La route 66 aux USA : un mythe !

route 66 esta formulaire

La route 66

Lorsque l’on évoque un voyage aux USA ou un road-trip aux États-Unis, beaucoup de personnes songent immédiatement à la mythique route 66 (Sixty-six dans la langue locale).

C’est une route traversant le désert dont la traversée donne la possibilité de découvrir des paysages multiples à couper le souffle, typiques de l’Ouest américain. Effectuer ce voyage est une occasion d’apercevoir, d’admirer ou même de visiter des montagnes, des parcs nationaux et des sites incontournables comme le Grand Canyon. Faites alors connaissance avec la route 66, ses itinéraires et ses multiples trésors.

Curieux de sentir l’atmosphère de la route 66, n’hésitez pas de remplir le formulaire ESTA Visa !

La route 66 de l’Illinois à la Californie

La route 66 s’étend sur quelques milliers de kilomètres, traversant 8 États américains : Illinois, Kansas, Texas, Arizona, Missouri, Oklahoma, Nouveau-Mexique, Californie. Les personnes ayant choisi cet itinéraire qui en fait rêver plus d’un pourront découvrir de belles routes ainsi que les sites les plus mythiques du pays de l’oncle Sam sans oublier les motels où dormir.

L’aventure démarre alors dans l’Illinois, plus précisément dans la ville de Chicago. Le juste milieu est localisé dans la ville d’Adrian, dans le Texas. Le périple s’arrête ensuite sur les rives du Pacifique, dans la ville de Santa Monica qui se trouve non loin de Los Angeles.

Il est intéressant de noter que les aventuriers de la route 66 auront l’occasion de sauter trois fuseaux horaires, passant respectivement dans le Central Time Zone, le Moutain Time Zone et le Pacific Time Zone.

Un peu d’histoire

Dès les prémices des histoires des États-Unis, la traversée du pays d’est en ouest est légendaire. En effet, les premiers pionniers ont eux-mêmes effectué ce voyage. D’ailleurs, là-bas, on l’appelle Main Street USA ou encore The Mother Road.

La construction de cette fameuse route 66 ou « US 66 Road » a commencé à partir de l’année 1926. À partir de là, sa longueur a connu des variations. En effet, son tracé à de multiples fois été remanié au fil des années. En 1937, la route ne passe plus par Santa Fe, une ville du Nouveau-Mexique. Avant ce changement, la longueur de la route 66 est de 3 945 kilomètres, ce qui équivaut à 2 448 miles. Au lendemain de ce changement, sa longueur est réduite à 3 665 kilomètres, ce qui correspond à 2 278 miles.

Durant les années 1930, les États-Unis ont dû faire face à la Grande Dépression. Durant cette époque, de nombreuses régions ont subi la sécheresse. De nombreux fermiers devaient alors se reconvertir professionnellement. Ils ont alors emprunté la route 66, pour atteindre la Californie.

L’histoire de la route 66 s’arrête officiellement en 1985, année durant laquelle celle-ci subit un déclassement.

Cela signifie qu’elle n’existe plus, du moins sur le papier. Toutefois, étant donné sa forte symbolique, elle restera à jamais une route légendaire que de nombreux passionnés ne manquent pas de visiter tout au long de l’année. Jeunes et moins jeunes des États-Unis et du monde entier inscrivent un road-trip à travers cette route dans le « bucket list », traduction : la liste des choses à ne surtout pas manquer dans une vie.

D’ailleurs, aujourd’hui et encore pour longtemps, cette route reste la plus connue des États-Unis. À partir des années 1990 s’amorcent de multiples mouvements dont la motivation est de préserver la route 66. Tout est mis en œuvre pour que le tourisme puisse s’y développer. D’ailleurs, les aventuriers qui passent par là-bas ne manqueront pas les panneaux disséminés ici et là et comportant l’inscription : « Historic Route 66 ».

Découvrir la route 66

Les quelques milliers de kilomètres de la route 66 peuvent très bien être parcourus en quinze jours. C’est le temps qu’il faut pour rouler sur ses pistes et sentiers, transiter par les plus importantes villes et avoir un aperçu des plus beaux sites, les paysages typiques et des richesses naturelles qui se dévoilent tout au long de l’escapade.

Pour ceux qui disposent d’un peu plus de temps, la durée idéale pour ne rien manquer du parcours historique est un must. Ce délai permet aux voyageurs de faire quelques haltes et notamment passer une nuit dans un motel et faire comme dans les films américains ! Sur place, vous pourrez admirer un décor rétro des années 1930 – 1940 – 1950 avec leurs meubles et leurs couleurs hors du temps.

Cela donne également l’opportunité de visiter des villes historiques offrant un décor qui semble être suspendu dans le temps. En effet, ils donnent l’impression d’être plongé dans un décor typique de western. Il ne faut d’ailleurs pas manquer de déguster des spécialités locales comme la root-beer ou encore le soda-fountain. Il est même possible de goûter au plaisir du cinéma en plein air.

Pour ce qui est du roadtrip proprement dit, il est possible de faire en moyenne 400 kilomètres en une journée, le trajet se succédant entre les routes secondaires ou les autoroutes. À noter d’ailleurs que le voyage peut se faire avec une location de voiture ou à moto. L’idéal serait de faire le périple à bord d’un van ou, le nec plus ultra, un camping-car. Et n’oubliez surtout pas votre carte des USA.

A souligner qu’il est possible de voyager en groupe et faire appel à un spécialiste du voyage qui élaborera un carnet de voyage tenant compte de vos envies et de votre budget. Des professionnels d’une agence de voyage spécialisée s’occuperont ainsi de tout, depuis les sites à visiter aux hébergements. Vous n’avez pas à vous soucier de la route à parcourir, mais seulement d’apprécier le voyage.

Les sites incontournables de la route 66

Illinois

L’aventure commence donc dans la ville de Chicago, dans l’Illinois. Cette cité est connue pour ses merveilles architecturales. C’est là-bas qu’un gratte-ciel a vu le jour pour la toute première fois. C’est également le berceau d’Al Capone. Sans oublier ses merveilles naturelles, notamment les Grands Lacs qui se trouvent non loin. Chicago regorge également de musées connus à travers le monde.

Vous pouvez ensuite démarrer votre périple en commençant notamment par Joliet et son ancienne prison (Joliet Correctional Center) où ont été filmées les séquences de la célèbre série Prison Break.

Vous pourrez ensuite passer par différentes villes aussi charmantes les unes que les autres : Wilmington avec son côté fantaisiste, Springfield avec ses hommages à Abraham Lincoln et enfin Auburn où vous pourrez admirer une portion de route originale de la route 66. À noter que cette ville doit son nom à ses briques rouges.

Missouri

Vient maintenant la balade qui vous fera traverser le Missouri. Vous pouvez dire bonjour au Grand-Ouest. L’aventure démarre à Saint-Louis avec ses musées. Cap ensuite sur la campagne avant de faire une halte à Devils Elbow qui doit sa renommée à son incontournable pont en acier lequel ne manque pas d’effrayer les voyageurs, en particulier en soirée et par temps brumeux.

La route vous mènera ensuite vers Lebanon qui abrite le Munger Moss Motel qui figure parmi les plus vieux de sa catégorie, mais qui est toujours opérationnel. L’expérience devient encore plus intéressante à Joplin où vous avez la possibilité de visionner un film dans un drive-in.

Kansas

Le troisième État où vous allez transiter en traversant cette route mythique est le Kansas, mais seulement sur une vingtaine de kilomètres. Vous passerez notamment à Galena et aurez l’opportunité d’observer le Rainbow Bridge ou pont arc-en-ciel qui surplombe Bush Creek. Cette ville est indissociable du film d’animation populaire, Cars.

Oklahoma

L’Oklahoma vous tend ensuite les bras. Elle se dévoile sous des jours fantaisistes et exubérants. Vous pourrez notamment admirer l’immense baleine bleue de Catoosa, en pleine ville, à mille lieues des côtes. Quant à Tulsa, ville pétrolière, elle vous propose un cadre paisible. En poursuivant votre voyage, vous pourrez vous restaurer au « Pops » avec son enseigne représentant une gigantesque bouteille de soda.

Texas

Votre itinéraire vous mène ensuite au Texas où vous pourrez investir du temps pour visiter monuments historiques et culturels. Vous ne manquerez pas la station-service qui faisait autrefois également office de restaurant, mais qui renferme aujourd’hui la chambre de commerce et offre divers services aux personnes de passage. Le U-Drop Inn longe la route.

À noter que l’architecture de cet établissement a inspiré celle des immeubles constituant la ville de Radiator Springs, dans le film Cars. Durant votre passage dans cet État, vous pourrez apercevoir la croix géante et le château d’eau de Groom, le Cadillac Ranch et le Big Texan Steak Ranch où vous pouvez vous restaurer.

Nouveau-Mexique

Du côté du Nouveau-Mexique, ne manquez pas de visiter Santa Fe, même si la ville ne figure plus sur l’itinéraire et sortir ainsi des sentiers battus. C’est d’ailleurs une occasion de découvrir des paysages plus accidentés et surtout plus authentiques avec des portions de routes en terre et des ponts en bois. Vous apprécierez les sites semi-désertiques que l’on ne peut voir dans cette partie des États-Unis.

Arizona

Voyagez ensuite en Arizona avec ses grands espaces, ses cols, ses dunes, ses falaises et ses magnifiques parcs spectaculaires qui se déploient en toute splendeur. Cet État compte d’ailleurs deux parcs nationaux, en l’occurrence le parc national de Painted Desert ou encore le Petrified Forest ou forêt pétrifiée.

Les panoramas sont sublimes au coucher du soleil. C’est là-bas que vous verrez le Grand Canyon et ses roches rouges. L’éblouissement ne s’arrête pas ici puisque vous avez droit au Meteor Crator avec son cratère de plus d’un kilomètre de diamètre. Puis, vous traversez des petites villes typiques de cette région américaine, avec des airs de Far West. L’on mentionnera notamment Flagstaff, Kingman ou encore Seligman.

Californie

Enfin, le voyage dans l’ouest américain s’achève en beauté vers la Californie, sur 500 kilomètres de pur délice. C’est un peu comme le summum du rêve américain, bien que les visiteurs soient accueillis par le désert de Mojave. Il faut savoir que les aventuriers pourront encore et toujours se poser au mythique Badgad Café.

Et puis, vous découvrez la belle Los Angeles, ville des superlatifs. La plupart des routards terminent leur aventure en empruntant Sunset Boulevard puis en terminant au niveau de Santa Monica Boulevard. Vous aurez ensuite le choix entre différentes grandes villes de la Côte Ouest, notamment Las Vegas et ses lumières ou encore San Francisco. Puis, vient le moment de rendre la voiture de location et de savourer ses souvenirs, pourquoi pas à travers un road-book.