Les différents types de visas et le Programme d’exemptions de visa pour les USA

conditions esta usa

Les différents types de visas et le Programme d’exemptions de visa pour les USA

Le visa  USA est un titre de séjour qui constitue la principale autorisation pour se rendre dans un pays étranger. Il est délivré par les services de l’immigration du pays hôte et fait l’objet de nombreuses obligations. Les séjours aux États-Unis ne font d’ailleurs pas exception à la règle du visa. Cependant, il existe des dizaines de types de visas délivrés par les autorités américaines. Découvrez les différentes catégories de visas et d’exemptions de visas pour un séjour aux États-Unis.

Les types de visas américains

Pour se rendre aux États-Unis, il faut obligatoirement obtenir un visa d’entrée. Les services américains en charge de l’immigration délivrent en la matière deux variétés distinctes de titres de séjour : les visas de non-immigrant et les visas d’immigrant.

Les visas immigrants

Cette catégorie de visas comprend les titres de séjours pour les ressortissants étrangers qui souhaitent s’établir pour un long séjour aux USA. Ainsi, pour un voyageur qui souhaite résider de façon indéterminée sur le territoire américain, il doit se faire délivrer de visa de cette catégorie.

Il faut également noter que dans la catégorie des visas immigrants, il en existe de nombreux types que le voyageur peut demander. Le choix d’une de ces autorisations dépend principalement des raisons de l’immigration.

Les visas non immigrants

Les visas non immigrants sont le type d’autorisation requise pour les voyageurs qui souhaitent se rendre aux États-Unis pour un besoin ponctuel. Généralement, le tourisme, les affaires, les besoins médicaux, le cadre scolaire ou professionnel sont les principaux motifs d’attribution des visas de cette catégorie.

Les visas américains pour l’immigration

Pour un ressortissant étranger qui souhaite vivre aux États-Unis, la possession d’un visa immigrant est indispensable. Cependant, pour obtenir cette autorisation, l’immigrant doit présenter une demande de visa très stricte. Toutefois, il faut noter que ce type de visa ne peut s’obtenir seul. Il faut disposer d’un parrainage afin de pouvoir entamer les démarches.

Les visas d’immigration peuvent être obtenus après une requête auprès de USCIS – les Services de la Citoyenneté et de l’Immigration des États-Unis. C’est cet organisme qui fixe les conditions d’entrée et étudie les raisons de la délivrance de visa. Elle peut alors décider du refus de visa ou l’accorder à son demandeur. Seule une catégorie de personnes est concernée par le visa long séjour immigrant pour les États-Unis. Il s’agit principalement des :

  • Candidats à l’adoption ;
  • Proches de personnes résidants légalement aux USA ;
  • Investisseurs de capital d’au moins USD 1,000,000 ;
  • Collaborateurs étrangers invités par des employeurs américains.

Une fois le dépôt de la demande approuvé, le postulant reçoit son visa pour voyager « green card », dans l’ambassade de son pays avant de se rendre aux États-Unis.

Le « visa diversité » est également un autre visa d’entrée qui permet de résider et de travailler aux États-Unis comme un citoyen américain. Il s’obtient par loterie après inscription au programme qui lui est dédié et paiement des frais de visa.

Les visas américains de non-immigration

Toutes les personnes qui souhaitent se rendre aux États-Unis de façon temporaire doivent posséder un visa en cours de validité. Sans lui, elles peuvent être interdites de séjour temporaire sur le territoire américain. Cette catégorie d’autorisation est celle qui renferme le plus de demandes de visiteurs sur le territoire américain.

La liste ci-dessous présente tous les différents types de visas non immigrants qu’il faut pour séjourner aux États-Unis. Elle détaille également les catégories de personnes qui peuvent bénéficier d’un visa de non-immigration.

Visa A : ce titre de séjour est réservé au Chef d’État ou de gouvernements étrangers, ministres, ambassadeurs, diplomates, officiers consulaires et leurs membres de famille immédiate.

Visa B-1 : ce type de visa est celui des voyageurs d’affaires et leur personnel domestique.

Visa B-2 : c’est celui accordé aux touristes ou aux personnes nécessitant une prise en charge médicale.

Visa C : celui-ci est mis à la disposition des passagers ou membres d’équipage en transit.

Visa D : ce visa est uniquement pour les membres d’équipage quittant les États-Unis.

Visa E : il s’agit du visa attribué aux investisseurs étrangers et les membres de leur famille.

Visa F : pour les étudiants et assimilés.

Visa G : pour les représentants de gouvernements étrangers auprès d’une organisation internationale aux États-Unis.

Visa H : pour les travailleurs professionnels temporaires.

Visa I : pour les journalistes.

Visa J : pour les visiteurs d’échange.

Visa K : pour un proche parent d’un citoyen américain.

Visa L : pour les personnes expatriées.

Visa M : pour les étudiants professionnels et les membres de famille.

Visa N : pour un proche d’un titulaire de visa immigrant.

Visa NATO : pour les membres, fonctionnaires, employés de l’OTAN.

Visa O : expert dans un domaine et les membres de famille.

Visa P : sportifs, artistes professionnels et les membres de famille.

Visa Q : personnes participant à un programme d’échanges culturelles.

Visa R : travailleurs religieux et membres de famille.

Visa S : personnes fournissant des renseignements sur des organismes criminelles ou terroristes et les membres de famille.

Visa T : personnes victimes de trafiquants et leurs proches parents.

Visa U : personnes victimes d’activités criminelles et leurs proches parents.

Le programme américain d’exemption de visa

Le Ministère de la Sécurité Intérieure a également mis en place un programme d’exemption de visa qui permet aux voyageurs de se rendre aux États-Unis sans une carte de séjour classique. Toutefois, cette dispense de visa n’est accessible qu’aux ressortissants de 39 pays avec lesquels les États-Unis tissent de bonnes relations sur le plan sécuritaire.

Qu’est-ce que l’exemption de visa ?

L’ESTA est l’autorisation délivrée par ce programme d’exemption de visa. Il permet un séjour pour une durée maximum de 90 jours aux États-Unis avec possibilités d’entrées multiples. L’ESTA a une durée de validité de 2 ans à compter de sa date de délivrance. Toutefois, ce document ne peut pas être prolongé ni renouvelé dans la période de sa validité.

Les demandes de visa ESTA se font entièrement en ligne. Le postulant se rend sur les sites officiels des autorités américaines en charge de l’immigration. Il y remplit un formulaire de demande de visa avec des informations personnelles. Quand toutes les démarches sont bien menées, le demandeur peut recevoir son autorisation électronique (E visa ESTA) après 72h de traitement.

Les exigences de l’ESTA

La présentation d’un billet aller-retour et d’un passeport en cours de validité est l’une des principales formalités d’entrée de délivrance de l’ESTA Etats-Unis. Sans elles, le demandeur peut ne pas obtenir suite à sa demande d’exemption de visa pour visiter les États-Unis. Aussi, il doit fournir la preuve de pouvoir subvenir à ses besoins lors de son séjour sur le territoire américain.

L’exemption de visa du gouvernement américain ne peut être utilisée que pour des fins professionnelles, touristiques ou comme voyageant en transit. Les voyageurs d’affaires peuvent également recourir à ce visa de court séjour. Cependant, il formellement interdit de travailler avec une ESTA ou de suivre des cours pouvant donner droit à des opportunités universitaires aux États-Unis.

Pour les voyages en groupe, tous les participants sont également tenus de posséder une ESTA même les bébés. Toutefois, quand l’exemption de demande d’entrée est refusée à un postulant, ce dernier peut opter pour un visa touristique classique.