LES ACTUALITES RELATIVES AU VISA ESTA

Quel est le prix du visa ?

LES ACTUALITES RELATIVES AU VISA ESTA

Institué depuis 2009 au profit des ressortissants de certains pays bénéficiaires du programme d’exemption de visa d’entrée aux Etats-Unis  d’Amérique en vue de leur faciliter le voyage, les politiques autour de ce programme  ne sont pas statiques. Elles sont plutôt dynamiques.

L’ENTREE EN SCENE DES MEDIAS SOCIAUX.

Le formulaire en ligne de demande ESTA est mis à jour depuis 2019. Il y est inclus désormais le profil identitaire du candidat sur les réseaux sociaux. Que ce soit pour un E visa de court-séjour, un visa de long séjour, un visa touristique, visa étudiant, ou un visa de transit, cette rubrique est introduite quoique facultative pour contrôler les comportements dangereux ou non sur les médias sociaux des demandeurs d’entrée sur le sol américain.

LE PASSEPORT IRANIEN ET LES TITULAIRES D’ATRES PASSEPORT AYANT SEJOURNE EN IRAN BIENTOT NON GRATA

Depuis le 1er Mars 2011 et à l’issu du vote de Muslim Ban, les ressortissants iraniens et les titulaires du passeport iranien ne sont plus admissible au visa américain et donc interdit de séjour aux USA. Aussi, toute personne ayant séjourné en Iran après le 1er Mars 2011 n’est pas la bienvenue aux USA. Les conséquences de cette loi sont immédiates sur l’économie, la politique et le tourisme du pays. Les grandes compagnies européennes notamment Air France et British Air line ont supprimé leur vol en direction et en provenance de l’Iran parce que justement tout passeport estampillé du cachet iranien n’est plus la bienvenue aux USA. Les voyageurs qui doivent se rendre aux USA et transiter par Iran auront de souci à se faire d’où les compagnies ont supprimé cette destination. Par peur des représailles américaines, les touristes européens ne s’y rendent plus.

Les autorités iraniennes, pour sauter cette mesure de sanction américaine et sauver l’économie liée au tourisme ont dû décider de priver le passeport des touristes étrangers du cachet iranien. Il n’y aura donc plus de trace de transit ou de tourisme en Iran dans les passeports des étrangers.

LES STATISTIQUES LIEES AUX DUREES DE SEJOUR AUX USA

Un visa accordé ou une autorisation d’entrée ESTA est enfermé dans un délai. Bien qu’une autorisation ait une durée de validité de 2 ans, le nombre de jours maximum autorisé pour un séjour ne doit pas dépasser 90 jours. Selon les statistiques publiées par le département d’état en charge de la sécurité intérieure près de 800.000 visiteurs ont dépassé la durée de séjour maximum à ceux accordée par les autorités américaines. Les citoyens canadiens et mexicains concentrent à eux seuls plus de 20% de ces illégaux à cause de leur proximité frontalière avec les USA.

En dehors des résidents permanents, chaque visiteur des Etats-Unis a obtenu une autorisation ou un visa en fonction du type de jour ou de son pays d’origine. Le titre de séjour peut différer mais le principe reste le même. Ne pas dépasser le délai de validité accordé. A partir de cet instant vous êtes déclaré immigrant illégal et traité ainsi. Les citoyens totalisent un peu moins de 20.000 à avoir continué de séjourner aux USA après l’expiration de leur autorisation ESTA ou visa de séjour aux USA.

INTERDICTION DE SEJOUR AUX USA A UN DIPLOMATE EUROPEEN

Son nom est Javier SOLANA, diplomate et homme politique espagnol. Il vu sa demande ESTA refusé et donc empêché de séjour sur le sol américain. De toute évidence, c’est de notoriété publique que l’accès au sol américain n’est pas chose aisée. Cela a appris à l’homme politique qui a séjourné un peu plus tôt en Iran avant sa demande ESTA. La loi américaine ne connait ni homme politique ni citoyen ordinaire. La loi est applicable à tout le monde avec la même rigueur.

EXPULSION DE SALVADORIENS DU SOL AMERICAIN

La politique Trumpiste sur l’immigration mettra bientôt un terme au Statut de Protection Temporaire qui profite à plus de 200.000 salvadoriens. Ce programme devrait prendre fin depuis 2018 sous l’administration Trump. Il a permis pendant plus d’une décennie aux salvadoriens de vivre et travailler aux USA à la suite du terrible tremblement de terre qu’a connu leur pays. Cette annonce fait suite à l’abandon du même programme ayant profité aux Haïtiens dans les mêmes conditions. Les ressortissants du Honduras devront aussi s’inquiéter de cette mesure qui les vise également.

DECRET ANTI IMMIGRATION INTERDISANT L’ENTREE AUX USA DES RESSORTISSANTS DE CERTAINS PAYS

Signé le 24 Septembre 2017 du Président américain Donald Trump, le décret interdit l’entrée sur le sol américain des ressortissants de certains pays notamment : le Tchad, la Libye, l’Iran, la Syrie, le Yémen, la Somalie et certains responsable du gouvernement Vénézuélien. D’abord suspendu par un juge qui ne partage pas cette conviction du gouvernement américain et ne se pose des questions que l’objectivité de cette mesure, le décret est autorisé d’application par la cour suprême en attendant que la cour d’appel ne s’y prononce.

QUEL AVENIR POUR LA LOTERIE VISA AMERICAINE ?

Le programme d’immigration basée sur la loterie visa est une institution du parti démocrate au pouvoir à l’avènement de cette politique. Le programme consiste à faire profiter à 50.000 migrants, ressortissants de pays éligibles de bénéficier d’une résidence permanente en territoire américain, à y vivre et travailler. Il est donc remis aux bénéficiaires une carte unique, la Grean Card qui condense tout type de visa : entrées multiples, carte de séjours, visa long séjour, visa de travail et n’est pas réservé qu’aux seuls ressortissants français. A terme le bénéficiaire de ce programme n’a plus besoin d’un visa pour entrer aux USA. Mais suite à un évènement malheureux, le président Donald Trump a proposé au congrès de le supprimer et le faire remplacer par un autre programme basé sur le mérité comme raison familiale, promesse d’embauche et autres afin de toujours maintenir la diversité chère au peuple américain. Pour bénéficier de ce programme, en dehors du jeu qui se passe sur une plateforme officielle du département d’état, vous devrez vous rendre au consulat ou à l’ambassade avec un passeport en cours de validité, demander à obtenir un visa après les résultats de la loterie. Vous devrez apporter les justificatifs et disposer des frais de visa

FOUILLES ET INTERDICTIONS DES VOLS EN DIRECTION DES ETATS-UNIS D’AMERIQUE 

Les vols au départ de certains pays avec comme pour destination les USA connaissent des fouilles et interdictions particulières à son bord. Après avoir pu remplir le formulaire pour l’obtention d’un visa, tout ressortissant des pays ciblés notamment ceux du Moyen-Orient et du Maghreb, qu’il soit détenteur ou titulaire d’un passeport diplomatique, d’un visa d’affaires, visa approprié, détenir un visa, avoir un visa en règle, obtenir un visa auprès des instances indiquées, d’un visa touriste, d’un visa pour visiter, d’une assurance voyage et acheter son billet d’avion devra faire objet d’une fouille minutieuse et particulière à bord de l’avion qui le transporte. Il en est de même pour tout appareil électronique dont il est possesseur.

Au total une dizaine d’aéroport dont concernés. Il s’agit de : le Qatar, les Emirats arabes unis, l’Arabie Saoudite, le Maroc, la Turquie, le Koweït, l’Egypte et la Jordanie.