Comment les pays sont-ils intégrés au Programme d’exemption de visa ?

obtenir le formulaire de séjour

Comment les pays sont-ils intégrés au Programme d’exemption de visa ?

Avec des dizaines de millions de visites par an, les États-Unis font partie des pays les plus visités au monde. Ils accueillent aussi bien des touristes que diverses personnes venues pour des raisons académiques, professionnelles, commerciales ou sanitaires. La procédure d’immigration aux États-Unis est l’une des plus complexes au monde avec de nombreuses dispositions sécuritaires. Toutefois, pour faciliter l’entrée sur le territoire à certains ressortissants, le gouvernement américain a mis en place un Programme de dispense de visa. Quels sont les citoyens concernés et comment les pays sont-ils intégrés à ce programme.

Qu’est-ce que le Programme d’exemption de visa ?

De l’anglais VWP (Visa Waiver Program), le Programme d’exemption de visa du gouvernement américain permet à des citoyens de pays partenaires d’entrer sur le territoire des États-Unis sans visa.

Comprendre le VWP, le Programme d’exemption de visa

Le VWP est un programme américain qui offre aux ressortissants d’une trentaine de pays dans le monde une autorisation de voyage électronique sans visa USA pour voyager. La procédure est entièrement numérique et se fait en ligne. Le voyageur se rend sur les sites dédiés des services de l’immigration pour renseigner des informations sur un formulaire de demande de visa.

Quand sa demande est valide, il reçoit une autorisation électronique qui tient lieu de visa pour rentrer sur le territoire. Plus connue sous le nom ESTA, l’exemption de visa permet une durée du séjour de 90 jours maximum aux États-Unis. Il offre aussi des sorties et entrées multiples du territoire américain durant sa période de validité.

Les formalités pour bénéficier d’une ESTA

L’ESTA est un document de voyage électronique qui garantit un séjour sans visa préalable aux États-Unis. Sa durée de validité est de 2 ans à compter de sa date de délivrance. Le titre de séjour de l’ESTA est délivré dans les 72 heures qui suivent sa demande quand tous les documents fournis sont à jour. Il peut s’utiliser comme un visa de voyage, un visa touristique, mais pas comme un visa de travail.

Pour obtenir une ESTA, les autorités consulaires des services de l’immigration demandent au voyageur certains documents officiels et informations personnelles. Il s’agit de :

  • La raison du séjour ;
  • Les dates du séjour (durée de votre séjour);
  • Le moyen d’entrée dans le pays ;
  • Le passeport en cours de validité du voyageur ;
  • Les comptes sur les réseaux sociaux du voyageur ;
  • Un contact d’urgence dans le pays d’origine, etc.

Pour les différentes formalités afin de bénéficier d’un visa ESTA, les mineurs fournissent les mêmes documents que les adultes. Aussi, le passeport du voyageur doit être valide au moins 6 mois après la date de départ des États-Unis.

Les pays membres du programme

Le Programme d’exemption de visa pour les États-Unis n’est accessible qu’aux citoyens de 39 nations dans le monde. La liste des pays concernés se présente comme suit :

Pays membres
Andorre
Australie
Autriche
Belgique
Brunei
Chili
République tchèque
Danemark
Estonie
Finlande
France
Allemagne
Grèce
Hongrie
Islande
Irlande
Italie
Japon
Lettonie
Liechtenstein
Lituanie
Luxembourg
Malte
Monaco
Nouvelle Zélande Norvège
Pologne
Portugal
Saint Marin
Singapour
Slovaquie
Slovénie
Corée du Sud
Espagne
Suède
Suisse
Taïwan
Pays-Bas
Royaume-Uni

 

Quelles sont les conditions d’adhésion au Programme d’exemption de visa ?

Le programme d’exemption de visa n’est offert qu’aux ressortissants des pays qui entretiennent de bonnes relations avec les États-Unis notamment sur le plan sécuritaire. Ainsi, ces États sont soumis à certaines exigences afin de bénéficier du programme. Au nombre de ces conditions, les plus connues sont :

  • Avoir un taux annuel de refus de visa de visiteur non immigrant inférieur à 3 % au cours des deux dernières années fiscales ;
  • Accepter dans les trois semaines qui suivent la demande de rapatriement dans le pays de résidence d’un de ses citoyens expulsé des États-Unis ;
  • Avoir un accord officiel avec les États-Unis sur le partage des informations sur le terrorisme et autres types d’activités criminelles ou graves ;
  • Partager avec les États-Unis ses informations sur les passeports volés ou perdus ;
  • Délivrer des passeports biométriques à ses citoyens ;
  • Se soumettre à une évaluation des services de renseignements du ministère de la Sécurité intérieure (DHS) ;
  • Accepter que la DHS évalue l’impact de l’intégration au programme d’exemption de visa sur la sécurité des États-Unis, les contrôles de police et l’immigration du pays.

Les pays admissibles au VWP sont tenus de respecter les conditions ci-dessus définies par les autorités américaines afin de toujours faire partie du Programme d’exemption de visa. Toutefois, la liste de ces exigences pour obtenir des visas ESTA peut varier suivant le pays et la qualité de ses relations avec les États-Unis.

Quelles sont les exigences du Programme envers ses bénéficiaires ?

L’intégration d’un pays au Programme d’exemption du visa valide américain implique également des dispositions auprès de ses citoyens. Ainsi, les ressortissants des pays qui font une demande d’entrée doivent se plier à certaines conditions d’entrée afin de bénéficier d’un séjour aux États-Unis. Ainsi, il leur faut :

  • Posséder un passeport biométrique ou de voyage électronique ;
  • Avoir l’autorisation de voyage ESTA offerte par le programme ;
  • Ne pas avoir fait l’objet d’un refus de visa dans le passé ;
  • Ne pas avoir des antécédents graves avec la justice ;
  • Séjourner aux États-Unis pour 90 jours au maximum ;
  • Voyager aux États-Unis pour affaires, tourismes ou transit ;
  • Posséder un billet aller-retour ou un billet qui assure la continuité du voyage hors des États-Unis ;
  • Faire le voyage à bord d’une compagnie maritime ou aérienne ayant l’autorisation de participation au Programme d’exemption de visa approprié.

Quels sont les avantages de la participation au Programme d’exemption de visa ?

La participation au Programme d’exemption de visa présente des avantages tant pour les pays participants que pour les États-Unis.

Sur le plan économique

Les États-Unis sont le principal bénéficiaire des retombées économiques du Programme d’exemption de visa pour visiter. En 2014, le ministère du Commerce a estimé à 84 milliards de dollars les biens consommés par les 20 millions de visiteurs ayant fait la demande de visas ESTA.

Les pays membres du programme bénéficient également de la coopération, car leurs ressortissants arrivent à tisser de nouvelles relations commerciales avec les États-Unis. Ces derniers étant un puissant espace économique du monde, il est évident que certains avantages sur ce plan soient constatés au niveau des pays partenaires.

Sur le plan sécuritaire

Le volet sécuritaire est celui qui présente le plus d’intérêt dans le cadre du programme d’exemption de visa vacances ou voyage. Le partage de données et les contrôles aux frontières permettent aux ressortissants des États-Unis et des pays membres de filtrer les entrées sur leur territoire. L’analyse des données sur les documents d’identité volés ou perdus permet aussi de limiter les risques d’usurpation.

Le programme d’exemption de visa d’entrée permet aussi aux bénéficiaires d’éviter les démarches parfois longues qu’implique la demande d’un visa classique. Outre le gain de temps, il permet aussi de faire des économies, car les formalités pour l’ESTA se font en ligne.