Choisissez la langue:

Qu’est-ce qu’on fait des données ESTA ?

Un voyage aux États-Unis nécessite quelques dispositions pratiques, mais surtout la possession de certaines pièces fondamentales. Aux nombres de celles-ci, figure l’ESTA qui est une autorisation de séjour délivrée aux ressortissants de quelques pays.

En effet, ladite pièce joue le même rôle que le visa, mais possède des spécificités très précises. Les formalités d’obtention du visa esta sont assez simplifiées. Il consiste essentiellement à renseigner des informations et répondre à un questionnaire relatif au voyage.

Ceci se déroule en ligne et les renseignements fournis sont destinés au service de l’immigration américaine. Découvrez ici, ce à quoi servent ces données.
 

Qu’est-ce que le visa esta ?

Le visa esta USA est un visa électronique comme l’indique son nom anglais : Electronic System for Travel USA. Il fut créé en 2009 pour le compte du programme d’exemption de visa. C’est un accord conclu entre 39 pays du monde, dont la France, la Suisse, le Japon et les États-Unis, naturellement. Le but de ce programme est de remplacer les visas classiques des pays membres par une carte très spéciale.

Celle-ci provient d’un système électronique et joue le même rôle qu’un visa classique, avec néanmoins quelques différences. Il suffira aux voyageurs originaires des autres pays du programme de faire une demande d’e visa pour voyager aux États-Unis. Ce visa a une durée de validité de deux ans et permet un séjour de 90 jours maximum sur le sol américain.

Toutefois, le visa esta est beaucoup plus réservé pour les visites familières, les voyages d’affaires et les activités touristiques. Il peut également servir à la participation des formations professionnelles de très courte durée.

L’obtention d’un numéro de sécurité social américain, la location d’appartement et le déroulement d’une activité rémunérée ne sont pas possibles avec l’esta Etats-Unis.

Généralement, un voyage aux États-Unis avec la carte esta implique une réservation d’hôtel ou une résidence chez un proche.

L’esta Visa permet de voyager facilement aux USA, car son processus d’obtention est assez modéré comparativement à celui d’acquisition d’un visa usa. Il faudra néanmoins vérifier le cours de validité de la pièce et respecter la durée maximale du séjour pour éviter des problèmes.

De plus, l’admissibilité au visa esta présente certaines conditions. En dehors des voyageurs des pays non bénéficiaires du programme, d’autres personnes ne peuvent pas obtenir ce visa. Tout voyageur originaire d’un pays du programme, mais ayant déjà foulé les pays à risque est inadmissible.

Il s’agit des Nations comme la Somalie, l’Irak, l’Iran ou encore la Syrie qui sont considérées comme bastion du terrorisme.

Ceux-ci doivent effectuer une demande de visa classique américain pour accéder au dit territoire. Les armées, les diplomates et les travailleurs d’organisations internationales sont toutefois exemptés de cette mesure.
 

Comment établir le visa esta ?

Pour séjourner sur le territoire américain, tout citoyen étranger a besoin d’un visa. Il peut s’agir d’un visa classique ou d’un visa esta dans certains cas. L’établissement du visa esta découle de formalités se déroulant essentiellement en ligne.

En cas d’incompréhension ou d’indisponibilité, il existe des structures intermédiaires proposant des aides rémunérées pour les voyageurs.

Le processus démarre par la demande d’autorisation esta sur le site officiel dédié par les autorités américaines. Après la demande, le formulaire esta est délivré au demandeur.

Il devra ensuite remplir le formulaire reçu en ligne. Des informations importantes y concernant l’identité du voyageur sont à renseigner. L’autre chose importante est la possession au préalable d’un passeport en cours de validité.

Les renseignements disponibles sur le passeport sont à fournir sans erreur quelconque. Il est important de prendre son temps pour bien remplir le formulaire. Notons aussi que l’esta n’accepte pas tous les types de passeports. Pour avoir le visa électronique, il faut posséder un passeport biométrique ou électronique. Celui à lecture optique peut également servir s’il est toujours valide et date d’avant octobre 2005.

En dehors des informations, des questions sur le but et la durée du séjour puis les finances du voyageur sont aussi demandées. Il faut également apporter des justificatifs pour solidifier le dossier.

Après le remplissage du formulaire, les frais d’établissement du visa sont soldés par carte bancaire. Quelques heures plus tard, les autorités envoient une réponse au postulant. Il peut s’agir d’une validation ou d’un rejet de la demande.

Si la réponse est positive, le formulaire validé sera imprimé et servira à l’enregistrement puis à l’obtention de l’esta. Celui-ci doit être gardé tout au long du voyage et du séjour en terre américaine. Toutefois, la validation du visa esta se fait en 72 heures maximum. Il faut donc présenter une demande trois jours au plus avant le voyage.
 

À quoi servent les informations renseignées pour l’obtention de l’esta ?

Pour obtenir un visa esta, il faut demander un formulaire et renseigner quelques informations. Les données fournies sont méticuleusement analysées par le service de l’immigration américaine. Des vérifications sont faites pour confirmer la validité et l’originalité des documents.

Quant aux réponses aux questions, elles sont examinées pour voir si elles cadrent avec le champ d’application du visa.

Tous les renseignements sont enregistrés et sont vérifiés lors du passage à l’immigration à l’arrivée aux USA. Si tout roule bien, les mêmes données serviront à l’enrôlement du voyageur comme nouvel arrivant sur le sol américain. Il est donc important de bien renseigner les informations. Tout cas de fraude finit toujours par être attrapé.

Les données esta servent également de guide lors d’une nouvelle demande de visa électronique. Un étranger ayant séjourné aux USA avec un esta et ayant eu des problèmes judiciaires se fera refuser un second esta.

Lors d’une nouvelle demande du visa, les autorités vont vérifier les antécédents du postulant sur le sol américain. Obtenir une autorisation de séjour sur le sol américain est un joyau qu’il ne faut pas perdre en faisant des bêtises.

Un voyage en terre américaine se mérite et doit être dépourvu d’ennuis pour garder des chances d’y revenir. Outre le comportement qui doit être irréprochable et la fourniture efficace d’informations légales, d’autres dispositions sont à prendre avec l’esta.

Il s’agit essentiellement de la possession de pièces complémentaires et de la vérification des bagages pour éviter des déconvenues.
 

Quelles précautions prendre avec un visa esta ?

Le passeport biométrique en cours de validité et le visa valide sont primordiaux pour voyager aux États-Unis. Ces derniers doivent être valides tout au long du séjour américain. Il est illégal d’utiliser des documents expirés.

L’approbation d’accès au sol américain ne se limite toutefois pas à ces deux pièces. Que ce soit un voyage maritime ou aérien, il faut disposer d’un billet de transport aller-retour.

Un billet de réservation d’hôtel est aussi important pour maximiser ses chances d’accéder au territoire américain. Outre le visa, le formulaire validé, le passeport, les billets d’avions et la réservation de logement, un autre document est aussi nécessaire. Il s’agit de la certification des finances du voyageur. Celle-ci peut être un chèque, une carte bancaire ou de la monnaie électronique valide.

Lorsqu’elles sont assez importantes, les sommes liquides ne peuvent pas transiter vers d’autres pays. Les bagages sont également à vérifier avant le départ. Il existe une liste d’appareils et d’aliments interdits d’accès aux États-Unis.

Celle-ci doit être consultée pour éviter des cas de refoulement à la douane américaine. L’ensemble des documents nécessaires pour le voyage doivent être disponibles sur la main pendant tout le séjour.

En somme, les données esta sont importantes pour obtenir le visa, pour s’enregistrer et pour séjourner légalement aux USA. Une fois celles-ci renseignées, l’intéressé doit éviter tout ennui judiciaire pour ne pas se faire interdire un nouveau séjour.