L’Angleterre ouvre ses portes aux voyageurs américains et européens…

Royaume Uni

L’Angleterre ouvre ses portes aux voyageurs américains et européens…

Les voyageurs américains et européens souhaitant se rendre en Angleterre sont les bienvenus depuis le 19 juillet 2021. Les individus vaccinés contre la Covid-19 sont exemptés des 10 jours de quarantaine à domicile. À noter toutefois que la France n’est pas concernée par cette disposition. En effet, des mesures sanitaires strictes sont imposées aux résidents de l’Hexagone. Voici l’essentiel à savoir pour se rendre en Angleterre.

Les formalités pour se rendre en Angleterre

Les motifs de séjour

Les citoyens français majeurs souhaitant se rendre en Angleterre n’ont pas besoin de visa s’ils comptent séjourner pendant moins de 6 mois sur place.

Voici des motifs vous permettant d’accéder le territoire dans cette circonstance :

  • Du tourisme : les séjours touristiques sont permis en Angleterre. Ce motif concerne aussi le fait de rendre visite à de la famille ou des amis ;
  • Du transit : faire du transit est possible, à condition de présenter un justificatif complet de son itinéraire ;
  • Autre motif : voyager sur le sol britannique pour divers motifs est valable, notamment pour des raisons culturelles ou évènementielles.

Attention, il est interdit de se rendre en Angleterre pour exercer une activité lucrative ou non, sans visa. Cette loi s’applique à tout le monde, que vous soyez un salarié d’une entreprise ou un travailleur freelance.

Un visa est indispensable pour travailler dans une société britannique, faire un stage, étudier ou voyager en tant qu’au pair. Ce justificatif est donc obligatoire pour les motifs s’étalant sur une longue période.

Les preuves nécessaires

Les preuves nécessaires pour accéder au territoire britannique sont les suivants :

  • Un justificatif de votre motif de voyage ;
  • Un justificatif de votre logement ;
  • La preuve que vous pouvez payer les frais de retour ;
  • La preuve que vous êtes en mesure de subvenir à vos besoins durant le séjour.

Il peut aussi vous être demandé de prouver votre volonté à quitter le territoire britannique. C’est pour éviter des tentatives de s’installer sur les lieux.

Ces documents sont obligatoires selon la date de votre voyage :

  • Avant le 1er octobre 2021 : une carte d’identité nationale ou un passeport valable tout au long du séjour ;
  • Après le 1er octobre 2021 : un passeport valable durant le séjour.

Les documents obligatoires

Les documents obligatoires pour se rendre en Angleterre varient selon l’âge. Dans le cas d’un individu de moins de 18 ans, voici les justificatifs requis :

  • Des coordonnées et un consentement (sous forme de lettre) des parents du voyageur ;
  • Des coordonnées, le type de relation avec la personne responsable de l’hébergement et son identité ;
  • Un consentement écrit de la personne prévoyant d’héberger le voyageur.

Des conditions sont imposées aux voyageurs n’étant pas des citoyens de l’Union Européenne, mais disposant d’un titre de séjour français. Ils doivent demander un visa pour se rendre légalement au Royaume-Uni. Ils sont tenus de s’informer quant aux accords particuliers entre l’Angleterre et le pays correspondant à leur nationalité.

Les mesures sanitaires imposées aux voyageurs américains et européens

Les conditions d’accès au territoire britannique

Un voyageur américain ou européen doit présenter un test négatif à la Covid-19 de moins 72 heures pour se rendre en Angleterre et en Écosse. Cela peut être un test PCR ou un test antigénique. L’essentiel est qu’il justifie d’un seuil de sensibilité de 80 % et de spécificité de 97 %.

Le test doit être livré avec les informations suivantes :

  • Le nom complet du voyageur (similaire à celui qui se trouve sur les documents de voyage) ;
  • La date de naissance du voyageur ;
  • Le résultat du test ;
  • Le nom et le type de test utilisé ;
  • Le nom et les coordonnées de l’établissement où le test a été effectué ;
  • La date de prélèvement ou de réception du test par l’établissement.

Ces informations doivent être livrées dans le certificat original du résultat du test. Les traductions ne sont pas acceptées.

Le voyageur est aussi tenu de présenter un justificatif composé des informations sur son pays d’origine. Il doit indiquer le lieu où sa quarantaine va être effectuée (passenger locator form). À noter que cela se fait en ligne.

Votre embarquement peut être refusé si vous ne disposez pas de justificatif. Attention, le gouvernement britannique a le droit de poursuivre les voyageurs ne présentant pas une preuve négative de leur test covid-19. On peut leur infliger une amende jusqu’à 500 £.

Les conditions d’entrée des résidents français

Être vacciné contre la Covid-19 est insuffisant pour éviter la quarantaine de 10 jours si vous êtes un citoyen français souhaitant vous rendre en Angleterre. Diverses mesures vont vous être imposées, notamment justifier d’un motif impérieux.

Vous pouvez consulter la liste des motifs impérieux valables dans le site internet officiel du consulat français à Londres. Le vôtre va servir de justificatif sur votre attestation de sortie. Il va être vérifié en France, avant votre départ.

Le gouvernement français est en droit de refuser votre embarquement si votre motif impérieux est faux ou non valable.

Ce que les voyageurs provenant de France doivent connaitre

Un test Covid-19 est imposé aux voyeurs provenant de France durant leur période de confinement. Ils l’effectuent entre le 2ème et le 8ème jour de leur quarantaine. Cette étape reste obligatoire, peu importe la durée de séjour.

Il va alors falloir réserver des tests Covid-19 avant votre départ. Renseignez l’adresse de votre quarantaine sur le site internet officiel du gouvernement britannique. Cela peut être un hôtel ou le domicile de votre hôte.

Il faut comprendre qu’effectuer ce test Covid-19 ne vous permet pas d’enfreindre les règles de la quarantaine de 10 jours. Respectez-les sous peine d’être sanctionné par une amende de 1 000 £ à 10 000 £ ou par des poursuites.

La valeur de l’amende est définie selon le niveau de risque de l’infection provenant de l’étranger.

Le but du gouvernement britannique en mettant ce test en place est de s’assurer que vous n’êtes pas porteur du virus. Vous allez devoir effectuer une autre quarantaine de 10 jours si les résultats se révèlent positifs.

Dans le cas contraire, vous êtes libre de vous adonner au motif de votre voyage en tenant compte des restrictions locales. Le gouvernement britannique en a mis en place quelques-unes.

En conclusion

Franchir le territoire britannique demande des justificatifs faciles à réunir, peu importe que vous soyez un voyageur américain ou européen. C’est au niveau des procédures concernant le test Covid-19 que les démarches se compliquent. N’hésitez pas à vous renseigner davantage sur le site du gouvernement britannique pour éviter que votre embarquement ne soit refusé.