Choisissez la langue:

L'entrée sur le territoire des Etats-Unis

L'entree sur le territoire des Etats-Unis

 

Comment éviter les problèmes à l’aéroport dès votre arrivée aux États-Unis ?

 

Vous avez toujours rêvé voyager au pays de l’oncle SAM. Vous avez déjà rempli les conditions d’entrée aux USA. Vous vous demandez si cela est suffisant pour espérer entrer et séjourner tranquillement aux USA. Que les États-Unis, c’est le pays où s’expriment les libertés.

 

Cela peut être vrai, mais il ne faut pas perdre de vue que les USA ont des lois dont la violation entraine des sanctions. Pour aller aux états unis, il faut bien se préparer, car les autorités américaines mettent tous les moyens pour filtrer les entrées sur le territoire américain. Vous avez besoin des conseils pour être sûr de réaliser votre rêve.

 

Les éléments à préparer pour fouler le sol américain

 

Bon nombre de jeunes à travers le monde rêvent d’aller au pays de l’oncle SAM soit pour des besoins touristiques, soit pour des besoins sanitaires ou professionnels. Dans l’un ou l’autre cas, il faut remplir les conditions requises pour entrer sur le territoire américain.

 

De prime à bord, vous devez posséder un passeport en cours de validité d’au moins six mois au-delà de la date prévue pour votre voyage. Posséder un passeport signifie que vous avez fait le premier pas dans la collecte des documents. Ce passeport sera votre carte nationale d’identité en territoire américain.

 

Allez directement faire votre passeport au lieu indiqué pour éviter de tomber dans le coup des faussaires, car un faux passeport détecté vous mène tout droit en prison. Quelques fois, dans l’enthousiasme du voyage, beaucoup de gens se font tromper avec de faux documents. Toujours prendre les renseignements à la source (à l’ambassade ou au consulat des USA) avant de vous lancer dans un projet de voyage.

 

Une fois que votre passeport est entre vos mains, il faut faire une demande de visa. Obtenir le visa américain n’est pas du tout aisé, mais si vous remplissez les conditions d’accès aux États-Unis, un visa sera apposé sur votre passeport valide. Vous pouvez ne pas avoir de visa, mais vous rendre aux États-Unis. Il vous faut remplir le formulaire ESTA.

 

C’est une autorisation de voyage électronique octroyé au voyageur des pays signataires. L’ESTA vous donne droit à un séjour. La durée du séjour est de 90 jours maximum. La durée de la validité de l’ESTA ne peut donc excéder 90 jours.

 

Il vous permet de bénéficier du programme d’exemption de visa. Si vous êtes ressortissants français, remplissez simplement le formulaire ESTA, puisse que la France fait partir des pays bénéficiaires de l’exemption du visa en raison de sa qualité de membre des « Six Month Club Members ».

 

Si vous allez comme touriste, c’est le visa touristique qui est apposé sur votre passeport et vous devez posséder un billet d’avion aller et retour pour justifier que vous faites un aller et retour. Il ne faut pas oublier de prendre sur vous un stylo parce que vous pouvez être appelé à remplir un formulaire supplémentaire au cours de votre voyage, par exemple la « Déclaration form ».

 

C’est dans ce formulaire que vous consignerez toutes choses à déclarer à la douane. Si vous allez vivre en famille ou chez un(e) ami(e), il vous sera demandé leur identité et contact ? Si vous allez vivre seul(e), il vous sera demandé de décrire le logement où vous allez séjourner et si vous allez loger à l’Hôtel, il vous sera demandé le numéro de la réservation.

 

Votre carnet de santé reste nécessaire tant pour les USA que pour vous-même. Vos données sanitaires recueillies lors de vos différentes visites médicales y sont consignées dans ce carnet qui vous accompagnera pendant votre séjour. Après avoir eu tous vos documents de voyage, vous pouvez maintenant vous rendre aux USA.

 

Votre arrivée sur le sol américain

 

Que vous alliez par route, par avion ou par bateau, arriver sur le sol américain, vous allez subir divers contrôles. Une longue file d’attente vous attend aux postes de contrôle. La file sera encore plus longue si vous êtes allé en période de forte affluence. Vous pourrez dans ces cas patienter plusieurs heures avant d’être reçu par un agent de l’immigration.

 

Conscient que l’attente sera longue, il ne faut pas oublier de suivre la file qui vous correspond : celle des « Non-US citizens » ou « visitors ». Toute erreur peut vous être fatale et valoir sortit du territoire sans condition. Restez très attentif. Un agent de l’immigration vous interrogera et vous allez commencer par lui présenter votre passeport en cours de validité.

 

Cet agent prendra vos empreintes digitales et votre photo avant que vous ne récupériez votre valise pour le contrôle douanier. À vrai dire, les contrôles aux frontières des USA ne sont pas chaleureux.

 

Les agents de l’immigration ne vous feront pas de concession. Ils sont vraiment stricts et rigoureux. Ils sont là uniquement pour faire leur travail et ne supporteront pas d’être importunés. Si vous vous démarquez négativement, vous attirez leur attention et c’est ainsi que votre entretien sera plus rigoureux.

 

Ces agents vont vous demandez votre passeport, votre visa ou l’ESTA et d’autres documents nécessaires liés à votre séjour.

 

En répondant à leur question, soyez bref et concis et surtout courtois. Ils n’ont pas besoin de s’amuser, donc pas besoin de leur faire une blague. Pour ce qui est de la langue de l’entretien, la connaissance de l’anglais est un atout, mais si vous ne connaissez pas parler anglais ou si votre niveau d’anglais est bas, ces agents feront appel à un agent traducteur qui vous aidera.

 

Mais soyez au moins capable de dire à l’agent en anglais que vous ne savez pas parler anglais. Retenez donc la phrase fétiche : « sorry sir, i don’t speak english ».

 

En dehors des questions relatives à votre passeport et autres, d’autres questions vous seront posées du genre : est-ce votre première fois de venir aux USA, quand quitterez-vous le sol américain, quel est le but de votre voyage, etc.

 

En quoi consiste le contrôle douanier sur le sol américain ?

 

Après avoir fini avec les agents de contrôles de l’immigration, vous allez récupérer vos valises pour vous rendre au contrôle douanier. Avant d’embarquer pour le territoire américain, il faudra au préalable connaitre les différents produits autorisés à entrer sur le sol américain.

 

C’est très important, car un produit interdit peut valoir votre expulsion. Voici pour vous la liste de quelques produits autorisés : l’argent ne dépassant pas 10 000 $, 200 cigarettes et 1 litre de vin. Voici la liste des produits interdits : les viandes, les produits dangereux comme des armes à feu, des couteaux, etc.

 

Comment donc passer le contrôle aux frontières plus rapidement ?

 

Au regard de ce qui précède, vous pouvez croire que séjourner aux USA reste un parcours de combattant. Pas vraiment, il existe des moyens qui vous permettra de passer les contrôles un peu plus rapidement et sans stress.

 

Des APC (Automated Passport Control) sont disponibles dans des aéroports aux USA depuis quelque temps déjà. Ce sont des bornes automatiques qui remplacent les agents de contrôles lors des entretiens. Si le visage des êtres humains vous frustre, nous croyons que l’écran de la machine ne vous frustrera pas. Vous suivez simplement les indications de la borne automatique et le tout est joué.

 

À l’issu de l’interrogatoire biométrique, un ticket vous est donné par la borne automatique. Vous remettez ce ticket à l’agent de l’immigration comme preuve que vous avez été soumis au contrôle. Ces bornes vous permettent de gagner en temps. On ne trouve presque plus les longues files d’attente avec ces APC. Les périodes d’attentes sont tellement réduites.