Passage aux douanes américaines

Passage douanes américaines | Esta-formulaire.us

 

Si vous envisagez d’effectuer un voyage aux USA, il est important de faire avec tous les détails nécessaires pour accéder à ce territoire national. À l’atterrissage, sachez qu’il vous faudra passer des contrôles douaniers avant de pouvoir quitter l’aéroport et commencer le séjour proprement dit. Ce passage en douane est redouté par plusieurs voyageurs ressortissants des pays de l’Union européenne puisqu’ils le considèrent comme long et compliqué. Toutefois, il n’y a pas de panique à avoir, car tout est fait sur place par les autorités américaines pour faciliter la vie des voyageurs. Si l’autorisation ESTA pour les Etats-Unis est obtenue et que les conditions du voyage sont respectées, tout devrait bien se dérouler.

 

Comment se passent les contrôles de douane sur le sol américain ?

Les autorités douanières américaines mettent tout en œuvre pour permettre aux voyageurs de commencer le plus rapidement possible leur séjour. Plusieurs technologies de pointe et appareils électroniques sont utilisés pour aller plus vite en ce qui concerne ces formalités de douane.

 

Les formulaires à obtenir pour ce passage en douane

Avant le départ, les voyageurs originaires des nations membres du programme d’exemption de visa font une demande de l’autorisation ESTA USA. Sans que celle-ci ne soit validée et la pièce délivrée, le voyage ne doit normalement pas se faire. Pour garantir une efficacité dans la demande, il est recommandé de le faire soi-même à travers le site officiel dédié par l’administration des douanes et de l’immigration américaine.

 

Il est néanmoins possible de remplir le formulaire et faire sa demande ESTA par le biais de certains sites associés reconnus comme étant efficaces. Le document ESTA obtenu sera alors imprimé avant que vous ne puissiez faire votre entrée dans le pays de l’oncle Sam.

 

Toutefois, il convient de rappeler que ce sésame ne garantit pas toujours le séjour et il peut être demandé au voyageur d’effectuer une sortie du territoire dans les heures à suivre. Le tout dépend du respect des règles d’importation, des formalités de douane et du contrôle des opérations effectuées par l’officier de l’immigration. Cela regroupe en effet une stricte règlementation qu’il faudra à tout prix respecter.

 

Les documents à présenter à la douane américaine

Outre l’ESTA imprimé et gardé en version papier, d’autres documents doivent être présentés au service américain des douanes et droits indirects. Il s’agit en premier lieu du passeport électronique ou biométrique valide obtenu auprès des autorités compétentes de son pays d’origine. Ensuite, dans l’avion, le voyageur est amené à remplir une petite fiche de couleur bleue désignée par : le formulaire de douanes.

 

Cette dernière, remise par le personnel du bord de la compagnie aérienne, contient des cases à remplir, nécessaires au contrôle des douanes. Le voyageur doit indiquer sur ladite fiche ses informations personnelles telles que le numéro de passeport, son lieu de résidence pour le séjour et son nom. Il doit aussi y renseigner le montant d’argent qu’il dispose sur lui pour assurer ses dépenses dans le pays.

 

Enfin, ce qui reste à renseigner est l’élément qui intéresse le plus les services des douanes. L’intéressé doit en effet déclarer les marchandises transportées et signaler s’il transporte des articles particuliers comme les fruits et légumes. D’autres produits d’origine animale, les insectes et même les cultures cellulaires attirent surtout l’attention de la direction générale des douanes américaines.

 

Le passage à la douane américaine : étape par étape

Une fois à l’aéroport, des contrôles d’usage sont effectués pour tous les voyageurs. L’une des étapes de ces formalités consiste à passer les procédures douanières. Celles-ci se font dans le bureau des douanes entre le voyageur et un agent de constatation. Il faudrait savoir que, en fonction des comptes publics et du code de transit communautaire, des droits et taxes sont appliqués à certains produits.

 

Le rôle des douaniers

À la réception du voyageur, l’inspecteur des douanes récupère le passeport du concerné pour effectuer certaines vérifications. Il s’agit entre autres pour ce dernier de vérifier la nationalité, l’origine et la possession effective de l’autorisation ESTA du voyageur. C’est aussi l’occasion pour les services douaniers de faire un portrait-robot du voyageur, décrire son profil et en savoir plus sur ses éventuels forfaits commis.

 

Si toutes les vérifications effectuées ne semblent montrer rien d’anormal, les deux protagonistes vont alors passer à la seconde étape. Au cours de celle-ci, certaines questions sont posées au ressortissant étranger pour apprendre un peu plus sur son séjour. Le but du voyage, sa durée, mais aussi le lieu où il devra vivre sur le sol américain lui sont demandés par le contrôleur des douanes.

 

Dans la grande majorité des cas, l’entretien effectué dans le cadre des mesures douanières est une simple formalité. Néanmoins, il peut y arriver que l’agent estime qu’il faudra effectuer un entretien supplémentaire.

 

La fin de l’entrevue

Après l’étape des questions, l’expertise douanière se poursuit avec la consultation de la fiche remplie par le voyageur. L’agent de constatation des douanes s’assure que les marchandises importées dans le pays sont légales, autorisées et respectent les normes du commerce extérieur. De son côté, le voyageur doit se renseigner suffisamment en amont sur les produits interdits d’entrée aux USA afin d’éviter les déconvenues.

 

Pour finir, si tout est en ordre une fois de plus, le voyageur sera amené à faire la dernière étape du passage en douane. Elle consiste essentiellement en une prise de photo et des empreintes digitales scannées du voyageur. L’idée est de garder la trace de ce dernier dans les archives de la direction régionales des douanes américaines par où il a pris. Cela est aussi une manière de recenser le concerné dans la base de données du service.

 

Des conseils pour un passage sans encombre du service des douanes

L’entrevue effectuée avec le représentant en douane à l’arrivée sur le sol américain se fait après le passage à l’immigration, accompagné de ses bagages. Généralement bref, ce passage douanier peut vous amener à ouvrir votre valise pour la déclaration en douane. Si vous n’avez rien à déclarer, vous allez pouvoir passer plus rapidement. Lorsque rien d’illégal n’est transporté, il n’aura pas à priori de problème.

 

Le respect des consignes

À la sortie d’un vol relativement long pour les USA, il est bien normal de se fatiguer. Il faudra cependant s’armer de patience et garder son calme dans la file d’attente vers l’administration des douanes. Dans tous les cas, il est important de rester discipliné et éviter surtout de ne pas s’énerver ou s’emporter au risque d’être mal vu.

 

Évitez aussi de vous faire remarquer par l’agent chargé des douanes et laissez-vous guider par les consignes données. Dans cette lancée, il est recommandé de ne pas prendre des initiatives sans y être invité, car des sanctions peuvent être adressées.

 

Les informations à savoir sur le transport d’articles

Avant de faire ses bagages pour un séjour aux États-Unis, il faudrait déjà savoir que le transport de la drogue ou d’armes est interdit. C’est aussi le cas de la viande, des fromages et des végétaux. Pour ce qui concerne les boissons alcoolisées, la quantité transportée ne doit pas dépasser un litre par voyageur.

 

De son côté, l’argent en espèces (liquide) est rigoureusement limité à 10 000 dollars. Un transport illégal peut, en fonction du cas, exposer à une amende, une peine ou une interdiction d’accès au territoire américain.