Choisissez la langue:

Qu’est-ce qui se passe quand un voyageur présente une demande et combien de temps faut-il à l’ESTA pour traiter une demande?

Le système électronique américain d’autorisation de voyage (ESTA USA) est entré en vigueur en 2009. Son objectif est de faciliter la procédure de demande aux ressortissants des pays exemptés de visas d’entrée aux USA. Ainsi, ceux-ci n’ont plus, en fait, besoin d’un visa pour voyager à l’étranger, précisément aux États-Unis.

Lorsqu’on fait le dépôt de la demande à l’ESTA, le délai d’attente varie de quelques minutes à soixante-douze heures. C’est-à-dire que le demandeur peut recevoir dans les minutes qui suivent sa requête. Une réponse par mail lui est envoyée, l’informant de la suite accordée à sa demande de titre. Ce dernier peut alors se trouver confronté à plusieurs cas de figure. Soit la demande de votre document officiel est acceptée, soit elle est en attente d’autorisation ou le dossier de demande est rejeté.
 

Délais d’attente

L’ESTA est réservé exclusivement aux voyages touristiques et d’affaires qui ne dépassent pas une durée de 90 jours. L’autorisation a une date de validité de deux ans, cela ne signifie pas pour autant que le voyageur peut y résider pendant les deux années. La procédure qui est une exemption de visa est généralement plus rapide et plus simplifiée que la demande de visa traditionnel.

L’obtention du titre du voyage ne demande pas un déplacement vers l’ambassade ou au consulat des États-Unis. En effet, les formalités ou démarches administratives se font en ligne via le site de l’ESTA et vous êtes invités à remplir le formulaire. Ce dernier ne comporte que quelques champs comme votre nom, vos prénoms et votre adresse. Il y a également certains renseignements comme le n° du vol et la compagnie aérienne.

Une fois le formulaire rempli et le règlement effectué, la demande est traitée automatiquement. La réponse sous forme de courriel parvient dans un délai maximum de 72h. Certains obtiennent leur réponse dans les minutes qui suivent.
 

La demande peut être accordée, mise en attente, ou refusée. Que faire dans chacune des situations.

 

Cas où la demande est acceptée

Dans le cas où le titre de voyage est accordé, il appartient au voyageur de prendre des dispositions pour effectuer son voyage. L’ESTA a une durée de validité de deux ans, mais le séjour ne dépasse pas les quatre-vingt-dix jours. Une fois l’autorisation de sortie obtenue, il ne reste qu’à compléter le document de voyage. Vous devez fournir donc la preuve de l’existence du billet d’avion ou de croisière et les preuves bancaires.

Le billet doit être en aller-retour pour avec les dates précises d’entrée et de sortie du territoire américain. Ceci pour que le voyageur justifie de son départ une fois le séjour terminé. Une fois sur le sol américain, il n’est pas possible de demander une prorogation d’échéance, quel que soit le motif invoqué. Il n’est pas possible de changer de statut ou d’accepter un emploi, encore moins, commencer les études.

Les preuves bancaires sont demandées à l’entrée pour vérifier la solvabilité des voyageurs. Il peut s’agir d’un chèque de voyage ou d’une carte internationale de crédit.

Si le voyage se fait par vol, il y a des dispositions à prendre avec les bagages. Il faut noter que les autorités américaines sont regardantes sur la taille des bagages. Le bagage à main ne doit pas excéder 56 cm de long pour 25 cm de haut. Il est possible d’y mettre un ordinateur, un appareil photo, ou des objets de valeurs tels que les bijoux ou autres. Le bagage à soute ne doit pas dépasser 23 kg pour 157 cm de longueur. Il devra aussi comporter des informations permettant d’identifier son propriétaire.
 

Cas où la demande est mise en attente

Il peut arriver que la demande soit mise en attente. Cela ne veut pas forcément dire que ma demande de titre a été rejetée. Que faire donc si l’on reçoit la notification « demande en attente » ? Ce message est habituellement suivi de la précision : « une décision sera disponible dans les 72 heures ». Tout ce qu’on peut faire dans ce cas est donc de patienter pendant les trois jours à venir.

Il est aussi possible de gagner du temps pour récupérer son ESTA et ne pas perdre trois jours à attendre.

Pour ce faire, se rendre sur le site officiel de l’ESTA. Cliquer sur « vérifier la demande existante ». La notification « confirmer et continuer apparait ». Sur la page suivante, il est possible de renseigner le numéro de son passeport en cours de validité, sa date de naissance et le numéro de demande ESTA. On valide la demande « récupérer la demande » et le tour est joué. La demande est débloquée et l’état de la demande s’affiche aussitôt. Dans ce cas, on est situé sur la suite accordée.
 

Cas où la demande est refusée

Il peut arriver que la demande ESTA ne soit pas accordée. Que faire dans une telle situation ? Il faut, avant tout, chercher à avoir des explications sur ce qui a provoqué le refus. Il peut s’agir de :
 

Une erreur survenue dans le système de l’ESTA

Ceci est généralement le premier motif de rejet de la demande. Lorsqu’on reçoit un refus, la première chose à faire est de vérifier le formulaire de demande. Il peut s’agir d’une erreur dans le numéro de passeport ou son délai de validité. Dans le cas d’une erreur, il est tout à fait possible de récupérer l’ESTA. Il suffit à nouveau de déposer une demande sur le site, 10 jours après la première demande cette fois en veillant à ne pas commettre d’erreurs.
 

Le refus peut être prononcé si l’une des conditions ci-dessous n’est remplie :

  • Les conditions d’admissibilité. Les bénéficiaires de l’ESTA sont des ressortissants des pays concernés par le programme d’exemption de visa américain,
  • Le passeport doit être un passeport valide et biométrique ou un passeport électronique,
  • L’existence d’une autorité parentale ou d’un représentant légal pour les personnes mineures,
  • Le motif du voyage doit être le tourisme, les affaires ou le transit. Dans tous les cas, le séjour ne va pas au-delà de 90 jours,

 

Il peut aussi s’agir des motifs de sécurité comme des crimes ou délits. Pour avoir de plus amples informations à ce sujet, on peut se rendre au Ministère des Affaires étrangères.

Toutes ces conditions doivent être vérifiées. Si une au moins n’est pas valide, la demande de l’ESTA est rejetée d’office et l’on se retrouve dans l’obligation de faire une demande ordinaire de visa.

Pour ce faire, il faut d’abord procéder au renouvellement de son passeport, et ainsi faire une demande de passeport. Le passeport doit être valide au moins six mois après la date présumée de retour de voyage. La délivrance d’un nouveau passeport est conditionnée par la présentation de l’ancien passeport ou d’une carte nationale d’identité.

En cas de perte ou vol de passeport, faites une déclaration de perte ou une déclaration de vol. La présence du demandeur est requise. Il doit se présenter avec les pièces justificatives nécessaires.

Après avoir obtenu votre passeport d’urgence, prendre rendez-vous avec l’ambassade pour les formalités administratives d’usage.

Il s’agit, en l’occurrence, d’un formulaire à remplir et divers documents comme : le passeport biométrique, les photos d’identité et les frais demandés.