Le guide du Derby du Kentucky

kentucky derby

Le guide du Derby du Kentucky

Célèbre pour ses deux minutes, le Derby du Kentucky est l’une des courses hippiques les plus prestigieuses au monde. Aux États-Unis, le Churchill Downs (Louisville, dans le Kentucky) est de l’un des hippodromes les plus fréquentés durant le week-end du mois de mai et l’une des manifestations sportives américaines où 180 000 Américains sont en effervescence face à la chevauchée épique d’une vingtaine de chevaux sur une piste de 2 000 mètres.

Vous aussi pouvez faire partie de cette fascinante manifestation. En remplissant la demande ESTA vous serez autorisé à des entrés multiples aux États-Unis pour des périodes de 90 jours.

L’ESTA USA est valable deux ans. Cela vous permet de visiter les USA plusieurs fois et de participer aux plusieurs événements comme celui-ci.

Depuis 1875, le Derby du Kentucky constitue un événement national qui prône au sommet des courses hippiques des États-Unis. Avec des mises allant jusqu’à 2 000 000 dollars et des chevaux triés sur le volet (uniquement des pures races de 3 ans), il attire également de nombreux touristes de par le monde.

Le premier samedi du mois de mai, pas moins de 150 000 personnes s’installent dans les gradins, et ce, tous les ans, à la même période et pour trois jours. Tout au long de ce court week-end, la fête bat son plein dès le vendredi avec la course du Kentucky Oaks. Le soir, les visiteurs et amateurs de festoiement envahissent les grosses demeures et salles de bal de Louisville. Les plus posés et décontractés prennent place dans les restaurants et bars qui sont souvent ouverts non-stop tout le week-end de l’événement. Le samedi, d’autres courses sont programmées, dont le plus attendu dans l’année, qui commence vers 18h30.

Pour ceux qui ne peuvent pas assister à cette prestigieuse manifestation, les autres hippodromes américains s’octroient une petite pause, rien que pour offrir aux gens une diffusion en direct du Derby Kentucky sur leurs écrans géants. Bien évidemment, l’occasion ne manque pas d’attirer les opportunistes et certains restaurants et bars hors du Kentucky proposent des fêtes et des soirées spéciales Derby. Cette course faisant partie de la tradition des États-Unis depuis plus de 140 ans fait la fierté des Américains et le bonheur des touristes étrangers.

Comment avoir des billets pour le Derby du Kentucky ?

Pour un touriste en provenance d’Europe, le climat n’est pas un réel problème. Pour ceux qui viennent des pays chauds, il faut toutefois de la préparation. En effet, au début du mois de mai, le temps est imprévisible dans le Kentucky. Il peut faire autant chaud comme dans le Nevada, que froid comme en Alaska, ou encore humide comme en Floride.

Avant de penser à réserver un billet pour voir le Derby du Kentucky, il est préférable de bien penser à la place à prendre dans les gradins. Pour ne pas être surpris par le temps, il est conseillé de choisir un siège dans les tribunes couvertes qui se trouvent au niveau des accès intérieurs.

Pour les tribunes d’honneur, l’affaire peut être difficile à conclure. Il faut prévoir une réservation sur le site du Churchill Downs dès le mois de mars ou en juin au plus tard. Les plus chanceux peuvent tenter le tirage au sort qui a lieu tout au long de l’année jusqu’au commencement du week-end de la course. Sinon, il existe une autre solution : la page dédiée aux billets revendus sur le site du Derby.

Au cas où la chance n’a pas fait effet, il y a toujours l’alternative du billet pelouse qui s’achète à 50 dollars. Cependant, au fur et à mesure que l’événement se rapproche, le prix augmente. Dès le premier vendredi du mois de mai, il peut atteindre 60 dollars.

Quel est de dress code lors Derby du Kentucky ?

Chaque année, le Derby du Knetucky attire près de 180 000 personnes de tous les horizons, mais dont une grande partie provient de la société aisée des États-Unis. Néanmoins, le bain de foule que cette manifestation sportive crée ne permet plus de distinguer qui est qui. Le plus important est de se vêtir selon un code vestimentaire typique des courses hippiques.

En premier lieu, il faut des vêtements à la fois chics et décontractés. Il ne faut pas oublier d’apporter un couvre-chef et des lunettes de soleil au cas où le ciel est un peu trop ensoleillé. Les femmes ont l’habitude de porter des chapeaux de grande taille, bien larges, qui apportent suffisamment d’ombre sans rien cacher de la course.

D’ailleurs, le dress code féminin traditionnel du Derby se compose d’un chapeau ample et ombreux. Il faut savoir qu’il s’agit d’un héritage du Sud, bien que les habitants du Derby City débattent encore sur leur appartenance divisée entre la région Sud et la région Midwest.

Du côté des hommes, pour être chic, il suffit d’un costume pour se fondre dans la masse. Un modèle couleur kaki fait parfaitement l’affaire. Un chapeau de paille Fedora apporte la touche du Sud des États-Unis.

Quelle boisson siroter sur les tribunes du Churchill Downs ?

Le Kentucky est un État réputé pour son élevage de chevaux pur sang et pure race qui sont connus de tous les amateurs de courses hippiques des États-Unis, et même du monde. C’est également la Capitale américaine du whisky et la terre natale du Bourbon. En effet, le Kentucky concentre une grande variété de whiskys, et il est assez facile de comprendre pourquoi le « Mint Julep » est la boisson officielle du Derby. Il s’agit d’un cocktail à base de Bourbon, avec du sirop, des glaçons et quelques feuilles de menthe. Il n’y a rien de mieux pour savourer les deux minutes les plus intenses du sport américain.

Où séjourner à Louisville lors du Derby du Kentucky ?

Le Derby est un événement national qui attire des milliers de visiteurs provenant des 50 États. On comprend mieux pourquoi les hôtels sont souvent complets une semaine avant le premier samedi de mai. Toutefois, une bonne préparation peut faire face à toutes les éventualités d’hébergement qui pourraient se poser à tous ceux qui cherchent à assister au Derby.

Avant tout, il faut faire une réservation le plus tôt possible, notamment dès le premier jour durant lequel les hôtels et chambres d’hôtes du Kentucky annoncent qu’il est possible de faire une réservation pour le Kentucky Derby. Cependant, il faut savoir que les politiques d’annulation sont assez sévères pour ce week-end dans l’année. Il se peut qu’il n’y ait aucun remboursement ou que la procédure soit compliquée. Vaut mieux bien s’informer à ce sujet avant de confirmer toute réservation.

Dans le centre de Louisville, c’est là que les chambres sont les plus recherchées. Les gens cherchent la proximité avec les commerces et restaurants, et surtout des hôtels pas trop éloignés de Churchill Downs. Le plus difficile est de trouver des possibilités d’hébergement dans les hôtels non loin de l’aéroport, c’est-à-dire, très près de l’hippodrome.

Où se restaurer durant le Derby ?

Louisville concentre un bon nombre d’établissements réputés pour la gastronomie moderne, typiquement américaine avec un soupçon de recettes du Sud. Au menu, des plats traditionnels sont proposés et quelques-uns sont revisités en y apportant de la culture du Sud et une touche de modernité.

Les bonnes adresses de Louisville se trouvent dans le Centre-ville et dans le New Louisville qui regroupe les quartiers « The NuLu ». Les « Highlands » regorgent également de bons restaurants ayant la cote auprès des habitants pour leurs menus raffinés et leurs recettes très recherchées.

À part le Derby, que faire d’autre à Louisville ?

Une fois le Derby terminé, Louisville est une ville qui vaut la peine de rester quelques jours de plus. En découvrir un peu plus sur cette course hippique mythique n’est pas une perte de temps. Un petit tour au Musée du Derby du Kentucky représente quelques heures d’enseignement sur cette tradition qui perdure depuis près de 145 ans.

Le Kentucky Derby Museum se trouve à Churchill Downs et présente de nombreuses expositions sur deux étages, dont une immersion totale à 360 degrés dans une salle audiovisuelle dédiée au Derby et son histoire. Le lundi après le week-end de la course, il est ouvert dès 8h du matin.

Les passionnés de boxe ne ratent pas non plus cette occasion pour visiter le Muhammad Ali Center. En effet, Louisville est la ville qui a vu naître cette légende internationale de la boxe. Dans ce musée qui lui est dédié, des expositions interactives autour du boxeur sont proposées aux visiteurs. Sa maison d’enfance est également un passage obligatoire pour savoir un peu plus sur sa vie. De couleur rose clair, elle a conservé son état à l’origine grâce à une rénovation qui a été faite récemment en l’honneur des expositions dédiées à sa jeunesse à Louisville.