura de fortes chances d’être rejetée, et ceci vous expose à une nouvelle demande d’ailleurs pas très rassurante.

Vous aurez grandement besoin de votre passeport biométrique ou numérique, car le remplissage se fait sur la base des informations contenues sur votre passeport valide. Vous serez également appelé à répondre aux questions en lien avec votre état de santé, votre situation professionnelle et bien d’autres.

Vous devez aussi vous prononcer sur la durée de votre séjour et le motif du voyage pour les USA. À ce niveau, votre séjour doit se limiter à 90 jours maximum pour un motif de voyage professionnel, de transit ou de tourisme. Un ticket d’embarquement aller-retour ou un billet retour peut vous être exigé.

Et vous devez avoir réservé votre voyage auprès d’une compagnie aérienne ou une agence de voyages agréée par le gouvernement américain.

Payer les frais exigibles

Après le remplissage de votre formulaire, vous devez payer les frais de traitement des dossiers ESTA. Cette étape est la dernière du genre avant de soumettre votre dossier à l’appréciation des autorités compétentes. Mais avant, il est recommandé de bien relire votre formulaire pour vous rassurer que tout a été bien rempli. Le paiement se fera par virement ou carte bancaire et en ligne.

En cas de rejet de votre VISA ESTA ou de refus du permis d’entrée sur le territoire américain par le département de la sécurité intérieure, le demandeur a deux voies de recours. Faire une nouvelle demande d’ESTA (en cas d’erreur de remplissage) ou obtenir un visa touristique classique auprès d’une ambassade des États-Unis. En plus des documents de voyage à présenter (passeport en cours de validité, etc.), le demandeur devra passer un entretien, l’une des conditions à l’obtention d’un visa classique.

 

 

Exemple 1: Bernard
Bernard a la double nationalité, française et australienne. Une partie de sa famille est originaire d’Océanie. Au moment de son voyage aux États-Unis il n’était pas sûr de la citoyenneté à déclarer, et s’il avait besoin de déclarer la deuxième.

Grâce à notre service à la clientèle, Bernard a appris que les deux nationalités font partie du Programme de l’extension de voyage, et par conséquent il n’y a aucune différence entre les deux passeports pour utiliser l’ESTA. Pour ce qui est de la deuxième nationalité, elle doit obligatoirement être déclarée au moment de la demande en ligne.

Donc, Bernard a demandé l’autorisation de voyager avec son passeport français, et il a aussi déclaré sa deuxième nationalité, l’australienne.

Exemple 2: Lina
Lina est sur le point de partir pour Miami, où elle visitera la fille d’Anna qui vient de naître. Lina est née en Argentine, mais a aussi un passeport Français grâce à sa mère.

Lina, même si elle vit et travaille à Buenos Aires, et utilise dans sa vie quotidienne sa nationalité argentine, qui elle n’est pas incluse dans le VWP, peut bénéficier de sa nationalité française et l’utiliser pour avoir un ESTA et voyager à Miami.

Le passeport associé à l’ESTA sera le passeport français, et sa seconde nationalité sera l’argentine.