Choisissez la langue:

Le formulaire ESTA États-Unis est payant ?

Le formulaire ESTA États-Unis est payant ?

 

Pour vos voyages d’affaires, de transit ou de loisir pour les USA, vous devez absolument remplir le formulaire ESTA. Il s’agit d’un visa électronique qui permet aux voyageurs VWP de transiter ou de séjourner aux États-Unis.

 

L’initiative de mettre en place un système de voyage électronique vient des parlementaires américains. Le titre de séjour ESTA ne concerne pas tous les touristes en destination des États-Unis. C’est un programme d’exemption de visa classique (PEV) qui compte à ce jour plus d’une trentaine de pays.

 

Étant ressortissant d’un des pays signataires du PEV, vous pouvez faire la demande d’une autorisation de voyage électronique depuis le confort de votre domicile. Rien à voir avec les démarches administratives auprès des ambassades américaines pour se faire établir un visa touristique classique.

 

L’e-visa ESTA est-il gratuit ou payant ?

 

Comme tous les documents de voyage, l’autorisation de voyage électronique ESTA est payante. Les lois qui fondent et encadrent cette politique de promotion de voyage fixent un tarif bien précis. Bien qu’il s’agisse d’une somme négligeable dérisoire, le document ESTA est d’égale valeur avec d’autres documents de voyage exigés aux postes-frontière américains.

 

Notons tout de même qu’à sa création, l’autorisation de voyage ESTA était gratuite. Les citoyens ressortissants de pays membres pouvaient se faire établir ce document gratuitement sans rien donner en contrepartie. Depuis 2010, l’ESTA est devenue payante. Le gouvernement américain a donné les raisons de ces modifications.

 

De plus, le programme connaît des modifications au fil des ans. Il est parti de moins de 10 États membres à plus d’une trentaine à ce jour. On en dénombre 37 pays partenaires au total. Il s’agit notamment de :

 

la Corée du Sud, La République tchèque, le Portugal, le Liechtenstein, le Luxembourg, l’Estonie, l’Andorre, la Finlande, les Pays-Bas l’Espagne, Saint-Marin, la France, la Nouvelle-Zélande, la Grèce, l’Islande, l’Italie, l’Autriche, Monaco, le Royaume-Uni, Singapour, le Brunei, Malte, l’Australie, la Norvège, la Slovénie, la Lettonie, le Japon, la Hongrie, la Belgique, le Danemark, la Slovaquie, la Suisse, l’Irlande, la Lituanie, l’Allemagne et la Suède.

 

À ce jour, tous les touristes du PEV sont tenus de s’acquitter des frais exigibles. Ces frais rentrent dans le cadre du financement du programme. Ainsi, l’administration américaine utilise ces frais pour soutenir les efforts des agents ou fonctionnaires de l’immigration en service aux postes-frontière.

 

Où et quand remplir son formulaire ESTA ?

 

Faire une demande d’autorisation de voyage vous épargne des longues procédures administratives auprès des représentations diplomatiques américaines. Il suffit pour le demandeur de se connecter sur notre plateforme et de remplir le formulaire ESTA. Tout se passe en ligne et le touriste devra soumettre la demande aux autorités américaines pour examen.

 

Obtenir une autorisation ou permis de séjour est l’une des étapes importantes pour la réussite de votre voyage aux États-Unis. Il est recommandé de faire sa demande de visa électronique quelques jours avant votre départ pour le pays de l’oncle SAM. Ceci vous permet d’éviter de mauvaises surprises de dernières minutes.

 

De plus, il peut arriver que le système électronique vous refuse l’autorisation. Dans ce cas, vous aurez la possibilité de contourner la mesure en faisant une nouvelle demande d’ESTA dans les délais requis, sans toutefois compromettre votre voyage.

 

Quelle est la réglementation ESTA ?

 

La politique américaine de promotion de voyage est adossée sur une réglementation bien ficelée. C’est elle qui donne une orientation aux différents voyageurs VWP en quête d’un titre de séjour sur le sol américain. Comme susmentionnée, la mesure ESTA ne concerne pas tous les touristes en partance pour les USA.

 

Pour faire acte de candidature, le demandeur doit être citoyen d’un des pays signataires du PEV. Au cas où il bénéficie d’une double nationalité, l’une des deux doit pouvoir être éligible au programme. Toujours dans le cadre de la nationalité, le demandeur ne doit pas être citoyen syrien, iranien, soudanais et irakien.

 

De plus, il ne doit pas avoir résidé en Irak, Iran, Soudan, Yémen, Somalie, Libye et Syrie depuis le 1er mars 2011. Pour remplir le formulaire, le demandeur doit être en possession d’un passeport en cours de validité. Tous les passeports ne sont pas acceptés. Seul le passeport biométrique ou électronique peut être utilisé dans le cadre du programme d’exemption de visa américain.

 

La troisième règle de l’ESTA est liée à la durée du séjour aux États-Unis. Le document limite le séjour du visiteur à 90 jours maximum. En outre, le PEV ne s’accommode pas avec les repris de justice. Si vous avez eu des problèmes avec la justice américaine, c’est-à-dire, si vous avez été condamné, gracié ou être sujet à toute autre forme de procès avec la sécurité intérieure des USA, votre demande d’autorisation vous sera refusée.

 

Par ailleurs, les autorités américaines travaillent en bonne intelligence avec les compagnies aériennes ou agences de voyages. L’ESTA exige que le demandeur présente un billet retour ou un ticket d’embarquement aller-retour d’une des compagnies ou agences agréées par le gouvernement américain. Tous les touristes issus des pays bénéficiaires doivent respecter toutes ces conditions, et bien d’autres pour solliciter une autorisation de voyage électronique.

 

Que faire en cas d’autorisation rejetée ?

 

Vous pouvez être victime d’un refus d’autorisation de voyage pour les USA pour diverse raison. Dans ces cas, vous avez des voies de recours simples et pratiques. Le refus du titre de séjour n’est pas là la fin de votre aventure américaine. Toutefois, il est important de faire votre demande d’autorisation tout en respectant la réglementation en vigueur.

 

En cas de refus ou de rejet, voici la procédure à suivre :

 

Faire une nouvelle demande

 

Si le motif du rejet peut être remis en cause (erreur de remplissage), vous avez la possibilité de faire une nouvelle demande à soumettre au département de la sécurité intérieure des USA. Vous devez observer deux à trois jours avant de soumettre à nouveau votre demande.

 

Cette nouvelle demande d’autorisation de voyage ne doit pas être la même que la précédente. Ceci dit, évitez de répéter les mêmes erreurs. Au besoin, demandez de l’aide sur notre plateforme, une équipe d’experts est mise à votre service.

 

Faire la demande de visa classique

 

Si le motif du refus est irrévocable (terrorisme, trafiquant, casier judiciaire, etc.), dans ce cas vous devez simplement faire la demande de visa dans une ambassade des États-Unis ou un consulat américain. Notez que si vous avez fait une première tentative de visa qui vous a été refusé, il ne servira plus à rien d’en faire une seconde fois.

 

À quel moment renouveler son autorisation de voyage ?

 

Plusieurs situations peuvent conduire au renouvellement d’ESTA. Toujours est-il votre document de voyage doit être valide avant de séjourner sur le territoire américain. Le renouvellement intervient dans différentes circonstances à savoir :

 

L’expiration de l’ESTA

 

La durée de validité de l’ESTA est de 2 ans renouvelables. En cas d’expiration, vous devez simplement procéder au renouvellement de votre visa électronique. Cette opération ne vous prendra pas plus de 10 minutes.

 

L’expiration du passeport

 

Votre visa ESTA est lié à votre passeport électronique ou biométrique. Dans le cas où votre passeport expire bien avant votre autorisation de voyage, vous serez dans l’obligation de refaire une demande de permis de séjour électronique pour voyager aux États-Unis. L’expiration de votre passeport entraîne inévitablement le renouvellement de votre visa ESTA.

Le changement des données du passeport

 

Il peut arriver que le détenteur du permis de séjour électronique ESTA change les données de son passeport. Il peut s’agir du nom, de la situation matrimoniale, du sexe ou toute autre information biographique ou personnelle. Ce changement de données entraîne une nouvelle demande d’ESTA.

 

La perte du passeport

 

En cas de perte de votre passeport biométrique ou électronique, vous êtes appelé à en faire un nouveau. De ce fait, un nouveau numéro de passeport vous sera certainement attribué. Ainsi, pour que vos documents de voyage concordent, vous devez procéder à une nouvelle demande d’ESTA.