Choisissez la langue:

Quel est le prix du visa ?

Quel est le prix du visa ?

 

Pour séjourner aux USA, tout ressortissant de pays bénéficiaires de l’ESTA doit disposer d’un visa électronique. Cet e.visa est seulement nécessaire pour tout court séjour.

 

En fait, en cas de long séjour, le voyageur devra solliciter un visa classique américain. Pour entrer sur le territoire américain, il faut donc l’un de ces deux visas.

 

Ces documents qui ont une certaine durée de validité sont délivrés à un certain cout. Il est important pour le demandeur de visa de connaitre la somme à débourser avant d’entamer ces formalités administratives.

 

C’est pour cette raison que la rédaction se propose de vous donner tous les détails sur les montants que vous aurez investir pour obtenir un visa pour le pays de l’oncle Sam.

 

Quel est le visa approprié pour un voyage aux États-Unis ?

 

Avant l’obtention d’un visa, il est important pour le demandeur de définir clairement la raison de son voyage pour les USA. Par exemple, un jeune qui décide d’aller aux USA pour étudier sollicitera auprès du consulat ou de l’ambassade américaine un visa étudiant.

 

Pour faire du tourisme, le voyageur pourra solliciter un visa de vacances ou un visa touristique. En ce qui concerne les immigrants qui veulent travailler aux États-Unis, ils devront recourir à un visa de travail.

 

Il existe un type de visa qui prend en compte beaucoup d’autres visas. Il s’agit de l’e.visa qui est délivré dans le cadre du programme ESTA. Ce papier qui est recommandé pour les voyages d’une durée de 90 jours maximum à certains avantages indéniables.

 

Comment obtenir le visa ESTA ?

 

L’ESTA est un programme d’exemption de visa qui vise à faciliter l’entrée sur le territoire américain à certains visiteurs. Pour avoir ce titre de séjour spécial, il faudra faire une demande de visa électronique.

 

Dans le but d’obtenir ce visa d’entrée assez particulier, le voyageur devra remplir le formulaire de demande de visa ESTA. C’est un document qui est disponible sur plusieurs plateformes en ligne.

 

Pour avoir un visa électronique, le voyageur doit veiller à bien remplir ce document. En effet, les informations demandées dans le formulaire ESTA sont capitales pour l’étude du dossier du voyageur.

 

Ce dernier doit donner dans le document des renseignements sur son état civil. Dans ce cas précis, il s’agit du nom du demandeur, de ses prénoms, de sa date et lieu de naissance, son adresse de résidence et bien d’autres.

 

Les autorités américaines exigent aussi des informations sur l’état de santé du voyageur. Ce dernier doit indiquer s’il souffre d’une maladie mentale ou d’une quelconque affection physique.

 

D’autres préoccupations sont encore soumises au futur voyageur. Il s’agit de son passé judiciaire, en l’occurrence des questions seront posées pour savoir si vous avez eu des démêlés avec la justice américaine.

 

Pour avoir une chance d’obtenir le visa électronique américain, le mieux serait de ne pas avoir un passé judiciaire avec la justice américaine. À la fin du processus, il faudra valider le formulaire. Pour ce faire, il faut l’envoyer. Cet envoi se fait seulement lorsque le voyageur s’acquitte des frais de dossiers.

 

Quelle est la somme à payer pour envoyer son formulaire ESTA aux services d’immigration ?

 

Pour entrer sur le territoire américain, vous aurez besoin d’un visa ESTA. L’obtention de ce document de voyage passe par le paiement de certains frais. Cette somme servira à étudier le dossier du voyageur.

 

Il est important de préciser que la somme à payer est relativement dérisoire. Les autorités américaines ont mis le prix du visa ESTA très bas pour éviter que l’argent ne soit un frein pour tout ressortissant d’un pays bénéficiaire de ce programme.

 

Pour vous acquitter de ces frais, vous avez plusieurs options à votre disposition. La première et la plus utilisée par les voyageurs consiste à payer par carte de crédit.

 

Vous n’aurez qu’à recharger votre carte avec le montant nécessaire. Ensuite, vous n’aurez qu’à débiter ces frais sur la plateforme utilisée pour avoir le visa. Il est important de préciser que vous pouvez effectuer cette opération avec différents types de carte de crédit.

 

Ainsi, le voyageur peut se servir d’une carte de crédit MasterCard, Visa ou American Express. On peut aussi payer les frais de dossier ESTA en utilisant une carte bancaire.

 

Le dernier mode de paiement est le chèque. Il faut avouer que cette méthode n’est pas recommandée. Surtout dans le cas de figure où vous êtes pressé d’obtenir votre autorisation de voyage.

 

Le Visa pour entrer aux USA est obligatoire. Avec l’ESTA, obtenir ce document de voyage devient très aisé. Toutefois, cette facilité n’est pas accordée à tout le monde.

 

Qui sont ceux qui peuvent postuler pour obtenir ESTA ?

 

Pour avoir le visa de court séjour de l’ESTA, il faut être éligible au programme. Pour cela, vous devez être l’un des ressortissants des pays bénéficiaires. Il est important de dire que les pays qui peuvent profiter de ce programme sont vraiment limités.

 

En fait, dans le monde entier, ils ne sont qu’au nombre de 38. Bien évidemment dans le lot on retrouve la France. Comme dans le cas de l’AVE canadien, aucun pays africain ni sud-américain n’est bénéficiaire de l’ESTA.

 

Il faut dire que la plupart des pays de l’espace Schengen sont autorisés à profiter de cette aubaine. Si vous êtes donc un ressortissant de la zone Schengen, vous pourriez demander un visa électronique.

 

Peu de pays de l’Asie font partie des pays bénéficiaires. En effet, on ne retrouve même pas les Émirats arabes unis ou l’Arabie Saoudite. Toutefois, les ressortissants japonais peuvent demander un visa via l’ESTA.

 

La liste des pays qui sont membres de ce programme est consultable sur le Web. En plus de faire partie de ressortissants de pays bénéficiaires, il faut disposer de certains documents pour éviter un refus du visa électronique américain.

 

Quels sont les documents à avoir pour faire une demande ESTA ?

 

Les ressortissants français à l’instar des ressortissants des pays bénéficiaires de l’ESTA doivent disposer de certains documents avant de postuler pour un e.visa. Un document est indispensable pour l’obtention du visa ESTA, il s’agit du passeport.

 

Le voyageur doit impérativement disposer d’un passeport en cours de validité. Si votre passeport devait arriver à expiration durant votre voyage aux USA, il vaut mieux donc reporter le déplacement.

 

L’idéal serait de renouveler ce document et de disposer d’un passeport valable avant d’entamer la procédure de voyage. Les autorités consulaires américaines exigent pour l’ESTA un passeport biométrique ou un passeport électronique.

 

Ce document de voyage peut être délivré dans les mairies. Il vous suffira de vous rendre dans la mairie la plus proche de votre lieu de résidence et le tour est joué. Le passeport est le seul papier nécessaire pour se voir octroyer une autorisation de voyage ESTA.

 

Une fois que cette autorisation est délivrée, vous aurez un temps imparti pour en profiter. Ceci pour la simple raison que le visa électronique américain a une certaine durée dans le temps. Il est bien de connaitre cet état de choses avant tout voyage avec cette autorisation.

 

Quelle est la durée de validité du visa ESTA ?

 

L’autorisation de l’ESTA comme la plupart des documents a une certaine durée de validité. En ce qui concerne cette autorisation de voyage, le titulaire peut en profiter durant deux ans.

 

Pendant cette période mentionnée, ci-dessus, le voyageur peut effectuer autant d’entrées qu’il veut dans le pays de l’oncle Sam. Vous pouvez donc faire des entrées multiples sur le territoire américain.

 

Toutefois, il y a une condition importante à respecter par rapport à l’ESTA pour éviter d’être en infraction avec les lois américaines. En fait, chaque séjour effectué avec le visa électronique américain ne devra en aucun cas dépasser 90 jours.

 

Avec votre visa ESTA, vous pourriez visiter l’ensemble du territoire américain, à condition de quitter le pays 90 jours après votre entrée dans le pays. Le visa ESTA est donc adapté pour les séjours de courte durée.