Comment préserver la validité de votre autorisation de voyage aux Etats-Unis ?

esta voyage usa

Pour aller aux Etats-Unis, il n’est plus nécessaire d’effectuer de longues démarches administratives. L’autorisation d’entrée sur le sol américain, Visa ESTA, est une solution idoine pour alléger les formalités nécessaires de demande de visa. Cependant, la validité du document fait partie des aspects à préserver pour pouvoir en faire usage. Quelles sont les attitudes à avoir pour jouir pleinement des avantages de l’ESTA durant le séjour aux états unis ? Zoom sur cette autorisation de séjour.

L’ESTA : généralités et fonctionnement

L’ESTA est un passeport électronique de voyage, un E visa, qui permet d’entrer sur le territoire américain. Les demandes de voyage liées à ce titre de séjour se font uniquement en ligne. Toutefois, une tierce personne ne peut voyager aux Etats-Unis avec l’Esta. Pour obtenir son autorisation, il est indispensable d’être un des ressortissants de pays ayant signé le programme d’exemption de visa.

Ce programme, appelé « waiver program », est un accord initié par les USA et établi entre les pays-membres de l’espace schengen. Il permet une libre entrée aux USA des bénéficiaires. Toutefois, l’ESTA bien que facilitant l’entrée dans le pays aux citoyens du « waiver program », présente quelques contraintes :

Respecter un délai de 90 jours

Il ne suffit pas de remplir le formulaire Esta, obtenir une autorisation pour séjourner indéfiniment aux USA ou devenir un résident américain. En réalité, l’ESTA n’est valable que pour un séjour aux Etats-Unis de 90 jours maximum. Cette durée de validité peut néanmoins être répartie sur plusieurs voyages, mais ne peut d’aucune façon être excédée au risque d’avoir des comptes à rendre aux autorités américaines.

Pour ce faire, il est recommandé de tout prévoir en ce qui concerne le retour dans votre pays d’origine. C’est un excellent moyen pour prévenir l’expulsion, les arrestations ou même une interdiction d’entrer dans le territoire américain. Il faut envisager l’éventualité d’un voyage retour, ne serait-ce que deux jours avant la fin du délai.

Avoir un passeport valide

Pour faire une demande d’autorisation de voyage, il est tout d’abord impératif de disposer d’un passeport en cours de validité. C’est ce passeport qui permet d’aboutir, au bout du processus à l’obtention d’une autorisation de voyage électronique. En effet, l’ESTA est rattaché au passeport et reste valable tant que le passeport le reste également.

En guise de rappel, l’ESTA peut être utilisé durant deux ans. Au cours de ces deux années, le détenteur peut faire autant de voyage qu’il le souhaite. Néanmoins, il devra avoir toujours un passeport valable. En effet, l’expiration du passeport entraine immédiatement celle de l’ESTA.

Ainsi, vous devez veiller à ce que le passeport reste valable durant tout votre séjour. Il est important de s’assurer du fait qu’il sera encore valable au moins un ou deux mois après votre séjour aux Etats-Unis. C’est une mesure d’assurance très pratique.

Qui peut aller dans les pays frontaliers avec l’ESTA ?

Les Etats-Unis sont bordés par certains pays frontaliers dont le Mexique et le Canada. Bon nombre de personnes désirent s’y rendre pour un séjour touristique. C’est une possibilité qui, cependant, est soumise à quelques conditions.

Les personnes autorisées par les agents frontaliers

Il est bien possible d’aller visiter les pays tels que le Mexique, ou le Canada une fois aux Etats-Unis. Cependant, l’ESTA ne constitue pas une autorisation officielle permettant une entrée garantie dans les autres pays. Pour y aller, vous devez vous en remettre uniquement à la décision des agents contrôleurs des frontières.

De la durée du séjour dans un pays frontalier

La durée du séjour au Mexique ou au Canada est comptable de celle du séjour général aux Etats-Unis. Autrement dit, le nombre de jours fait hors des Etats-Unis est comptabilisé dans les 90 jours que doit durer votre visite. Il peut s’agir de deux semaines, ou d’une seule journée, peu importe. Pour ce faire, il est conseillé d’avoir un agenda prédéfini avant de prendre l’avion.

Que savoir d’autre sur l’ESTA ?

L’ESTA vous fait renoncer à votre protection juridique

Il est bien vrai que le système électronique d’obtention de visa est un moyen fiable pour faciliter les formalités d’entrée aux Etats-Unis. Cependant, si les conditions d’entrée sont simplifiées, ce n’est sans aucune répercussion sur les droits du demandeur. En effet, en vous servant de ce type de visa, vous perdez par la même occasion tous les droits dont vous pouvez bénéficier en terre étrangère.

L’ESTA vous fait immigrant clandestin en cas d’arrestation

En cas de problème avec la justice pendant votre séjour, vous ne serez pas protégé. Il serait même impossible à votre ambassade ou consulat d’intervenir en votre faveur. Le détenteur de l’ESTA en cause est purement et simplement considéré comme un immigrant clandestin. Ce qui peut conduire à un long séjour en détention.

Quelques astuces pour rester en règle pendant son séjour aux USA

Ne pas changer de passeport pendant les deux ans de validité de l’ESTA

En dehors du respect strict des différents délais imposés par l’administration américaine, il existe quelques conseils pour être dans les normes. Ainsi, il est conseillé de ne pas changer de passeport durant les deux années de validité de l’ESTA.

En effet, changer de passeport revient à perdre son ESTA. Il faudra alors faire une nouvelle demande de visa électronique et rien ne garantit à l’avance qu’il vous soit accordé.

Faire un planning de séjour

Le planning de séjour est une sorte d’agenda de voyage qui vous permettra de programmer les activités de chaque jour. Cette astuce est valable pour tout type de voyage, et ce, peu importe le pays de destination. Il peut s’agir d’un voyage d’affaires, d’un séjour de vacances, etc.

L’essentiel est de tout prévoir pour ne pas se laisser surprendre par le temps. Cela implique de prendre un billet aller-retour dès les premiers jours des préparatifs du voyage. Par ailleurs, il est recommandé, à toutes fins utiles, de toujours avoir ses documents de voyage sur soi durant le séjour.

Astuces pour bien remplir un formulaire de demande ESTA

Il peut paraitre simple de remplir un formulaire. Néanmoins, celui d’une demande ESTA requiert une attention toute particulière. En effet, la moindre erreur au cours du remplissage peut entrainer un rejet systématique de la demande. Au pire des cas, une interdiction de séjour sur le sol américain.

Pour éviter des situations aussi fâcheuses, il est préférable de remplir le formulaire en prenant certaines précautions :

Utiliser les documents officiels

Certaines informations vous seront demandées lors du remplissage du formulaire. Pour les fournir, il est préférable de se servir de document tel que le passeport biométrique, ou l’acte de naissance. Vous pouvez aussi utiliser la pièce d’identité en cours de validité. Ainsi, vous serez sûr des données que vous fournissez.

Demander l’aider d’une agence de voyages ou d’un proche expérimenté

Dans bien des cas, il est nécessaire de se faire aider pour effectuer une demande ESTA. Les options les plus usitées restent le recours aux services d’une agence de voyages, ou l’aide d’un proche. De préférence, un proche ayant une fois suivi le processus de demande en question.

De même, être en possession de toutes ses facultés avant de commencer le remplissage est indispensable. Les agents de l’immigration, ne laissant passer aucune anomalie, peuvent bloquer votre demande en raison d’une toute petite erreur d’inattention. Pour ce faire, les personnes âgées doivent impérativement se faire aider.

Présenter une demande peut aussi se faire par le biais de plusieurs sites disponibles sur internet. Tout ce que le demandeur a à faire c’est de fournir des informations vraies.

En conclusion, il faut retenir que l’ESTA est une alternative efficace en matière de formalités d’entrée sur le sol américain. Les pays de l’Union européenne en bénéficient depuis quelques années. Ce sésame reste également valable dans tous les pays membres du « waiver program ».

C’est un laissez-passer qui comporte ses avantages, mais aussi des inconvénients qu’il est nécessaire de connaitre afin de les éviter au maximum. Ainsi, il existe une règle d’or pour que cette solution ne devienne pas un problème après son obtention. Il s’agit tout simplement de respecter les délais de séjour et de validité.