Choisissez la langue:

Passage à l'Immigration aux USA

passage l’immigration

Le passage à l’immigration

 

L’accès aux États-Unis nécessite la possession et la validité de quelques pièces capitales. Après de longues démarches administratives soldées par l’obtention des documents, à l’instar d’une autorisation de voyage, destination pays de l’oncle Sam. Cependant, tout peut ne pas se passer comme prévu dès la descente de l’avion ou du bateau. Des cas de refoulement ou de rapatriement peuvent survenir à l’atterrissage à l’aéroport. Ces derniers se passent généralement en cas de discordances lors du passage à l’immigration. Ainsi, avoir immigré aux USA est parfois précédé de nombreuses contraintes liées aux migrations. Découvrez comment se déroule ce passage, et ce qu’il faut faire pour s’en sortir.

 

Qu’est-ce que le passage à l’immigration ?

 

Le passage à l’immigration est la première chose qui se fait à l’arrivée sur le territoire américain. Il consiste en la vérification de l’authenticité des pièces et des informations fournies lors de la demande de visa. Les aéroports américains sont très grands et disposent de plusieurs cabines où se font les entretiens avec le service de l’immigration. Passer l’immigration est obligatoire pour tous les voyageurs migrants comme immigrants.

 

Il se fait dès la descente de l’avion, bien avant le retrait des bagages. La sécurité intérieure américaine est très rigoureuse et s’est renforcée en raison des menaces terroristes. Il est donc impossible d’échapper à ce dernier, que l’on soit anciens ou nouveaux arrivants. Des numéros sont distribués à tout le monde représentant ainsi l’ordre de passage. En règle générale, la file de passage dure en moyenne un peu plus d’une heure.

 

Il s’agit généralement d’un temps de stress qui doit toutefois être utilisé pour remplir soigneusement et sans ratures le formulaire vert. C’est un formulaire qui provient du Ministère de l’Immigration et distribué à tous les voyageurs. Certaines compagnies aériennes obtiennent ces formulaires un peu plus tôt et les donnent aux passagers dès l’embarquement. Ils pourront donc le remplir depuis l’avion.

 

Le formulaire porte essentiellement sur des questions juridiques, sanitaires, physiques et psychologiques. Lors de son passage, chaque voyageur se dirige vers les agents avec son passeport, son titre de séjour et le formulaire rempli. Des questions sont posées par les autorités américaines de l’immigration sur les réponses du formulaire et sur le voyage. Il s’agit essentiellement des interrogations concernant le motif du voyage, la durée du séjour, le lieu du logement et les finances. Les pièces du voyage sont aussi vérifiées.

 

Le passage se passe individuellement sauf pour certains qui sont autorisés à passer ensemble, en l’occurrence les familles. Toutes anomalies ou réponses biaisées peuvent occasionner des refoulements. Il est donc important de savoir comment passer avec succès cette étape pour se diriger vers le service des douanes.

 

Comment passer avec succès l’immigration américaine ?

 

Les passeports et les visas USA ainsi que les billets d’avion sont primordiaux pour effectuer une entrée sur le territoire américain. Les formalités ne s’arrêtent toutefois pas à ces pièces. La loi sur l’immigration est assez rigoureuse et vaste aux USA. Celle-ci s’est davantage corsée avec les nouvelles réformes proposées par le ministre de l’Immigration en 2016. Immigrer aux États-Unis est devenue de plus en plus complexe. Ainsi, citoyenneté et immigration riment désormais avec de longues procédures administratives, dont une demande de migration qui peut très vite devenir une nécessité.

 

Les ressortissants étrangers, les nouveaux immigrants et même les résidents permanents venant de l’extérieur doivent passer à l’immigration. Les anecdotes font état de la sévérité des agents du bureau de l’immigration à l’instar d’un officier de l’immigration. Il est conseillé de se montrer courtois et de garder son calme dans la salle d’entente en attendant son passage. Le temps est à mettre à profit pour ranger ses documents.

 

Une fois devant l’autorité, les mauvaises blagues sont à bannir. Il est recommandé de répondre aux questions en anglais, même si la langue n’est pas maîtrisée. Les bavardages, les mauvaises tournures et surtout les fausses réponses sont à éviter. Les programmes d’immigration américaine possèdent assez d’informations sur les voyageurs qu’ils ignorent. En cas de refoulement, le service ne donne jamais la raison à l’intéressé.

 

Il faut répondre sincèrement et honnêtement aux questions en étant clair et précis. Si les réponses sont concordantes, des justificatifs sont demandés. Les voyageurs doivent disposer en plus du passeport et du visa Etats-Unis, d’un billet d’avion retour et une preuve de finances importantes. En cas de séjour à l’hôtel, un reçu de réservation du lieu doit être présenté. Si le séjour doit se dérouler chez une connaissance, des informations sur cette dernière sont à renseigner.

 

On veille au respect de toute régularisation et seulement quand aucune irrégularité n’est notée, des empreintes digitales et une photo du voyageur sont prises. Ce dernier peut à présent récupérer ses bagages et continuer le processus. Le passage à l’immigration est assez stressant et risqué, mais le voyageur n’a pas à s’inquiéter s’il a toutes ces pièces à jour. Des comportements exemplaires sont toutefois nécessaires pour faire bonne impression dans ce lieu.

 

Quels sont les débouchés du passage à l’immigration américaine ?

 

Pour séjourner temporairement aux États-Unis, tous les immigrants récents comme anciens ont besoin d’un visa. Le nombre d’immigrants est généralement fixé par les autorités et réglementé par la politique d’immigration. Un programme d’immigration dédié à cet effet est susceptible de fournir des informations complémentaires. Bien qu’ils soient des travailleurs qualifiés, les travailleurs étrangers et les demandeurs d’asile (ayant droit d’asile) doivent effectuer à l’arrivée une demande de résidence permanente. Celle-ci ne pourra être obtenue sans des informations fournies à l’immigration.

 

Le passage à l’immigration au-delà de son rôle de vérification des informations est aussi capital pour la survie aux USA. En temps normal, personne ne devrait être contre l’immigration. Ce passage permet de s’enrôler, de faire savoir aux autorités qu’un nouveau résidant est sur le sol américain. Les informations et les empreintes reçues lors de ce passage seront retransmises à toutes les administrations publiques américaines.

 

Les renseignements, étant interactifs, facilitent la demande de résidence pour les migrants. Le passage à l’immigration sert également à assurer la sécurité des Américains. Il détecte une éventuelle immigration clandestine ou une immigration illégale. Pour devenir résident permanent, il faut faire une demande de carte verte. Celle-ci est contrôlée, examinée et délivrée par le même service : la migration américaine.

 

Le passage à l’immigration trouve son importance dans ses débouchés. Une demande d’immigration est nécessaire pour vivre périodiquement aux USA. Cependant, le droit de l’immigration est accordé aux voyageurs possédant l’entièreté des documents importants et justificatifs du voyage. Il faut donc s’apprêter avant le voyage pour ce passage, mais aussi pour les autres formalités à venir.

 

Quelles sont les étapes après le passage à l’immigration ?

 

Le passage à l’immigration est important pour les autorités américaines en charge des flux migratoires pour vérifier et certifier l’entrée sur le territoire d’un éventuel immigrant. Il se fait à l’aéroport avec un formulaire de couleur verte qui est rempli au préalable. En effet, il existe deux formulaires, le second de couleur blanche. Ce dernier est destiné au service de la douane américaine.

 

Il porte sur des questions relatives aux bagages. Certains aliments et les stupéfiants sont interdits d’accès aux USA. Il s’avère donc judicieux de consulter la liste de ceux-ci pour éviter d’éventuels désagréments. La présence des interdits dans les bagages entraînera une garde à vue suivie de rapatriement ou de la prison, selon le cas. Tablettes, ordinateurs, téléphones, valises, tout est fouillé à l’aéroport.

 

Le formulaire blanc de la douane doit être également rempli soigneusement comme celui vert de l’immigration. C’est uniquement après l’accord du service des douanes que le voyageur peut se diriger vers les terminaux. Le passage à l’immigration est important et aide à apprêter avant le voyage, mais celui de la douane n’est pas à oublier. Même si ce dernier est plus clément que celui de l’immigration, il peut également générer des situations de refoulement.

 

En somme, le passage à l’immigration est une nécessité pour accéder au territoire américain. Il permet d’autres possibilités sur le territoire, comme de bénéficier de l’aide aux immigrants, offerte par les USA. Cependant, d’importantes précautions doivent être prises pour éviter des déconvenues.