Pourquoi y a-t-il 13 rayures sur le drapeau américain ?

Comment obtenir un visa de tourisme pour les Etats Unis ?

Vous possédez votre visa pour les USA et depuis, vous vous intéressez fortement à l’histoire des Etats Unis. Mais alors, pourquoi y a-t-il 13 rayures sur le drapeau américain ?

Chaque pays du monde a ses propres symboles, dont les drapeaux font partie. Le drapeau national est toujours unique et représente la culture, l’histoire de ce pays. En examinant de plus près le drapeau américain, il voit qu’il y a treize rayures alternant des bandes horizontales rouges et blanches, des étoiles blanches, etc. Ce n’est pas dû au hasard. Cela a bien à voir avec le passé et les origines des États-Unis d’Amérique.

Pour le peuple de l’oncle Sam, c’est un symbole très important. Sur le drapeau américain, on aperçoit trois couleurs : bleu, rouge et blanc. La couleur bleue symbolise la loyauté, le dévouement, l’amitié, la justice et la vérité. Ensuite, la couleur rouge met en lumière le courage, le zèle et la ferveur. Le blanc représente la pureté et la droiture. Les étoiles réunies dans la zone de couleur bleue évoquent tous États de l’Amérique.

Le drapeau américain a été adopté en 1959 sous la présidence de Dwight D. Eisenhower. C’est aussi la date à laquelle l’Alaska devient un État des États-Unis. Il représente l’union des États. Par rapport à cela, les 13 bandes symbolisent les treize colonies qui ont formé la nation. Nous vous proposons de découvrir dans cet article ces 13 États.

Le New Hampshire

Le New Hampshire est une colonie instituée en 1638 par John Wheelwright. Cette colonie est devenue un État de l’Union le 21 juin 1788. C’est le premier état à voter la déclaration d’indépendance le 4 juillet 1776. Cet État est situé dans la région de la Nouvelle-Angleterre et se caractérise par ses villages pittoresques et ses vastes étendues sauvages.

Les principales villes du New Hampshire sont : Concord, Manchester, Nashua, Derry, Rochester, Salem, Dover, errimack, Londonderry, Hudson. La devise du New Hampshire est : vivre libre ou mourir.

Le Massachusetts

Le Massachusetts était à l’origine formé de deux États distincts : la colonie de Plymouth des pères pèlerins (1620) et la colonie puritaine de Massachusetts Bay (1630). Ses principales villes sont : Boston, Worcester, Springfield, Lowell, Cambridge, Brockton, New Bedford, Fall River, Lynn, Quincy, Plymouth, Salem, Lexington, Concord. Le Freedom Trail de Boston (capitale du Massachusetts) est une ligne rouge qui traverse les sites symboliques de la Révolution américaine.

Le Rhode Island

Il s’agit d’une colonie créée à Providence en 1636 sur des terres achetées à la tribu des Narragansetts, par un jeune pasteur Roger Williams et les frères Brown, tous dissidents du Massachusetts. Roger Williams, l’un des premiers à contester l’autorité locale sous John Winthrop a été chassé de la baie du Massachusetts par les puritains. Le Rhode Island est devenu un État de l’Union le 29 mai 1790.

Le Rhode Island est l’État le plus petit des USA, mais également l’un des plus peuplés. Les principales villes sont : Providence, Warwick, Cranston, Pawtucket, Woonsocket, Coventry, Cumberland, Portsmouth, Newport.

Le Connecticut

Le Connecticut est une colonie instituée en 1636 par Thomas Hooker à Hartford, sa capitale. C’est un état américain du sud de la Nouvelle-Angleterre. C’est une combinaison des villes côtières et des zones rurales parsemées de petites villes. Le Connecticut est devenu un État de l’Union le 9 janvier 1788.

Les principales villes de Connecticut sont : Hartford, New-Haven, Bridgeport, Stamford, Waterbury, Norwalk, Danbury, New Britain, Greenwich. La ville de New Haven doit sa notoriété à l’université de Yale et à son illustre musée d’histoire naturelle Peabody.

Le Delaware

C’est une colonie qui a été créée en 1638. Le Delaware est un État de la côte des USA, bordé à l’ouest et au sud par l’État de Maryland, au nord par l’État de la Pennsylvanie, à l’Est par l’État du New Jersey et l’océan Atlantique. Le Delaware est devenu un État de l’Union le 7 décembre 1787, le premier à ratifier la Constitution.

Les principales villes de cet État sont : Douvres, Wilmington, Newark, Milford, Seaford, Middletown, Elsemere, Smyrna, New Castle, Georgetown. Sa capitale est Douvres.

Le Maryland

Il s’agit d’une colonie créée par Cecil Calvert Lord Baltimore et sa famille en 1632. Le Maryland est devenu un état de l’Union le 28 avril 1788. C’est un état du Mid-Atlantic caractérisé par ses multiples rivières et ses côtes qui bordent la baie de Chesapeake ainsi que l’océan Atlantique.

Les principales villes du Maryland sont : Annapolis, Baltimore, Frederick, Gaithersburg, Bowie, Rockville, Hagerstown. Sa plus grande ville, Baltimore, a longtemps été un important port maritime.

La Virginie

Il s’agit d’une colonie fondée par John Smith à Jamestown en 1607. En tant que l’une des 13 colonies, l’État possède des édifices historiques dont Monticello, la plantation emblématique du père fondateur Thomas Jefferson, à Charlottesville.

Jamestown Settlement et Colonial Williamsburg sont des musées qui donnent vie à l’histoire avec des reconstructions de l’époque coloniale et de la révolution américaine. Les principales villes sont : Richmond, Virginia Beach, Norfolk, Williamsburg, Chesapeake, Newport News, Hampton, Alexandria, Portsmouth, Roanoke, Lynchburg.

La Caroline du Nord

C’est une colonie créée par des colons de la Virginie en 1653. La Caroline du Nord est un État du sud-est des États-Unis qui offre un paysage varié allant des plages de l’océan Atlantique aux Appalaches. Elle est devenue un État des USA le 21 novembre 1789.

Ses principales villes sont : Raleigh, Charlotte, Greensboro, Durham, Greensboro, Winston-Salem, Fayetteville, Cary, High Point, Wilmington, Asheville. La plus grande ville de l’État c’est Charlotte. Cette dernière est le berceau de l’équipe des Carolina Panthers NFL et comprend des musées comme le NASCAR Hall of Fame.

La Caroline du Sud

Il s’agit d’une colonie créée par des colons anglais en 1663. La Caroline du Sud est un État du sud-est des États-Unis connu à littoral pour ses plages subtropicales et ses îles marécageuses.

Les principales villes de la Caroline du Sud sont : Columbia, Charleston, Greenville, Rock Hill, Mount Pleasant, Sparanburg, Sumter, Hilton Head Island, Florence. Charleston est une ville historique avec des maisons aux tons pastel, des plantations Old South et Fort Sumter.

La Géorgie

La Géorgie est une colonie fondée en 1733 par James Oglethorpe. C’est une ancienne république soviétique avec des villages du Caucase et des plages de la mer Noire. La Géorgie est devenue un État de l’Union des États unis le 2 janvier 1788.

Les principales villes de la Géorgie sont : Atlanta, Augusta-Richmond Countyl, Savannah, Columbus, Athens-Clarke Countryl, Macon, Roswell, Albany, Tbilissi. La capitale, Tbilissi, est connue pour son architecture diversifiée et le labyrinthe de rues pavées de sa vieille ville.

New York

Il s’agit d’une colonie fondée par Peter Minnuit sur l’île de Manhattan en 1626. New York est devenue un État de l’Union le 26 juillet 1788.

Ses principales villes sont : Albany, New York, Buffalo, Rochester, Yonkers, Syracuse, New Rochelle, Mount Vernon, Schenectady, Utica. Les attractions comprennent des gratte-ciel comme l’Empire State Building et l’immense Central Park.

Le New Jersey

Tout comme la Caroline du Sud, c’est une colonie créée par des colons anglais en 1664. Le New Jersey est devenu un État de l’Union le 18 décembre 1787. C’est un État du nord-est des États-Unis qui compte environ 130 milles de côtes sur la côte atlantique.

Les principales villes sont : Trenton, Princeton, Newark, Jersey City, Paterson, Elizabeth, Edison, Woodbridge, Dover, Hamilton, Trenton, Camden.

La côte du New Jersey abrite d’importantes villes balnéaires telles que la ville historique d’Asbury Park et Cape May, qui est décorée de bâtiments victoriens préservés.

La Pennsylvanie

C’est une colonie créée en 1682. La Pennsylvanie, un État du nord-est des États-Unis, est l’une des 13 colonies qui ont donné naissance aux États-Unis. Elle est devenue État de l’Union le 12 décembre 1787.

Les principales villes sont : Harrisburg, Philadelphie (30 000 habitants au XVIIIe siècle), Pittsburgh, Allentown, Érié, Upper Darby, Reading, Scranton, Bethlehem. Philadelphie est la plus grande ville de l’État de Pennsylvanie.